Jump to content
Pascal 45

Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

Recommended Posts

à l’instant, fabrice a dit :

de l'autre coté, certains ne reconnaissent que le témoignage de la jeune fille dans le bus ( témoignage qui va dans leur sens bien évidement )

Oui, mais une autre fille, assise au 1er rang, a vu la barrière fermée et le bus l'enfoncer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref, il fallait y être pour savoir, et il reste près d'un an avant d'avoir un résumé complet et objectif de ces faits, par le bureau d'enquêtes et d'analyses.

Donc encore pas mal de mois à se refaire le film... un peu comme quand on sait que le making-of sortira lors de la prochaine réédition !

Concrètement, on n'apprendra vraiment pas grand chose de nouveau d'ici là. Les médias vont juste s'arranger pour relancer le débat de temps en temps. Au moins, pour eux ça rapporte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, gvf a dit :

... Concrètement, on n'apprendra vraiment pas grand chose de nouveau d'ici là ...

Que veux-tu et souhaites-tu apprendre de nouveau ?

Pour moi, c'est clair, le bus a franchi fermé le passage à niveau.

... et c'est tout !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Pascal 45 a dit :

Que veux-tu et souhaites-tu apprendre de nouveau ?

Pour moi, c'est clair, le bus a franchi fermé le passage à niveau.

... et c'est tout !

Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Et devant un juge : "ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve."

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, zorba a dit :

Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Et devant un juge : "ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve."

Sans preuve, c'est vite dit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pascal 45 a dit :

Que veux-tu et souhaites-tu apprendre de nouveau ?

Pour moi, c'est clair, le bus a franchi fermé le passage à niveau.

... et c'est tout !

C'est ce que je pense aussi !

J'ai supporté plus d'une heure de bla blas et de malveillance vis à vis des agents SNCF dans l'émission de télé consacrée au sujet, cependant il y a eu , malgré tout, 3 minutes très intéressantes, d'où il ressortait que la conductrice (et sans doute le témoin) ne s'est peut-être, pas rendu compte du franchissement de la barrière fermée, car elle effectuait une manœuvre délicate en regardant uniquement le rétroviseur, et ceux qui ont déjà conduit des PL savent très bien qu'un choc violent et très bruyant dans une voiture légère peut passer totalement inaperçu dans un PL...

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, ADC01 a dit :

Sans preuve, c'est vite dit.

S'l y a preuve matérielle, les juges pourront faire leur métier, de même les avocats des parties en cause.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jacques Rascol‏  (directeur SNCF Occitanie) déclare :

"C’est pour moi l’occasion de réaffirmer notre volonté de reprendre les circulations ferroviaires entre Perpignan et Villefranche Vernet les Bains dès que nous aurons l’autorisation des autorités compétentes"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/01/2019 à 20:11, cc27001 a dit :

Oui, mais une autre fille, assise au 1er rang, a vu la barrière fermée et le bus l'enfoncer.

On entend d’ailleurs plus ce témoignage.

Il faut aussi noter un gros tamisage des témoignages (notamment de ceux « qui ont tout vu » dans le bus). Les avocats se sont certainement chargé d’expliquer auprès des familles que de jouer au témoin clé sur une si grosse affaire pouvait coûter très cher en cas de faux témoignage.

Le problème est que cette accalmie dans la cacophonie de témoignage constitue un excellent terreau pour les thèses complotistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr que quand le policier te demande  de signer :

«Je reconnais avoir été informé que la présente attestation est destinée à être produite en justice et que toute fausse déclaration de ma part m’exposerait à des sanctions pénales. Fait pour valoir ce que de droit». 

... tu te demandes si tu es vraiment prêt à payer le prix pour ton quart d'heure de célébrité !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si un faux témoignage est vraiment sanctionné par la justice. L'affaire Benalla semble montrer que non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, cc27001 a dit :

Je ne sais pas si un faux témoignage est vraiment sanctionné par la justice. L'affaire Benalla semble montrer que non.

Citation

...Aux termes de l’article 434-13 du Code pénal, le faux témoignage est puni de « cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende ». Il existe des circonstances aggravantes susceptibles d’alourdir les peines comme, notamment, le faux témoignage dans le cadre d’une affaire criminelle ou le faux témoignage réalisé en échange d’une contrepartie financière, punis de sept ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende (C. pén., art. 434-14). Des peines complémentaires sont également prévues à l’article 434-44 du même Code (par ex. : interdiction de droits) ...

Source :

https://actu.dalloz-etudiant.fr/le-saviez-vous/article/quelles-peines-en-cas-de-faux-temoignage/h/2c4687068f4fdb7d17dd9f101916f2ad.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben c'est toujours pareil, il y a l'énoncé de la loi, extraordinairement sévère et l'application :" c'est très vilain ce que vous avez fait, ne recommencez plus !"

Share this post


Link to post
Share on other sites

la plupart du temps ce sont des "faux témoignages" en toute bonne fois. Rien n'est moins crédible qu'un témoignage entre ce qui ,a existé , a été vu et dont on pense se souvenir il y a parfois un grand écart..

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, jackv a dit :

la plupart du temps ce sont des "faux témoignages" en toute bonne fois. Rien n'est moins crédible qu'un témoignage entre ce qui ,a existé , a été vu et dont on pense se souvenir il y a parfois un grand écart..

"de l'autre coté, certains ne reconnaissent que le témoignage de la jeune fille dans le bus ( témoignage qui va dans leur sens bien évidement ) "

Cette jeune fille est probablement de bonne foi, elle devait comme la conductrice assister à la manœuvre avec les rétros, et elle est persuadée que la barrière était ouverte, car comme la conductrice elle ne l'a pas vue et elle n'a pas perçu le choc au moment où cette dernière était pliée doucement par l'autocar...

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mak a dit :

"de l'autre coté, certains ne reconnaissent que le témoignage de la jeune fille dans le bus ( témoignage qui va dans leur sens bien évidement ) "

Cette jeune fille est probablement de bonne foi, elle devait comme la conductrice assister à la manœuvre avec les rétros, et elle est persuadée que la barrière était ouverte, car comme la conductrice elle ne l'a pas vue et elle n'a pas perçu le choc au moment où cette dernière était pliée doucement par l'autocar...

Il y a des études psychologiques à faire (faites?) sur la perception des évènements dans des circonstances similaires. On voit une chose (la barrière ouverte) qui s'inscrit dans la mémoire, on est distrait par autre chose ou un évènement et on ne voit pas que la barrière s'est fermée avec le feu rouge clignotant... Ajoutez-y l'ambiance sonore : musique, bruit des conversations comme possibles éléments de distraction...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Mak a dit :

"de l'autre coté, certains ne reconnaissent que le témoignage de la jeune fille dans le bus ( témoignage qui va dans leur sens bien évidement ) "

Cette jeune fille est probablement de bonne foi, elle devait comme la conductrice assister à la manœuvre avec les rétros, et elle est persuadée que la barrière était ouverte, car comme la conductrice elle ne l'a pas vue et elle n'a pas perçu le choc au moment où cette dernière était pliée doucement par l'autocar...

Il me semble sauf erreur de ma part , que cette jeune fille était dans le deuxième autocar ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mardi 26 mars 2019 à 23h15 sur la chaine de télévision M6 :

Diffusion du documentaire de Lisa Brunet produit en 2018 ...

" La catastrophe du car de Millas "

( de 23h15 à 01h05 )

Edited by Pascal 45

Share this post


Link to post
Share on other sites

Importantes révélations de France Info (source France Info - 04/04/2019)

Citation

Accident de Millas : la conductrice du car prenait depuis sept ans un médicament contre l'insomnie incompatible avec la conduite ...

  ... De nouvelles pièces du dossier d'instruction de l'accident de car mortel survenu en décembre 2017 à Millas (Pyrénées-Orientales) mettent en cause le médicament contre l'insomnie pris par la conductrice à la période des faits, selon les informations de franceinfo révélées jeudi 04 avril 2019 ...

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/accident-de-car-dans-les-pyrenees-orientales/info-franceinfo-accident-de-millas-de-nouveaux-elements-mettent-en-cause-le-medicament-pris-par-la-conductrice_3264179.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce n'est pas le médoc qui est en cause : il signale bien qu'il ne faut pas conduire  

c'est la personne qui le prend et qui ne respecte pas les consignes qui est responsable !!!!

 

après la sncf, on cherche un autre coupable que la "pauvre" conductrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Source Le Parisien - 04/04/2019 ...

Citation

... La justice a demandé des informations à Sanofi, qui produit l’Imovane, un médicament pris par la conductrice du car. Ce médicament est proche de la catégorie des sédatifs. Il s’avère qu’il est de niveau 3, c’est-à-dire qu’il comporte la mention « danger, ne pas conduire » ...

http://www.leparisien.fr/faits-divers/collision-de-millas-la-conductrice-du-car-scolaire-prenait-un-medicament-dangereux-04-04-2019-8046204.php

Edited by Pascal 45
Date

Share this post


Link to post
Share on other sites

la conductrice du car prenait un médoc inadéquat à la conduite. Soit. Quel rôle a joué le patron dans le fait qu'elle continuait malgré tout à conduire ? Pourquoi a-t'il mené cette campagne sur la thèse PN ouvert envers et contre tout ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bibloc a dit :

la conductrice du car prenait un médoc inadéquat à la conduite. Soit. Quel rôle a joué le patron dans le fait qu'elle continuait malgré tout à conduire ? Pourquoi a-t'il mené cette campagne sur la thèse PN ouvert envers et contre tout ?

Hypothèses :

- La conductrice a-t'elle signalé à son patron qu'elle prenait ce genre de médicament ?

- La médecine du travail a-t'elle été avisée du traitement médical de la conductrice ?

- Ce médicament a-t'il été prescrit par un médecin ?

- Comment a été délivré ce médicament ?

- ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La médecine du travail a pas mal perdu en raison des réformes qui découlent de la loi El Khomri et du rapport Issindou .

Les services de santé ne pratiquent plus systématiquement ,des visites initiales d'embauche de salariés , et donc quid suivi des autres employés . Une prise en charge et des examens de santé complets , auraient pu déceler ce cas dramatique présent , et constituer une boucle de rattrapage . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...