Aller au contenu
Le Web des Cheminots

un plan d’action pour les petites lignes de trains


Messages recommandés

un plan d’action pour les petites lignes de trains en février

Le secrétaire d’État aux Transports a indiqué mardi qu’un « plan d’action concerté » devrait être signé d’ici à la mi-février avec les régions et SNCF Réseau pour décider de l’avenir des petites lignes de trains.

Ces petites lignes qui représentent un peu plus de 9.000 km ouverts aux voyageurs – soit 32% du réseau national –

le secrétaire d'état  souhaite que l’État impulse la création d’une véritable filière des trains légers pour redonner aux TER la place qu’ils méritent, y compris sur les dessertes fines du territoire » évoquant aussi des infrastructures et une signalisation plus adaptées

https://www.sudouest.fr/2020/01/07/sncf-un-plan-d-action-pour-les-petites-lignes-de-trains-en-fevrier-7032226-4755.php

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
  • Réponses 212
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Va donc savoir si ce n'est pas l'inverse, comment payer une personne pour conduire avec le salaire d'une personne de ménage ?

http://boowiki.info/art/autorails-thermiques/a2n-001-autorail.html

Autorail léger. Utopie ou chimère des années 80 Après plusieurs années d’études et d’essais, l’A2E, condamné par les ingénieurs de la SNCF et interdit d’accès sur son réseau, roulera toutefois s

Images publiées

Le plan du gouvernement pour sauver les petites lignes de trains

Toutes les possibilités devront être exploitées, sans tabou

Couloirs de bus, navette autonome, train léger

L'État reprendra à sa charge une partie des petites lignes

"un bon 60% du réseau est menacé", et leur remise en état exige un investissement "de l'ordre de 7 milliards d'euros sur une dizaine d'années", "aux conditions techniques et financières actuelles" souligne le préfet Philizot

https://www.francebleu.fr/infos/transports/le-plan-de-sauvetage-des-petites-lignes-de-trains-1582265651

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

Le plan du gouvernement pour sauver les petites lignes de trains

Toutes les possibilités devront être exploitées, sans tabou

Couloirs de bus, navette autonome, train léger

L'État reprendra à sa charge une partie des petites lignes

"un bon 60% du réseau est menacé", et leur remise en état exige un investissement "de l'ordre de 7 milliards d'euros sur une dizaine d'années", "aux conditions techniques et financières actuelles" souligne le préfet Philizot

https://www.francebleu.fr/infos/transports/le-plan-de-sauvetage-des-petites-lignes-de-trains-1582265651

S'occuper de l'entretien des petites lignes de chemin de fer, voilà un beau projet pour recaser un préfet sans sous-préfecture ou préfecture et en continuant à lui verser salaire et avantage jusqu'à l'âge de la retraite.

En raison des difficultés de financement des opérations d'entretien des voies ferrées, ce sera un poste de Préfet Développement Durable inscrit au budget de SNCF Réseau, avec un salaire basé sur le dernier salaire de F. Parly quand elle était payée par SNCF.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

Le plan du gouvernement pour sauver les petites lignes de trains

Toutes les possibilités devront être exploitées, sans tabou

Couloirs de bus, navette autonome, train léger

L'État reprendra à sa charge une partie des petites lignes

"un bon 60% du réseau est menacé", et leur remise en état exige un investissement "de l'ordre de 7 milliards d'euros sur une dizaine d'années", "aux conditions techniques et financières actuelles" souligne le préfet Philizot

https://www.francebleu.fr/infos/transports/le-plan-de-sauvetage-des-petites-lignes-de-trains-1582265651

Paroles, paroles, avec force conditionnel et sans tabou (transfert sur route). Bref rien de nouveau sous le soleil

Modifié par Laroche
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Laroche a dit :

. Bref rien de nouveau sous le soleil

 si l’État n'a plus peur d'avouer les transferts possibles, avant il évitait..il mettait plutot devant le fait accompli

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, jackv a dit :

 si l’État n'a plus peur d'avouer les transferts possibles, avant il évitait..il mettait plutot devant le fait accompli

mouai comme on dit ça va mieux en le disant mais au final le résultat est le même...

comment les gens les citoyens peuvent ils encore boire jusqu'à la lie de tels propos...c'est à désespérer. ;)

 

Modifié par capelanbrest
  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, capelanbrest a dit :

comment les gens les citoyens peuvent ils encore boire jusqu'à la lie de tels propos...c'est à désespérer. ;)

Manipulation, mon brave J-M, la manipulation est un art.:Smiley_19:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, ADC01 a dit :

Manipulation, mon brave J-M, la manipulation est un art.:Smiley_19:

c'est pas un art c 'est juste une "technique" bien rodée ce qui est différent....

mais bon si les veulent y croire je me dis aussi que c'est ainsi que ça les arrange....

remarque ces projets ne coutent rien pour le moment...hormis quelques études, car y a rien de concrètement financé, juste des prospectives.

de quoi permettre d'animer la campagne des régionales à venir...et encore pas  sur que ça passionne les foules...vu les axes concernés et le niveau de population concernée le long de ces axes.... ;)

Tiens curieusement ça ne concernerait que 2/3 régions ? la tronche du plan d'action ...réduit à de la com pour "gogos" férrovipathes ...  ;)

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« Le rapport Philizot a un mérite, il va vite à lire car il n’y a pas grand chose dedans »

Coût total de 7,6 milliards d’euros d’ici 2028

Le dit rapport souligne que « le besoin de financement global (pour les petites lignes) est évalué par SNCF Réseau (chargée de l'exploitation et de l'entretien du réseau, ndlr) à 7,6 milliards d’euros jusqu’en 2028, dont 6,4 milliards restant à engager à partir de 2020.« 1,4 milliard d’euros » de dépenses nécessaires pour SNCF Réseau, afin de rénover les 1.500 kilomètres qui seront réintégrés au réseau structurant.

Dans le détail, « 1.500 kilomètres remonteraient en lignes structurantes » sur les 9.000 et « 1000 kilomètres sont transférables au travers de l’article 172 de la loi d'orientation des mobilités », qui permet le transfert aux régions de la gestion des petites lignes, « dont le décret sera pris d’ici à l’été ». « Le principe en est la neutralisation financière, en coût des transferts »

Reste à voir si les régions, qui pourront à terme récupérer 1.000 kilomètres, auront les moyens et la volonté de conserver ces lignes, dont la disparition est toujours mal vécue dans les territoires.

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/transports-que-vont-devenir-les-1000-kilometres-de-petites-lignes-de-train

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un autre côté les régions qui investissent dans des rénovations de lignes devraient avoir leur mot a dire sur le fonctionnement futur de ces lignes (matériel, salariés ...) et ne pas avoir a subir uniquement les règles de la SNCF. Car sur ce point la SNCF a souvent démontré le peu d'interet qu'elle porte a des lignes secondaires qu'elle estime condamnée. Dans ce cas pourquoi ne pas permettre aux collectivités locale de reprendre la main et de faire leur choix pour faire vivre ces lignes.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Albert-00 a dit :

 Dans ce cas pourquoi ne pas permettre aux collectivités locale de reprendre la main et de faire leur choix pour faire vivre ces lignes.

C'est déjà le cas…(voir, par exemple, les projets de la Région Grand Est)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Albert-00 a dit :

D'un autre côté les régions qui investissent dans des rénovations de lignes devraient avoir leur mot a dire sur le fonctionnement futur de ces lignes (matériel, salariés ...) et ne pas avoir a subir uniquement les règles de la SNCF. Car sur ce point la SNCF a souvent démontré le peu d'interet qu'elle porte a des lignes secondaires qu'elle estime condamnée. Dans ce cas pourquoi ne pas permettre aux collectivités locale de reprendre la main et de faire leur choix pour faire vivre ces lignes.

les regions ont déjà leur mot a dire sur les TER ou sur transilien lors de la signature des conventions , qui crois tu qui achéte le materiel par exemple en IDF qui paie pour avoir des personnels jusqu'au dernier train dans certaine gare ? etc

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, jackv a dit :

les regions ont déjà leur mot a dire sur les TER ou sur transilien lors de la signature des conventions , qui crois tu qui achéte le materiel par exemple en IDF qui paie pour avoir des personnels jusqu'au dernier train dans certaine gare ? etc

Je sais cela mais je sais aussi que ces collectivité doivent en passer par la SNCF et ses règles. On pourrait tout a fait imaginer que sur des petites lignes le matériel puise etre différent de ce qui est actuellement préconisé, de même que leur exploitation. Il est évident qu'aujourd'hui les règles d'exploitation mais aussi techniques ne sont pas adaptés pour des raisons économique a des lignes difficilement rentables. C'est ces points qu'il faut modifier. Il faudrait accepter l'idée que le même agent puisse par ex vendre des billets et réaliser la petite maintenance des trains.

De tout façon la problèmatique est simple, pour que ces petites lignes non rentables puissent vivre il faut trouver un modèle économique durable qui leur soit adapté. Le modèle de la SNCF lourd, complexe et couteux n'est pas du tout adapté a l'exploitation de ces lignes.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, Albert-00 a dit :

pour que ces petites lignes non rentables puissent vivre il faut trouver un modèle économique durable qui leur soit adapté

Le transfert sur route :Smiley_29:, et c'est écrit noir sur blanc dans le rapport (voit post de Jackv en haut de page)

Modifié par Laroche
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Albert-00 a dit :

Je sais cela mais je sais aussi que ces collectivité doivent en passer par la SNCF et ses règles. On pourrait tout a fait imaginer que sur des petites lignes le matériel puise etre différent de ce qui est actuellement préconisé, de même que leur exploitation. Il est évident qu'aujourd'hui les règles d'exploitation mais aussi techniques ne sont pas adaptés pour des raisons économique a des lignes difficilement rentables. C'est ces points qu'il faut modifier. Il faudrait accepter l'idée que le même agent puisse par ex vendre des billets et réaliser la petite maintenance des trains.

De tout façon la problèmatique est simple, pour que ces petites lignes non rentables puissent vivre il faut trouver un modèle économique durable qui leur soit adapté. Le modèle de la SNCF lourd, complexe et couteux n'est pas du tout adapté a l'exploitation de ces lignes.

Puisque c’est « évident » , détaillez nous un peu les points à modifier dans les règles d’exploitation, et aussi sur les points techniques....que tout le monde profite de vos expertises. Là c’est vraiment trop vague...

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Nostromo a dit :

Prenons l'exemple de la Corse : depuis le départ de la SNCF et la sortie du réseau du RFN, le ferroviaire se porte mieux et les chiffres le prouvent : http://transportrail.canalblog.com/archives/2017/04/02/35116615.html

 

Mieux pour qui ?

L'usager ?

ou la région exploitante....

parceque c 'est pas tout à fait la même chose .....

personnellement au vu de ce que je peux lire ici et là, je n'ai pas vraiment l'impression que le réseau corse soit un réseau performant...

on dira qu'il a juste le mérite d'exister.

on dira qu'il rend service.....à minima.

Hormis les rames qui sont récentes pour la plupart, le reste et notamment l'infrastructure, fait pitié....une face de l'ile n'est plus desservie depuis 70 ans, malgré l'augmentation de la population dans certaines villes bordant cette ex ligne.

La Corse n'est vraiment pas la référence en matière d’aménagement du territoire et des infrastructures en général, notamment ferroviaires. ;)

Même en Sardaigne( ile comparable et voisine)c'est nettement mieux en terme de dessertes et infrastructures...et ça continue de s'améliorer...avec toute une série de travaux actuellement en cours...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prenez le temps de lire l'article en lien, les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Si le réseau et son exploitation étaient restés sous la coupe de la SNCF il n'y aurait plus de trains en Corse aujourd'hui.

C'est un modèle qui fonctionne et dont on parle trop peu. Si toutes les régions françaises avaient le pouvoir (et la volonté) de reprendre à leurs comptes les lignes locales et régionales le ferroviaire se porterait mieux.

 

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Nostromo a dit :

Si toutes les régions françaises avaient le pouvoir (et la volonté) de reprendre à leurs comptes les lignes locales et régionales le ferroviaire se porterait mieux.

Et surtout les moyens, les ressources financières des régions ne sont pas inépuisables

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le choix des investissements c'est une question de volonté.

Une région autonome c'est une région qui peut maîtriser les coûts. C'est le monopole de la SNCF qui saigne les finances public aujourd'hui (20% plus chère en exploitation en moyenne, de l'aveu même de la direction, et dans le cas Corse 100% plus chère sur l'infrastructure...)

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nostromo a dit :

Une région autonome c'est une région qui peut maîtriser les coûts.

   qui ne maîtrise rien du tout puisqu'elle est  dépendante d'appel d'offre dont le rapport qualité/prix n'est connu qu'à la fin de la DSP ..

Il y a 2 heures, Nostromo a dit :

 dans le cas Corse 100% plus chère sur l'infrastructure...

avec  la réouverture de Casamozza-Folelli qui est passée à la trappe sous la houlette de la CTC .. tout comme la commande centralisée. Et quand les AMG auront fini de démolir les voies, on verra bien ce qu'en dit Simeoni !

Pace e salute !

 

Modifié par Bibloc
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, yienyien89 a dit :

Arrête de raconter n'importe quoi!

Jusqu'à preuve du contraire la SNCF c'est l'état. Le budget des régions, c'est l'état. Alors il va faloir m'expliquer en quoi la stratégie changerai. Il va peut peut être un jour, faloir se réveiller...

Si vous confondez l'état, les régions et la SNCF il n'y a plus grand chose à faire pour vous...

il y a 13 minutes, Bibloc a dit :

  qui ne maîtrise rien du tout puisqu'elle est  dépendante d'appel d'offre dont le rapport qualité/prix n'est connu qu'à la fin de la DSP ..

C'est faux. Rien n'oblige la Région à déléguer, et si DSP il y a le délégataire a évidemment la main sur la délégation.

il y a 15 minutes, Bibloc a dit :

avec  la réouverture de Casamozza-Folelli qui est passée à la trappe sous la houlette de la CTC .. tout comme la commande centralisée. Et quand les AMG auront fini de démolir les voies, on verra bien ce qu'en dit Simeoni !

Pace e salute !

En attendant les trains roulent et les voyageurs sont toujours plus nombreux.

Soyez pragmatique. La recette Corse est un succès.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Nostromo a dit :

En attendant les trains roulent et les voyageurs sont toujours plus nombreux.

Soyez pragmatique. La recette Corse est un succès.

succès assuré grâce à l'action résolue de la SNCF à l'époque où elle avait le réseau en mains. Il suffit de se souvenir de l'état des voies, des gares, de la gestion du trafic avant qu'elle débarque. Maintenant, on capitalise. Tant mieux !  Mais il ne faut pas se vanter d'avoir trouvé moins cher.  Parce que sans les ingés de la SNCF, les AMG seraient au tas à Casa ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, TRL38 a dit :

Puisque c’est « évident » , détaillez nous un peu les points à modifier dans les règles d’exploitation, et aussi sur les points techniques....que tout le monde profite de vos expertises. Là c’est vraiment trop vague...

 

Du matériel plus léger est surtout moins couteux a l'achat et du personnel d'exploitation polyvalent. il n'y a pas d'autre solution ou les lignes disparaitront

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...