Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L’Autorité de la concurrence réclame des autocars


Invité necroshine

Messages recommandés

Peu convaincue par les TER,

l’Autorité de la concurrence prend le contrepied de la politique du tout-rail à la mode depuis des années.

Non sans arguments solides et dans l’intérêt des usagers.

http://www.quechoisir.org/transport/actualite-transport-l-autorite-de-la-concurrence-reclame-des-autocars

Ah ouaih ?

Et ces beaux messieurs ignorent peut-être que TER veut dire Transport Express Régional et non uniquement Train Express Régional?

Et ces beaux messieurs ignorent peut-être que SNCF fait rouler des autocars en TER ?

Par exemple au hasard, Chateauroux-Poitiers, chez Ségolène

img_autocars_terpc.jpg

Dans l'article, une phrase qui résume tout,

tout pour Paris évidemment:

"Les TER Paris-Creil ou la ligne A du RER saturent le matin,

mais il est interdit de créer des lignes d’autocars susceptibles de leur porter atteinte."

Les TER sont décidés par la région et ce n'est pas la faute des provinciaux si les élus parisiens sont cons et découvrent en 2014, avant la réforme ferroviaire, que TER n'est pas limité aux trains SNCF.

Que les élus parisiens et journalistes de Que Choisir descendent de leurs palais parisiens et viennent voir les ploucs en centre Bretagne, vers Carhaix, au pays des bonnets rouges: en venant par le sud, Lorient, ils seront obligés de monter dans un truc bizarre incongru, un autocar au couleur TER-Bretagne.

Que Choisir me déçoit du peu d'objectivité sur le TER, enfonçant SNCF-Train alors que solutions pragmatiques sont possible encore en faut-il avoir le courage politique.

Mais pour les politiciens parisiens, il est plus simple de taper sur SNCF et en profiter pour libéraliser les transports.

C'est le groupe privé TransDev qui va être content.

à postériori et avec 20 minutes de décalage je rajoute car

il y a des arguments dans la presse pour ne pas basculer du train à l'autocar:

Le car aggrave la baisse du trafic

Première observation, le remplacement d'un train par un car s'accompagne de facto par une baisse de trafic de 30%. Et si le temps de transport s'allonge, la baisse du trafic s'aggrave encore pour atteindre près de 80%.

Le bilan énergétique n'est pas non plus favorable à la route d'après les calculs scientifiques des experts. Selon eux, la disparition d'une ligne TER exploitée par un autorail, qui consomme 55,9 litres/100km de carburant, aboutit lors d'un transfert du service en autocar à mettre sur la route un tiers des voyageurs qui empruntaient l'autorail, soit environ sept véhicules individuels. Au total, la consommation globale (autocar + sept voitures) passe à 80 litres/100km. Le bilan écologique n'est donc pas favorable au car.

http://www.lefigaro.fr/conso/2013/02/07/05007-20130207ARTFIG00450-remplacer-les-ter-par-des-cars-une-fausse-bonne-idee.php

Et oui, encore le FigarO, qui cite la FNAUT et ses experts, désolé, désinformation?

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Les TER Paris-Creil ou la ligne A du RER saturent le matin,

mais il est interdit de créer des lignes d’autocars susceptibles de leur porter atteinte."

Bravo à l'abruti qui a écrit cette remarque de haut niveau !

C'est vrai qu'un car en pleine heure de pointe sur l'A1 risque vachement de porter atteinte à des TER qui mettent de 26 à 30' pour faire Creil - Paris !

Même chose pour le RER A, je suis sûr que quelques cars vont siphonner les usagers de la ligne la plus chargée d'Europe, sur laquelle circulent des trains de 2600 places toutes les 2 minutes.

Ils sont totalement hors sujet !

  • J'adore 9
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon prochain EIF, je demande à passer les permis C et D....

J'ai déjà, et payé par la SNCF, il faut juste que pour m'en servir en professionnel, faire le stage FIMO

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On y arrive doucement à la libéralisation totale du cabotage pour le transport routier de voyageurs !!!!

Y compris sur des relations sur lesquelles existe actuellement une offre ferroviaire.

Mais là on ne parle pas de mettre sur route des TER mais de mettre en place une concurrence intermodale sur des relations sur lesquelles existent actuellement une offre TGV ou TET.

Quand la durée du voyage en car demeure raisonnable, ça va attirer 3 profils de clientèle, les cocus du YM, les voyageurs de dernière minute, et tous ceux qui recherchent la solution la moins chère, quel que soit le temps de parcours.

Et ça arrange bien la SNCF cette évolution, qui va pouvoir proposer ses autocars (rôdés sur le service iDBUS) sur quelques relations TET sur lesquelles l'offre ferroviaire est fragile et n'attend que ça pour trépasser.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ces textes étaient appliqués.....

Se serait la fin de milliers de kilomètres de lignes ferrées...

Ce n'est que le retour de l'étincelle qui a allumé la mèche fin novembre 1995, le contrat de plan de Bergougnoux

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'autorité de la concurrence ne fait que reprendre les argumentaires des assises du ferroviaire et de la cour des comptes.

Argumentaires discutables mais qui font doucement leur chemin et qui tombent à point nommé avec la grogne des Régions.

Le coin est dans le fruit et le ver enfoncé (ou le contraire, je ne sais plus) mais l'offensive est claire, il faut se débarrasser de milliers de kilomètres de voies ferrées...et des agents qui y travaillent.

Entre Angers et Cholet par exemple le trajet en train prend au maximum 58 minutes (TER 859923) alors qu'il ne faut qu'une heure trente en autocar (TER 57543 ou 57545), la démonstration est évidente: l'autocar est à tous points préférable... :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39:

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh la bonne blague !!!!! mdrmdr

J'attends la réaction des écolos sur cette recommandations !

Je peux l'attendre longtemps, il y'en aura pas !

Enfin, c'est sur, si on double une ligne ferroviaire en autobus, mais 20 à 40% moins cher et au profit d'une boite privé, le TER rail n'a aucune chance...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité jackv

en grand dans le communiqué de presse bien sur

L'AUTOCAR : UN MODE DE TRANSPORT ÉCONOMIQUE ET PERFORMANT, DONT LE DÉVELOPPEMENT EST ENTRAVÉ PAR LES CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES ACTUELLES

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et puis, c'est un transport sur, l'autocar. Jamais d'accident...

Voici un article qui récapitule les accidents d'autocars depuis 2000, cela conforte que c'est un transport "sur" :Smiley_41:

http://www.lefigaro.fr/international/2013/07/29/01003-20130729ARTFIG00249-les-accidents-d-autocars-les-plus-meurtriers-en-europe-depuis-2000.php

suisse-accident-car.jpg

Source : lalanterne.eu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On y arrive doucement à la libéralisation totale du cabotage pour le transport routier de voyageurs !!!!

Y compris sur des relations sur lesquelles existe actuellement une offre ferroviaire.

Mais là on ne parle pas de mettre sur route des TER mais de mettre en place une concurrence intermodale sur des relations sur lesquelles existent actuellement une offre TGV ou TET.

Quand la durée du voyage en car demeure raisonnable, ça va attirer 3 profils de clientèle, les cocus du YM, les voyageurs de dernière minute, et tous ceux qui recherchent la solution la moins chère, quel que soit le temps de parcours.

Et ça arrange bien la SNCF cette évolution, qui va pouvoir proposer ses autocars (rôdés sur le service iDBUS) sur quelques relations TET sur lesquelles l'offre ferroviaire est fragile et n'attend que ça pour trépasser.

Juste une question : comment ça se passe chez nos voisins européens ?

d'un point de vue corporatiste je peux comprendre que l'on défende dogmatiquement la solution fer pour tout et partout, car ce sont vos emplois.

d'un point de vue beaucoup plus objectif : l'EPIC SNCF ayant fait des choix commerciaux qui ne conviennent pas à toutes les cibles d'usagers, pourquoi interdire une concurrence des cars sur les axes alors qu' il reste un potentiel mis à l'écart de l'offre SNCF ?

un monopole c 'est bien à condition qu'il s'agisse d'un vrai service public....or force est de constater que ça n'est plus le cas et il faut bien que les gens puissent se déplacer malgré tout, a coût abordable pour eux surtout si la notion temps de parcours n'est pas un critère significatif....et si en plus la liaison via SNCF est tarabiscotée à souhait.

Si l'exemple concernant les RER ou TER parisiens est mal choisi et peu pertinent pas sur que certaines OD en "France provinciale" ne soient pas pertinente notamment là où les réseaux routiers sont développés et non saturés....!

le seul truc là dedans....c'est que cela pourrait entrainer un sacré nettoyage au niveau des autocaristes car seuls les plus assis financiérement pourront concourir et surtout assurer les OD avec du matos haut de gamme et performant.....mais ça c 'est une autre histoire.

Pour le coup pas sur qu'il y ait tant que ça de candidats.....hors TER routiers conventionnés. (la nature même de notre économie en France avec ces mini PME de transporteurs familiale, ne s'y prête pas à l'heure d'aujourd'hui.... :Smiley_04: )

pas assez de surface financière, mal structurée et tout aussi nombriliste que pingre ..... nonmais nonmais

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité jackv

le seul truc là dedans....c'est que cela pourrait entrainer un sacré nettoyage au niveau des autocaristes car seuls les plus assis financiérement pourront concourir et surtout assurer les OD avec du matos haut de gamme et performant.....mais ça c 'est une autre histoire.

Pour le coup pas sur qu'il y ait tant que ça de candidats.....hors TER routiers conventionnés. (la nature même de notre économie en France avec ces mini PME de transporteurs familiale, ne s'y prête pas à l'heure d'aujourd'hui.... :Smiley_04: )

pas assez de surface financière, mal structurée et tout aussi nombriliste que pingre ..... nonmais nonmais

ceux qui n'ont pas du matériel performant continueront a "concourir " pour les transports scolaires..subventionnés

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faut pas se leurrer : si l'autocar remplace le train, à terme, ce n'est pas que l'offre ferroviaire qui disparaîtrait, mais bien l'offre de transport tout court ; une fois que les clients auront pigé que l'autocar met plus de temps pour un confort bien moindre, c'est tout naturellement vers leur voiture qu'ils se (re)tourneront, tuant ainsi tout le maillage que faisait et que doit faire la complémentarité entre autocar et voie ferrée...

L'orage n'a pas fini d'arriver et de gonfler :Smiley_41:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faut pas se leurrer : si l'autocar remplace le train, à terme, ce n'est pas que l'offre ferroviaire qui disparaîtrait, mais bien l'offre de transport tout court ; une fois que les clients auront pigé que l'autocar met plus de temps pour un confort bien moindre

Pas sur, à partir du moment que ce n'est pas cher, voir gratuit, car les gens n'ont plus un rond (et même être payer pour se déplacer)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'autocar met plus de temps pour un confort bien moindre

C'est un doux euphémisme.

L'article cite les IDbus, mais au fait, quel est leur bilan ?

Bref, les TER roulent massivement à vide, et l’autocar est sans doute davantage « complémentaire » que concurrent. Sillonnant des villages, il pourrait canaliser des voyageurs vers les gares.

C'est dingue de lire des débilités pareilles. Les auteurs (du rapport et de l'article) ont-ils relevé que :

- c'est ce qui se fait tous les jours dans les agglos importantes (bus complémentaire du tram / métro / RER / train),

- à la campagne, si le train est quasiment vide, la "canalisation" des voyageurs ne changera sans doute pas grand chose...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Pas sur, à partir du moment que ce n'est pas cher, voir gratuit, car les gens n'ont plus un rond (et même être payer pour se déplacer)

Ta remarque tombe a point nommé....

Hier en gare de Provins, une personne désire acheter un ticket d'autocar pour Marne la Vallée.... Trajet de 60km et 1h environ.... Prix : 1,70euros....

Réponse de la cliente :

- "Aller - retour ???"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

C'est un doux euphémisme.

L'article cite les IDbus, mais au fait, quel est leur bilan ?

Gros déficit pour le démarrage de l'exploitation...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.