Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Densifier la desserte TER sur Rennes


JM MAD

Messages recommandés

il y a une heure, fabrice a dit :

( c'est encore le genre de commentaire qui fait douter de son appartenance à la conduite)

La différence entre toi et moi, c'est que toi tu prétends douter de mon appartenance à la conduite.

Donc tu n'en est pas sûr, ton affirmation est peut être vraie ou fausse.

Mais, moi j'ai la certitude que tu te rends coupable du délit de diffamation, puisque tu te permets d'instiller un doute sur mes affirmations, alors qu'en fait tu n'en sais rien.

En conséquence j'aimerais bien que tu t'excuses pour ces graves insinuations diffamatoires, qui ont certainement dépassé tes intentions....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Mak a dit :

La différence entre toi et moi, c'est que toi tu prétends douter de mon appartenance à la conduite.

Donc tu n'en est pas sûr, ton affirmation est peut être vraie ou fausse.

Mais, moi j'ai la certitude que tu te rends coupable du délit de diffamation, puisque tu te permets d'instiller un doute sur mes affirmations, alors qu'en fait tu n'en sais rien.

En conséquence j'aimerais bien que tu t'excuses pour ces graves insinuations diffamatoires, qui ont certainement dépassé tes intentions....

Rien du tout, parce que franchement je doute

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Mak a dit :

S'il te plait Fabrice, avant de continuer va faire un tour sur Légifrance, rubrique Diffamation publique...

Cordialement,

 y est, il va jouer à qui a la plus grosse

J'ai un doute, point barre, ( et je ne suis pas le seul, tu le sais )

Mode Hors sujet fermé

Modifié par fabrice
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, fabrice a dit :

 y est, il va jouer à qui a la plus grosse

J'ai un doute, point barre, ( et je ne suis pas le seul, tu le sais )

Mode Hors sujet fermé

Cher Collègue

Donnons nous rendez vous à La Flambée Alsacienne  rue du Général de Castelnau pour déguster une flammekueche et je te montrerais mes cartes d'autorisation engins...

Celui qui à tort payera la fine  à la mirabelle !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, fabrice a dit :

s ( c'est encore le genre de commentaire qui fait douter de son appartenance à la conduite)

Il faut se méfier des apparences…
Dans les années 70 il y avait un groupe d'agents, on les appelait le g7, qui étaient chargés de sabrer dans les effectifs. Ils débarquaient en gare un matin, épluchaient les documents comptables et décrétaient les suppression d'emplois. A titre d'exemple en gare de Louvres l'effectif aurait dû passer de 5 à 2 agents, à Enghien de 32 à 8!
Heureusement une analyse plus fine de leurs délires n'a pas provoqué une telle saignée.
Et, apothéose, à la fin de leur "mission" ces agents ont proposé la suppression de leurs propres emplois...

Modifié par Inharime
fautes d'accord
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, JM MAD a dit :

Le ressenti et les préoccupations des citoyens sont loin de refléter la réalité des menaces. Le rôle des magnats de la presse proche des lobbies dominants et des politiques l'explique aisément. L'urgence d'agir contre le réchauffement climatique en est un exemple preuve mais il y en a d'autres. Mais on ne peut attendre des incendiaires d'apporter l'eau pour éteindre le feu !

Donc peu d'espoir que les lobbies les plus puissants, qui défendent un monde basé sur la liberté du commerce, l'individualisme, la compétition et le gaspillage de ressources, puissent du jour au lendemain faire amende honorable. Et celà malgré les gisements d'emploi colossaux  de la transition écologique, énergétique et sociale (des centaines de milliers d'emplois).

En la matière, les pouvoirs publics ne font pas leur travail. Normal puisqu'ils sont depuis près de 30 ans nourris au biberon néo-libéral qui refuse d'entendre parler de planification et de transition. Je viens d'apprendre par exemple que le Espaces Info énergie ne seront plus financés par l"ADEME. Au moment où le secteur du bâtiment décroche largement de sa trajectoire de réduction des émissions de GES. Pourtant des voix s'élèvent comme celle de Gaêl Giraud pour montrer le lien entre inégalités et destruction sociale et réchauffement climatique.

Les lobbies pro route, existent, c’est un fait, mais il faut reconnaître que ceux qui s’opposent à toute modernisation des lignes secondaires leur facilitent largement le travail !

Il est plus facile de préconiser le remplacement par de modernes autocars  d’une ligne qui serait exploitée avec une dizaine d’agents pour seulement 2 trains par jours, que d’une ligne qui avec le même effectif serait cadencée à l’heure.

il y a 14 minutes, Inharime a dit :

Il faut se méfier des apparences…
Dans les années 70 il y avait un groupe d'agents, on les appelait le g7, qui était chargé de sabrer dans les effectifs. Ils débarquaient en gare un matin, épluchaient les document comptables et décrétaient les suppression d'emplois. A titre d'exemple en gare de Louvres l'effectif aurait dû passer de 5 à 2 agents, à Enghien de 32 à 8!
Heureusement une analyse plus fine de leurs délires n'a pas provoqué une telle saignée, mais quand même certaines.
A la fin de leur "mission" ces agents ont proposé la suppression de leur propre emploi...

J’ai connu ça, chez nous on les surnommait « comité de la hache » et évidemment ils n’avaient pas bonne réputation !

Je ne sais pas s’ils existent encore, mais ce qui est sûr c’est que si d’aventure des membres de ce comité, constataient que dans un train  (fictif)avec une dizaine de voyageurs où l’ASCT ne contrôlerait plus les titres de transport (sécurité du personnel contre les agressions) donc plus de rôle de préservation de recettes, et où ce dernier ASCT passerait l’essentiel de son temps en cabine de conduite à bavarder avec le conducteur, voire à échanger et lire des SMS, bien entendu le « comité de la hache «  préconiserait un passage en EAS.

Evidemment, tous les faits cités ci-dessus ne sont que pure fiction …

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, Mak a dit :

J’ai connu ça, chez nous on les surnommait « comité de la hache » et évidemment ils n’avaient pas bonne réputation !

Je ne sais pas s’ils existent encore, mais ce qui est sûr c’est que si d’aventure des membres de ce comité, constataient que dans un train  (fictif)avec une dizaine de voyageurs où l’ASCT ne contrôlerait plus les titres de transport (sécurité du personnel contre les agressions) donc plus de rôle de préservation de recettes, et où ce dernier ASCT passerait l’essentiel de son temps en cabine de conduite à bavarder avec le conducteur, voire à échanger et lire des SMS, bien entendu le « comité de la hache «  préconiserait un passage en EAS.

Evidemment, tous les faits cités ci-dessus ne sont que pure fiction …

Tu fais une généralité de cas particuliers.
Que certains agents n'effectuent pas leur travail avec l'entrain et le professionnalisme souhaité ne doit pas pour autant amener à incriminer l'ensemble de la corporation.

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Inharime a dit :

Tu fais une généralité de cas particuliers.
Que certains agents n'effectuent pas leur travail avec l'entrain et le professionnalisme souhaité ne doit pas pour autant amener à incriminer l'ensemble de la corporation.

Où est ce que j'ai dis que tous se comportaient ainsi ?

Pour ma part j'ai plus rencontré d'agents zélés, se mettant en quatre pour t'aider, que le contraire !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Inharime a dit :

Tu fais une généralité de cas particuliers.
Que certains agents n'effectuent pas leur travail avec l'entrain et le professionnalisme souhaité ne doit pas pour autant amener à incriminer l'ensemble de la corporation.

Le problème actuel, âgé d'une bonne dizaine d'années, est la généralisation des forfaits illimités sur les smartphones, si bien que pratiquement partout et tout le temps, les "gens" de 7 à 77 ans sont rivés sur leurs écrans. Aussi bien à SNCF, que les chauffeurs de cars, bus, camions que les policiers en tournée, et tous les employés dans les services, etc, etc...

Imaginer un mleu de travail sans smartphone est devenu impensable... pareil dans les gares, trains, y compris au plus hauts niveaux de l'encadrement (à mettre au pluriel pour ne vexer personne dans SNCF).

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 48 minutes, Mak a dit :

Cher Collègue

Donnons nous rendez vous à La Flambée Alsacienne  rue du Général de Castelnau pour déguster une flammekueche et je te montrerais mes cartes d'autorisation engins...

Celui qui à tort payera la fine  à la mirabelle !

[ Mode HS reouvert]

 

Tiens plus de plainte, ni aucun commentaire sur ce que j'ai mis , juste, bouhh, il ne fait rien que de m'embeter

 

Bizarre non ?

 

[mode HS Fermé]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 21 minutes, fabrice a dit :

[ Mode HS reouvert]

 

Tiens plus de plainte, ni aucun commentaire sur ce que j'ai mis , juste, bouhh, il ne fait rien que de m'embeter

 

Bizarre non ?

 

[mode HS Fermé]

A sotte question, point de réponse !

Contacte moi en MP, qu'on se fasse cette bouffe !okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, zorba a dit :

Le problème actuel, âgé d'une bonne dizaine d'années, est la généralisation des forfaits illimités sur les smartphones, si bien que pratiquement partout et tout le temps, les "gens" de 7 à 77 ans sont rivés sur leurs écrans. Aussi bien à SNCF, que les chauffeurs de cars, bus, camions que les policiers en tournée, et tous les employés dans les services, etc, etc...

Imaginer un mleu de travail sans smartphone est devenu impensable... pareil dans les gares, trains, y compris au plus hauts niveaux de l'encadrement (à mettre au pluriel pour ne vexer personne dans SNCF).

Je connais au moins un employeur (bureau d'études planification énergétique et transition énergétique) où on laisse nos téléphones mobiles à l'entrée et les PC sont en filaire.

Les écrans sont une drogue dure dont on commence à découvrir les effets (épilepsie, insomnie, difficultés de croissance, baisse de la mobilité active par marche ou vélo, baisse de la mobilité des jeunes filles avec forts risque d'ostéoporose, accidentologie, etc...). Tant que la PEGRE tient le pouvoir, on ne peut pas espérer de changement de pratiques dans la prévention des addictions (la prévention est très faible en France, moins de 5% des dépenses maladie). J'ajoute les émissions de GES par le secteur du numérique qui au niveau mondial représente environ 10% des consommations d'électricité. Avec une croissance de l'ordre de 30% par an. On commence à voir le mur .......

Il y a 16 heures, ADC01 a dit :

Et de financement pour en acquérir d'autres.

C'est sur qu'avec la pègre actuelle au pouvoir, on ne verra plus de financement massif pour changer la mobilité.

D'après le Pacte Finance Climat, que je cite : " Depuis avril 2015, la BCE a créé près de 2.500 milliards d’euros et les a mis à disposition des banques commerciales. Dans le même temps, les prêts de ces banques au secteur privé (entreprises et ménages) augmentaient de moins de 300 milliards. L’essentiel des liquidités alimente la spéculation : tous les mois, les marchés financiers battent de nouveaux records et le FMI ne cesse de nous mettre en garde contre le risque d’une nouvelle crise financière. ".

Donc à peine 12% des liquidités sert à l'économie réelle .......

Je poursuis : " Inutile de modifier les statuts de la BCE. Il « suffit » de faire de la Banque Européenne d’Investissement, une Banque du Développement Durable chargée de fournir aux États membres des financements qui seront intégralement utilisés pour la transition énergétique. Un Traité européen donnerait à chaque pays un droit de tirage correspondant à 2 % de son PIB : la France aurait chaque année 45 milliards à taux 0, l’Allemagne près de 65 milliards. "

 

Modifié par JM MAD
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Mak a dit :

La différence entre toi et moi, c'est que toi tu prétends douter de mon appartenance à la conduite.

Donc tu n'en est pas sûr, ton affirmation est peut être vraie ou fausse.

Mais, moi j'ai la certitude que tu te rends coupable du délit de diffamation, puisque tu te permets d'instiller un doute sur mes affirmations, alors qu'en fait tu n'en sais rien.

En conséquence j'aimerais bien que tu t'excuses pour ces graves insinuations diffamatoires, qui ont certainement dépassé tes intentions....

Tien, moi je doute même que tu sois cheminot .

Modifié par fby
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Inharime a dit :

Il faut se méfier des apparences…
Dans les années 70 il y avait un groupe d'agents, on les appelait le g7, qui étaient chargés de sabrer dans les effectifs. Ils débarquaient en gare un matin, épluchaient les documents comptables et décrétaient les suppression d'emplois. A titre d'exemple en gare de Louvres l'effectif aurait dû passer de 5 à 2 agents, à Enghien de 32 à 8!
Heureusement une analyse plus fine de leurs délires n'a pas provoqué une telle saignée.
Et, apothéose, à la fin de leur "mission" ces agents ont proposé la suppression de leurs propres emplois...

... moi, j'ai connu le Trinôme

:Smiley_03:

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, merci au gros troll d'être venu pourrir ce sujet dès la première réponse... A se demander comment on fait pour tolérer encore ça ici. Bref, ce n'est que mon avis...

 

Pour répondre plus sérieusement, Rennes possède des associations de voyageurs. Comme par exemple " l'Association citoyenne Châteaubriant-Rennes en Train". Ils sont peut-être ciblés sur leur ligne mais ils ont sûrement plus de contact que nous sur un forum.

Il y a aussi des comités de lignes : http://www.bretagne.bzh/jcms/c_12469/fr/la-concertation-avec-partenaires-et-usagers

Ça fait déjà un début de réponse que j'espère plus intéressante que la propagande habituelle de Mak.

Modifié par Gom
  • J'aime 1
  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Gom a dit :

Encore une fois, merci au gros troll d'être venu pourrir ce sujet dès la première réponse... A se demander comment on fait pour tolérer encore ça ici. Bref, ce n'est que mon avis...

 

Pour répondre plus sérieusement, Rennes possède des associations de voyageurs. Comme par exemple " l'Association citoyenne Châteaubriant-Rennes en Train". Ils sont peut-être ciblés sur leur ligne mais ils ont sûrement plus de contact que nous sur un forum.

Il y a aussi des comités de lignes : http://www.bretagne.bzh/jcms/c_12469/fr/la-concertation-avec-partenaires-et-usagers

Ça fait déjà un début de réponse que j'espère plus intéressante que la propagande habituelle de Mak.

Merci pour le lien.

Oui je connais les comités de ligne mais ne sais pas 'il y a une mise en relief politique. Est-ce la bonne instance pour  proposer et défendre une alternative pour sortir du tunnel de la rationalité qui consiste à suivre les limites arbitraires de l'orthodoxie budgétaire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, JM MAD a dit :

Merci pour le lien.

Oui je connais les comités de ligne mais ne sais pas 'il y a une mise en relief politique. Est-ce la bonne instance pour  proposer et défendre une alternative pour sortir du tunnel de la rationalité qui consiste à suivre les limites arbitraires de l'orthodoxie budgétaire ?

La bonne, je ne sais pas. Mais la plus simple pour commencer à prendre des contacts, certainement. Sinon, il reste le culot, aller au siège de la région discuter avec la personne en charge de la gestion des transports régionaux.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, JM MAD a dit :

Merci pour le lien.

Oui je connais les comités de ligne mais ne sais pas 'il y a une mise en relief politique. Est-ce la bonne instance pour  proposer et défendre une alternative pour sortir du tunnel de la rationalité qui consiste à suivre les limites arbitraires de l'orthodoxie budgétaire ?

Réponse non : l'alternative que tu cites est un choix de philosophie politique générale. Le problème dont tu nous a parlé est celui de l'amélioration de la desserte TER vers Rennes, sujet pratique et limité, au service de gens qui ont le même problème pratique que toi, quel que soit leur opinions sur plein d'autres sujets, dont les sujets de philosophie politique.

Tu dis "qu'on ne pèse à rien face à la logique de profit des " gouvernants " actuels", mais cependant tu as commencé par nous dire : "Je suis à la recherche de groupe pouvant intervenir en concertation auprès des élus et de la Direction SNCF." J'en déduis que tu n'as pas totalement renoncé à toute action "au ras des pâquerettes" au service de tes concitoyens proches :-)

Comme je l'ai écrit, et Gom vient de te le redire, contacte une association : il y a des chances qu'ils soient périodiquement reçus par le service transport régional, et puissent avoir accès aux études et documents existants, et les commenter. Il y a peut-être des choses déjà disponibles et accessibles à tous sur le site internet régional, une association peut partager entre ses membres le travail de lecture et de proposition.

 

Par ailleurs, les membres d'une association locale "centrée sur un sujet" et qui exprime une volonté de concertation a en général un accès facile aux élus municipaux du coin. Si tu n'es pas le seul dans ta commune à soulever un problème, ton maire sait probablement déjà que le problème existe, il constate qu'il grandit, et il a ses relais au conseil régional.

 

Associer des habitants de plusieurs communes dont les maires sont de "bords politiques" différents permet de toucher tous les "bords" politiques du conseil régional et de rendre le sujet "consensuel", même si c'est le "bord" majoritaire qui est maître des décisions votées, du fait de la prime en nombre de sièges attribuée à la liste arrivée en tête.

 

Cela dit, en période budgétaire contrainte (y compris endettement maximum admissible), les réorientations budgétaires régionales ne peuvent se faire qu'à la marge. Mettre deux TER de plus sur telle ligne ou refaire la salle de sport de tel lycée, les tenants de l'un ou l'autre vont "batailler" ferme avec de "bons" arguments et rechercher des "appuis" politiques, tu t'en doutes.

Modifié par PN407
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, PN407 a dit :

Réponse non : l'alternative que tu cites est un choix de philosophie politique générale. Le problème dont tu nous a parlé est celui de l'amélioration de la desserte TER vers Rennes, sujet pratique et limité, au service de gens qui ont le même problème pratique que toi, quel que soit leur opinions sur plein d'autres sujets, dont les sujets de philosophie politique.

Tu dis "qu'on ne pèse à rien face à la logique de profit des " gouvernants " actuels", mais cependant tu as commencé par nous dire : "Je suis à la recherche de groupe pouvant intervenir en concertation auprès des élus et de la Direction SNCF." J'en déduis que tu n'as pas totalement renoncé à toute action "au ras des pâquerettes" au service de tes concitoyens proches :-)

Comme je l'ai écrit, et Gom vient de te le redire, contacte une association : il y a des chances qu'ils soient périodiquement reçus par le service transport régional, et puissent avoir accès aux études et documents existants, et les commenter. Il y a peut-être des choses déjà disponibles et accessibles à tous sur le site internet régional, une association peut partager entre ses membres le travail de lecture et de proposition.

 

Par ailleurs, les membres d'une association locale "centrée sur un sujet" et qui exprime une volonté de concertation a en général un accès facile aux élus municipaux du coin. Si tu n'es pas le seul dans ta commune à soulever un problème, ton maire sait probablement déjà que le problème existe, il constate qu'il grandit, et il a ses relais au conseil régional.

 

Associer des habitants de plusieurs communes dont les maires sont de "bords politiques" différents permet de toucher tous les "bords" politiques du conseil régional et de rendre le sujet "consensuel", même si c'est le "bord" majoritaire qui est maître des décisions votées, du fait de la prime en nombre de sièges attribuée à la liste arrivée en tête.

 

Cela dit, en période budgétaire contrainte (y compris endettement maximum admissible), les réorientations budgétaires régionales ne peuvent se faire qu'à la marge. Mettre deux TER de plus sur telle ligne ou refaire la salle de sport de tel lycée, les tenants de l'un ou l'autre vont "batailler" ferme avec de "bons" arguments et rechercher des "appuis" politiques, tu t'en doutes.

Je me demande s'il y a des gens qui ont réellement compris l'ampleur de la catastrophe qui nous attend ...... C'est bien de nous parler des petits marchandages et des courbettes à faire devant les Zélus mais il y a urgence. Y a-t-il vraiment un autre alternative que des investissements publics massifs dans une transition durable basée sur une sortie du tout voiture ? S'il faut en remettre une couche, le temps de l'action se compte en année pour ne pas aller au-delà de 2 degrés de réchauffement, limite du basculement vers l'instable. Que dites vous à vos enfants ? Patientez sagement, on va trouver une solution de compromis pour respecter l'équilibre des budgets ? Monsieur le gestionnaire, dans un monde à +4 degrés (celui vers lequel on va tout droit), il n'y a plus de place pour la démocratie. L'exemple du pourtour de la Méditerranée et d'une partie de l'Afrique est assez criant.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, JM MAD a dit :

Je me demande s'il y a des gens qui ont réellement compris l'ampleur de la catastrophe qui nous attend ...... C'est bien de nous parler des petits marchandages et des courbettes à faire devant les Zélus mais il y a urgence. Y a-t-il vraiment un autre alternative que des investissements publics massifs dans une transition durable basée sur une sortie du tout voiture ? S'il faut en remettre une couche, le temps de l'action se compte en année pour ne pas aller au-delà de 2 degrés de réchauffement, limite du basculement vers l'instable. Que dites vous à vos enfants ? Patientez sagement, on va trouver une solution de compromis pour respecter l'équilibre des budgets ? Monsieur le gestionnaire, dans un monde à +4 degrés (celui vers lequel on va tout droit), il n'y a plus de place pour la démocratie. L'exemple du pourtour de la Méditerranée et d'une partie de l'Afrique est assez criant.

 

Sincèrement, tu crois que l'Homme est capable d'aller contre la nature, ce n'est pas à coup de milliard, de taxe et de loi que la terre ne se réchauffera pas, il y en a marre de cette culpabilisation à outrance de l'homme par l'homme, des variations climatiques, il y en a eu de tout temps, et bien avant que l'homme soit apparu. Assez de catastrophisme

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, ADC01 a dit :

Sincèrement, tu crois que l'Homme est capable d'aller contre la nature, ce n'est pas à coup de milliard, de taxe et de loi que la terre ne se réchauffera pas, il y en a marre de cette culpabilisation à outrance de l'homme par l'homme, des variations climatiques, il y en a eu de tout temps, et bien avant que l'homme soit apparu. Assez de catastrophisme

Tiens, il existe encore des climato-négationnistes ! 

Si vous êtes près de Rennes, prenez le temps d'aller en discuter avec Jean Jouzel. En sachant que le consensus dépasse largement la communauté scientifique. Ce n'est pas de la culpabilisation, il s'agit juste de reconnaître les faits scientifiques de l'antropocène, à présent appuyés par des modélisations de plus en plus précises qui montrent bien que l'essentiel du réchauffement est du à l'homme. On peut aussi fermer les yeux, attendre que les autres agissent, sachant que le temps de l'action se compte en semaines ..... et espérer que tout seul le système extractiviste et productif se réforme.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, Gom a dit :
Il y a 16 heures, Gom a dit :

Encore une fois, merci au gros troll d'être venu pourrir ce sujet dès la première réponse... A se demander comment on fait pour tolérer encore ça ici. Bref, ce n'est que mon avis...

 

Pour répondre plus sérieusement, Rennes possède des associations de voyageurs. Comme par exemple " l'Association citoyenne Châteaubriant-Rennes en Train". Ils sont peut-être ciblés sur leur ligne mais ils ont sûrement plus de contact que nous sur un forum.

Il y a aussi des comités de lignes : http://www.bretagne.bzh/jcms/c_12469/fr/la-concertation-avec-partenaires-et-usagers

Ça fait déjà un début de réponse que j'espère plus intéressante que la propagande habituelle de Mak.

 

Merci GOM, de nous rappeler qu’il ne faut jamais baisser les bras face au totalitarisme et à la pensée unique !

J’ai le malheur de proposer une autre piste de réflexion que ce que tu préconises :

"Je suis  un « gros troll », dont tu t’étonnes que je ne soit pas exclu du présent forum."

Mais est ce que ce serait encore un forum, si à chaque fois qu’une opinion différente de Gom le censeur, s’exprimait, le membre était exclu ?

Pourtant, toi comme moi, on se sent concerné par le même but, comme le maintien des trains sur Châteaubriant-Rennes.

Il y a des gens, y compris sur ce forum qui préconisent des cars sur cette relation, donc logiquement on est dans le même camp toi et moi et on devrait unir nos forces dans ce but d’éviter les cars et la transformation de Retiers Chateaubriant en grotesque voie verte.

Tu préfères me taper dessus, une division qui doit faire la joie des promoteurs de l’autocar !

Pour mémoire tu suggères :

« Sinon, il reste le culot, aller au siège de la région discuter avec la personne en charge de la gestion des transports régionaux. »

Preuve que je ne suis pas ton ennemi, ta proposition me plait bien, maintenant si vous avez la chance de pouvoir « discuter avec la personne en charge de la gestion des transports régionaux. » attention à ce que vous allez lui dire !

J’ai déjà discuté avec ce genre de personnages, tu arrives avec tes certitudes, «le gars est vendu aux lobbies, etc » et tu tombes sur un brave type  qui va t’expliquer qu’il met du car sur telle ligne, parcequ’il a un budget à boucler et qu’il ne peut pas faire autrement.

Dans ce cas, si tu veux que le train reste en place, il va falloir que tu lui démontres que le train peut être aussi économique que le car, et de par le monde il y a des tas d’exemples.

Mais désolé pour toi GOM, dans ce cas il faudra changer de méthode d’exploitation !

Bienvenue, dans le monde réel GOM !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...