Aller au contenu

Déraillement du TGV n° 2350 à Ingenheim (Bas-Rhin) le jeudi 5 mars 2020


Messages recommandés

il y a 4 minutes, fabrice a dit :

1300 m,  ADC, c'est combien en FU un arret de TGV à 300 ?

Un atlantique environ 3300 mètres en palier.

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

Un atlantique environ 3300 mètres en palier.

ok ils ont pris quelques G negatif celui qui était debout ( comme l'ASCT je suppose) a pris le paquet ( souvenir de Z22500 qui, lors de FU pouvait faire lever les personnes assises dans le sens de la marche)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, fabrice a dit :

ok ils ont pris quelques G negatif celui qui était debout ( comme l'ASCT je suppose) a pris le paquet ( souvenir de Z22500 qui, lors de FU pouvait faire lever les personnes assises dans le sens de la marche)

C’est clair que dès lors que l’on déraille, les distances d’arrêt sont drastiquement réduites.

  • Like 2
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, fabrice a dit :

ok ils ont pris quelques G negatif celui qui était debout ( comme l'ASCT je suppose) a pris le paquet ( souvenir de Z22500 qui, lors de FU pouvait faire lever les personnes assises dans le sens de la marche)

C'est bien pour ça que lorsque je voyage en train, je m'installe toujours dans le sens contraire de la marche.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, ADC01 a dit :

C'est bien pour ça que lorsque je voyage en train, je m'installe toujours dans le sens contraire de la marche.

et si possible pas dans les 2 premières voitures:Smiley_04:

Modifié par fabrice
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, fabrice a dit :

et si possible pas dans les 2 premières voitures:Smiley_04:

et c'est justement là que les deux premières voitures passent et que le reste déraille ... voir RER-B pour raison d'effondrement de talus !

Modifié par Bibloc
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Bibloc a dit :

et c'est justement là que les deux premières voitures passent et que le reste déraille ... voir RER-B pour raison d'effondrement de talus !

rapport aux accidents de Bettembourg et de PN

 

Mais bon revenons au sujet

Modifié par fabrice
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, fabrice a dit :

et si possible pas dans les 2 premières voitures:Smiley_04:

Le mieux c'est au milieu du train dans la voiture bar :Smiley_33::Smiley_20:

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toutes façons il n'y a pas de places qui garantisse une sécurité totale en cas d''accident. Il y a juste certaines places plus risquées que d'autres permis les quelles :

- la tête de train en cas de collision frontale

- la queue de train en cas de rattrapage

- les places dans le sens de la marche en cas de décélération brutale (surtout si la tablette est dépliée)

 

Mais par définition d'un accident, il est imprévisible et peux donc mener à pleins de situations différentes. On parle là de probabilités, il sera toujours possible de trouver un exemple où le contraire serait mieux.

 

La seule chose qui est sur est que la personne la plus exposée est le conducteur. Ce que cet accident démontre encore une fois ... En lui souhaitant à lui et aux autres victimes, de se rétablir au mieux le plus rapidement possible.

  • Like 1
  • Upvote 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, TGV_13 a dit :

Pour aller faire coucou aux TGV croiseurs sur le bord de la voie ? Dans la situation présente, je pense que à bord de la rame était la solution la plus sûre. Il est difficile de " fuir " d'une LGV à cause des grillages et autres talus, un peu comme sur une autoroute.

Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, s'exprime en premier :

- Les causes du déraillement ne sont pas encore clairement établies, mais il s'agit sûrement d'un glissement de terrain après le passage de cinq TGV ce jeudi matin. Le choc a été très violent.

- Le conducteur a subi un choc au thorax. Il s'est comporté de manière très professionnelle avec sang froid pour assurer la sécurité du train.

- Le contrôleur a fait une chute dans la première voiture. Une passagère a aussi été blessée.

- Des remerciements sont adressés au maire, aux pompiers, à la Sécurité civile, aux cheminots à bord du train qui ont été exemplaires.

- La ligne TGV Strasbourg-Paris ne sera pas utilisable pendant quelques jours,"mais on sera capables d'offrir des trains à tous les habitants du Grand Est sur des lignes nationales et infra-régionales".

- C'est un talus relativement récent et très bien surveillé où s'est produit le glissement de terrain provoquant l'accident.

- C'est un talus en pente douce, d'une pente raisonnable où s'est produit le glissement. Il semble qu'il se soit fissuré par le haut et que tout a glissé sur une dizaine de mètres pour descendre sur la voie

- Le conducteur blessé à l'avant du corps a été projeté sur le pupitre, puis est reparti en arrière. Ces chocs ont occasionné des blessures au niveau du dos et du thorax. Son pronostic vital n'est pas engagé

- Le train est resté sur ses roues en permanence. "Imaginez 500 tonnes qui tapent un obstacle à 500 km/h". La cabine est enserrée dans une sorte de coque. Elle a résisté. La technique TGV a montré qu'elle savait résister à des chocs extrêmes.

- Il semblerait que le conducteur n'a pas déclenché son frein de secours, il a donc été surpris par la présence de l'obstacle.

https://www.dna.fr/fil-info/2020/03/05/direct-suivre-la-conference-presse-sur-l-accident-de-tgv-a-ingenheim

Ben va falloir que je me recycle, je ne savais pas que le tgv roulait à 500km/h mais si c'est le président qui le dit. Quant au fait qu'il soit surpris par l'obstacle, ben roulant à 292 comme certains le disent, faut être superman pour voir un obstacle au raz des voies.

Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

Il ya des mesures d'urgence pour arrêter les circulation de sens contraires. Si collision il doit y avoir, elle aura lieu dans les instants qui suivent le déraillement et évacuer sera totalement inutile

je pense que suite au choc, soit le conducteur était en état d'appuyer sur le BP URG ou sinon s'il ne pouvait rien faire, un dispossitif (je ne me rapelle plus du terme exact mais style VACMA) déclenche le FU avec alerte radio. les conducteurs des autres trains doivent alors être prévenus . c'est approximatif, corrigez moi.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, ADC01 a dit :

C'est bien pour ça que lorsque je voyage en train, je m'installe toujours dans le sens contraire de la marche.

 

il y a une heure, fabrice a dit :

et si possible pas dans les 2 premières voitures:Smiley_04:

vous êtes vachement optimistes

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, garé bon état a dit :

 

je pense que suite au choc, soit le conducteur était en état d'appuyer sur le BP URG ou sinon s'il ne pouvait rien faire, un dispossitif (je ne me rapelle plus du terme exact mais style VACMA) déclenche le FU avec alerte radio. les conducteurs des autres trains doivent alors être prévenus . c'est approximatif, corrigez moi.

 

Declenchement VA avec envoie d'une info à la régulation ( pas instantanément) , mais ca ne dit pas de l'état du train

L'alerte radio est de rigueur,(aujourd'hui, on doit  circuler avec le portable de service en mode ARES pro pour palier à une défaillance eventuelle  de la radio ( conséquence de l'accident dans les Ardennes) et je me demande si, apres un tel choc, le portable est resté sur le pupitre)

( pour info le matériel CFL, donc 3000 inclus, a un déclenchement de SAL lors de la prise en charge VA, pour nous conducteur en face, au Luxembourg, en cas de perception du SAL, nous devons aller voir ce qui se passe, c'est une obligation juridique la bas)

 

il y a 9 minutes, jackv a dit :

 

vous êtes vachement optimistes

Ben disons qu'avec les 2 accidents de Bettembourg ca refroidit un peu

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, garé bon état a dit :

un dispossitif (je ne me rapelle plus du terme exact mais style VACMA) déclenche le FU avec alerte radio. les conducteurs des autres trains doivent alors être prévenus . c'est approximatif, corrigez moi.

 

Non la Vacma c’est de l’ancien franc , c’est la VA qui déclenche un freinage d’urgence après 2,5 seconde et n’émet d’alerte radio mais une alerte  au régulateur pour un conducteur  en possible détresse physique.

il y a 8 minutes, fabrice a dit :

 

( pour info le matériel CFL, donc 3000 inclus, a un déclenchement de SAL lors de la prise en charge VA, pour nous conducteur en face, au Luxembourg, en cas de perception du SAL, nous devons aller voir ce qui se passe, c'est une obligation juridique la bas)

J’ai eu fais la formation LUX ,on ne nous a jamais parlé de cela . Enfin fallait voir la formation . 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au sujet des talus il y a aussi le cas de Ville d"AVRAY dont la remise en état est toujours en cours.

Le REX en dira plus.

Petit hors sujet:  je vis dans une maison troglodyte. La première préocupation dans cet habitat est de stabiliser la roche via des plantations avec nombreuses racines mais sans tomber dans l'exces avec des arbres trop grands dont les racines risqueraient de détruire la roche. c'est tout un équilibre à gérer avec la végétation.

A priori, sur le talus de la LGV il n'y avait que de l'herbe. Des experts en ouvrages d'arts nous en dirons probablement plus sur les talus car le sujet est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait.

Un bon rétablissement aux blessés et courage à nos collegues.

 

  • Like 3
  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

Un atlantique environ 3300 mètres en palier.

effectivement c'est de cet ordre (car pas facile de donner une valeur précise tout dépend de l’état du rail et des organes de freinage). Mais tout ceci avec les roues sur les rails, dès lors que les roues sont dans le ballast et raclent les rails/traverses là c'est plus dur à déterminer et si une voiture ou une motrice est renversée alors là ça peut encore être moins.

Il y a 2 heures, YvesD_fr a dit :

Bonjour

J'avis discuté voila un an ou deux avec un ingénieur SNCF qui me disait que dans mon coin où la LGV est sur talus mais en zone très humide, l'alignement de la voie et de deux ouvrages d'art était suivi en permanence par un système de visée laser. Si une déviation hors de la norme apparaissait, la circulation des trains s'interrompt. Je ne me rappelle plus si l'interruption est automatisée ou non.  Et je suppose que ce n'est pas le seul endroit équipé de la sorte en France. 

Cdt

Attention si c'est un dispositif à destination de la maintenance et que la maintenance donne l'ordre manuellement d’arrêter les trains c'est une chose. Si en revanche on veut en faire un dispositif automatique, il doit être de sécurité avec les procédures, matériels, homologué etc. Par exemple le détecteur de heurts de pile de pont sur LN5  n'est pas automatique pour celà.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, ETR475 a dit :

Cette image m’interpelle. On a du mal à comprendre les mouvements de la rame 1/2 seconde après le choc.

8C1AB977-B016-4469-A4D9-F64D5119E505.jpeg

attention le télé objectif compresse l'image..

 

 

il y a 54 minutes, viveletrainavierzon a dit :

Au sujet des talus il y a aussi le cas de Ville d"AVRAY dont la remise en état est toujours en cours.

Le REX en dira plus.

Petit hors sujet:  je vis dans une maison troglodyte. La première préocupation dans cet habitat est de stabiliser la roche via des plantations avec nombreuses racines mais sans tomber dans l'exces avec des arbres trop grands dont les racines risqueraient de détruire la roche. c'est tout un équilibre à gérer avec la végétation.

A priori, sur le talus de la LGV il n'y avait que de l'herbe. Des experts en ouvrages d'arts nous en dirons probablement plus sur les talus car le sujet est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait.

Un bon rétablissement aux blessés et courage à nos collegues.

Il y a 4 heures, jackv a dit :

 

quand aux événements de sécurité remarquables liés aux ouvrages de terre détériorés de 2015 à 2019 il y en a 11 sur l'ensemble du réseau (open data SNCF) mais  les fortes et fréquentes pluies de cet hiver peuvent devenir problématiques ..

 ville d'avray n'était pas compris dedans

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Info de la directrice régionale TER Grand-Est :

Citation

Je viens d'avoir confirmation par l'hopital que la vie de notre collègue conducteur n'est pas en danger. Toute la communauté cheminote #sncf se rejouit de cette bonne nouvelle. Tout notre soutien à lui et aux cheminots mobilisés depuis ce matin

https://twitter.com/Steph_Dommange/status/1235534669288017921

 

  • Like 6
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certaines autoroutes récentes présentent le même type de talus artificiel, à la différence qu'il y a toujours un fossé entre la glissière et le talus, qui doit permettre de limiter les dégâts d'un tel glissement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, cc27001 a dit :

Certaines autoroutes récentes présentent le même type de talus artificiel, à la différence qu'il y a toujours un fossé entre la glissière et le talus, qui doit permettre de limiter les dégâts d'un tel glissement.

et un peu de culture sur le talus

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...