Mak

ECR supprime 300 postes

125 messages dans ce sujet

il y a 9 minutes, Fabr a déclaré:

peux tu preciser ta pensée ????...

 

Fabrice

Oups à la ligne trop vite

C'est donc pas les péages ferroviaires qui sont trop élevés, mais les péages autoroutiers pour les poids lourds trop bas

 

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, fabrice a déclaré:

Oups à la ligne trop vite

C'est donc pas les péages ferroviaires qui sont trop élevés, mais les péages autoroutiers pour les poids lourds trop bas

 

Ok....mais helas, la structure économique vit avec tous ces prix de transport trop bas... c'est pourquoi l'argument qu'il est impossible de les rehausser, sauf à faire couler bcp d'entreprises du transport routier, est tant ecouté....

 

Fabrice

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures , fabrice a déclaré:

Oups à la ligne trop vite

C'est donc pas les péages ferroviaires qui sont trop élevés, mais les péages autoroutiers pour les poids lourds trop bas

 

Tout à fait !

Péages trop bas sur les autoroutes et inexistants sur les nationales.

Au lieu d'augmenter les péages ferroviaires et de supprimer les péages routiers, pourtant décidés, sur les routes importantes, on a fait exactement le contraire.

Les EF qui ferment c'est donc un résultat prévisible etconforme à la volonté de ceux qui ont mis en place ce plan génial de transfert du rail vers la route...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Mak a déclaré:

 

Les EF qui ferment c'est donc un résultat prévisible

Tout à fait car c'est un métier et on ne s'improvise pas transporteur ferroviaire du jour au lendemain, surtout en voulant casser les prix comme cela se fût fait, et cela n'est pas fini, cela va faire comme dans tous les domaines ouverts à la concurrence, seuls une poignées survivra, il ne faut pas rêver.

Modifié (le) par ADC01
3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 09/12/2016 at 13:48 , fby a déclaré:

Il se dit aussi qu'une autre EF serait de nouveau en vente .

Heu oui, prière de repasser dans 2 ans grand MAX :Smiley_32: :Smiley_39: ...

 

Comme dit quelques part dans ces "4 pages" déjà écrites sur ce douloureux sujet, certains de mes collègues de travail ont déjà démissionné.

Pas toujours pour la SNCF (hé oui :Smiley_19: ), mais pour d'autres centres d'intérêts qui leurs sont propres, car trop dégoûtés par ce métier pourtant si merveilleux qu'est le Rail :wub:.

Histoires de ne pas faire de la rétention, je citerais pêle-mêle

  • les commandes tardives,
  • la pression du N+1 pour les planning,
  • la parfois mauvaise foi de l'EF historique (j'ai beaucoup aimé le message page 3 de la part de MAK, c'est parfois vrai :sleep: ...)

 

Bref, soutien aux collègues de cette EF si durement touchée ...

(un Homme reste un Homme, quelque soit sa couleur, sa religion et ses centres d'intérêt)

Modifié (le) par Bearcat
2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, ADC01 a déclaré:

Tout à fait car c'est un métier et on ne s'improvise pas transporteur ferroviaire du jour au lendemain, surtout en voulant casser les prix comme cela se fût fait, et cela n'est pas fini, cela va faire comme dans tous les domaines ouverts à la concurrence, seuls une poignées survivra, il ne faut pas rêver.

Va raconter à Eurocargo ou à Europorte que s'ils mettent la clé sous la porte, c'est uniquement parce que c'est des gros nuls et que les tirs à boulet rouge du gvt sur le fret ferroviaire n'y sont pour rien !

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Mak a déclaré:

Va raconter à Eurocargo ou à Europorte que s'ils mettent la clé sous la porte, c'est uniquement parce que c'est des gros nuls et que les tirs à boulet rouge du gvt sur le fret ferroviaire n'y sont pour rien !

Oui, comme tu le disais, il ne faut pas être un prix Nobel d'économie, ni devin pour être sur de se casser la gueule en voulant prendre pied sur un marché non porteur en son temps en cassant les prix , histoire de tailler des croupières à la SNCF, le seul but me semble t'il,et pour l'instant, aucune EF ne ferme que je sache, on voit le même topo sur les autocars, beaucoup se sont précipité et maintenant, il y en a qui commence à reculer et à se désengager.

 

C'est facile de rejeter la faute sur d'autres, maintenant, si cela te fait plaisir d'accuser ce gouvernement des malheurs d'ECR, soit amuses, toi bien !!!!!

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Mak a déclaré:

Va raconter à Eurocargo ou à Europorte que s'ils mettent la clé sous la porte, c'est uniquement parce que c'est des gros nuls et que les tirs à boulet rouge du gvt sur le fret ferroviaire n'y sont pour rien !

Ah mais si, je te confirme, mais un mauvais dirigeant ne l'avouera jamais :rolleyes: ...

 

Pourquoi faire monter des gens de la base qui connaissent si bien le terrain quand on considère qu'ils ne seront bons qu'à tirer des trains ou bien renverser une aiguille ?

 

Pourquoi écouter la base quand mon poste et mes responsabilités peuvent à priori me permettre de m'en passer ???

Là est l'erreur, mais osent-ils le reconnaître ??? Ben, pas sur :Smiley_39:...

Modifié (le) par Bearcat
4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux perdre une course de fond parce que tu es un gros nul que tu préférais  aller en boîte de nuit plutôt que de t'entraîner comme les autres coureurs .

Mais une chose est sûre, sportif sérieux ou vrai tire-au-flanc, si tu porte des bottes de scaphandriers et des ceintures de plomb...

... tu seras sûr de perdre la course !

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Mak a déclaré:

Tu peux perdre une course de fond parce que tu es un gros nul que tu préférais  aller en boîte de nuit plutôt que de t'entraîner comme les autres coureurs .

Mais une chose est sûre, sportif sérieux ou vrai tire-au-flanc, si tu porte des bottes de scaphandriers et des ceintures de plomb...

... tu seras sûr de perdre la course !

C'est la même chose, il ne faut pas prendre le départ, un point c'est tout.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur Sunday, December 11, 2016 at 22:43 , Tophe a déclaré:

Oui absolument, il y en a 2 en cours sur notre établissement. Mais ça ne se monte pas au pied levé, il faut des moyens, humains entre autre.

Disons que c'est surtout dommage de devoir reformer de A à Z un conducteur qui roule déjà...alors qu'on a tant de mal à en trouver dans la période actuelle. Si tout le monde peut s'y retrouver, tant mieux surtout pour ceux qui retrouvent du taf et leur famille.

Mais les propos du directeur d'ECR sont stupéfiants ! Il dit que c'est de la faute de la SNCF, mais il serait bien contents qu'on lui reprenne une partie de son personnel pour faire passer son plan social tout en douceur. Nous ne serions pas en période de fort recrutement, cela se passerait il ainsi ? J'ose espérer que la SNCF n'est pas devenue le bouche trou des boîtes qui coulent (cf Alstom).

Mmm... il dit que c est l une des causes mais aussi une mauvaise organisation et des choix stratégiques très discutables en termes de trafic nécessitant beaucoup de moyens mais rapportant peu. Donc on recentre d on simplifie l organisation. Voilà. Le reste c est de la discussion de comptoir a café 

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures , Bearcat a déclaré:

Ah mais si, je te confirme, mais un mauvais dirigeant ne l'avouera jamais :rolleyes: ...

 

Pourquoi faire monter des gens de la base qui connaissent si bien le terrain quand on considère qu'ils ne seront bons qu'à tirer des trains ou bien renverser une aiguille ?

 

Pourquoi écouter la base quand mon poste et mes responsabilités peuvent à priori me permettre de m'en passer ???

Là est l'erreur, mais osent-ils le reconnaître ??? Ben, pas sur :Smiley_39:...

Je renvoie à mon hypothése d'un management volontairement sous cultivé de la partie technique, de manière à eviter les cas de conscience face à des choix financiers, qui imposent de trés gros sacrifices, ou des impossibilités qui doivent devenir... possibles.

..ne saisissant pas les propos de la base, il est plus facile d'avoir un clan de dirigeant peu enclins à se poser les bonnes questions...  et les rares cas encore existant combinant ces aspects devenus inconcilables doivent vivre une schizophrenie sans nom.....

Fabrice

Modifié (le) par Fabr
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , fby a déclaré:

IMG_0043.PNG

Sa phrase sur les réglementations du secteur routier européen est juste mais elle ne résume pas tout ! Le fret ferroviaire continue sa progression en Allemagne, au Benelux, dans les alpes et dans certains pays de l'est donc c'est qu'il y a aussi énormément de problèmes franco-francais dans l'histoire (sous investissement, volonté politique proche du néant ...)

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur ‎13‎/‎12‎/‎2016 at 17:18 , Wessstcoast G'z a déclaré:

Sa phrase sur les réglementations du secteur routier européen est juste mais elle ne résume pas tout ! Le fret ferroviaire continue sa progression en Allemagne, au Benelux, dans les alpes et dans certains pays de l'est donc c'est qu'il y a aussi énormément de problèmes franco-francais dans l'histoire (sous investissement, volonté politique proche du néant ...)

"volonté politique proche du néant"

Si c'était le cas il y aurait demi-mal !

En fait il  y a au contraire une très forte volonté politique de saboter coûte que coûte le rail français .

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures , Mak a déclaré:

"volonté politique proche du néant"

Si c'était le cas il y aurait demi-mal !

En fait il  y a au contraire une très forte volonté politique de saboter coûte que coûte le rail français .

J'aimerai bien pouvoir te contredire...mais malheureusement ton propos résume bien la réalité des choses:/

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on va embaucher les conducteurs ECR

faut pas croire que c'est générosité et bonté d'âme

c'est juste financier : ils vont coûter moins cher à former puisque qu'une bonne partie du règlement est normalement acquise.

quant aux collègues des autres services à qui on avait promis qu'ils seraient de la prochaine école ou de la suivante

c'est toujours le cas,

sauf que la date est désormais inconnue

5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur ‎12‎/‎12‎/‎2016 at 21:46 , ADC01 a déclaré:

Tout à fait car c'est un métier et on ne s'improvise pas transporteur ferroviaire du jour au lendemain, surtout en voulant casser les prix comme cela se fût fait, et cela n'est pas fini, cela va faire comme dans tous les domaines ouverts à la concurrence, seuls une poignées survivra, il ne faut pas rêver.

Tu es quand même un peu gonflé de mettre en doute le professionnalisme des EF autres que SNCF !

La plupart ont maintenant une dizaine d'année d'expérience en France souvent beaucoup plus à l'étranger.

Enfin certaines de ces EF existaient bien avant la SNCF (CFTA, Régie des Bouches du Rhône, etc)

Les difficultés actuelles ne sont pas (seulement ?) dues à un problème de compétences, mais bien à un problème d'absence de rentabilité.

Cette absence de rentabilité serait due selon certains à des erreurs de stratégie de la Direction.

Etant extérieur, je ne peux prendre position là-dessus, une chose est sûre c’est que incompétents ou non les dirigeants des EF arrivent à faire tourner leurs boîtes en Allemagne, Suisse, Autriche , etc .

Ainsi que le rappelle Wessstcoast

 

On ne peut pas faire abstraction du contexte qui est que

 

 l’État français sabote le train

 

 

 

http://www.monde-diplomatique.fr/2016/06/DOUMAYROU/55773

ainsi que le rappelle M Doumayrou , cité par Fabr (dans Défaisance ferroviaire)

 

Décider d’abandonner le train et de passer au tout route est un choix politique, ni bon, ni mauvais c’est juste la mise en œuvre d’une opinion.

 

Certains hommes politiques ont fait ce choix :Franco laissait végéter la RENFE, car il estimait que c’était un repère de rouges.

Pinochet à fait encore mieux : il a supprimé le réseau en bloc « gangréné par la subversion communiste » ce qui a permis par ailleurs d’ offrir, en récompense, les tonnes kilomètres récupérées sur le rail aux petits patrons routiers, qui avaient pris une part très active au coup d’état.

 

Donc OK pour casser le train et passer à la route, il y a certainement d’excellents arguments pour justifier cela.

 

Mais pour un changement de société aussi important, on aimerait bien entendre ces arguments, de manière à être convaincus (ou non) de leur justesse.

 

En démocratie , c’est la moindre des choses…

 

A moins que sans le savoir on soit déjà dans un régime analogue à ceux de messieurs Franco et Pinochet.

 

Auquel cas, on n’aurait, bien sûr, qu’un seul droit celui de fermer notre gueule et de subir en silence la volonté des Caudillos !

 

 

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca dérape dur ici.....il est certain qu un gouvernement de droite libéral,  que vous semblez espérez, va tout faire pour aider les mastodontes SNCF, DB, Eurotunnel, Colas à reprendre des parts de marché aux entreprises privees routieres à coup de milliards d aides, de Re fiscalisation (et oui, toute nouvelle taxe ou contribution est un impôt!) 

les hauts fonctionnaires des ministères, transport ou finances, n en ont rien à faire du ferroviaire, quelle que soit la couleur du gouvernement, ils veulent seulement briller par leurs résultats sur 2 objectifs: baisse des dépenses et baisse des dépenses!

on va bien rigoler en 2017, enfin façon de parler car je crains bien que ce soit le coup de grâce...entre le laisser aller libéral et les conflits sociaux qui semblent inévitables.

 

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, DON CORLEONE a déclaré:

ca dérape dur ici.....il est certain qu un gouvernement de droite libéral,  que vous semblez espérez, va tout faire pour aider les mastodontes SNCF, DB, Eurotunnel, Colas à reprendre des parts de marché aux entreprises privees routieres à coup de milliards d aides, de Re fiscalisation (et oui, toute nouvelle taxe ou contribution est un impôt!) 

les hauts fonctionnaires des ministères, transport ou finances, n en ont rien à faire du ferroviaire, quelle que soit la couleur du gouvernement, ils veulent seulement briller par leurs résultats sur 2 objectifs: baisse des dépenses et baisse des dépenses!

on va bien rigoler en 2017, enfin façon de parler car je crains bien que ce soit le coup de grâce...entre le laisser aller libéral et les conflits sociaux qui semblent inévitables.

 

tu as raison quelque soit la couleur du gouvernement..j'ai vécu la période Fifi des années 80, je n'ai pas vu beaucoup de changements ,avant ,pendant, après..et  baisse des dépenses  ou augmentation des prélèvements c'est sur que  c'est aussi a partir de ces choix ,entre autres ,que peuvent être orientées les priorités ou les abandons ...ces déjà une question d'équilibre pour commencer..

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures , DON CORLEONE a déclaré:

ca dérape dur ici.....il est certain qu un gouvernement de droite libéral,  que vous semblez espérez, va tout faire pour aider les mastodontes SNCF, DB, Eurotunnel, Colas à reprendre des parts de marché aux entreprises privees routieres à coup de milliards d aides, de Re fiscalisation (et oui, toute nouvelle taxe ou contribution est un impôt!) 

les hauts fonctionnaires des ministères, transport ou finances, n en ont rien à faire du ferroviaire, quelle que soit la couleur du gouvernement, ils veulent seulement briller par leurs résultats sur 2 objectifs: baisse des dépenses et baisse des dépenses!

on va bien rigoler en 2017, enfin façon de parler car je crains bien que ce soit le coup de grâce...entre le laisser aller libéral et les conflits sociaux qui semblent inévitables.

 

ca dérape dur ici.....il est certain qu un gouvernement de droite libéral,  que vous semblez espérez,

 Pas vraiment !

En tous cas pas le gouvernement de l’ultra libéral général Pinochet où j’aurais eu toutes les chances de me retrouver invité dans les caves de l’école de mécanique  de Santiago !

 

tout faire pour aider les mastodontes SNCF, DB, Eurotunnel, Colas à reprendre des parts de marché aux entreprises privees routieres à coup de milliards d aides, de Re fiscalisation (et oui, toute nouvelle taxe ou contribution est un impôt!) 

Ce n’est pas le genre de politique que je souhaiterais !

Je suis pour la politique ferroviaire  des transports, telle que préconisée dans le livre Blanc de la Commission Européenne :

Gestionnaire de réseaux séparé de l’opérateur historique et autorisation aux EF publiques et privées d’opérer moyennant péage.

- il faut encourager le transfert modal de la route vers le rail, en augmentant les péages routiers et en baissant les péages ferroviaires (ou au moins en ne les augmentant pas)

les hauts fonctionnaires des ministères, transport ou finances, n en ont rien à faire du ferroviaire, quelle que soit la couleur du gouvernement, ils veulent seulement briller par leurs résultats sur 2 objectifs: baisse des dépenses et baisse des dépenses!

D’accord avec ton analyse, sur ce que souhaite Bercy, mais c’est un très mauvais calcul:

supprimer St Etienne Clermont, par exemple, c’est augmenter les accidents de la route, la pollution et priver deux métropoles régionales de liaisons ,donc mauvais pour l’économie.

Avec ce type de raisonnement il faudrait raser la tour Eiffel pour faire des économies de peinture !

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures , Mak a déclaré:

ca dérape dur ici.....il est certain qu un gouvernement de droite libéral,  que vous semblez espérez,

 Pas vraiment !

En tous cas pas le gouvernement de l’ultra libéral général Pinochet où j’aurais eu toutes les chances de me retrouver invité dans les caves de l’école de mécanique  de Santiago !

 

tout faire pour aider les mastodontes SNCF, DB, Eurotunnel, Colas à reprendre des parts de marché aux entreprises privees routieres à coup de milliards d aides, de Re fiscalisation (et oui, toute nouvelle taxe ou contribution est un impôt!) 

Ce n’est pas le genre de politique que je souhaiterais !

Je suis pour la politique ferroviaire  des transports, telle que préconisée dans le livre Blanc de la Commission Européenne :

Gestionnaire de réseaux séparé de l’opérateur historique et autorisation aux EF publiques et privées d’opérer moyennant péage.

- il faut encourager le transfert modal de la route vers le rail, en augmentant les péages routiers et en baissant les péages ferroviaires (ou au moins en ne les augmentant pas)

les hauts fonctionnaires des ministères, transport ou finances, n en ont rien à faire du ferroviaire, quelle que soit la couleur du gouvernement, ils veulent seulement briller par leurs résultats sur 2 objectifs: baisse des dépenses et baisse des dépenses!

D’accord avec ton analyse, sur ce que souhaite Bercy, mais c’est un très mauvais calcul:

supprimer St Etienne Clermont, par exemple, c’est augmenter les accidents de la route, la pollution et priver deux métropoles régionales de liaisons ,donc mauvais pour l’économie.

Avec ce type de raisonnement il faudrait raser la tour Eiffel pour faire des économies de peinture !

 

et de ce fait perdre des millions de touristes qui viennent à Paris entre autres   pour la Tour Eiffel......

pas sur donc que l'économie de peinture soit au final si génératrice que ça d'économies en genéral......et que la démolition de la dite tour soit un bon plan  , à plus grande échelle.

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures , capelanbrest a déclaré:

et de ce fait perdre des millions de touristes qui viennent à Paris entre autres   pour la Tour Eiffel......

pas sur donc que l'économie de peinture soit au final si génératrice que ça d'économies en genéral......et que la démolition de la dite tour soit un bon plan  , à plus grande échelle.

Tu as tout à fait raison !

Dans le genre "économies de peinture", après la Tour Eiffel l'un des monuments les plus touristiques est le Pont du Gard avec la ligne d'Uzès , juste à coté,qui va sans doute être transformée en piste cyclable et les élus qui font de grands sauts en s'arrachant les cheveux "comment on va faire stationner les dizaines de cars de touristes qui viennent chaque jour au pont"

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant