Aller au contenu
Le Web des Cheminots

BEA-TT : enquêtes ouvertes


Messages recommandés

Après Brétigny, le BEA-TT a ouvert deux enquêtes sur des évènements récents :

- La rupture de rail, le 26 novembre 2013, à Carbonne (31)

- La dérive d’un TER sur la ligne Toulouse - Latour-de-Carol, le 18 décembre 2013 à Mérens-les-Vals (09)

http://www.bea-tt.equipement.gouv.fr/enquetes-ouvertes-a409.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Oui, mais il ne faut pas faire de conclusions rapides... Sur que la Guyane, par exemple, a moins de risques d'avoir des enquêtes du BEA-TT... A ce propos, pas de projet de remise en état de l'ébauche du chemin de fer Decauville qui avait commencé à être prévu là-bas? Il y avait même les vapeurs qui avaient été livrées (à la jungle) et un ou deux km de construits... Je me rappelle d'un article de la vie du rail qui expliquait que quelques chassis Decauville servaient encore à bringue baller quelques colis et des branchages...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Concernant la dérive de Merens, j'ai vu le collègue le lendemain, et je peux vous dire que j'aurais prit quelques jours de vacances après ce qu'il lui est arrivé... Mais le rail était très mauvais sur toute la région et durant 2 jours, un autre collègue avec un agc également n'a pas réussi à s'arrêter dans une gare PL sur la ligne Toulouse/Mazamet alors qu'il était à 15km/h en bout de quai.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Rapport d'enquête technique sur les ruptures multiples de rail entre Pons et Jonzac le 13 décembre 2016 (source BEA-TT - 30/11/2017)

Citation

Ruptures multiples de rail entre Pons et Jonzac, le 13 décembre 2016 et les jours suivants, 13 ruptures de rails sont constatées sur le parcours d’un train présentant un méplat important sur deux roues d’un essieu d’un wagon ...

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_beatt_2016-010.pdf

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, Pascal 45 a dit :

Rapport d'enquête technique sur les ruptures multiples de rail entre Pons et Jonzac le 13 décembre 2016 (source BEA-TT - 30/11/2017)

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_beatt_2016-010.pdf

en résumé

Les ruptures de rails, ont été causées par les chocs violents occasionnés par la circulation d’un wagon du train n°72049 dont les deux roues d’un essieu étaient porteuses chacune d’un méplat d’environ 110 mm.Ces méplats étaient apparus antérieurement, probablement suite à un enrayage lors d’une circulation à vide, et ont été aggravés par un nouvel enrayage initié dans une zone de faible adhérence située peu après la gare de Mazières-en-Gâtine, origine du train..

Malgré le bruit et les trépidations produites par le roulement de cet essieu défectueux, le train n’a pas été arrêté par les postes de surveillance des trains en marche (STEM) situés sur son parcours.

L’état de la voie a contribué au nombre de ces ruptures comme le montre leur concentration dans un secteur réduit équipé majoritairement de rails datant des années 1928 et 1929 et d’un plancher hétérogène...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, jackv a dit :

en résumé

Les ruptures de rails, ont été causées par les chocs violents occasionnés par la circulation d’un wagon du train n°72049 dont les deux roues d’un essieu étaient porteuses chacune d’un méplat d’environ 110 mm.Ces méplats étaient apparus antérieurement, probablement suite à un enrayage lors d’une circulation à vide, et ont été aggravés par un nouvel enrayage initié dans une zone de faible adhérence située peu après la gare de Mazières-en-Gâtine, origine du train..

Malgré le bruit et les trépidations produites par le roulement de cet essieu défectueux, le train n’a pas été arrêté par les postes de surveillance des trains en marche (STEM) situés sur son parcours.

L’état de la voie a contribué au nombre de ces ruptures comme le montre leur concentration dans un secteur réduit équipé majoritairement de rails datant des années 1928 et 1929 et d’un plancher hétérogène...

 

J'ai oublié de mettre le lien du résumé :

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/resume-du-rapport-final-a835.html

et de celui des recommandations :

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/recommandations-a836.html

 

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste deux petites remarques perso :

- des plats de 110 sur un essieu du 2eme de tête et le mécano n'a jamais rien entendu ni senti de résistance à la traction ou de vibrations ...

- le BEATT semble moins scrupuleux sur l'aspect routier de son taf, même en cas d'une perte de vie humaine.  Voir ceci: Collision car scolaire et poids lourd betteravier à Bavincourt ( Pas de Calais ) . Il est écrit dans cette fiche  " la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h " . C'est FAUX . La vitesse maximale d'un poids lourd est de 80 km/h sur ce type de route ( art R 413-8 du code de la route ) . Le BEATT semble l'ignorer.

Je sais ce deuxième point est hors sujet. Mais ...

Modifié par 30kg est
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, 30kg est a dit :

Juste deux petites remarques perso :

- des plats de 110 sur un essieu du 2eme de tête et le mécano n'a jamais rien entendu ni senti de résistance à la traction ou de vibrations ...

 

Et bien non, comment veux tu quand s'aperçoive d'un plat sur un véhicule remorqué en tête ?  

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bsr ADC01.

Je ne cherche pas de cabale anti mécanos rassure toi. Je suis un taupier qui a plein de bons copains dans tous les services que ce soit exploitation ou traction.

J'ai participé à pas mal de déchargements de ballast ou de rails et je peux te dire que des plats de 30 ou 40 sur un essieu quand tu es en cabine 63000 ou 67400 tu les entends ou tu les ressens c'est tout ... Alors 110 ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, 30kg est a dit :

Bsr ADC01.

Je ne cherche pas de cabale anti mécanos rassure toi. Je suis un taupier qui a plein de bons copains dans tous les services que ce soit exploitation ou traction.

J'ai participé à pas mal de déchargements de ballast ou de rails et je peux te dire que des plats de 30 ou 40 sur un essieu quand tu es en cabine 63000 ou 67400 tu les entends ou tu les ressens c'est tout ... Alors 110 ...

Moi aussi, j'en ai eu des plats sur des wagons mais ce sont les gens des gares qui me les ont signalés car en cabine, je ne me suis aperçu de rien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Conclusion : les JF a venir traiteront de :

  - la surveillance de son train ;

 - la visite du train ;

 - la conduite à tenir après découverte d'un méplat.

 

Je suis surpris par les 20 km/h à la reprise de marche (la documentation est dans mon sac au dépôt). Le BEA-TT ne relève pas ce point (hors enquête cela dit), cela doit donc être juste.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, ADC01 a dit :

Moi aussi, j'en ai eu des plats sur des wagons mais ce sont les gens des gares qui me les ont signalés car en cabine, je ne me suis aperçu de rien

Il devait parler d'un plat sur le bogie placé sous la cabine de conduite.

Ou alors, il faut le prendre au casting du futur X-Men.....:Smiley_15:

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, 30kg est a dit :

Bsr ADC01.

Je ne cherche pas de cabale anti mécanos rassure toi. Je suis un taupier qui a plein de bons copains dans tous les services que ce soit exploitation ou traction.

J'ai participé à pas mal de déchargements de ballast ou de rails et je peux te dire que des plats de 30 ou 40 sur un essieu quand tu es en cabine 63000 ou 67400 tu les entends ou tu les ressens c'est tout ... Alors 110 ...

Sur 63000 ou 67400 c'est au delà de 40 mm que la demande de reprofilage sous 25 jours va être générée, par contre 110 c'est dépose de l'essieu direct.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Montrouge Boy  oui ça je sais plats de 40 tolérés mais c'est pas bon du tout pour la voie ni d'ailleurs je pense pour les éléments du matériel roulant.

Un plat de 40 provoque un choc d'une intensité comparable à un joint de rail bien ouvert en hiver mais là c'est pas tous les 18 ou 36 mètres, c'est tous les tours de roue ... Et les rails n'aiment pas ! Ni leurs attaches, ni aussi  les différents éléments des appareils de voie.

Il y a aussi le problème des semelles composites qui nettoient mal les bandes de roulement des roues. Mais ça c'est les normes européennes il parait. Tu dois en savoir plus que moi sur le sujet. Mais on voit sur les rails de plus en plus de traces d'enrayages ... et de patinages ! 

Par expérience je pense que les mécanos s'habituent de plus en plus à rouler sur des voies mal entretenues et ne réagissent plus comme c'était le cas il y a 20 ou 30 ans en arrière à des chocs ou bruits anormaux ( J'en connais qui ralentissement d'eux même dans des zones où ils savent que ça va bien bouger que ce soit en voyageur ou en fret ) . Il en est de même pour les AC qui font la STEM. C'est pour moi grave, très grave. C'était le sens de mon post initial sur le sujet.

 

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 années plus tard...

Deux nouvelles enquêtes du BEA-TT

Chute d’un camion-benne sur les voies depuis un pont-route enjambant la ligne ferroviaire entre Lyon et Saint-Étienne au niveau de la commune de Saint-Chamond (Loire) le jeudi 2 juin 2022Fiche de présentation Saint-Chamond (developpement-durable.gouv.fr)

Évènement à haut potentiel de gravité Blocage sur le PN n° 238 d’un autocar qui a été frôlé par un TGV le dimanche 29 mai 2022 à Bizanos dans les Pyrénées atlantiques (64) Fiche de présentation Bizanos (developpement-durable.gouv.fr)

A noter que ce sont des accidents de type routier, en milieu ferroviaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

Le train 8 585 (TGV), en provenance de Tarbes et à destination de Paris, circule en
direction de Pau. Son agent de conduite à l’approche du passage à niveau voit l’autocar
arrêté sur les voies, déclenche le freinage d’urgence du train et lance les alertes. Il
constate à ce moment-là qu’une lisse de la barrière est abaissée sur l’autocar.

Par chance le train circulant sur la voie libre franchit le PN sans heurter le véhicule et
s’arrête quelques centaines de mètres en aval.

Tiens, vous savez que ... enfin ... comment dire... non mais bref, on va attendre encore quelques morts et surtout les traditionnels "quand même, il n'a qu'a respecter la signalisation, rhalala!"

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, likorn a dit :

il n'a qu'a respecter la signalisation

C'est un peu la base du code de la route? Et on a 3000 morts/an sur nos routes et cela n'empêche pas grand monde de dormir ! Mais effectivement les PN c'est dangereux, mais ici en France, la seule solution que l'on soit capable de mettre en œuvre, c'est de supprimer les trains. Tout le reste c'est beaucoup trop cher.

Aujourd'hui tous les PL et bus circulant en France, quelques soient leur nationalité, ont un autocollant informant le conducteur et les autres usagers du danger des angles morts, et je me demande pourquoi nous ne sommes pas capable de faire une même campagne sur la possibilité de briser une barrière de PN en cas de besoin.🤫

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Laroche a dit :

C'est un peu la base du code de la route? Et on a 3000 morts/an sur nos routes et cela n'empêche pas grand monde de dormir ! Mais effectivement les PN c'est dangereux, mais ici en France, la seule solution que l'on soit capable de mettre en œuvre, c'est de supprimer les trains. Tout le reste c'est beaucoup trop cher.

Aujourd'hui tous les PL et bus circulant en France, quelques soient leur nationalité, ont un autocollant informant le conducteur et les autres usagers du danger des angles morts, et je me demande pourquoi nous ne sommes pas capable de faire une même campagne sur la possibilité de briser une barrière de PN en cas de besoin.🤫

Mais en France hélas on aime s'adapter aux abrutis et tout tirer vers le bas. Le Bac est trop dur? Oh revoyons les critères à la baisse, même si c'est bourré de faute du moment qu'on comprend ce que l'élève a voulu dire il faut lui mettre tous les points... Les PN sont dangereux parce que les gens ne sont pas assez prudents? Oh faisons donc ralentir les trains ou demandons à la collectivité de financer la suppression du PN. Aberrant.

Par contre vis-à-vis de la campagne pour briser les barrières, c'est déjà fait: de même que l'exemple que tu citais pour les angles morts, toutes les barrières de tous les PN (SAL4) de France et de Navarre sont en passe d'être équipés d'autocollants "barrière cassable" (sur la barrière située en face de l'automobiliste donc parfaitement visible une fois abaissée). Alors on va me dire qu'il ne s'agit que des barrières dites "de sortie" sur les PN à 4 barrières. Certes. Néanmoins, c'est parce qu'on estime que les utilisateurs routiers vont faire preuve d'assez de prudence pour ne pas se retrouver bloqués sur le PN ou sous la barrière "d'entrée". Hélas presque chaque jour la connerie frappe et nous démontre que tout est possible.
Pour moi c'est donc là qu'il faut frapper en premier lieu, agir sur la prudence et le comportement à adopter avant d'engager un PN, et surtout bien avant d'en être au stade de devoir briser une barrière. Et je trouve que les auto-écoles n'insistent pas assez sur les dangers des PN et surtout sur ce qu'il faut y faire en cas de problème. Le permis et le code devraient obligatoirement comporter des questions spécifiques liées aux PN. Il ne s'agit donc pas seulement d'un défaut d'enseignement par les auto-écoles, mais d'un désintéressement du sujet puisque l’État lui-même ne semble pas s'en soucier particulièrement alors que la problématique est claire. L’État Français a donc une part de responsabilité. Si toutes ces mesures étaient appliquées et que malgré tout il y avait encore des gens assez stupides pour se retrouver en danger par leur propre imprudence, on pourrait vraiment dire qu'on ne peut plus rien pour eux. 

Et en l'occurrence sur le cas de Bizanos d'après la fiche du BEA-TT postée par likorn, l'autocar s'est retrouvé coincé après avoir ignoré les panneaux qui interdisaient aux véhicules lourds d'emprunter cette route. Encore une fois, la démonstration de la rigueur légendaire des professionnels de la route... Imaginez si dans le rail ou l'aérien on était aussi laxistes sur le suivi de la signalisation ou des procédures... Réponse du conducteur du car "ouais mais je suivais mon GPS". Et donc ça te dispense de regarder les panneaux? T'as eu le permis dans une pochette surprise? Un cas qui me fait penser aux personnes qui sont mortes noyées dans leur voiture après avoir bêtement suivi le GPS qui les a guidés droit dans un lac.
Ce n'est pas la première fois en France qu'un véhicule inadapté se retrouve coincé à un PN sur un itinéraire normalement interdit à ce type de véhicule, mais personne ne veut apprendre des erreurs des autres dans ce pays, en particulier quand il s'agit de la route (imaginez aussi si en avion ou en train on n'avait tiré aucune leçon des accidents passés?). On a beau avoir des dizaines de morts liées à l'alcool, les stups, la vitesse, les gens continuent encore et encore à répéter ces erreurs. Je ne suis même pas certain qu'on puisse agir pour changer les mentalités. Et pourtant nos gouvernants continuent à encourager le secteur routier... Incompréhensible.

  • J'aime 4
  • J'adore 1
  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 28 minutes, Colargol a dit :

. Le permis et le code devraient obligatoirement comporter des questions spécifiques liées aux PN.

Quand j'ai repassé mon code en 2013, chaque série avait au moins une question sur les PN

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, ADC01 a dit :

Quand j'ai repassé mon code en 2013, chaque série avait au moins une question sur les PN

Oui mais les questions posées font rarement prendre conscience des dangers multiples qui guettent aux PN. Ceux qui passent le code sont même parfois habitués à voir leurs parents passer "en vitesse" sous le PN qui se ferme pour ne pas avoir à attendre. Dans ces conditions, il est évident qu'il faut insister plus lourdement.

D'autant plus qu'on constate qu'une majorité de personnes n'ont pas connaissance ni de l'existence des téléphones de PN, ni du schéma de détournement, ni même que les barrières sont cassables en cas de blocage (l'apposition des stickers est sans doute trop récente), et surtout n'ont pas conscience de la distance de freinage nécessaire à un train. Donc c'est bien joli de juste dire 1 seule fois (sur plusieurs mois de formation) aux apprenants dans une salle au calme que "le train a priorité" et que "les feux rouges clignotants imposent l'arrêt". Mais j'estime (et c'est avis purement personnel) que ça ne suffit pas.

@MAGORINO : vu ta réaction, j'ai dit quelque chose qui ne te plaît pas. Je peux savoir quoi?

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.