Aller au contenu

Le fret ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

Et dans la suppression de ces ITE, tu ne crois pas que le client y est pour quelque chose, c'est trop simple de mettre ça sur le dos de la SNCF ?

Les clients sont allés au moins cher, et au plus souple, c'est a dire la route. C'est bien que la SNCF n'a pas su ou pas voulu faire les efforts nécessaire pour conserver ses clients.

Sans oublier bien sur les grèves a répétition qui ont largement plombés les commerciaux qui se sont démener pour essayer de garder leur clients, car plusieurs jours sans approvisionnement c'est des difficultés pour une entreprise et un cout financier lorsqu'ils ne peuvent livrer leur clients dans les temps, la route n'est que peu sujette a ces soucis de grève et c'est l'une des raisons pour laquelle, ils "cartonnent". Les grèves ont induis un manque de fiabilité que le rail paye aujourd'hui

Modifié par Albert-00
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

oui le fret est compétitif avec la route lors que les 3 conditions suivantes sont remplies

un long parcours

 un train complet

un départ est une arrivée sur une ITE

 

hors de ses 3 conditions pour l'instant c'est foutu... par exemple s'il faut faire intervenir un moyen routier avant ou après le train . s'il n' y a que qq wagons, s'il n'y a pas d'ITE  a 1 ou aux 2  extrémités, si le trajet est court, dans tous ces cas c'est perte de temps  et coût d'exploitation ou du transport qui s'envolent dans les conditions actuelles..

ça c'est rentable ?

 

Enfin là ça n'a rien a voir avec du trafic Fret ç'est un acheminement pour le compte de l'AEF faut pas tout mélanger !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, DIDIERD a dit :

Enfin là ça n'a rien a voir avec du trafic Fret ç'est un acheminement pour le compte de l'AEF faut pas tout mélanger !

a bon quelle surprise !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, CGO a dit :

Relis ce qu’il y a écrit :

"le fret ferroviaire est aujourd’hui encore moins coûteux que le transport par camion sur les longues distances " et "alors qu’il restait 4535 ITE en 2002, seules 1400 sont toujours en état de fonctionner en 2015."

Ca veut dire que pour de nombreuses entreprises, le fret ferroviaire était moins coûteux que le transport par camion sur les longues distances jusqu’au jour où on leur a supprimé leur embranchement !

Tu voudrais faire accréditer l’idée que beaucoup d’entreprises sont passées à la route avec enthousiasme !

Alors qu’en réalité elles ont été chassées du rail, contraintes et forcées, et que cela a entraîné des surcoûts pour elles

Non. Elles se sont rendues compte que le temps c'est de l'argent, de plus en plus d'argent (ça augmente surtout avec la valeur des marchandises) et que la lenteur et le manque de fiabilité du rail leur coûtait plus cher que les économies sur le coût du transport seul.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, TER200 a dit :

Non. Elles se sont rendues compte que le temps c'est de l'argent, de plus en plus d'argent (ça augmente surtout avec la valeur des marchandises) et que la lenteur et le manque de fiabilité du rail leur coûtait plus cher que les économies sur le coût du transport seul.

sachant que la variable transport n'est qu'une variable dans la constitution de intégralité de la chaine qui mène de la matière première à la distribution du produit fini.

pour le pondéreux la question se pose moins vu que le produit en lui même n' a que peu de valeur ajoutée et converge généralement vers un unique lieu de production/transformation.....mais pour le produit fini....il doit être écoulé le + vite possible au moindre coût et tout azimuth...ce que le chemin de fer, par chez nous, ne sait plus faire aujourd'hui.

C'est du reste pour cela que les chargeurs/producteur ont investi dans des plateformes logistiques....et ont reconsidéré l'organisation de leur  supply chaine.

(certains ici détestent ce mot, mais dans la vraie vie d'entreprise c'est celui qui est utilisé par les logisticiens : donc faudra faire avec :) )

  • Like 3
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, on a un chercheur universitaire qui a effectué un remarquable travail, qui a mouillé sa chemise et qui en arrive à la conclusion suivante :

« La meilleure compétitivité de la route sur le rail repose sur le fait que les conséquences du transport routier ne sont pas prises en compte dans le prix »

Donc selon lui le prix est le facteur déterminant et le train subit la concurrence déloyale du transport routier il termine son travail en préconisant :

  • investir massivement dans le fret ferroviaire (cheminots, infrastructures, réseau),
  • remettre en cause la libéralisation du fret ferroviaire
  • trouver un moyen de prendre en compte dans le prix du transport routier l’ensemble de ses conséquences réactivation de la Redevance Poids Lourds

Mais toi tu nous expliques que le gars à tout faux et que finalement le prix est très secondaire par rapport au paramètre important qui est la réorganisation de la « supply chain »

Excuse moi, mais la réorganisation routière de la « supply chain », loin d’être un avantage est souvent un très grave inconvénient.

C’est ce que m’expliquais le responsable logistique d’une très importante entreprise de Sedan, à ma question pourquoi ,il me répondait :

« quant vous aurez à gérer les mouvement de 60 camions par jour dans la cour de votre usine, et que de surcroît vous payez votre transport 2 fois plus cher, vous comprendrez pourquoi le passage à la route est une catastrophe pour nous ! »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, CGO a dit :

remettre en cause la libéralisation du fret ferroviaire

:Smiley_58:Tiens, tiens depuis le temps qu'on le dit, tu vas finir par l'accepter.

il y a 3 minutes, CGO a dit :

quant vous aurez à gérer les mouvement de 60 camions par jour dans la cour de votre usine

C'est un petit joueur mal organisé,c'est tout. Comment font les très grosses structures gérants des centaines de mouvements quotidiens ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, ADC01 a dit :

:Smiley_58:Tiens, tiens depuis le temps qu'on le dit, tu vas finir par l'accepter.

 

Ah, ah ,

Je savais que tu kifferais !

Je suis d’accord avec l’analyse d’Ugo Thomas, par contre ses conclusions sont celles d’un antilibéral

  • trouver un moyen de prendre en compte dans le prix du transport routier l’ensemble de ses conséquences réactivation de la Redevance Poids Lourds  ==>OK

 

  • investir massivement dans le fret ferroviaire (cheminots, infrastructures, réseau),

 

Non, selon moi il faut investir massivement dans, infrastructures et, réseau géré par l’Etat (RFF)

  • remettre en cause la libéralisation du fret ferroviaire

Non au contraire, une fois qu’un environnement favorable est établi (péages faibles pour le rail, péages pour la route), il faut laisser les entreprises se démerder et ne pas rentrer dans une nouvelle usine à gaz d’Etat (gestionnaire incompétent) où les Ministres nomment leurs petits copains incompétents parce que la soupe est bonne...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, CGO a dit :

Bon, on a un chercheur universitaire qui a effectué un remarquable travail, qui a mouillé sa chemise et qui en arrive à la conclusion suivante :

« La meilleure compétitivité de la route sur le rail repose sur le fait que les conséquences du transport routier ne sont pas prises en compte dans le prix »

Donc selon lui le prix est le facteur déterminant et le train subit la concurrence déloyale du transport routier il termine son travail en préconisant :

  • investir massivement dans le fret ferroviaire (cheminots, infrastructures, réseau),
  • remettre en cause la libéralisation du fret ferroviaire
  • trouver un moyen de prendre en compte dans le prix du transport routier l’ensemble de ses conséquences réactivation de la Redevance Poids Lourds

Mais toi tu nous expliques que le gars à tout faux et que finalement le prix est très secondaire par rapport au paramètre important qui est la réorganisation de la « supply chain »

Excuse moi, mais la réorganisation routière de la « supply chain », loin d’être un avantage est souvent un très grave inconvénient.

C’est ce que m’expliquais le responsable logistique d’une très importante entreprise de Sedan, à ma question pourquoi ,il me répondait :

« quant vous aurez à gérer les mouvement de 60 camions par jour dans la cour de votre usine, et que de surcroît vous payez votre transport 2 fois plus cher, vous comprendrez pourquoi le passage à la route est une catastrophe pour nous ! »

Remettre en cause la libéralisation du rail revient a redonner aux syndicats la possibilité de tout bloquer comme ils le font depuis des décennies, on voie là aussi ce que ça a donné (ils ont réussi a couler les ports français avec des gréves de dockers a répétition et on fait la même chose avec la SNCF). Des états comme notamment la Suisse ou les USA démontrent que le rail peut-etre compétitif avec des sociétés privées.

Quand a investir massivement dans les infrastructures, ne rêvons pas, la France n'en a plus les moyens et il faudrait donc prendre l'argent ailleurs ce qui créerait d'autres difficultés

Modifié par Albert-00
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Albert-00 a dit :

Remettre en cause la libéralisation du rail revient a redonner aux syndicats la possibilité de tout bloquer comme ils le font depuis des décennies, on voie là aussi ce que ça a donné (ils ont réussi a couler les ports français avec des gréves de dockers a répétition et on fait la même chose avec la SNCF). Des états comme notamment la Suisse ou les USA démontrent que le rail peut-etre compétitif avec des sociétés privées.

Quand a investir massivement dans les infrastructures, ne rêvons pas, la France n'en a plus les moyens et il faudrait donc prendre l'argent ailleurs ce qui créerait d'autres difficultés

C'est bien pour çà que si je suis d'accord avec l'analyse d'Ugo Thomas, la seule de ses trois préconisations finales où je suis d'accord , c'est celle où il propose de faire contribuer les PL !

Modifié par CGO
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, CGO a dit :

 , c'est celle où il propose de faire contribuer les PL !

Donc de faire contribuer, au final, le consommateur

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, CGO a dit :

Ben oui !

Mais ils ne s'en portent pas plus mal, en Allemagne, Suisse, Autriche, Hongrie, etc, etc...

et en plus c'est bon pour les bronches...ça fera faire des économies a la sécu d'ici qq temps.. on s'en portera mieux..sans compter que + de cheminots = plus de cotisations sociales pour la caisse ferroviaire

Il y a 6 heures, Albert-00 a dit :

Remettre en cause la libéralisation du rail revient a redonner aux syndicats la possibilité de tout bloquer comme ils le font depuis des décennies,

c'est pathologique ? voir  une animosité maladive ? faut consulter avant la crise ... car "tout ce qui est une conviction absolue est du domaine de la pathologie". W. N.

Modifié par jackv
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Albert-00 a dit :

Remettre en cause la libéralisation du rail revient a redonner aux syndicats la possibilité de tout bloquer comme ils le font depuis des décennies,

 

il y a 38 minutes, jackv a dit :

c'est pathologique ? voir  une animosité maladive ? faut consulter avant la crise ... car "tout ce qui est une conviction absolue est du domaine de la pathologie". W. N.

La perte de trafic au bénéfice des ports du Nord comme Anvers et Rotterdam ou Gene et Valence c'est fait petit a petit a cause du manque de fiabilité des ports Français du entre autre aux grève répétitives, penser le contraire c'est juste etre en dehors de la réalité.

Modifié par Albert-00
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Albert-00 a dit :

penser le contraire ...

ben voyons ... Anvers et Rotterdam ne sont pas juste un peu plus accessibles que le Havre, Cherbourg ou Nantes pour les zones d'activités de la Ruhr,  du reste de l'Allemagne, de la Suisse. Non, non  !

 et le site de Rotterdam n'est pas mieux placé que celui du Havre ..... nooon .... puisqu'on vous dit que c'est la faute aux grévistes ...:blink:

image.png.52f211e14b60241f6b12e4afce18e30c.png

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Albert-00 a dit :

 

La perte de trafic au bénéfice des ports du Nord comme Anvers et Rotterdam ou Gene et Valence c'est fait petit a petit a cause du manque de fiabilité des ports Français du entre autre aux grève répétitives, penser le contraire c'est juste etre en dehors de la réalité.

Allez, encore et toujours le même refrain sur les ports français.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le duo infernal ....

j'ai les yeux grands ouverts, et je me souviens bien du nombre de conflits provoqués par l'absence complète d'ambition de directions obnubilées par le coût salarial et la "nécessité" de contracter les dépenses ..

Modifié par Bibloc
  • Like 1
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Bibloc a dit :

ben voyons ... Anvers et Rotterdam ne sont pas juste un peu plus accessibles que le Havre, Cherbourg ou Nantes pour les zones d'activités de la Ruhr,  du reste de l'Allemagne, de la Suisse. Non, non  !

Mais qui parle de la Ruhr ? Anvers est le plus grand port... de France ! (et pourtant il est bien moins facile d'accès côté mer que Le Havre.)

Certes l'Alsace et la Lorraine sont plus facilement reliées à Anvers et Rotterdam, et sont donc de facto les régions françaises les mieux reliées au monde... mais ça ne fait qu'une petite partie de la France. Pourquoi veut-on construire un canal Seine-Nord afin de contourner Le Havre ?

 

 

Il y a 10 heures, CGO a dit :

C’est ce que m’expliquais le responsable logistique d’une très importante entreprise de Sedan, à ma question pourquoi ,il me répondait :

« quant vous aurez à gérer les mouvement de 60 camions par jour dans la cour de votre usine, et que de surcroît vous payez votre transport 2 fois plus cher, vous comprendrez pourquoi le passage à la route est une catastrophe pour nous ! »

Les autres ont construit une plate-forme pour charger facilement les camions.

Et moi, un autre responsable logistique que je connais très bien n'a jamais eu de problème pour charger les camions (en revanche pour les trains, c'est deux wagons à la fois) et concluait simplement : les expéditions par train, je voudrais bien car c'est bien moins cher... mais on n'a pas le temps. Les délais d'acheminement vers les clients sont dissuasifs (quoiqu'il y a aussi eu une EF qui lui a fait une proposition rapide pour un client, mais techniquement irréalisable au vu des temps de chargement et déchargement nécessaires).

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

le duo infernal ....

j'ai les yeux grands ouverts, et je me souviens bien du nombre de conflits provoqués par l'absence complète d'ambition de directions obnubilées par le coût salarial et la "nécessité" de contracter les dépenses ..

Pour le transport, il y a trois impératifs;

  • La fiabilité des délais
  • des délais courts
  • les couts

Que tu le veuille ou non les couts de transport sont un parametre non négligeable,  puis pour les produits a forte valeur ajoutée, viennent les deux autres délais et fiabilité

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, TER200 a dit :

 

 

 

Les autres ont construit une plate-forme pour charger facilement les camions.

Et moi, un autre responsable logistique que je connais très bien n'a jamais eu de problème pour charger les camions (en revanche pour les trains, c'est deux wagons à la fois) et concluait simplement : les expéditions par train, je voudrais bien car c'est bien moins cher... mais on n'a pas le temps. Les délais d'acheminement vers les clients sont dissuasifs (quoiqu'il y a aussi eu une EF qui lui a fait une proposition rapide pour un client, mais techniquement irréalisable au vu des temps de chargement et déchargement nécessaires).

En fait, tu as raison,  c'est du cas par cas.

Une installation ancienne optimisée pour la desserte fer et sans possibilités d'extensions sera difficile à adapter au camion .

En cas de retournement de situation, il sera également difficile d'adapter les entrepôts logistiques implantés aux carrefours d'autoroutes à la desserte fer !:Smiley_28:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, TER200 a dit :

Mais qui parle de la Ruhr ? Anvers est le plus grand port... de France ! (et pourtant il est bien moins facile d'accès côté mer que Le Havre.)

Certes l'Alsace et la Lorraine sont plus facilement reliées à Anvers et Rotterdam, et sont donc de facto les régions françaises les mieux reliées au monde... mais ça ne fait qu'une petite partie de la France. Pourquoi veut-on construire un canal Seine-Nord afin de contourner Le Havre ?

tu confirmes ce que je dis. Même pour l'est de la France, Anvers est mieux placé que le Havre. Quant à la Ruhr, tu ne sais pas ce que ça représente en termes de trafic ????????????

Alors qu'on ne s'étonne pas que les ports français ne jouent pas dans la même division  et ce n'est pas à cause des grèves !

  • Like 2
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Bibloc a dit :

tu confirmes ce que je dis. Même pour l'est de la France, Anvers est mieux placé que le Havre. Quant à la Ruhr, tu ne sais pas ce que ça représente en termes de trafic ????????????

Alors qu'on ne s'étonne pas que les ports français ne jouent pas dans la même division  et ce n'est pas à cause des grèves !

après il y a aussi le problème du gabarit en général maintenant B+ sur les grands axes  et non pas C

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Bibloc a dit :

tu confirmes ce que je dis.

Non.

 

Il y a 10 heures, Bibloc a dit :

Même pour l'est de la France, Anvers est mieux placé que le Havre.

Pas "même pour"," évidemment". Et pour l'ile-de-France ? l'Ouest ?

 

Il y a 10 heures, Bibloc a dit :

Quant à la Ruhr, tu ne sais pas ce que ça représente en termes de trafic

Le trafic de et vers la Ruhr n'est pas du trafic de et vers la France (enfin, il y a sans doute du trafic Ruhr-France mails il ne passe probablement ni par Anvers ni par Le Havre), donc c'est pas le sujet. La question c'est pourquoi les ports français ne sont même pas compétitifs pour desservir la France, par pour l'Allemagne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
Le 05/08/2020 à 10:58, Albert-00 a dit :

Quand a investir massivement dans les infrastructures, ne rêvons pas, la France n'en a plus les moyens et il faudrait donc prendre l'argent ailleurs ce qui créerait d'autres difficultés

 

 

Effectivement, investir massivement dans les infrastructures, c’est prendre le problème à l’envers.

Ce qu’il faut c’est créer des conditions économiques favorables !

Il faut que l’entrepreneur privé ou public qui veut se lancer dans le ferroviaire, ne soit pas accueilli par un comptable avec un haussement d’épaules «  mais mon pauvre ami, compte tenu de vos charges et de vos recettes prévisibles vous serez en faillite dans le mois qui suit ! »

Si un jour ces conditions favorables sont réunies, certains projets seront, alors, bloqués ou impactés par des problèmes d’infra et il y aura une pression économique et politique qui obligera le gestionnaire d’infra à résoudre le problème.

Imagine t’on une usine obligée de fermer parce que le gestionnaire d’infra routière aurait décidé pour faire des économies d’interdire la seule route d’accès aux poids lourds !

Cette interdiction sauterait au bout de 2 jours après un coup de téléphone du Préfet ou du Ministre au gestionnaire d’infra routière !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...