Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accidents, Incidents & Avaries du Réseau


Messages recommandés

Le ‎06‎/‎01‎/‎2018 à 11:28, 30kg est a dit :

Suite au post de Djt49, ci-joint lien vers un article concernant le PN des CP situé sur la commune d'Entrage, lieu dit Chabrières : article du Dauphiné . Pour mémoire les CP sont exploités depuis 2014 sous la forme d'une régie régionale ayant le statut d'EPIC ( Etablissement Public Industriel et Commercial ) . 

Leurs PN sont des PN FC avec sur la voie de chaque coté un feu vert de type routier autorisant le franchissement une fois les barrières baissées. Il est vrai que la procédure autorisant le franchissement barrières ouvertes même au pas et de plus sans agents au sol est assez choquante et en tout cas très perturbante pour les usagers de la route ... 

Passage à niveau automatique :

  •  le conducteur du train a pu s'arrêter avant le passage à niveau
  • signaler l'incident
  • reprendre la marche
  • franchir le passage à niveau avec la plus grande prudence
  • siffler longuement

Le train peut donc théoriquement traverser  un passage à niveau dont les barrières sont ouvertes et les clis éteints "en le franchissant avec la plus grande prudence" par exemple si ça circule sur la route, après avoir demandé aux voitures de s'arrêter et de bloquer le passage.
Un automobiliste peut donc arriver sur un  passage à niveau dont les barrières sont ouvertes et qui est en cours de franchissement par un train, dans ce cas il se trouve dans la même situation que s'il arrivait sur une route barrée par un camion en panne.

Pour ma part ça ne m'est heureusement jamais arrivé et je ne connais personne à qui c'est arrivé...

 

 

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

A ma connaissance, elle serait utilisée dans l'option renouvellement complet, mais un renouvellement partiel est également en lice. L'incident de ce WE fera peut être réfléchir, mais ce sont des dizai

En images :     ligne de Rouen martainville a la madelaine (réservée au fret) inondation due a la crue de la seine

Images publiées

Dimanche 14 janvier 2018.

TER 857435 Le Mans (17h47) - Angers-Saint-Laud (18h57).

Dimanche dernier, dans un train en provenance du Mans, « un voyageur a été retrouvé gisant au sol, en gare d'Angers dans le TER 857435, après un malaise » révèle la CGT cheminots dans un communiqué.

« Aucun voyageur n'a pris le soin d'aviser un médecin et d'informer le conducteur, y compris en tirant le signal d'alarme. Sans contrôleur dans le train, aucun processus d'appel des secours n'a été déclenché pendant le trajet ».

C'est seulement au terminus que les agents d'escale ont pu prendre en charge le voyageur après l'avoir découvert à l'occasion de la visite de la rame.

Un incident qui aurait pu avoir de graves conséquences et qui entraîne cette réaction de la CGT qui dénonce « la suppression des personnels qui affaiblit le niveau de sécurité dans les trains. Elle revendique un accompagnement systématique pour chaque circulation ».

Un article du Maine Libre :

Malaise dans un TER sans contrôleur : la CGT réagit

Modifié par IGS4
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, IGS4 a dit :

Aucun voyageur n'a pris le soin d'aviser un médecin et d'informer le conducteur, y compris en tirant le signal d'alarme.

dingue..... tellement blasé de ne pas vouloir être en retard au boulot, à la maison....... qu'ils vous laisseraient crever...... j'espère qu'ils seront convoqués pour non assistance à personne en danger...

 

.... et bien sur, l'EAS, c'est la solution à tous nos problèmes ! :Smiley_25:

Modifié par dilidou
  • J'aime 1
  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Christophe a dit :

Bonjour,

 

On remarque deux opinions contraires :

   - la première ;

 

 

   - la seconde ;

 

 

Au final, que doit faire Guillaume Pepy lorsque le train qu'il utilise subit un incident ?

 

Que faisons nous dans pareil cas ?

Je sais, nous ne sommes pas dirigeants, pourtant nous nous mettons à la disposition des contrôleurs et allons, si nécessaire, au contact des passagers.

 

Les appréciations nuancées n'existent pas (ou très peu) au chemin de fer et on estime que certaines catégories de personnel feront toujours mal les choses mais Guillaume Pepy a simplement appliqué les prescriptions du GRH00006 «Principes de comportement...».

Enfin, n''oublions pas qu'il est très connu par les Français et que leur opinion à son égard est tout aussi tranchée que celle des cheminots.

 

Je repose donc ma question : que voulez vous que Guillaume Pepy fasse dans pareille situation ?

Tout à fait.

Pour mon cas précis avec GP,côté clients,pour moi et les ASCT,son comportement a été exemplaire et conforme,il n’a pas shunté les ASCT,il s’est juste mis à leur disposition si nécessaire. Une fois reparti,certains clients sont venus lui parler et ils ont été bien reçu.

Là je parle de mon cas de CRL lors de cette incident (choc non identifié avec perte du devant du train,donc doute sur ce que tu vas trouver,visite du train et retrait des morceaux de bestiaux) qui n’est que mon travail,j’aurai apprécié un petit coup d’interphonie de sa part après notre remise en marche,voir la proposition de venir passer 10mn en cabine que j’aurais peut être acceptée. C’est sur ce point où je trouve cela léger.

Pour le cas récent,je pense qu’il doit rester à sa place,ce qu’il a sûrement fait. Et peut être faire son annonce parce que les ASCT étaient pleinement OK.

Modifié par TintinGV
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, dilidou a dit :

dingue..... tellement blasé de ne pas vouloir être en retard au boulot, à la maison....... qu'ils vous laisseraient crever...... j'espère qu'ils seront convoqués pour non assistance à personne en danger...

 

.... et bien sur, l'EAS, c'est la solution à tous nos problèmes ! :Smiley_25:

Mardi matin, pour la première fois, malaise voyageur dans mon train, pendant le dernier arrêt commercial avant terminus. Je pense qu'il y avait un ASCT (d'habitude il y en a un, mais je ne l'ai pas vu ce jour). Sauf que nous étions pas loin de 400 dans une ZGC :Smiley_26:donc on ne pouvait guère bouger la communication s'est faite par téléphone arabe) et visiblement, personne n'a réussi à contacter l'ASCT et le train est reparti normalement (je suis descendu, je n'ai pas vu la suite).

La prise en charge est sans doute plus facile à Rennes (5 minutes plus loin seulement), surtout si des secours ont pu être avisés entre-temps.

 

Enfin bref, dans le cas relaté par la CGT : un ASCT c'est bien, encore faut-il le trouver. S'il est dans l'autre rame (quand par miracle on a une UM), euh... :Smiley_32:.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, TER200 a dit :

Mardi matin, pour la première fois, malaise voyageur dans mon train, pendant le dernier arrêt commercial avant terminus. Je pense qu'il y avait un ASCT (d'habitude il y en a un, mais je ne l'ai pas vu ce jour). Sauf que nous étions pas loin de 400 dans une ZGC :Smiley_26:donc on ne pouvait guère bouger la communication s'est faite par téléphone arabe) et visiblement, personne n'a réussi à contacter l'ASCT et le train est reparti normalement (je suis descendu, je n'ai pas vu la suite).

La prise en charge est sans doute plus facile à Rennes (5 minutes plus loin seulement), surtout si des secours ont pu être avisés entre-temps.

 

Enfin bref, dans le cas relaté par la CGT : un ASCT c'est bien, encore faut-il le trouver. S'il est dans l'autre rame (quand par miracle on a une UM), euh... :Smiley_32:.

Putain , le signal d'alarme, ce n'est pas fait pour les chiens !!!!!! 

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

Putain , le signal d'alarme, ce n'est pas fait pour les chiens !!!!!! 

Je pense que beaucoup de gens n'osent pas l'utiliser, ne sachant pas ce qui est considéré comme justifié (d'où le "on va demander au contrôleur... il est ou ?").

N'ayant pas vu la victime, je me garderais de savoir si ç'avait l'air grave ou non.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, TER200 a dit :

Je pense que beaucoup de gens n'osent pas l'utiliser, ne sachant pas ce qui est considéré comme justifié (d'où le "on va demander au contrôleur... il est ou ?").

N'ayant pas vu la victime, je me garderais de savoir si ç'avait l'air grave ou non.

Le contrôleur, s'il ne circule pas dans la rame, est en cabine arrière  (ou avant...).

Ce n'est pas bien difficile à comprendre, en ayant un peu de jujote..Mais l'individualisme prenant le dessus, on espèce que se sera l'autre qui s'en chargera.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, zoom 45 a dit :

Mais l'individualisme prenant le dessus, on espèce que se sera l'autre qui s'en chargera.

C'est souvent le problème, quand il se passe quelque chose dans un lieu public fréquenté. Quand, comme ici, le lieu est bondé, on pense surtout à en sortir (avant de faire un malaise soi-même, les conditions de voyage en étant souvent la cause).

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, ADC01 a dit :

Putain , le signal d'alarme, ce n'est pas fait pour les chiens !!!!!! 

Bonjour.

Pour tempérer, en cas de détresse vitale, il faut quand même mieux immobiliser la rame en gare plutôt qu'en pleine voie. A titre d'exemple, tout le monde comprendra qu'il faut mieux arrêter un TGV à quai en gare de Massy plutôt qu'en pleine voie sous le tunnel de Villejust, loin de tout accès routier pour les secours.

D'une manière générale, je rappellerais juste que tout les ASCT ont à leur disposition un numéro de téléphone dédié, relié au SAMU de Paris, pour tout les problèmes d'ordre médicaux qu'ils sont amenés à rencontrer, et ce, qu'elle que soit leur position géographique sur le territoire national. Cela va du simple conseil pour de la "bobologie", à l'envoi d'une équipe médicale pour un arrêt cardiaque.

Bruno.

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, bruno a dit :

Bonjour.

Pour tempérer, en cas de détresse vitale, il faut quand même mieux immobiliser la rame en gare plutôt qu'en pleine voie. A titre d'exemple, tout le monde comprendra qu'il faut mieux arrêter un TGV à quai en gare de Massy plutôt qu'en pleine voie sous le tunnel de Villejust, loin de tout accès routier pour les secours.

 

Merci de me le rappeler, j'ai quand même sévit pas mal de temps en tête de train, (et des malaises plus ou moins grave, j'en ai eu ma dose) le signal d'alarme permet entre autre d'alerter le contrôleur, dans le cas présent, le numéro du SAMU dans le téléphone du contrôleur n'aura servi à rien dans la mesure où le contrôleur n'était pas au courant

Il y a 17 heures, TER200 a dit :

Je pense que beaucoup de gens n'osent pas l'utiliser, ne sachant pas ce qui est considéré comme justifié

Par contre quand on est coincé dans un train pour y être monter porter la valise-malle de la tante Berthe et que le train part, personne ne se pose la question de savoir si c'est justifié ou pas.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, bruno a dit :

Bonjour.

Pour tempérer, en cas de détresse vitale, il faut quand même mieux immobiliser la rame en gare plutôt qu'en pleine voie. A titre d'exemple, tout le monde comprendra qu'il faut mieux arrêter un TGV à quai en gare de Massy plutôt qu'en pleine voie sous le tunnel de Villejust, loin de tout accès routier pour les secours.

D'une manière générale, je rappellerais juste que tout les ASCT ont à leur disposition un numéro de téléphone dédié, relié au SAMU de Paris, pour tout les problèmes d'ordre médicaux qu'ils sont amenés à rencontrer, et ce, qu'elle que soit leur position géographique sur le territoire national. Cela va du simple conseil pour de la "bobologie", à l'envoi d'une équipe médicale pour un arrêt cardiaque.

Bruno.

Le matériel moderne est équipé en SAI, tirer le signal d'alarme ne provoque plus l'arret systematique du train mais met en liaison le "tireur" et le conducteur qui lui decidera de la marche à suivre et choisira un lieu d'arret judicieux ( à la banlieue, j'ai du le faire et me suis arreter au 2eme quai qui se présentait et non au 1er, plus rapide et plus pratique pour l'intervention des secours)

il y a 12 minutes, ADC01 a dit :

 

Par contre quand on est coincé dans un train pour y être monter porter la valise-malle de la tante Berthe et que le train part, personne ne se pose la question de savoir si c'est justifié ou pas.

Oui, mais aussi arrivé au départ de Paris-Est,  signal d'alarme alors que la rame n'avait pas completement quitté le quai, bien qu'en SAI, c'est arret immédiat, parce qu'un d'jeune fumait dans le train, heureusment qu'il était 20 h passait car le train cisaillait tout l'avant gare sous les voutes

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, ADC01 a dit :

Merci de me le rappeler, j'ai quand même sévit pas mal de temps en tête de train, (et des malaises plus ou moins grave, j'en ai eu ma dose) le signal d'alarme permet entre autre d'alerter le contrôleur, dans le cas présent, le numéro du SAMU dans le téléphone du contrôleur n'aura servi à rien dans la mesure où le contrôleur n'était pas au courant

 

Absolument. Ne le prend pas pour toi. Loin de moi le fait et l'idée de remettre en cause ton professionnalisme. J'évoquais juste une situation de manière globale et générale.

Bruno.

il y a 7 minutes, fabrice a dit :

Le matériel moderne est équipé en SAI, tirer le signal d'alarme ne provoque plus l'arret systematique du train mais met en liaison le "tireur" et le conducteur qui lui decidera de la marche à suivre et choisira un lieu d'arret judicieux ( à la banlieue, j'ai du le faire et me suis arreter au 2eme quai qui se présentait et non au 1er, plus rapide et plus pratique pour l'intervention des secours)

Bonjour Fabrice.

A titre d'information, y a t'il encore, en circulation, en France du matériel "ancien" entrainant un arrêt d'urgence ou automatique, sans que l'ADC puisse prendre la main, en cas de déclenchement du signal d'alarme.

Bruno.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, bruno a dit :

 

A titre d'information, y a t'il encore, en circulation, en France du matériel "ancien" entrainant un arrêt d'urgence ou automatique, sans que l'ADC puisse prendre la main, en cas de déclenchement du signal d'alarme.

Bruno.

Oui, le matériel Corail entre autre.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, bruno a dit :

Absolument. Ne le prend pas pour toi. Loin de moi le fait et l'idée de remettre en cause ton professionnalisme. J'évoquais juste une situation de manière globale et générale.

Bruno.

Bonjour Fabrice.

A titre d'information, y a t'il encore, en circulation, en France du matériel "ancien" entrainant un arrêt d'urgence ou automatique, sans que l'ADC puisse prendre la main, en cas de déclenchement du signal d'alarme.

Bruno.

Ca je ne peux te le dire, à moins d'avoir été modifié, il doit rester les Corails, z2 et quelques RRR  ( pour ces derniers je peux me renseigner aupres des copains) , vu que je me suis éloigné du service voyageur depuis 11 ans maintenant

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ville du Chambon-Feugerolles (Loire)
 
Jeudi 18 janvier.
 
Jeudi, vers 16h45, les policiers sont alertés qu’un homme est allongé sur la voie ferrée sur la ligne Saint-Etienne/Firminy, à hauteur du puits Flottard sur la commune du Chambon-Feugerolles.
 
A leur arrivée, l’individu en question a réussi tant bien que mal à se relever. Titubant, il a été interpellé par la patrouille qui l’a ramené au commissariat. La SNCF, le temps de l’intervention, a été contrainte de retarder le trafic. Quinze trains ont été impactés par la présence intempestive de cet individu sur la voie ferrée.
 
Hospitalisé quelques heures, le quadragénaire a été placé en garde au vue au commissariat de Firminy. Le contrôle a révélé un taux 1,82 g d’alcool dans le sang. Relâché, il sera jugé en juin par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour l’ensemble de ces faits.
 
Un article du progrès :
 
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Éboulement : trafic SNCF interrompu entre Seyssel et Bellegarde-sur-Valserine

Citation

En raison d’un éboulement de terrain en milieu de journée [du samedi 20/01] entre Seyssel et Bellegarde-sur-Valserine, dû aux fortes précipitations, le trafic SNCF est interrompu entre Culoz et Bellegarde-sur-Valserine.

Des travaux sont en cours et dureront probablement plusieurs jours afin de sécuriser la zone. Ce qui génère de sérieuses perturbations pour 35 circulations de trains, rien qu'en cette journée de dimanche et pas seulement dans l'Ain, mais aussi pour des trains en provenance de Paris, Lyon, Genève, Marseille, Valence (Drôme) et Grenoble (Isère).

http://www.ledauphine.com/ain/2018/01/20/eboulement-trafic-sncf-interrompu-entre-seyssel-et-bellegarde-sur-valserine

Modifié par yeti01
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les chocs à traiter , sollicitent fortement les équipes des approvisionnements et de la maintenance :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/dijon/sncf-plusieurs-trains-ont-ete-endommages-chutes-arbre-heurts-animaux-1405959.html

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, zoreglube a dit :

je croyais que suite au problème récurant des plaques de caniveaux il avait été pris des mesures pour quelles soient mieux immobilisées ? y aurait il encore eu de la com non suivie d'effets

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

je croyais que suite au problème récurant des plaques de caniveaux il avait été pris des mesures pour quelles soient mieux immobilisées ? y aurait il encore eu de la com non suivie d'effets

Ça c’est en IDF,sur la GC particulièrement.

La rame est tjr garée à Piolenc.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Région Bourgogne-Franche-Comté
 
Recrudescence de chocs pour les TER de Bourgogne-Franche-Comté
 
Attention si vous empruntez régulièrement ou occasionnellement les TER en Bourgogne-Franche-Comté, un certain nombre est remplacé par des bus cette semaine suite à une augmentation importante de chocs avec du gibier et des bestiaux échappés de leurs enclos. Ils coûtent très cher à la SNCF.
 
Depuis ce lundi 22 janvier et jusqu'à la fin de cette semaine, certains TER sont remplacés par des bus. Cela concerne plusieurs lignes au départ de Dijon. C'est le cas notamment pour les liaisons entre Dijon et Is sur Tille, entre Dijon et Chalon et entre Dijon et Nevers. Et dans la Nièvre, vous montrez également à bord d'un bus entre Nevers-Decize et Cosne-sur-Loire.
 
Des chocs en forte recrudescence
 
Les trains vont rester à quai ou plutôt dans les ateliers de réparation car au cours de ces dernières semaines, la SNCF a enregistré un nombre exceptionnel d’incidents matériels sur les lignes régionales. Les orgines sont multiples. Il y a des incidents causés par des chutes d’arbres liées aux intempéries, mais plus largement des incidents causés par des heurts avec du gibier et même des bestiaux qui divaguaient. Pour vous donner une idée de la hausse de ces collisions, les chocs ont augmenté de 70% entre 2016 et 2017.
 
La suite dans France Bleu du lundi 22 janvier 2018.
 
870x4818.jpg
 
Choc sur un train © Maxppp - Amat Michel.
 
860_ar10.jpg
 
Un arbre encastré dans une cabine de TER - SNCF.
  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 14:57, IGS4 a dit :

Dimanche 14 janvier 2018.

TER 857435 Le Mans (17h47) - Angers-Saint-Laud (18h57).

Dimanche dernier, dans un train en provenance du Mans, « un voyageur a été retrouvé gisant au sol, en gare d'Angers dans le TER 857435, après un malaise »

« Aucun voyageur n'a pris le soin d'aviser un médecin et d'informer le conducteur, y compris en tirant le signal d'alarme. Sans contrôleur dans le train, aucun processus d'appel des secours n'a été déclenché pendant le trajet ».

C'est seulement au terminus que les agents d'escale ont pu prendre en charge le voyageur après l'avoir découvert à l'occasion de la visite de la rame.

 

 

Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 16:37, dilidou a dit :

dingue..... tellement blasé de ne pas vouloir être en retard au boulot, à la maison....... qu'ils vous laisseraient crever...... j'espère qu'ils seront convoqués pour non assistance à personne en danger...

 

 

Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 22:28, zoom 45 a dit :

Le contrôleur, s'il ne circule pas dans la rame, est en cabine arrière  (ou avant...).

Ce n'est pas bien difficile à comprendre, en ayant un peu de jujote..Mais l'individualisme prenant le dessus, on espèce que se sera l'autre qui s'en chargera.

 

Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 22:10, TER200 a dit :

Mardi matin, pour la première fois, malaise voyageur dans mon train, pendant le dernier arrêt commercial avant terminus. Je pense qu'il y avait un ASCT (d'habitude il y en a un, mais je ne l'ai pas vu ce jour). .... visiblement, personne n'a réussi à contacter l'ASCT et le train est reparti normalement (je suis descendu, je n'ai pas vu la suite).

La prise en charge est sans doute plus facile à Rennes (5 minutes plus loin seulement), surtout si des secours ont pu être avisés entre-temps.

 

 

 et bien oui l'agent de train n'est pas la seule solution ni la plus efficace ,loin de là ,et simplement dans une UM ???  il est ou  ?...pas sur les 2 éléments ..... en plus  c'est L'ADC qui peut communiquer avec les secours.. le problème est surtout le comportement des voyageurs qui assistent au malaise....et il semble bien qu'en region parisienne malgré ce que l'on pense ils ont un  comportement efficace puisque presque tout circule agent seul ..et les malaises sont traités normalement pas encore lu dans le presse " la SNCF abandonne et  laisse mourir ses usagers "

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...