Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les Perles Du Dialecte Cheminot


km315

Messages recommandés

En relisant le Post "Sécurité Vs Régularité, Ou la dure vie d'agent circulation... "

J'y ai trouvé quelques echanges humoristiques digne d'un recueil d'histoires droles

Ferroviaire.

Je propose ce sujet pour y regrouper les expressions humoristiques que vous avez laché

a vos chefs a vos collegues , c'est souvent tres imagé !

J'ouvre le BAL ( suivez moi au bloc .. mdrmdr )

Modifié par km315
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

régul "les trains peuvent pas passer ailleurs ?"

moi "si justement, je viens d'appeler les collègues de l'équipement pour qu'ils me fassent une autre voie vite fait à coté, je pense que dans 2h ce sera fini" d'un ton aimable (quand t'as 4 voies qui se croisent...) et je raccroche

le regul : t'as perdu 2 minutes entre la gare de x et de y

reponse adc: alala envoie le train derriere moi en marche prudente pour voir si il les trouvent pas

Y a aussi le reponse au regul qui te demande pkoi t as perdu 3 min a tel endroit:

" Pas de bol j'ai creve et j'ai du m'arreter pour changer une roue..."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

jean charles a ecrit un bouquin qui s'appelle "la foire aux ronds de cuir "

il y a un chapitre sur les perles des cheminots

il y en a une magnifique.

du temps de la vapeur , un mecanicien pour justifier un retard ecrit "perdu 2 hectopascals entre le pk --et le pk --"

le chef traction ne comprenant pas qu'il parle de la pression dans la chaudiere envoie une note de service "recherchez 2 hectopascals entre pk-- et pk --"

autrement le 1 er train que j'ai fait circuler l'a/c de la gare amont me l'annonce puis me rappelle en me disant "il en a deux"

reponse "oui, moi aussi" controleursncf

Modifié par bruyerois
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Celle que je préfère est : Prenez le temps d'aller vite...Je trouve cette phrase pleine de sens!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un jour à Sarcelles avec le collègue du PRS, on a écouté ce que se disait dans la Sol train, et on a entendu une jolie conversation entre le régul et un ADC.

Régul : Pourquoi t'a 7 minutes de retard?

ADC: Je ne vois pas pourquoi je te le dirais.

R : Tu as 7 minutes, c'est beaucoup et je dois connaître la raison de ton retard

A : Bah, j'ai eu un retard dans le trou.....

R : Ah ok!!!

controleursncfkoiquesse

Le collègue et moi on remarquait que le régul ne se réfléchissait pas ce que venait de dire l'ADC, on a voulu avoir des explications par un autre collègue, il a pas réussi à nous dire.

J'ai donc appelé un membre qui se reconnaîtra, qui est du genre à tout savoir.

Il m'a dit qu'en Banlieue, ce qu'on appelle un retard dans le trou, c'est un terme qui viens de la ligne du RER D, cela veut dire qu'il a pris du retard dans le tunnel sous Paris entre Gare du Nord et Gare de Lyon.

@+ Ferro

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un jour où je fesais un HLP entre Achères et Mantes. Le régul m'appelle : bonjour mécanicien, est-ce que tu pourrais me donner ta vitesse ?"

"Oui régulateur je roule à 100 km/h"

"OK parce qu'en fait on t'a laché devant un V160 et on aurait pas du, donc je voulais savoir si tu pouvais rouler plus vite..." controleursncf

Ceci dit dans 2 mois certains HLP pourront rouler plus vite, donc ce régul a juste un peu anticipé mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

histoire vraie :

raté d'ouverture s'un sémaphore de BM en DV.

chose assez banale, mais qui nécessite tout un tas de dépêches pour remettre en ordre.

donc l'ac appelle la gare suivante et ils se mettent d'accord pour faire circuler une draisine (fictive donc !) ce qui nécessite infiniment moins de paperasse.

On passe les dépêches, on reprend le block.

tout va bien

PUis

"merde, on est dimanche, elles roulent pas les draisines le dimanche"

aie aie aie

comment cacher la connerie ?

c'est simple, on souille le cahier de dépêches avec de l'encre (il y a 25 ans, y avait encore de l'encre dans certains postes), puis on perfore avec une perforatrice et ....... on accuse les souris. mdrmdr

l'agent a été muté à un endroit moins risqué (quoiqu'il y en ait fait d'autres !) une gare de VU (TR d'un côté et SS de l'autre)

il est en retraite le grand zouzou

deux autres toutes aussi vraies :

accident de Flojac : sur le carnet de dépêches de St Denis près martel (deux gares aprèsl'accident donc), le train est passé à l'heure ! les carnets étaient remplis par avance !

toujours après l'accident

écoutes sur les lignes pour vérifier le niveau de sécurité (cantonnement tél)

- il en est où le xxxx ?

- tu peux prendre la voie libre, je l'entends qui monte la bosse controleursncf

et si vous êtes sages

on verra plus tard pour une sur les PN

Modifié par cyclodocus
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[

accident de Flojac : sur le carnet de dépêches de St Denis près martel (deux gares aprèsl'accident donc), le train est passé à l'heure ! les carnets étaient remplis par avance !

toujours après l'accident

écoutes sur les lignes pour vérifier le niveau de sécurité (cantonnement tél)

- il en est où le xxxx ?

- tu peux prendre la voie libre, je l'entends qui monte la bosse controleursncf

et si vous êtes sages

alors la !! trop fort mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Histoire vraie.... me concernant!

Avril 1984, après ma matinée d'embauche à Ambérieu, je rejoinds par le train mon affectation à Virieu le Grand, avec un changement à Culoz. Arrivé à cette dernière, aux environs de 13 heures, la faim aidant et ayant une heure d'attente à "tuer", je commence à m'inquiéter pour mon estomac.

Au pied de la passerelle de franchissement des voies, j'avise une pancarte "GRIL-PRS". Me rappelant la présentation du chef de bureau du matin même sur le réseau de cantines SNCF, je suis assidûment la signalétique ... jusqu'au seul bâtiment destination du pancartage.

Premières inquiétudes, pas d'odeur de cuisine ni de mouvements de foule....mais bon, Culoz est une petite ville!

J'utilise l'escalier et en arrivant à l'étage, j'explique aux agents présents le but de ma visite. Sympathiquement, mais tout de même explosés de rire, ceux ci m'expliquent ce que sont "GRIL" et "PRS". ;)

Grand moment de solitude!!!! Et par la suite, jambon-beurre au traditionnel buffet de la gare. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Histoire vraie.... me concernant!

Avril 1984, après ma matinée d'embauche à Ambérieu, je rejoinds par le train mon affectation à Virieu le Grand, avec un changement à Culoz. Arrivé à cette dernière, aux environs de 13 heures, la faim aidant et ayant une heure d'attente à "tuer", je commence à m'inquiéter pour mon estomac.

Au pied de la passerelle de franchissement des voies, j'avise une pancarte "GRIL-PRS". Me rappelant la présentation du chef de bureau du matin même sur le réseau de cantines SNCF, je suis assidûment la signalétique ... jusqu'au seul bâtiment destination du pancartage.

Premières inquiétudes, pas d'odeur de cuisine ni de mouvements de foule....mais bon, Culoz est une petite ville!

J'utilise l'escalier et en arrivant à l'étage, j'explique aux agents présents le but de ma visite. Sympathiquement, mais tout de même explosés de rire, ceux ci m'expliquent ce que sont "GRIL" et "PRS". ;)

Grand moment de solitude!!!! Et par la suite, jambon-beurre au traditionnel buffet de la gare. ;)

Excellent comme histoire! okok

On parle encore de cantine ici

Modifié par aydeg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un voyageur sceptique regarde le panneau d'affichage du hall de la gare avec beaucoup d'attention.

Passe un cheminot controleursncf avec une casquette blanche.

Le voyageur avec politesse et déférence:

" Bonjour Monsieur , excusez-moi, il n'y a pas de train avant ?"

Le cheminot tout en joie :

"Non Monsieur, il n'y a que des trains électriques aujourd'hui !"

mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un voyageur sceptique regarde le panneau d'affichage du hall de la gare avec beaucoup d'attention.

Passe un cheminot controleursncf avec une casquette blanche.

Le voyageur avec politesse et déférence:

" Bonjour Monsieur , excusez-moi, il n'y a pas de train avant ?"

Le cheminot tout en joie :

"Non Monsieur, il n'y a que des trains électriques aujourd'hui !"

mdrmdr

mdrmdr

Et les diesels qui "respectent notre environnement" alors?!!!...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me souviens d'un jour ou j'étais en cabine en banlieue. On avait coupé une rame parce que celle d'avant devait repartir au dépot à cause d'une défaillance technique survenu sur cette rame.

La rame coupée, un client viens nous voir nous disant :

"- Excusez-moi, notre train va partir avant celui-ci.

- Oui bien sur il va même sauter par dessus."

mdrmdrmdrmdr controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me souviens d'un jour ou j'étais en cabine en banlieue. On avait coupé une rame parce que celle d'avant devait repartir au dépot à cause d'une défaillance technique survenu sur cette rame.

La rame coupée, un client viens nous voir nous disant :

"- Excusez-moi, notre train va partir avant celui-ci.

- Oui bien sur il va même sauter par dessus."

mdrmdrmdrmdrmdrmdr

Une fois devant le butoir de Paris-Est je descend de la Z2N pour changer de bout et une dame m'a demandé ds quel sens j'allais partir. C'est bien connu on sort de la gare, on tourne à droite, on prend l'A4 et on va jusqu'à Meaux mdrmdr

Une autre Fois à Haussmann j'étais en cabine, j'attendais l'heure de départ et un homme d'une trentaine d'année a frappé à la porte pour me demander ds quel sens le train allait partir. Là encore on refoule régulièrement sur 24km controleursncf

Le soir à Paris-Est on a aussi une tournée où l'on coupe la rame en gare et 15mn après la rame de tête par pour Meaux à 21h27 et avec la rame de queue nous on part 30mn plus tard pour Meaux également.

Donc on fais la coupe et on met en stationnement la rame qui par en second (avec les porte de la rame qui part en seconde fermées) donc la rame n'a plus d'éclairage, les portes n'ont pas d'assistance à l'ouverture et sur le quai les panneaux indiquant "les voitures de queue restent à quai" clignotent. Et bien malgrès tout il y en a tjs qui forcent pour ouvrir les portes, attendent dans le noir (alors que la rame de tête est bien éclairée et ça se voit car c'est à 21h30) et une fois l'heure de départ bien dépassée sortent la tête pour aller voir pourquoi le train ne part pas et là Ô surprise la rame de tête n'est plus là. J'en ai jamais eu qui sont venu me voir pour se plaindre mais par contre qui sont parti voir les agnts d'acceuil oui

Modifié par Romano
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une fois en prenant le TGV pour le sud, je m'installe tranquille avec ma gamine et une femme d'un certain age, genre plutot bien sapée vient me voir (avec mon look à l'arrache, bracelets en cuir et en tissu etc....) et me demande vers où part le train

je lui montre la direction du butoir et je lui fait "dans ce sens" avec un grand sourire gentil

le train décolle, elle se tourne vers moi et me demande pourquoi il part dans l'autre sens d'un air desorienté... je lui ai répondu que je comprenais pas non plus, que la dernière fois il était bien parti dans l'autre sens d'un air desolé

controleursncfmdrmdr mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une fois en prenant le TGV pour le sud, je m'installe tranquille avec ma gamine et une femme d'un certain age, genre plutot bien sapée vient me voir (avec mon look à l'arrache, bracelets en cuir et en tissu etc....) et me demande vers où part le train

je lui montre la direction du butoir et je lui fait "dans ce sens" avec un grand sourire gentil

le train décolle, elle se tourne vers moi et me demande pourquoi il part dans l'autre sens d'un air desorienté... je lui ai répondu que je comprenais pas non plus, que la dernière fois il était bien parti dans l'autre sens d'un air desolé

controleursncfmdrmdrmdrmdr

mdrmdr

Ton histoire ça me fait penser qu'une fois une dame avec ses 2 filles (d'un vingtaine d'année à peine) était au carré juste à coté de nous qui revenions d'une semaine de formation TB et on parlait ts réglement.

Et bien sur l'expression "au cul d'un train" est venu ds la conversation. La dame a interpellé celui qui avait dit ça lui faisant remarquer qu'il y avait des dames à coté de lui et qu'il devrait surveiller son language car ses oreilles ne supportaient pas de tels propos.

Pendant qu'on conversé tranquillement, elle le reprenais sur son accent (de Metz), et fini par lui demander sa région. Et bien sur la encore elle lui a expliquer comment prononcer le nom de sa ville pdt 5mn avec le pourquoi du comment, ...

Et à chaque fois qu'il prononcé un mot marqué par son accent elle le reprenait. Ses 2 filles ne savaient plus où se mettre. Comme quoi il y a vraiment des chieurs à qui on a parfois envie de mettre une baffe au bout d'un moment.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un collègue (maintenant en retraite m'en avait raconté une bien bonne.

A l'arrivée de son train à Paris, un client frappe à la porte de sa machine et lui dit :

J'ai remarqué qu'au départ, on avait dix minutes de retard, et pourtant, nous sommes arrivés à l'heure. Bravo ! Par contre, de là où j'étais assis (en queue), j'ai vu que avez grillé plein de feux rouges !"

Les mystères du BAL okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je résiste pas de vous mettre quelques perles bien croustillantes de mes clients au guichet revoltages

Dans les cahiers de réclamations :

-Pourriez vous mettre des sièges dans le sens du quai ?

-Quand-est ce que la SNCF se décidera à mettre des sièges sur les rails ?

Quelques histoires véridiques qui me sont arrivées (j'ai mis M pour moi et C pour client)

*UN billet pour aller où ?

C « Je voudrais un billet s'il vous plaît »

M « Oui, pour aller où ? »

C « bah justement je sais plus c'est quelle gare ! »

M « Ah, ça risque d'être assez difficile dans ces cas-là »

C « Euh… Attendez ça va me revenir »

M « Vous n'avez pas quelqu'un à appeler qui pourrait vous aider ? »

C « Non… Ah, ça va peut-être vous dire quelque chose. Il y a un café juste à côté de la gare »

M « Ah oui, c'est le café de la gare ? »

C * Toute sourire* « Exact ! Vous voyez de quelle gare je parle ? »

M « Euh… Non pas du tout »

*Histoire de correspondance

C « Vous pouvez me dire comment on fait pour aller à la gare de P ? »

M « Vous prenez direction Paris, vous changez à A et là vous prenez l'omnibus qui dessert la gare de P »

C « D'accord donc à A de descends et je prends le minibus. Mais il est loin de la gare le bus ? »

M « Non, ce n'est pas un minibus mais un train omnibus »

C « C'est quoi Omnibus ? »

M « C'est un train qui s'arrête dans toutes les stations «

C « Ah d'accord. Mais ce train il va bien vers Paris non ? »

M « Oui mais il ne s'arrête pas à la gare de P, donc si vous essayez d'y descendre en marche vous risquez d'avoir des problèmes »

C « Oui c'est sûr ! Mais dites moi, avec ce billet je peux prendre le minibus ou faut que j'en rachète un autre ? »

M « NON madame il n'y a pas de bus à prendre ! »

C « Ah c'est un train ? »

M « exactement c'est un train qui dessert la gare de P »

C « Je peux avoir un billet ? »

M « Oui. » * Vend billet *

C « Le billet il faut aussi que je le composte dans le bus ? »

M * cherchant une caméra cachée * « Mais je ne vous ai JAMAIS parlé de bus !! »

C « Ah, ben j'ai rien compris alors !! »

M « Dans ces cas-là madame, vous descendez à la gare de A et là vous demandez à mes collègues de vous expliquer. »

Histoire de carte

Une dame d'un certain âge s'affairait sur un distributeur Automatique pour acheter son billet pour la province. Ayant la carte Senior (+de 60 ans) elle avait indiqué qu'elle bénéficiait de cette réduction. L'automate fait apparaître un message précisant que « vous devrez justifier de votre réduction à bord du train ». La dame se mit alors à fouiller rageusement dans son sac à main, et en sortit sa carte de réduction qu'elle présenta fièrement à l'écran.

Histoire de différence

C « Vous pouvez m'expliquer la différence entre un coupon à la semaine et un coupon hebdomadaire ? »

M *après trois secondes de réflexion * « Y'en a un qui est valable sept jours et l'autre une semaine »

C « Ah d'accord, merci. »

La réflexion qui tue

Ce soir là, il y avait eu un accident de personne (Un suicide en fait) dans une autre gare. Donc, circulation interrompue. Les gens venaient donc au guichet pour avoir des renseignements concernant leur trajet. Et j'ai entendu un homme dire à un autre :

« Moi, si un jour je veux me suicider je choisirais pas la SNCF parce qu'avec ma veine ils seraient capable du supprimer le train sous lequel je veux passer. »

Voilà, je vous mettrai la suite plus tard mdrmdr

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je résiste pas de vous mettre quelques perles bien croustillantes de mes clients au guichet revoltages

(...)

Voilà, je vous mettrai la suite plus tard mdrmdr

mdrmdrokok

Sympa, j'attend la suite!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...