Aller au contenu
Le Web des Cheminots

A quoi sert le disjoncteur dans un train ?


Messages recommandés

Encore un topic qui va créer des tensions et susciter de l'intensité dans les débats.

d'où l'intérêt d'un disjoncteur :Smiley_06:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plus sérieusement, si il n'y avait pas de disjoncteur modérateur çà voudrait dire que la loc le forum serait sous tension dès que tu montes le pantos ton, c'est pas vraiment ce qui est souhaité...

:Smiley_45:

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà il n'y pas un disjoncteur mais plus de 100 disjoncteurs sur un TGV par exemple. Un disjoncteur, c'est à la fois un moyen de protection (ouverture automatique en surcharge) et un moyen d'isolement volontaire (commandé électriquement si les conditions de fonctionnement de l'équipement concerné sont présentes)

Il y a des disjoncteurs ultra-rapides pour s'isoler de la source de tension (via la caténaire), donc déjà deux disjoncteurs complètement différents, en terme de volume et de structure, sur une locomotive bi-courant

  • Un disjoncteur pour le courant continu (1500V / 3000V) avec ses énormes cheminées de soufflage d'arc
  • Un disjoncteur pour le courant alternatif (25000V / 15000V) monté sur ses isolateurs HT, en toiture en principe

Chaque équipement de puissance possède aussi son propre disjoncteur

Chaque équipement alimenté par la batterie possède son propre disjoncteur (à commande manuelle)

Un disjoncteur de protection contre les surcharges permet de réduire l'influence d'un défaut local, en limitant (isolant) le circuit en défaut (comme à la maison).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà il n'y pas un disjoncteur mais plus de 100 disjoncteurs sur un TGV par exemple. Un disjoncteur, c'est à la fois un moyen de protection (ouverture automatique en surcharge) et un moyen d'isolement volontaire (commandé électriquement si les conditions de fonctionnement de l'équipement concerné sont présentes)

Il y a des disjoncteurs ultra-rapides pour s'isoler de la source de tension (via la caténaire), donc déjà deux disjoncteurs complètement différents, en terme de volume et de structure, sur une locomotive bi-courant

  • Un disjoncteur pour le courant continu (1500V / 3000V) avec ses énormes cheminées de soufflage d'arc
  • Un disjoncteur pour le courant alternatif (25000V / 15000V) monté sur ses isolateurs HT, en toiture en principe

Chaque équipement de puissance possède aussi son propre disjoncteur

Chaque équipement alimenté par la batterie possède son propre disjoncteur (à commande manuelle)

Un disjoncteur de protection contre les surcharges permet de réduire l'influence d'un défaut local, en limitant (isolant) le circuit en défaut (comme à la maison).

et qu'est ce qu'il y avait a la place du DJ sur les engins qui n'avaient pas de DJ ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je reviens à la question primaire...

2 fonctions principales pour un disjoncteur: La première pour assurer la protection contre les surintensités comme par exemple, des courts circuits massifs comme lors de l'incendie du métro Couronne où une motrice du métro de 1900 s'est retrouvée en court jus franc et qu'il n'y avait aucun moyen de la séparer de l'alimentation du réseau...

Autre fonction, le différentiel où on vérifie en permanence qu'il n'y a pas de différence entre le courant d'entrée côté positif et celui de sortie côté négatif...

Le disjoncteur, de par sa commande rapide, permet de couper l'alimentation du circuit...

Plus sérieusement, si il n'y avait pas de disjoncteur çà voudrait dire que la loc serai sous tension dès que tu montes le pantos, c'est pas vraiment ce qui est souhaité...

Euh, M'sieur, et comment ça marche alors que les 5300, du côté de la MG? Dès que le panto touche la ficelle sous tension, on ne démarre pas le moteur 1500 V, sans fermer le DJ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh, M'sieur, et comment ça marche alors que les 5300, du côté de la MG? Dès que le panto touche la ficelle sous tension, on ne démarre pas le moteur 1500 V, sans fermer le DJ?

Là tu me parles chinois, tu sais pour ceux qui ont commencés dans le ferroviaire chez les privés à par les 27000/37000 et les Br186 ont ne connait pas grand chose!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Là tu me parles chinois, tu sais pour ceux qui ont commencés dans le ferroviaire chez les privés à par les 27000/37000 et les Br186 ont ne connait pas grand chose!

Arf, les formations sur 16500 où on apprenait la machine depuis la bande de frottement jusqu'au roue

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et qu'est ce qu'il y avait a la place du DJ sur les engins qui n'avaient pas de DJ ?

Ils étaient équipés de contacteurs appelés "rupteurs" couplés en série avec un ou plusieurs fusibles en parallèle. C'était le cas pour les Z 3700 qui avaient 2 fusibles en parallèle immédiatement branchés sur la traversée de toiture (dans le soufflet d’intercirculation). Je crois me souvenir qu'on les appelaient "badeillon" ou un truc dans le genre. Le déclenchement se faisait dans les mêmes conditions qu'avec un disjoncteur.

Les Z 5101 à 5110 sont sorties sur le même modèle, 2 fusibles de 400 Ampères en parallèle et un "rupteur" le temps que le disjoncteur KF1000A réglé à 1600 A soit mis au point (le disjoncteur KF1000 intègre un différentiel traction QD1 et auxiliaires QDAUX). Les 5111 à 5182 en ont été équipées directement et les 5101 à 5110 mise au type peu de temps après. Il équipe aussi les Z 5300 mais avec un réglage 2000 A.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.