Jump to content
Sign in to follow this  
jackv

Et si on arrêtait de lapider la SNCF ?

Recommended Posts

il y a une heure, Mak a dit :

Bon, eh bien autre argument :

Dans les années 70 /80 la SNCF payait beaucoup moins qu'ailleurs, l'argument RH pour faire venir les candidats c'était :

"Chez nous vous aurez le train gratuit et, surtout, vous pourrez partir plus tôt à la retraite !"

Donc pour moi cet argument est contractuel, de nombreux candidats ne seraient pas venus à la SNCF, sans cet argument.

Les faire partir plus tard que prévu initialement et quasi-contractuellement, s'apparente à une escroquerie.

 

Alors La de mieux en mieux....je comprend pourquoi ca va mal dans cette boite aussi.. si bcp sont venus que pour partîr plus tôt à la retraite et ont cru que c'était contractuel...... quelle misère..

c'est écrit ou dans ton contrat de travail... moi pas dans le mien

encore un argument encore plus bidon et injustifiable 

je suis sidérer de lire de telles choses en 2017.  Vous vous rendez vraiment compte de ce que vous écrivez.

Edited by TRAXX186

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, TRAXX186 a dit :

Alors La de mieux en mieux....je comprend pourquoi ca va mal dans cette boite aussi.. si bcp sont venus que pour partîr plus tôt à la retraite et ont cru que c'était contractuel...... quelle misère..

c'est écrit ou dans ton contrat de travail... moi pas dans le mien

encore un argument encore plus bidon et injustifiable 

je suis sidérer de lire de telles choses en 2017.  Vous vous rendez vraiment compte de ce que vous écrivez.

C était simplement un fait établi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TRAXX186 a dit :

Alors La de mieux en mieux....je comprend pourquoi ca va mal dans cette boite aussi.. si bcp sont venus que pour partîr plus tôt à la retraite et ont cru que c'était contractuel...... quelle misère..

c'est écrit ou dans ton contrat de travail... moi pas dans le mien

encore un argument encore plus bidon et injustifiable 

je suis sidérer de lire de telles choses en 2017.  Vous vous rendez vraiment compte de ce que vous écrivez.

De mieux en mieux  de voir que 13% (fameux taux T2) de la masse salariale est ponctionnée pour payer ce départ à 55 ans _ du temps des 37,5 annuités_ et ceci depuis le début de carrière. Imaginons un brave salarié d'une boite quelconque se forçant à mettre 13% de son salaire dans un fond de placement (ou à la Prefon): quel matelas après +30 ans de travail, à 55 ans !

c'est écrit sur chaque feuille de paye cheminot depuis la fin des année 1980, quand l'informatique permit de préciser les rubriques de la paie (que la mécanographie ne pouvait pas).

Injustifiable d'avoir en gros 13% de salaire en moins pour un départ qui ne s'effectuera plus à 55 ans pour les cheminots actuellement en activité.

 je suis sidéré de lire un tel étonnamment alors c'était déjà écrit noir sur blanc lors des différents rapports sur les retraites, du temps de Philippe Seguin et même Balladur.

 

Personnellement, en 1979, j'avais le choix des boites où bosser et à cette époque, il y avait ailleurs des contrats permettant un départ à 55 ans: armée (si on était vivant!), pompier, instituteur, ... Chaque boite offrait des avantages (et inconvénients). De toute façon à cette époque de guerre froide, on s'attendait à une vitrification par SS20 ou par les Pershing de nos amis US: on profitait de la vie avec les moyens qu'on avait et la retraite était le cadet des soucis.

J'ai pistonné beaucoup de jeunes en recherche d'emploi mais aucun n'est resté longtemps à la SNCF: le salaire était plus intéressant que la retraite à 55 ans !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, TRAXX186 a dit :

Alors La de mieux en mieux....je comprend pourquoi ca va mal dans cette boite aussi.. si bcp sont venus que pour partîr plus tôt à la retraite et ont cru que c'était contractuel...... quelle misère..

c'est écrit ou dans ton contrat de travail... moi pas dans le mien

encore un argument encore plus bidon et injustifiable 

je suis sidérer de lire de telles choses en 2017.  Vous vous rendez vraiment compte de ce que vous écrivez.

eh oui... la SNCF a eu une histoire avant ton arrivée...... ce serait peut être bien de t'y intéresser au lieu de ne penser qu'à ta G...

tout comme les facilités de circulation qui étaient données a l’époque pour les familles, les cheminots étaient bien plus mobiles qu'aujourd'hui (mais ca va revenir vu les suppressions de postes de partout). donc supprimons tout, y'a plus de raison de garder ce que nos anciens ont tant fait pour pallier aux désagréments du métier.... si tu aimes être tondu, tant mieux pour toi et rends donc sans remords les acquis qui te profitent. au moins je pourrai garder les miens si tu te sacrifies.

et entre paranthèses, je ne peux pas te montrer ce qui est écrit dans mon contrat de travail, je n'en ai pas. ca se faisait encore à la parole il n'y a pas si longtemps.et oui à l'époque, le chef qui m'a recruté m'avait dit de vive voix, tu n'auras pas spécialement de vie sociale mais à 50 ans, tu pars en retraite !.. me suis bien fait niqué aussi dans l'histoire !

Edited by dilidou

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2017 à 19:24, Arnaud68800 a dit :

@ADC01

Juste mettre un brassard "en grève", ça n'a pas les mêmes conséquences que paralyser partiellement le réseau ferroviaire.

L'alignement par le haut, c'est un bien joli concept, mais ça se finance comment ?

Quand on peut financer 220 millions pour UN joueur de foot, quand un "emploi" de 2 mois au Conseiol d'Etat finance 13 ans de retraite, quand on sait qu'on n'a jamais versé autant de dividendes aux actionnaires en France qu'en 2016, trois exemples parmi tant d'autres, je pense qu'on peut niveler par le haut de nombreux statuts....

Il y a 5 heures, TRAXX186 a dit :

Alors La de mieux en mieux....je comprend pourquoi ca va mal dans cette boite aussi.. si bcp sont venus que pour partîr plus tôt à la retraite et ont cru que c'était contractuel...... quelle misère..

c'est écrit ou dans ton contrat de travail... moi pas dans le mien

encore un argument encore plus bidon et injustifiable 

je suis sidérer de lire de telles choses en 2017.  Vous vous rendez vraiment compte de ce que vous écrivez.

Quand j'ai été au recrutement en 1994, on m'a énumèré tous les inconvénients du boulot, et ça a fini par cettte phrase qui est toujours gravée dans ma petite cervelle: "En échange de tous ces sacrifices, a 50 ans, vous êtes tranquilles".

dans l'intervalle, le privé se prend deux ans de cotisations en plus pour une retraite à taux plein, et on nous inflige la même en 2001 ( se rappeler la grève Cap Client), ça ne m'amuse pas, mais il y a une équité.... mais la décote, c'est une escroquerie, ça oui.... et maintenant, en gros, on va te dire que tu gardes tes inconvénients, mais que tu partiras au même âge qu'un employé du privé qui a tous ses week end à la maison, pas de RHR, des vacances en juillet ou août chaque année en même temps que ses gosses, etc... parce qu'un président à décrété que ton "job" ne méritait pas une certaine reconnaissance du manque de vie familiale et sociale? Et tu vas dire "Merci Mr Macron!!" 

T'es pas sérieux, la, j'espère..... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, CRL COOL a dit :

Quand on peut financer 220 millions pour UN joueur de foot, quand un "emploi" de 2 mois au Conseiol d'Etat finance 13 ans de retraite, quand on sait qu'on n'a jamais versé autant de dividendes aux actionnaires en France qu'en 2016, trois exemples parmi tant d'autres, je pense qu'on peut niveler par le haut de nombreux statuts....

Tout ça, ce n'est pas de l'argent public (hormis le cas Wauquiez). C'est l'argent public qui manque.

Les taxes, c'est bien joli sur le papier, mais en les augmentant encore plus qu'elles ne le sont, on favorise fortement l'exil des fortunes vers les paradis fiscaux, et donc la fuite des investisseurs... Et sans investisseurs, on fait comment pour espérer sortir du marasme dans lequel la France est plongée depuis trop longtemps ?

Edited by Arnaud68800

Share this post


Link to post
Share on other sites

À mes yeux, si tu appauvris les salariés avec l'argument de la délocalisation parce qu'on peut payer moins cher ailleurs dans le monde, on tue aussi le pays: moins tu as d'argent, moins tu consommes,  donc moins tu produis.... sacré cercle vicieux. 

Le jour où les entreprises raisonneront autrement que par la productivité, le rendement, etc avec des employés sous payés, parce qu'on ne voit que les bénéfices et les dividendes, tu commenceras à redresser l'économie globale du pays..... mais ce n'est pas pour demain....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, CRL COOL a dit :

À mes yeux, si tu appauvris les salariés avec l'argument de la délocalisation parce qu'on peut payer moins cher ailleurs dans le monde, on tue aussi le pays: moins tu as d'argent, moins tu consommes,  donc moins tu produis.... sacré cercle vicieux. 

Le jour où les entreprises raisonneront autrement que par la productivité, le rendement, etc avec des employés sous payés, parce qu'on ne voit que les bénéfices et les dividendes, tu commenceras à redresser l'économie globale du pays..... mais ce n'est pas pour demain....

???????????

Je n'ai pas parlé de délocalisations d'entreprises !

Je disais juste qu'en augmentant les taxes sur les grandes fortunes (et les sociétés aussi d'ailleurs), on les encouragera encore plus à s'exiler vers les paradis fiscaux. Or, ce sont elles qui détiennent les capitaux nécessaires à l'investissement des entreprises...

Edited by Arnaud68800

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Arnaud68800 a dit :

???????????

Je n'ai pas parlé de délocalisations d'entreprises !

Je disais juste qu'en augmentant les taxes sur les grandes fortunes (et les sociétés aussi d'ailleurs), on les encouragera encore plus à s'exiler vers les paradis fiscaux. Or, ce sont elles qui détiennent les capitaux nécessaires à l'investissement des entreprises...

Je ne parle pas de taxer les grandes fortunes, mais de diminuer les dividendes en redistribuant une partie des bénéfices dans les salaires ou en rehaussant le socle social... 

si on fait référence à de l'argent public, on ne peut pas combler le déficit de 40 M d'€ de la SNCF, mais on peut trouver 30 M d'€ pour les JO de 2024.... comme quoi, de l'argent, il y en a . Et puis.... on doit pouvoir économiser quelques milliards en réformant le régime des parlementaires, tu sais, ces personnes qui nous jettent en pâture à la presse alors qu'ils ont un statut dont on n'ose même pas rêver d'en avoir le dixième....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, CRL COOL a dit :

Je ne parle pas de taxer les grandes fortunes, mais de diminuer les dividendes en redistribuant une partie des bénéfices dans les salaires ou en rehaussant le socle social... 

si on fait référence à de l'argent public, on ne peut pas combler le déficit de 40 M d'€ de la SNCF, mais on peut trouver 30 M d'€ pour les JO de 2024.... comme quoi, de l'argent, il y en a . Et puis.... on doit pouvoir économiser quelques milliards en réformant le régime des parlementaires, tu sais, ces personnes qui nous jettent en pâture à la presse alors qu'ils ont un statut dont on n'ose même pas rêver d'en avoir le dixième....

Tu faisais référence au cas de Neymar, donc aux grandes fortunes...

A propos des dividendes, ce n'est pas à l'Etat de décider de la stratégie des entreprises privées, sauf s'il en est actionnaire significatif (Renault, Orange...), où il peut avoir son mot à dire...

Pour les JO, je ne vais pas te redéballer en détail tout l'argumentaire pour, ça ne sert à rien, de toute façon c'est acté. En quelques lignes, disons juste qu'en dehors du bilan purement comptable, dont nous savons tous qu'il sera négatif, les apports seront énormes : réhabilitation de zones aujourd'hui en déshérence, accélération des grands projets de transports en Ile de France, construction de logements dans des secteurs qui en ont bien besoin (par la reconversion prévue du village olympique)... Sans parler des retombées en terme d'image, si les Jeux seront réussis.

Enfin, quant aux parlementaires, tu as tout à fait raison, il y a du ménage à faire. Mais je ne suis franchement pas certain que les économies potentiellement réalisées permettraient d'aligner le statut de toute la fonction publique sur celui des cheminots... On est franchement dans un ordre de grandeur différent... ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire, car il n'y a pas de petites économies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, CRL COOL a dit :

Quand on peut financer 220 millions pour UN joueur de foot, quand un "emploi" de 2 mois au Conseiol d'Etat finance 13 ans de retraite, quand on sait qu'on n'a jamais versé autant de dividendes aux actionnaires en France qu'en 2016, trois exemples parmi tant d'autres, je pense qu'on peut niveler par le haut de nombreux statuts....

Quand j'ai été au recrutement en 1994, on m'a énumèré tous les inconvénients du boulot, et ça a fini par cettte phrase qui est toujours gravée dans ma petite cervelle: "En échange de tous ces sacrifices, a 50 ans, vous êtes tranquilles".

dans l'intervalle, le privé se prend deux ans de cotisations en plus pour une retraite à taux plein, et on nous inflige la même en 2001 ( se rappeler la grève Cap Client), ça ne m'amuse pas, mais il y a une équité.... mais la décote, c'est une escroquerie, ça oui.... et maintenant, en gros, on va te dire que tu gardes tes inconvénients, mais que tu partiras au même âge qu'un employé du privé qui a tous ses week end à la maison, pas de RHR, des vacances en juillet ou août chaque année en même temps que ses gosses, etc... parce qu'un président à décrété que ton "job" ne méritait pas une certaine reconnaissance du manque de vie familiale et sociale? Et tu vas dire "Merci Mr Macron!!" 

T'es pas sérieux, la, j'espère..... 

Si très, regardez un peu ailleurs on est pas si mal lotis que ca pu..in sortez un peu de l'entre sois de la boite... 

au lieu de dire non à tout essayez de négocier des compensations pour les cotisations plus importantes déjà versées par exemple...

mais ca c'est bcp plus dur que la position de dire non à tout chère à certains... qd on vous l'imposera voir meme bcp plus avec le privé de toute façon ça arrivera bcp pleurerons au lieu de négocier avant.

arretez de rêvez tout ca ce fera reste juste à savoir à quelle échéance donc au lieu de dire non essayons plutôt d'être malins et d'en tirer le maximum dans des Negos intelligentes 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se fait déjà massacrer de tous les côtés..... un salarié du privé, meme si le nombre d'annuités augmenté continuera de bosser dans les mêmes horaires, du lundi au vendredi, ou de continuer au même rythme en 3x8... Au pire, on pourra lui demander de bosser certains week end puisque c'est devenu la mode. Nous, on allonge les annuités, on instaure une décote, et en plus on va nous dire qu'en entrée sortie de RP ce n'est plus 19/6 mais minuit minuit, instaurer le double RHR, augmenter les amplitudes maximales des journées de service, où je ne sais trop quoi d'autre, et cerise sur le gâteau, d'être aligné sur les cotisations et âgé e la retraite d'un salarié qui n'a pas nos inconvénients professionnels? Désolé, je ne m'y résous pas.

On n'a pas le pire des boulots, on n'est pas au fond de là mine, mais quand même, j'estime pleinement justifié notre régime. Je ne demande pas à ce qu'il soit plus favorable, mais juste qu'il reste comme il est. 

Dernier point: on va juste rappeler que la réforme des retraites à la SNCF coûte plus cher à l'état que d'avoir laissé le statu quo  avec un départ à 50 ou 55 ans. Ça, L Gallois l'avait annoncé en 2001 pour la réforme qui nous concernait à partir de 2007....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TRAXX186 a dit :

Si très, regardez un peu ailleurs on est pas si mal lotis que ca pu..in sortez un peu de l'entre sois de la boite... 

au lieu de dire non à tout essayez de négocier des compensations pour les cotisations plus importantes déjà versées par exemple...

mais ca c'est bcp plus dur que la position de dire non à tout chère à certains... qd on vous l'imposera voir meme bcp plus avec le privé de toute façon ça arrivera bcp pleurerons au lieu de négocier avant.

arretez de rêvez tout ca ce fera reste juste à savoir à quelle échéance donc au lieu de dire non essayons plutôt d'être malins et d'en tirer le maximum dans des Negos intelligentes 

Toi qui a l'air si malin, as tu deja participé a une reunion avec la direction. Sais tu ce qu'il s'y passe? Je peux te dire qu'il n'y a jamais rien a négocier. Sans rapport de force, tu peux toujours y croire...

Tu crois vraiment que nos anciens ont obtenus des choses sans rien faire?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TRAXX186 a dit :

Si très, regardez un peu ailleurs on est pas si mal lotis que ca pu..in sortez un peu de l'entre sois de la boite... 

au lieu de dire non à tout essayez de négocier des compensations pour les cotisations plus importantes déjà versées par exemple...

mais ca c'est bcp plus dur que la position de dire non à tout chère à certains... qd on vous l'imposera voir meme bcp plus avec le privé de toute façon ça arrivera bcp pleurerons au lieu de négocier avant.

arretez de rêvez tout ca ce fera reste juste à savoir à quelle échéance donc au lieu de dire non essayons plutôt d'être malins et d'en tirer le maximum dans des Negos intelligentes 

cela a été fait lors de la réforme Sarkozy en 2007, par l'UNSA notamment, mais Xavier Bertrand voulait du sang et le résultat est cette décote à la con qui empêche un départ honorable quand on veut (et non plus obligatoirement ) 55 ans). Résulat: l'usine à gaz de la réforme Sarkozy a couté +750 millions € mais les français étaient contents, le cheminot

Et négociez quoi ? 

déjà que la CFDT traine au tribunal pour qu'à minimum les lois sociales concernant les mutuelles  s'appliquent

http://www.cheminots.net/forum/applications/core/interface/file/attachment.php?id=66339

Vous semblez débarquer d'un autre pays en voulant ignorer le lourd contentieux avec un Etat actionnaire imprévisible sauf à couler le ferroviaire.

Peut-être que Macron  osera reprendre les 55 Mrd€ de dette ferroviaires; peut-être que Macron alignera TOUTES les futurs retraités à un régime à point (1) et cela bouleversera le paysage social (et pas que les  cheminots détestés par des français jaloux, aigris et incapable d'apprécier le bonheur d'avoir autant de train si peu cher en toute sécurité).

(1) avec le taux T2 de 13% de surcotisation retraite sur la masse salariale, les négociations devraient aboutir à ... une masse de points supplémentaires considérables pour les cheminots par rapport aux salariés du privé: cela va encore râler mais correspond bien au sens "1 € cotisé = 1€ de droit". A minima 13% depuis le début de carrière. ET il est possible que les cheminots actuels y gagnent par rapport à la décote (--> système allemand ou peu de salariés partent à l'âge légal mais avant selon leurs points).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, r2d2 a dit :

De mieux en mieux  de voir que 13% (fameux taux T2) de la masse salariale est ponctionnée pour payer ce départ à 55 ans _ du temps des 37,5 annuités_ et ceci depuis le début de carrière. Imaginons un brave salarié d'une boite quelconque se forçant à mettre 13% de son salaire dans un fond de placement (ou à la Prefon): quel matelas après +30 ans de travail, à 55 ans !

c'est écrit sur chaque feuille de paye cheminot depuis la fin des année 1980, quand l'informatique permit de préciser les rubriques de la paie (que la mécanographie ne pouvait pas).

Injustifiable d'avoir en gros 13% de salaire en moins pour un départ qui ne s'effectuera plus à 55 ans pour les cheminots actuellement en activité.

 je suis sidéré de lire un tel étonnamment alors c'était déjà écrit noir sur blanc lors des différents rapports sur les retraites, du temps de Philippe Seguin et même Balladur.

(...)

Tss tss tsss.

Ce n'est pas bien de mélanger ce que paye l'entreprise et ce que paye le salarié. Tu es dans la logique du "salaire différé". Ok. Mais non tu ne peux pas faire l'analogie avec un "brave salarié d'une boite quelconque se forçant à mettre 13% de son salaire dans un fond de placement".

Car le cheminot sur sa feuille de paye ce ne sont pas 13% qui partent pour la retraite.

Alors moi aussi je suis "sidérée" d'un tel manque d'objectivité. Si on argumente on argumente honnêtement avec les vrais chiffres : sur ma feuille de paye je cotise pour 8,52% à la CPR "retraite". Et qu'est ce qu'il y a sur la ligne "employeur" ? 35,71% !!!

Ce qui pourrait être scandaleux c'est la réforme des retraites et le fait que le "T2" continue à être réglé par la Sncf ça sans doute.

Edited by assouan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait des dizaines de mois que je n'ai plus vu de feuille de paie, aussi je te fais confiance pour les % :Smiley_31:

effectivement j'étais dans la logique de salaire différé, donc à considérer toutes les sommes payés par une entreprise pour obtenir le travail d'un salarié. Ne pas croire que la boite paye par exemple les 2500€ que je touche en fin de mois mais plutôt 5000€ (je n'ai plus les chiffres actuels) pour les 21 jours ouvrables du mois (soit une journée à #240€/j, ce qui n'est ... pas cher du tout). 

Alors effectivement le cheminots voit pour sa retraite partir 8,52% + 35,71% + T2 13% de la masse salariale: cela fait beaucoup et cet fait a été reconnu par les différents rapports de la Cour des Comptes.

Pour le maintien du T2, c'est politique, de l'acharnement politique pour faire payer et suer le cheminot; politique de droite (Sarkozy) et gauche (Hollande), pour emmerder G.Pépy, le remettre à sa place face à l' Etat qui décide.

Peut-être manque-t-il de talent politique, de tact dans les salons dorés des ministères ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, r2d2 a dit :

[...]

Alors effectivement le cheminots voit pour sa retraite partir 8,52% + 35,71% + T2 13% de la masse salariale: cela fait beaucoup et cet fait a été reconnu par les différents rapports de la Cour des Comptes.

[...]

 

Bonjour,

Pour reprendre ta phrase, le cheminot voit pour sa retraite partir :

   - CPR Retraite                                   8,520 %  ;

  -  CPR Retraite charge patronale  37,440 %  .

Le dernier nombre inclus le T2 qui n'est plus mentionné depuis fin 2016 (il était alors de 11,810%).

Les taux et intitulés correspondants sont recopiés d'un bulletin de salaire d'août 2017.

 

Pour comparaison, les taux de cotisation du régime général se trouvent facilement sur les sites de l'URSSAF ou de la CNAV (ne pas oublier l'ARCCO/AGIRC).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe a dit :

   - CPR Retraite                                   8,520 %  ;

Pour mémoire, et pour la précision des échanges, cette part augmente progressivement pour atteindre 10,95 % en 2026.

Pour les cheminots lambda du cadre permanent, cette augmentation "en douceur" de leur part de cotisation (ou "en douce", la plupart des cheminots l'ignorant) est censée avoir été peu ou prou amortie par les augmentations de salaire générées par la création de l'échelon d'ancienneté 10.

____________________

Source Caisse de Prévoyance et de Retraite du personnel SNCF (https://www.cprpsncf.fr/comprendre-vos-droits#cotisations_retraite) :

Le taux de la cotisation salariale augmente de la manière suivante :

  • 8,20 % au 1er janvier 2016,
  • 8,52 % au 1er janvier 2017,
  • 8,79 % au 1er janvier 2018,
  • 9,06 % au 1er janvier 2019,
  • 9,33 % au 1er janvier 2020,
  • 9,60 % au 1er janvier 2021,
  • 9,87 % au 1er janvier 2022,
  • 10,14 % au 1er janvier 2023,
  • 10,41 % au 1er janvier 2024,
  • 10,68 % au 1er janvier 2025,
  • 10,95 % à compter du 1er janvier 2026.

 

Edited by PLANONYME
remplacement "compensé" par "amorti" (plus juste)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe a dit :

Le dernier nombre inclus le T2 qui n'est plus mentionné depuis fin 2016 (il était alors de 11,810%).

Et aucun syndicat n'a réagit?

Ben, sans T2 imprimé sur feuille de paye, les négociations sont perdues d'avance car cela devient un argument fantôme, rien ne prouve que SNCF paye cette somme depuis 2017 (1) et isurtout pas le cheminot lambda sur sa masse salariale.

Adieu l'argument du salaire différé.

Aucun syndicat n'a réagit?

IL a gagné.

 

(1) ne plus payer le T2 est une demande insistante de la direction depuis la réforme Sarkozy; comme moi salaire différé' le sommes du T2 n'appartiennent pas à l'entreprise mais aux salariés. Si cela passe, il faudra à l'avenir s'opposer à un éventuel prélèvement des impôts à la source, l'employeur n'étant pas ... fiable

Edited by r2d2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, r2d2 a dit :

Et aucun syndicat n'a réagit?

Ben, sans T2 imprimé sur feuille de paye, les négociations sont perdues d'avance car cela devient un argument fantôme, rien ne prouve que SNCF paye cette somme depuis 2017 et surtout pas le cheminot lambda sur sa masse salariale.

Adieu l'argument du salaire différé.

Aucun syndicat n'a réagit?

IL a gagné.

Pourquoi les syndicats devraient ils réagir puisqu à tout le moins tout cela a du être avalisé avec les "syndicats représentatifs" soit SNCF pure soit dans le cadre des négos concernant la retraite en général.....

je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement......(sans parler des arrangements sous la table genre ok pour ceci mais en contrepartie vous ne touchez pas à cela).

ce ne serait ni la première fois ni sans doute la dernière....mais de tout cela le salarié ou l'agent lambda n' a pas connaissance (sauf à chercher vraiment et ceux qui cherchent vraiment sont se compte sur les doigts de la main... ;) )

ainsi va la vie au 21 ème siècle !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Ryanair j'ai au moins vu l'info dans le Parisien, 20 minutes et le 20h de France 2 d'hier soir qui se demande ce qui se cache réellement la dessous . 

Ok, pour taper sur les médias mais attention a ne pas renter dans le même jeu qu'eux... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, r2d2 a dit :

Où sont les journalistes des médias si prompt à dégueuler sur un retard de train?

Pourquoi aucune mention dans les journaux TV et sur RTL, Europe 1 & Cie?

Pour une fois la PQR a fait son boulot car cela se voit localement:

http://www.lorient.maville.com/actu/actudet_-vols-lorient-porto-annules-200-personnes-bloquees-au-portugal_fil-3281746_actu.Htm

C'est RyanAir qui a décidé de supprimer des vols sans raisons, malgré les réservations déjà effectuées et aucun passager pris en charge comme SNCF l'aurait si bien fait (hôtel, reports dans un autre train,...)

2 000 vols RynaAir annulés d'ici fin octobre 

Où sont les merdias qui chauffent à blanc les français contre la SNCF et les cheminots au premier retard ?

Ça a fait l'objet d'un reportage entier au 20h de France 2 hier soir (une des sources d'info les plus suivies), j'en ai aussi entendu parler sur France Info (radio)... 

EDIT : Meuh meuh a été plus rapide que moi.

Edited by Arnaud68800

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, r2d2 a dit :

Où sont les journalistes des médias si prompt à dégueuler sur un retard de train?

Pourquoi aucune mention dans les journaux TV et sur RTL, Europe 1 & Cie?

Pour une fois la PQR a fait son boulot car cela se voit localement:

http://www.lorient.maville.com/actu/actudet_-vols-lorient-porto-annules-200-personnes-bloquees-au-portugal_fil-3281746_actu.Htm

C'est RyanAir qui a décidé de supprimer des vols sans raisons, malgré les réservations déjà effectuées et aucun passager pris en charge comme SNCF l'aurait si bien fait (hôtel, reports dans un autre train,...)

2 000 vols RynaAir annulés d'ici fin octobre 

Où sont les merdias qui chauffent à blanc les français contre la SNCF et les cheminots au premier retard ?

C'est très classique chez cette compagnie de supprimer et de te laisser te dem.....er

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Meuh meuh a dit :

Pour Ryanair j'ai au moins vu l'info dans le Parisien, 20 minutes et le 20h de France 2 d'hier soir qui se demande ce qui se cache réellement la dessous . 

Ok, pour taper sur les médias mais attention a ne pas renter dans le même jeu qu'eux... 

 

il y a 23 minutes, Arnaud68800 a dit :

Ça a fait l'objet d'un reportage entier au 20h de France 2 hier soir (une des sources d'info les plus suivies), j'en ai aussi entendu parler sur France Info (radio)... 

EDIT : Meuh meuh a été plus rapide que moi.

Certes, mais j'ai lu un certain nombre de journaux (grâce à Google) dont les journalistes se sont contenté de publier le communiqué de la compagnie défaillante (communiqué qui implique les grèves, les conditions météo et le respect de la réglementation du travail...) sans commentaires désobligeants. On est loin de la pagaille, la galère ou de la prise d'otage lorsqu'il s'agit de la SNCF même si certains de ces journaux ont cité des réactions de voyageurs abandonnés. En outre j'ai appris que si cette compagnie s'engageait à rembourser les billets elle n'assurait pas la prise en charge des voyageurs et refusait d'assumer les frais supplémentaires que son impéritie n'a pas manqué d'occasionner.
Il y a quand même deux poids et deux mesures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...