Aller au contenu
Le Web des Cheminots

un handicapé tombe d'un train .. dans l'indifférence générale


Messages recommandés

http://www.lepost.fr...rale-video.html

Vendredi soir, Louis part à 17H35 de Paris dans un train bondé. Il voyage debout contre les portes alors qu'il est en béquille. Personne ne songe à lui céder sa place. A une trentaine de kilomètres de l'arrivée, le train s'arrête en pleine voie, en gare d'Artenay, en raison de travaux.

Les portes s'ouvrent. Louis tombe sur les rails. Le train repart sans lui, dans l'indifférence générale.

Le pire a été évité car aucun train ne venait dans l'autre sens.

Louis a pu se relever, et rejoindre la gare où il a finalement été pris en charge par les pompiers.

Aujourd'hui, Louis se porte bien mais il est encore traumatisé par cet évènement.

Sa mère a décidé de déposer plainte.

Ecoutez son témoignage. Cliquez ici pour atteindre la vidéo

La SNCF ne s'est pas encore exprimée sur cet "incident" qui aurait pu se transformer en dramatique accident.

Modifié par fby
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

A voir les conditions d'ouverture de la porte,

mais c'est degueulasse le comportement des gens qui etaient présents...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est surtout contre les autres voyageurs qu'il faudrait porter plainte, non assistance à personne en danger ... mais bon d'ici à ce qu'on retrouve les gugusses ...

Christophe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les propos de l'article :

le train s'arrête en pleine voie, en gare d'Artenay, en raison de travaux.

Les portes s'ouvrent. Louis tombe sur les rails. Le train repart sans lui, dans l'indifférence générale.

Le pire a été évité car aucun train ne venait dans l'autre sens.

La victime est adossée contre une porte ; le train s'arrête dans une gare alors que l'arrêt n'est pas prévu et parce qu'il est adossé à la porte, celle-ci s'ouvre. Et un comble il tombe sur les rails côté entrevoie semble t'il.

Les services de la communication ne vont pas rester silencieux, j'espère, sur de tels propos controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

'faut qu'on m'explique là.

C'est des voitures corail (Aqualys ou TER) sur cette ligne. Pour ouvrir la porte il faut soulever la grosse poignée et tirer en tournant la porte si je ne me trompe pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

'faut qu'on m'explique là.

C'est des voitures corail (Aqualys ou TER) sur cette ligne. Pour ouvrir la porte il faut soulever la grosse poignée et tirer en tournant la porte si je ne me trompe pas.

Il y a aussi pas mal de portes louvoyantes depuis quelques années ! :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

'faut qu'on m'explique là.

C'est des voitures corail (Aqualys ou TER) sur cette ligne. Pour ouvrir la porte il faut soulever la grosse poignée et tirer en tournant la porte si je ne me trompe pas.

Exact.

Lorsque la vitesse descend sous les 5km/h, le verrouillage pneumatique des portes disparait et il est possible d'ouvrir du côté entrevoie.

Mais comme dit Géant Vert, l'ouverture demande une action volontaire (et réflechie, autant que faire se peut).

Technicentre, notre expert en materiel voyageurs, nous expliquera tout ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Soit dit en passant, n'est-ce pas aussi pour des raisons de sécurité que la SNCF pousse les voitures Corail vers la radiation ?

Moi-même, un soir où j'étais fatigué et surtout très occupé par la descente de mon vélo, j'ai failli descendre sur la voie à Lyon-Perrache.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité jackv

bonjour

c'est sur que les portes qui peuvent être ouverte en marche ce n'est vraiment pas très sécuritaire.

mais un petit rappel historique.

ce n'est que dans les années 70 que sont arrivées les voitures (SI) puis les corails, matériels auxquels il existait un système de fermeture des portes automatique, et il y a encore qq années circulaient encore des voitures sont fermeture automatique.

En banlieue les fermetures automatiques sont arrivées plus tôt, mais les matériels avec maintient de la fermeture des portes date du milieu des année 70 avec les Z6400 il me semble.

En résumé des trains ont circule prêt d'1 siècle sans fermeture automatique et maintient de la fermeture...les accidents étaient ils plus fréquents ou les voyageurs sont ils devenus plus c***

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En résumé des trains ont circule prêt d'1 siècle sans fermeture automatique et maintient de la fermeture...les accidents étaient ils plus fréquents ou les voyageurs sont ils devenus plus c***

Les possibilités offertes par la technique ont évolué, et les autorités compétentes ont durci les normes pour tenir compte de ces améliorations. De plus on ne peut comparer que ce qui est comparable : à l'époque, les trains ne roulaient pas à 300 km/heure... Pour ce qui est des accidents, on se rappellera que même un président de la République était tombé du train.

On pourrait tenir le même raisonnement pour tous les autres aspects de la sécurité ferroviaire : voitures en bois, cantonnement téléphonique, système de freinage... Les voyageurs et le personnel n'étaient pas plus intelligents qu'aujourd'hui, mais l'erreur est humaine et une catastrophe peut toujours arriver. Alors pourquoi se priver d'améliorations techniques qui peuvent sauver des vies ?

Reste ensuite la question du coût de la mise en oeuvre des améliorations (et du délai dans lequel elles sont mises en oeuvre), question délicate dans le contexte actuel...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...les accidents étaient ils plus fréquents ou les voyageurs sont ils devenus plus c***

Disons qu' auparavant les avocats s'occupaient de choses moins c........, leur marché était suffisant. Desormais ça pullule, et rien n'est trop bon à attaquer qu'une bonne vache à lait...

Puis la mediatisation aidant fait le reste..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est surtout contre les autres voyageurs qu'il faudrait porter plainte, non assistance à personne en danger ... mais bon d'ici à ce qu'on retrouve les gugusses ...

Christophe

revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages :Smiley_55: :Smiley_55: :Smiley_55: :Smiley_55: :Smiley_55: :Smiley_55: :Smiley_55:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce qui est dramatique dans cette histoire, à mes yeux, c'est cette indifférence générale des autres voyageurs.

l'individualisme de notre société est tel que nous ne faisons même plus attention à l'autre.

c'est terriblement triste beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'article du Parisien d'aujourd'hui :

Un voyageur handicapé tombe d'un train sur la voie: plainte contre la SNCF

Difficile à comprendre comment la porte s'est ouverte, surtout s'il s'agit d'une voiture Corail comme je l'ai lu. Même en abaissant la poignée, ça ne s'ouvre pas. koiquesse

"J'ai été obligé de me mettre sur la porte qui donne sur la voie. En m'appuyant sur la poignée, quand le train a freiné, la porte s'est dépressurisée et je suis tombé sur la voie", a témoigné le jeune homme, soulignant avoir eu "beaucoup de chance qu'il n'y ait pas eu de train à ce moment-là".

Selon Mme Vallé, le système de verrouillage de la porte ne fonctionnait pas et "une autre personne aurait pu tomber de la même manière".

La SNCF a évoqué "un fait exceptionnel extrêmement regrettable qui ne doit pas se reproduire".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

surtout que la poignée se leve donc c'est pas logique . En s'appuyant la porte ne s'ouvre pas. L'agent de conduite n'a pas de voyant qui s'alume a l'ouverture des portes sur corail??

Non.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est terrible dans cette histoire, c'est que la mère de la victime s'indigne, peut-être à juste titre, des manquements (réels ou supposés) de la SNCF, mais ne songe pas un instant à porter plainte pour "non-assistance à personne en danger" contre les 80 ou 100 personnes qui étaient dans la voiture au moment des faits et qui n'ont pas bougé le petit doigt pour aider son fils.

Une sorte d'indignation à géomètrie variable en fonction du montant du dédommagement prévisible, sans doute.

La vache à lait est encore grasse. Profitez-en, ça pourrait ne pas durer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca n'existe plus les places "mutilé"?

Il me semble qu'il y a toujours des places réservées aux handicapés et ce jeune homme doit bien avoir une carte d'invalidité.

Peut-être en a-t-il marre de devoir insister.

C'est bien choquant

Par contre, il n'a rien et il porte plainte devant la justice.

Moi j'aurais écrit une lettre à la SNCF, simplement qui m'aurait sans doute adressé une lettre d'excuses et des bons kilométriques et ça m'aurait bien suffi, enfin, je pense. (je crois même que j'en aurais profité pour demander un accompagnement en cabine )

Il quand même du avoir une sacré trouille.,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.