Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Annulation d'un billet


Messages recommandés

Je viens de me faire rembourser un billet et j'ai découvert à l'occasion que le compostage (j'ai du annuler mon déplacement entre le compostage et le départ du train) n'empêchait pas le remboursement. J'ai demandé à tout hasard en me faisant rembourser le retour.

Bonne surprise.

Par contre, si c'est la même chose avec les portiques et si ceux ci suppriment le contrôle à bord, on va rigoler.

Si quelqu'un à la réponse?

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être y aura-t-il obligation de se faire rembourser le billet dans la gare de départ dans un temps limité après le départ du train. Sauf s'ils découvrent ce type de problème après la généralisation des portiques!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Vérane12 a dit :

Peut-être y aura-t-il obligation de se faire rembourser le billet dans la gare de départ dans un temps limité après le départ du train. Sauf s'ils découvrent ce type de problème après la généralisation des portiques!

Ou alors, le controle par portique sera enregistré sur le billet ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, ADC01 a dit :

Ou alors, le controle par portique sera enregistré sur le billet ?

C'est le plus probable mais c'est un changement de règle. Avant le départ, c'est avant le départ.

Modifié par aldo500
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, aldo500 a dit :

j'ai du annuler mon déplacement entre le compostage et le départ du train

Compostage sur une borne jaune ? 

Et s'agissait-il d'un e-billet ?

En fonction de ces éléments complémentaires, j'essaierai d'expliquer.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, aldo500 a dit :

C'est le plus probable mais c'est un changement de règle. Avant le départ, c'est avant le départ.

Oui et non. L'accès au quai est réservé aux voyageurs munis d'un billet valide (composté pour ceux ayant besoin de l'être). Peut-être qu'on considère actuellement que le compostage ne prouve pas que tu as accéder au quai, que tu n'as donc pas utilisé le "service" ? Contrairement au passage du portique.

Après, je suis aussi surpris que toi qu'un billet composté soit remboursable.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 15 minutes, PLANONYME a dit :

Compostage sur une borne jaune ? 

Et s'agissait-il d'un e-billet ?

En fonction de ces éléments complémentaires, j'essaierai d'expliquer.

 

Compostage sur une borne jaune d'un billet papier.  Les e billets ne se compostent pas

Modifié par aldo500
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après recherche:

Remboursement d'un billet composté:

"La demande de remboursement concernant les billets qui viennent d’être compostés est recevable, à première
demande, aux guichets de la gare de compostage, dès lors que le client n’a pas eu la possibilité matérielle de
faire un aller-retour avant sa demande. Les nouveaux composteurs facilitent grandement la démarche grâce à
l’indication de l’heure du compostage.
Dans ce cas, le vendeur rembourse le billet directement après avoir annulé lui-même le compostage, si cela n’a
pas déjà été fait par un agent d’Escale.
Un billet, avec compostage annulé et authentifié par un agent d’escale le jour même, peut être remboursé selon
les règles autorisées par le tarif dans toutes les gares, pendant toute la durée de validité du titre."

 

Modifié par Vérane12
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, aldo500 a dit :

Compostage sur une borne jaune d'un billet papier.  Les e billets ne se compostent pas

C'est pourquoi je me demandais s'il ne s'agissait pas d'un e-billet (on peut les faire émettre sur support IATA, personnellement c'est ce que je fais) et même si ces billets sont dispensés de compostage, beaucoup de voyageurs les compostent quand même quand ils passent devant la borne jaune. Ce compostage est alors inopérant. Ce qui compte pour faire valoir le remboursement c'est l'annulation de la commande avant le départ du train. Opération qui se réalisé de manière totalement dématérialisée.

On est donc davantage dans le cas cité ci-dessus par Vérane12 ?

Sinon, le vendeur risque d'avoir du mal à faire valider l'opération de remboursement qu'il a réalisée par son Bureau de Contrôle Comptable. 

Pour revenir aux portiques d'accès, l'idée c'est que peu à peu tous les titres de transports soient des e-billet. Le portique joue alors le rôle de composteur intelligent, enregistrant la montée à bord du voyageur (et donc l'utilisation du titre de transport). 

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Verane, c'est clair

Par contre, je dois préciser que j'ai d'abord fait mon annulation sur Voyages-SNCF mais je suis allé au guichet quelques jours plus tard me faire rembourser.

J'avais effectivement le billet de retour non composté.

Je pense que l'heure de l'annulation par internet a bien sûr son importance. Je n'avais pas le temps d'aller au guichet le jour même.

D'ailleurs, je ne pensais pas le remboursement possible sur le moment.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, aldo500 a dit :

Par contre, je dois préciser que j'ai d'abord fait mon annulation sur Voyages-SNCF mais je suis allé au guichet quelques jours plus tard me faire rembourser.

Oui, c'est ça. En lecture sur le terminal de vente, le titre de transport était en attente de finalisation du remboursement. Cela aura suffi au vendeur pour terminer l'opération sur le plan comptable. Normalement, je pense qu'il aurait dû s'interroger et investiguer un peu sur la présence d'un compostage non annulé, mais bon... 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Les composteurs jaunes sont aussi une espèce en voie de disparition, et il est devenu quasi impossible d'obtenir autre chose qu'un e-billet pour un parcours éligible (hors TER et IDF) au guichet ou sur automate en gare.

Et avec les portiques on se dirige encore plus vite vers le 100 % e-billet.

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, NEMO94 a dit :

Les composteurs jaunes sont aussi une espèce en voie de disparition, et il est devenu quasi impossible d'obtenir autre chose qu'un e-billet pour un parcours éligible (hors TER et IDF) au guichet ou sur automate en gare.

Et avec les portiques on se dirige encore plus vite vers le 100 % e-billet.

 

 

 

oui et ?

un lecteur de puce de qr code ou de code barre  c 'est aussi bien non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, NEMO94 a dit :

Les composteurs jaunes sont aussi une espèce en voie de disparition, et il est devenu quasi impossible d'obtenir autre chose qu'un e-billet pour un parcours éligible (hors TER et IDF) au guichet ou sur automate en gare.

Et avec les portiques on se dirige encore plus vite vers le 100 % e-billet.

 

 

 

Et celui qui n'a pas de smartphone, il fait comment ?

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le e-billet s'imprime sur une imprimante classique ou bien au guichet ou sur BLS au format IATA (le support du billet classique). 

  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 59 minutes, Vérane12 a dit :

Le e-billet s'imprime sur une imprimante classique ou bien au guichet ou sur BLS au format IATA (le support du billet classique). 

J'espere, car il existe encore des réfractaires à ce genre de technologie ( informatique et consort)

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, fabrice a dit :

J'espere, car il existe encore des réfractaires à ce genre de technologie ( informatique et consort)

il y en aura toujours quoi que l'on fasse et quelques soient les époques ...c'est humain !!

En attendant heureusement de que l'avenir ne se fait pas avec ceux qui ont toujours l'oeuil dans les rétros...

Bref..... :)

 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Vérane12 a dit :

Le e-billet  au guichet au format IATA (le support du billet classique). 

c'est la formule la plus efficace lorsque l'on passe régulièrement dans les grandes gares

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi efficace ?

hormis bouffer du papier....

le e billet sur tablette ou smartphone ça marche aussi ....faut juste faire attention que le tel soit chargé. (simple question d'organisation) mais aps plus compliqué que de ne aps oublier son billet sur le buffet de la salle manger.... :)

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, capelanbrest a dit :

il y en aura toujours quoi que l'on fasse et quelques soient les époques ...c'est humain !!

En attendant heureusement de que l'avenir ne se fait pas avec ceux qui ont toujours l'oeuil dans les rétros...

Bref..... :)

 

... les rétros, je les règles tous les matins.

Le pied sur le frein en plus ...

Comprenne qui peut ...

:(

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 56 minutes, capelanbrest a dit :

faut juste faire attention que le tel soit chargé. (simple question d'organisation)

L'entreprise ne communique pas trop là-dessus mais, comme nous sommes entre-nous, il faut souligner que ne pas avoir son e-billet, ni imprimé sur  papier A4, ni au format IATA, ni chargé sur son téléphone (m-billet) ou sa tablette, n'est pas rédhibitoire. Dans la pratique (commerciale), ce n'est pas censé être une situation irrégulière.

Il appartient alors au contrôleur de rechercher le voyageur sur la liste des passagers et de valider sa présence. On peut comprendre que cette souplesse / facilité / tolérance ne soit tenable que si elle est n'est pas utilisée massivement. Pauvre contrôleur (ou agent d'escale ou d'accueil chargé de l'embarquement) s'il doit rechercher plusieurs dizaines de voyageurs sur ses propres outils !

C'est ici (car d'aucuns vont douter, y compris même peut-être des ASCT) :

https://www.voyages-sncf.com/services-train/service-ebillet

Malgré toutes vos précautions, vous avez oublié votre e-billet imprimé ou votre téléphone n'a plus batterie ?

Communiquez votre nom, prénom et date de naissance au chef de bord afin qu'il retrouve votre e-billet.

Même si l'article 2.2 des Tarifs Voyageurs (conditions générales de vente) stipule que :

– L’e-billet doit être imprimé sur papier A4 (ou IATA si émis en gare ou boutique SNCF) ou chargé sur smartphone grâce à une application mobile. Ce e-billet avec code-barres doit être obligatoirement présenté par le voyageur lors du contrôle à bord.

C'est la SNCF comme on l'aime !:Smiley_22:

 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, PLANONYME a dit :

L'entreprise ne communique pas trop là-dessus mais, comme nous sommes entre-nous, il faut souligner que ne pas avoir son e-billet, ni imprimé sur  papier A4, ni au format IATA, ni chargé sur son téléphone (m-billet) ou sa tablette, n'est pas rédhibitoire. Dans la pratique (commerciale), ce n'est pas censé être une situation irrégulière.

Il appartient alors au contrôleur de rechercher le voyageur sur la liste des passagers et de valider sa présence.

...tant que ce même contrôleur est maintenu sur le train. Ce qui se fait de plus en plus rare. Je ne suis pas sûr que le portique d'accès se posera autant de question.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bien pour ça que la généralisation de l'e-billet pour les parcours TGV va de pair avec un contrôle des titres de transport avant l'accès à bord !

Mais on peut être en possession d'une édition papier A4 ou IATA de l'e-billet et être en situation irrégulière si le e-billet a été annulé (qu'il soit ou non remboursable) avant l'accès au train.

 

Pour éviter toute contestation à bord ou au sol, il est vraiment étonnant qu'une procédure sécurisée n'ait pas encore été mise en place pour pouvoir annuler un e-billet, permettant d'avoir la certitude que l'annulation est faite volontairement et est bien initiée par la personne dont le nom est associé.

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Gom a dit :

...tant que ce même contrôleur est maintenu sur le train

La même vérification peut (et doit sans doute) être réalisée par l'agent d'escale ou d'accueil en charge de l'embarquement. L'outil COSMO en cours de déploiement est commun au personnel présent en gare et dans les trains.

Cela dit, à un voyageur qui se présentera devant le portillon sans rien dans les mains à scanner pour ouvrir le passage, je suppose qu'on l'invitera d'abord à aller sur l'automate le plus proche pour retirer son e-billet s'il a encore le temps de le faire et s'il en a noté les références du dossier voyage. Sinon, c'est recherche sur COSMO avec le nom et la date de naissance.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, PLANONYME a dit :

La même vérification peut (et doit sans doute) être réalisée par l'agent d'escale ou d'accueil en charge de l'embarquement. L'outil COSMO en cours de déploiement est commun au personnel présent en gare et dans les trains.

Parce que tu crois vraiment que le personnel (de plus en plus en CDD) sera conservé ?! Regardons juste ce qui se fait au Transilien. Tu vois beaucoup de présence humaine près des portiques ?

Déjà à l'heure actuelle, on ne cesse de voir la présence diminuer, je ne crois pas vraiment à un changement de politique à ce niveau.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...