Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Ouibus : les autocars longue distance de la Sncf


Messages recommandés

C'est à gerber... beurk

Au figuré , comme au propre (si on peut dire) le voyage en car étant bien plus exposé au mal des transports!

 

"Or, l’arrivée du car longue distance pourrait donner le coup de grâce aux liaisons ferroviaires intercités, déjà lourdement déficitaires. "
Un grand merci à tous ceux qui ont œuvré à cette belle œuvre de retour de la diligence !
 
  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est à gerber... beurk

Ca c'est sur, si j'ai pas un place devant ou que je le conduise, je retapisse l'intérieur ( je mange des bananes vu que c'est le seul aliment qui a le même goût en entrant qu'en sortant)

Modifié par fabrice
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après le plan Véron au Fret, on se disait bien que le TER ferroviaire serait attaqué, mais on le voyait plutot via Kéolis.... Finalement, c'est encore pire... Petit message pour Bombardier et Alstom : recentrez vous sur les cars, et laissez tomber les TER "du futur" car il n'y aura personne pour vous les acheter...

 

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ID va devenir Oui, alors ?

Les IDTGV deviendront-ils des OuiTGV, qu'il ne faudra pas confondre avec les TGV Ouigo ?

Quant à IDvroom transformé en Ouivroom, la SNCF aura enfin battu Blablacar au jeu du nom le plus débile.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils prennent les voyageurs pour des Oui oui.....

Fabrice

On généralise la 3è classe à grande vitesse avec Ouigo, et on réinvente la diligence avec Ouibus.....

Dans le film "Retour vers le futur", Marty revenait en 2015.... Ca colle, donc....

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On généralise la 3è classe à grande vitesse avec Ouigo, et on réinvente la diligence avec Ouibus.....

Dans le film "Retour vers le futur", Marty revenait en 2015.... Ca colle, donc....

Et pourquoi tout ça ? Parce que les consommateurs veulent tout pour le moins cher possible; voyager pour 2 ou 10 euros par personnes, bouffer pour que dalle, avoir une piaule d'hôtel pour moins que rien, et pouvoir se targuer le lundi matin, je suis parti en week end à l'autre bout du pays, mais si on connaissait les conditions de l'expédition, cela casserait le charme.

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dès ce vendredi matin, une nouvelle ligne de bus OuiBus (le nouveau nom d’IDBus) devrait relier la capitale au départ de Nantes. Pour le lancement, on comptera quatre allers-retours par jour avant une montée en puissance jusqu’à neuf allers-retours. Le prix de lancement est fixé à 5 euros, moins cher que ses concurrents. Les billets sont déjà en vente.

Enfin, une dernière offre de trains à petits prix sera mise en service dans les mois prochains. Il s’agit de trains intercités 100 % éco, qui circuleront seulement le week-end sur les lignes classiques. Il faudra compter 4 heures de trajet.

Dès le 13 décembre, au départ de la gare SNCF, ces trains low-cost passeront par Angers, Le Mans, Marne-la-Vallée, l’aéroport Charles de Gaulle et continueront vers Tourcoing. Les billets seront vendus à partir de mi-novembre, dès 10 euros.

http://www.20minutes.fr/nantes/1679059-20150903-sncf-tgv-low-cost-ouigo-entre-paris-nantes-arrivent-plus-tot-prevu-decembre

SNCF, l'Empire contre attaque

face aux rebelles du co-voiturage et des bus LowCost.

NB: Nantes est un cas bien particulier, rien à voir avec Rennes qui bénéficiait depuis toujours du TgvLowCost sauce IdTgv; les habitants de Nantes ont (ou avaient) un pouvoir d'achat plus élevé et l'IdTgv fut un échec commercial.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

chic, on va vider les TGV, ça va permettre de les faire partir à la casse, de supprimer les fameux technicentres et d'y réaliser des opérations immobilières juteuses. Avec ça, plus de déficit .... et on n'est pas contents ? pour une fois qu'on va copier l'Amérique jusqu'au bout !

NB : le pire n'est pas certain, mais il est possible. Qui eût cru dans les années 50 que les prestigieux trains américains allaient disparaître et avec eux, la plupart des gares ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au figuré , comme au propre (si on peut dire) le voyage en car étant bien plus exposé au mal des transports!

 

"Or, l’arrivée du car longue distance pourrait donner le coup de grâce aux liaisons ferroviaires intercités, déjà lourdement déficitaires. "
Un grand merci à tous ceux qui ont œuvré à cette belle œuvre de retour de la diligence !
 

fin des CIC peu fréquentes, fin des TER au parcours chaotique entre région, fin des TGV les moins rentables, tout le monde (SNCF comme OA) va se frotter les mains et se concentrer sur les parcours fréquentés de toutes les activités 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

fin des CIC peu fréquentes, fin des TER au parcours chaotique entre région, fin des TGV les moins rentables, tout le monde (SNCF comme OA) va se frotter les mains et se concentrer sur les parcours fréquentés de toutes les activités 

La SNCF n'a pas attendu cela pour supprimer pas mal de TGV peu rempli, il y de ça 3 ou 4 ans.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

chic, on va vider les TGV, ça va permettre de les faire partir à la casse, de supprimer les fameux technicentres et d'y réaliser des opérations immobilières juteuses. Avec ça, plus de déficit .... et on n'est pas contents ? pour une fois qu'on va copier l'Amérique jusqu'au bout !

NB : le pire n'est pas certain, mais il est possible. Qui eût cru dans les années 50 que les prestigieux trains américains allaient disparaître et avec eux, la plupart des gares ?

Je ne vais pas te faire l'affront d'un cours de géographie, mais on ne peut comparer les US à la France.... Un pays qui fait plus de 3.000km sur 2.000, qui s'étale sur 4 fuseaux horaires est bien mieux parcourus en avion qu'en train... Les commuteurs sur le corridor Nord-Est se portent bien (Boston - NY - Philly - Washington). Le réseau est souvent à voie unique, avec un armement de qualité très moyenne n'autorisant pas les vitesses élevées. Le trafic fret le sature, ce qui donne une pertinence aux lignes de bus. On n'en est pas là chez nous, encore que, lorsqu'on voit les vitesses et les fréquences dans le massif central par exemple, on peut se demander si ces projets de bus low cost ne sont pas dans les tiroirs depuis près de 20 ans...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

chic, on va vider les TGV, ça va permettre de les faire partir à la casse, de supprimer les fameux technicentres et d'y réaliser des opérations immobilières juteuses. Avec ça, plus de déficit .... et on n'est pas contents ? pour une fois qu'on va copier l'Amérique jusqu'au bout !

NB : le pire n'est pas certain, mais il est possible. Qui eût cru dans les années 50 que les prestigieux trains américains allaient disparaître et avec eux, la plupart des gares ?

Je ne vais pas te faire l'affront d'un cours de géographie, mais on ne peut comparer les US à la France.... Un pays qui fait plus de 3.000km sur 2.000, qui s'étale sur 4 fuseaux horaires est bien mieux parcourus en avion qu'en train... Les commuteurs sur le corridor Nord-Est se portent bien (Boston - NY - Philly - Washington). Le réseau est souvent à voie unique, avec un armement de qualité très moyenne n'autorisant pas les vitesses élevées. Le trafic fret le sature, ce qui donne une pertinence aux lignes de bus. On n'en est pas là chez nous, encore que, lorsqu'on voit les vitesses et les fréquences dans le massif central par exemple, on peut se demander si ces projets de bus low cost ne sont pas dans les tiroirs depuis près de 20 ans...

Pour compléter, on va faire pire que les nord-américains: là-bas comme l'écrit CRL COOL les commuteurs (dont le réseau est parfois plus grand et largement aussi dense que certains réseaux européens) ont le vent en poupe et là-bas le fret ferroviaire a taillé des croupières au fret routier sur des distances à l'échelle du continent européen.

Mais c'est là-bas...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ID va devenir Oui, alors ?

Les IDTGV deviendront-ils des OuiTGV, qu'il ne faudra pas confondre avec les TGV Ouigo ?

Non, les IDTGV (et les Intercités 100% éco, qui devraient être développés aussi l'année prochaine) conservent leur nom les rattachant à l'offre classique. Allez comprendre... :Smiley_36:

 

 

Et pourquoi tout ça ? Parce que les consommateurs veulent tout pour le moins cher possible; voyager pour 2 ou 10 euros par personnes, bouffer pour que dalle, avoir une piaule d'hôtel pour moins que rien, et pouvoir se targuer le lundi matin, je suis parti en week end à l'autre bout du pays, mais si on connaissait les conditions de l'expédition, cela casserait le charme.

Je ne vais pas t'apprendre que des billets à 2 ou 10€, dans ces cars/trains/oui-oui-go, il n'y en a pas beaucoup. Mais un tarif moyen à 35€ au lieu de 60, là, ça intéresse beaucoup de monde.  Une fois la marque installée, c'est bien ce prix moyen constaté que retiennent les gens, et qui les détourne du TGV, d'ailleurs (même si celui-ci est souvent plus faible que dans d'autres pays européens).

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

TGV pop qui, d'ailleurs, sera développé aussi, on parle notamment de Strasbourg en fin d'année (logique !)

Vu le déficit d'exploitation qu'engendrera cette phase 2 de LGV Est, il va falloir remplir des trains pour faire tourner le manège à péages sncfmobilités/sncfréseau.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

TGV pop qui, d'ailleurs, sera développé aussi, on parle notamment de Strasbourg en fin d'année (logique !)

Pas vraiment développé puisque l'offre n'existe plus sur le Sud-Est... Il ne reste que l'Atlantique et Strasbourg (des trains y sont d'ailleurs sont déjà proposés).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas vraiment développé puisque l'offre n'existe plus sur le Sud-Est... Il ne reste que l'Atlantique et Strasbourg (des trains y sont d'ailleurs sont déjà proposés).

D'accord, redéployé plutôt :Smiley_22:. Vu le type d'offre, c'est logique, et je pense que le Sud-Est reviendra l'été prochain (s'il n'y a pas une autre ID qui prend sa place).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord, redéployé plutôt :Smiley_22:. Vu le type d'offre, c'est logique, et je pense que le Sud-Est reviendra l'été prochain (s'il n'y a pas une autre ID qui prend sa place).

C'est quand même curieux qu'au moins Lyon, Marseille et Montpellier n'aient pas été conservées. Peut-être parce qu'il y a Ouigo et que ça a été jugé suffisant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.