Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le fret ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

Invité JLChauvin

Certains voudraient nous faire oublier que les principaux responsables du désastre ferroviaire actuel... sont les mêmes qui nous jouent aujourd’hui les grands bâtisseurs.

Deux exemples:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rapoport , Keolis, c'est quoi déjà? Et les postiers vous croyez qu'il l'ont oublié?,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Pepy , qui a occupé des postes hautement stratégiques depuis des lustres et qui a placé tout sa bande aux manettes?

...des oies blanches...

Ils n'ont jamais rien écouté du bon sens et de l'amour du travail bien fait des gens du terrain. Ils se sont pris pour des aviateurs en oubliant que les trains n'avaient pas d’ailes, ils se sont pris pour les rois de la route en oubliant les rails, ils ont joué au Monopoly et aux marchands de camembert en foutant les clients dehors. Et encore, la liste de leurs forfaitures est sans fin...

Mais ils sont toujours là, eux, à donner des leçons de chemin de fer alors qu'il l'ont tué...

J'en vois qui rigolent... tant mieux, c'est qu'ils trouvent çà drôle... sont sûrement pas concernés ou bien bossent pour l'asphalte? Pour ce que c'est brillant là aussi, vu l'état de l'industrie...

Modifié par JLChauvin
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,8k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Une illustration qui résume bien la situation du Fret et les choix politique du "tout sur la route" ou "priorité aux camions"   

Fret Indien a double etage en Diesel sous catenaire ! Gare de Rewari Junction le 14.01.2017 avec les 14874 et 13153 WDG 3A

Fait pas l'ignorant. C'est le bordel comme ça, depuis l'arrivée de la concurrence. Va te plaindre à à ton EF pour la répartition des voies! Si la SNCF gare un train sur une de vos voies, c'est scandal

Images publiées

Certains voudraient nous faire oublier que les principaux responsables du désastre ferroviaire actuel... sont les mêmes qui nous jouent aujourd’hui les grands bâtisseurs.

Deux exemples:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rapoport , Keolis, c'est quoi déjà? Et les postiers vous croyez qu'il l'ont oublié?,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Pepy , qui a occupé des postes hautement stratégiques depuis des lustres et qui a placé tout sa bande aux manettes?

...des oies blanches...

Ils n'ont jamais rien écouté du bon sens et de l'amour du travail bien fait des gens du terrain. Ils se sont pris pour des aviateurs en oubliant que les trains n'avaient pas d’ailes, ils se sont pris pour les rois de la route en oubliant les rails, ils ont joué au Monopoly et aux marchands de camembert en foutant les clients dehors. Et encore, la liste de leurs forfaitures est sans fin...

Mais ils sont toujours là, eux, à donner des leçons de chemin de fer alors qu'il l'ont tué...

J'en vois qui rigolent... tant mieux, c'est qu'ils trouvent çà drôle... sont sûrement pas concernés ou bien bossent pour l'asphalte? Pour ce que c'est brillant là aussi, vu l'état de l'industrie...

Cette fois ci je suis entièrement d'accord avec toi Jean Luc, bravo pour cette analyse .
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains voudraient nous faire oublier que les principaux responsables du désastre ferroviaire actuel... sont les mêmes qui nous jouent aujourd’hui les grands bâtisseurs.

Deux exemples:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rapoport , Keolis, c'est quoi déjà? Et les postiers vous croyez qu'il l'ont oublié?,

C'est l'énarque qui a réussi à transformer l'Administration des Postes et Télécommunications en une bonne vieille et très capitalistique Société Anonyme 'La Poste" SA au capital de X milliards d'Euros, détenue par deux actionnaires l'Etat et la Caisse des Dépôts.

En apparence, ça ne change rien (Administration ou SA, l'Etat à toujours la main), mais on ne peut pas céder pour un euro symbolique une Administration à un 'Fat Cat (un charognard de la finance)et une administration ne peut pas être en faillite.

On pourrait donc envisager le scénario suivant: l'EPIC SNCF pourrait redevenir une SA (comme avant 1982)

Après quelques années de mauvaise gestion catastrophique et volontaire de cette SA détenue par l'Etat (comme La Poste), cette dernière SNCF SA pourrait être déclarée en faillite et cédée pour un Euro à un repreneur miracle...

Lequel repreneur pourrait être une personnalité reconnue pour ses compétences dans le domaine, c'est à dire un ancien dirigeant ...

Modifié par Mak
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

même si les cercles du pouvoir se réduisent de plus en plus bien que les décisions prises concernent tout le monde, ces tendances lourdes ne sont pas l'apanage de quelques personnes qui y retrouveraient leur avantage personnel.

vous avez à faire là avec ce qu'on appelait des grands commis de l'Etat qui sont devenus de grands capitaines d'industrie *** qui font ce qu'on leur demande de faire. Quitte à faire une politique industrielle contraire à la précédente sans rougir si c'est l'exigence du moment.

je me trompe ou bien XX n'a-t-il pas sévi servi à Eurotunnel où il exigeait des péages plus élevés pour les Eurostar, avant de revenir à la SNCF pour demander une baisse de ces péages ?

*** vu qu'ils avancent à vue en fonction des vents qui soufflent d'en-haut, je les qualifierais plutôt de capitaines de pédalo, j'adore cette expression si imagée, merci JLM

Modifié par 5121
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est aussi la politique voulue par Bruxelles..... Moyen humains et matériels dédiés, profit obligatoire, tout du moins à l'équilibre financier... La ou par le passé on maintenait des dessertes Fret déficitaires, mais compensées par les profits du trafic voyageur.

On ne fait que le rabâcher, mais on est passé d'une entreprise intégrée à plusieurs sociétés managées selon les dogmes du libéralisme. Et la dessus, la valse des dirigeants ne fait pas changer le cap: toujours plus de profits et de productivité, de moins en moins de social et de service public. Et ce n'est pas valable qu'à la SNCF....

  • J'adore 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est aussi la politique voulue par Bruxelles..... Moyen humains et matériels dédiés, profit obligatoire, tout du moins à l'équilibre financier... La ou par le passé on maintenait des dessertes Fret déficitaires, mais compensées par les profits du trafic voyageur.

Un bémol : la politique voulue par Bruxelles est celle voulue par états qui composent l'Europe. Une Europe des citoyens gouvernée par une émanation du Parlement aurait, on l'espère, une autre gueule.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est aussi la politique voulue par Bruxelles..... Moyen humains et matériels dédiés, profit obligatoire, tout du moins à l'équilibre financier... La ou par le passé on maintenait des dessertes Fret déficitaires, mais compensées par les profits du trafic voyageur.

On ne fait que le rabâcher, mais on est passé d'une entreprise intégrée à plusieurs sociétés managées selon les dogmes du libéralisme. Et la dessus, la valse des dirigeants ne fait pas changer le cap: toujours plus de profits et de productivité, de moins en moins de social et de service public. Et ce n'est pas valable qu'à la SNCF....

Il n'est pas exact de dire que l'Europe exige des entreprises et encore moins des services publics de faire des profits maximum.

Même en Allemagne Belgique ou Suisse les transports collectifs (trains, trams, bus) sont souvent déficitaires.

De même l'Europe n'est pour rien dans la séparation des activités: elle exige simplement une comptabilité claire et rien n'interdit d'avoir des CR Fret et Voyageurs ou d'utiliser une loco fret pour un voyageur (c'est peut être le cas en Allemagne ?)

L'Europe souhaite imposer une concurrence "libre et non faussée" par exemple une entreprise d'autocars filiale d'un groupe public, qui entenderait casser les prix pour laminer ses concurrents, terminerait son exercice comptable en déficit et appellerait au secours sa maman la République pour la sauver, une telle entreprise serait bien en infraction avec les dispositions de Bruxelles : si elle est en déficit et que l'état comble le déficit elle est en position de concurrence déloyale avec les entreprises qui n'ont pas une bonne fée pour les sauver de leur mauvaise gestion.

Dans ce cas l'ultra libéralisme (c'est à dire la relation commerciale amorale et frauduleuse) est bien sûr du coté de la compagnie de cars -fictive, bien sûr- donnée en exemple.

Et le gendarme qui s'oppose à cet ultra libéralisme crapuleux, c'est , qu'on le veuille ou non l'Europe, qui est bien libérale (pour le commerce dans le respect des lois et des règles)et non pas "ultra libérale"

Quant aux services publics l'Europe sait bien qu'ils ne peuvent pas tous être à l'équilibre et elle interdit nullement qu'ils soient subventionnés.

L'Europe n'interdit pas aux Etats de décider ce qui doit être subventionné ou pas.

Par exemple il n'est pas interdit que l'état verse(*) des aides pour le transport des marchandises, même si à priori ce dernier relève plutôt du commercial plutôt que du SP.

Il n'est pas interdit également d'aider des transports spécifiques de marchandises comme voie d'eau, rail, camions électriques si on estime, que l'utilisation de ces transports apporte un plus à la collectivité.

L'Europe a bons dos pour justifier, reculades, mauvaise gestion et lâcheté politique sur le thème" c'est pas moi, c'est l'Europe qui me l'impose..."

(*)Ce qui est interdit c'est d'attribuer une aide à un transporteur en particulier et pas aux autres...

Modifié par Mak
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Europe souhaite imposer une concurrence "libre et non faussée" par exemple une entreprise d'autocars filiale d'un groupe public, qui entenderait casser les prix pour laminer ses concurrents, terminerait son exercice comptable en déficit et appellerait au secours sa maman la République pour la sauver, une telle entreprise serait bien en infraction avec les dispositions de Bruxelles : si elle est en déficit et que l'état comble le déficit elle est en position de concurrence déloyale avec les entreprises qui n'ont pas une bonne fée pour les sauver de leur mauvaise gestion.

Par contre une entreprise privée peut cesser de payer ses impôts et ses cotisations sociales au prétexte que, si elle les payait, cela la conduirait à la faillite et donc au licenciement de son personnel.

Bien sûr cela ne dure qu'un temps mais c'est suffisant pour déstabiliser tout un pan de l'économie et mettre ses concurrents dans une situation difficile.

D'ailleurs l'essentiel des subventions et exemptions de paiement accordées par le gouvernement va à des entreprises privées.

L'incompétence ou le cynisme ne sont pas l'apanage du secteur public.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre une entreprise privée peut cesser de payer ses impôts et ses cotisations sociales au prétexte que, si elle les payait, cela la conduirait à la faillite et donc au licenciement de son personnel.

Le chantage au licenciement, une tactique bien rodée dans certains secteurs, avec la collaboration de grandes centrales syndicales. Hier les transporteurs routiers si l'ecotaxe était appliquée, aujourd'hui le BTP parce que l'ecotaxe non appliquée bloquera les investissements publics sur les chantiers....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier les transporteurs routiers si l'ecotaxe était appliquée,....

Paradoxalement les transporteurs routiers n'étaient pas contre l'écotaxe :ça a été négocié et ils ont obtenu des compensations : gazole routier au même prix que le gazole ferroviaire.

Dès son arrivée en fonction, la ministre avait le projet de torpiller l'écotaxe, elle s'est appuyée sur les menaces d'un syndicat de transporteurs, très minoritaire pour justifier une action, qui sous d'autres cieux l'enverrait directement, et de manière justifiée, à la case prison..

Elément de réponse : les élites françaises sont extrêmement corrompues par les lobbies...

Modifié par Mak
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elément de réponse : les élites françaises sont extrêmement corrompues par les lobbies...

tandis que les lobbies sont très officiellement installés à Bruxelles tout près des commissaires .... :Smiley_05:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...

Désolé, mais moi, "j'aime pas".... N'y vois pas une critique, Jack.... Juste que c'est encore un site Fret qui ferme à jamais. Histoire de jouer sur les mots, c'est Encore une pierre de plus à l'édifice de démolissage du Fret ferroviaire.

Modifié par CRL COOL
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé, mais moi, "j'aime pas".... N'y vois pas une critique, Jack.... Juste que c'est encore un site Fret qui ferme à jamais. Histoire de jouer sur les mots, c'est Encore une pierre de plus à l'édifice de démolissage du Fret ferroviaire.

en qq centaines de metre a cet endroit j'aurais tout vu fermer..l'arret de pont marcadet, la partie équipement , dessinateurs, cantine du 120 rue des poissonniers..l’école EX de la chapelle , le dépôt..et après la fermeture de la douane , du sernam ,la démolition de chapelle inter

toutes les parties entourées

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le lot de tous les sites SNCF de Paris Intra muros.... Regardes tous les sites postaux des 6 grandes gares parisiennes, le dépôt de La Villette, le Charolais, une partie des Batignolles, et bientôt, on rajoutera le parc postal du Charolais qui va fermer en juin ou juillet prochain.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en qq centaines de metre a cet endroit j'aurais tout vu fermer..l'arret de pont marcadet, la partie équipement , dessinateurs, cantine du 120 rue des poissonniers..l’école EX de la chapelle , le dépôt..et après la fermeture de la douane , du sernam ,la démolition de chapelle inter

toutes les parties entourées

attachicon.gifchap.jpg

:blink: ça en fait de la surface !!!

Faut malheureusement espéré que ce fut vendu "fort" chère :ph34r: ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que ça coûte cher avant de construire pour 500 euros le m2 des apparts qui seront vendus 3000€/m2 (ou plus)....

j'ai connu il y a 20 ans un collègue qui avait vendu un petit terrain à Lyon à un promoteur.

il avait EN PLUS négocié la moitié du dernier étage.

il n'était qu'un petit cheminot

alors un maire.......

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-etre à l'euro symbolique puisqu'il faut encore dépolluer/désamianter/gérer les gravats.

dans les années 90, j'ai été amené à participer au nettoyage d'une partie du triage de Vaires pour la revente ( là où est construit le centre commerciale Chelles 2 actuellement). Le fait de nettoyer le terrain a décuplé la valeur à la vente , et je peux te dire que cela a été fait, tout a été enlevé y compris les massifs des supports caténaires. C'est là que j'ai découvert que la majorité des triages avaient été construits sur des marécages ou fond sablonneux car à l'époque, c'était inconstructibles pour l'habitation, mais aussi l'histoire de ce triage, car on a aussi sortit des cadavres du aux bombardements de la 2éme guerre

  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines plus tard...

La sncf récupère un trafic à partir du 1er Janvier 2015, jusqu'à 3 trains par semaine transportant du feldspath (un minerai) quitteront la Creuse en direction de l'Italie pour une usine de production de carrelage. C'est captrain Italie qui prendra le relais à la frontière italienne.

À partir de commentry (Allier), le convoi edt jumelé avec les wagons d'un autre client, le chimiste adiseo.

de plus, sur le trajet, une locomotive est placée en tête et une autre en queue, évitant les manoeuvre à Gannat.

à terme, d'autres expéditions à destination de Maubeuge, de la l'Allemagne et la pologne pourraient être repris à la route. L'objectif étant de rétablir une desserte quotidienne de la carrière.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Également pour 2015, GEFCO confiera de nouvelles lignes à fret sncf, comme celles reliant Barcelone à Neuf-Brisach et Montbéliard.

De plus, Danone confie à fret sncf une part croissante de ses expéditions pour les eaux Volvic, alors que ce trafic était assuré majoritairement par un concurrent.

Modifié par iceman37
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...