Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TER200

Membre
  • Compteur de contenus

    4 630
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par TER200

  1. Qu'y a-t-il à faire pour "rendre" une 27300 eu fret? Ne peut-elle pas le faire sans modification?
  2. La puissance de base proposée est de 2,4MW pour toutes les configurations de rames (2,55MW pour les longues V200), donc il ne faut pas s'attendre à des performances décoiffantes... Il est vrai qu'un quatrième bogie moteur est possible en option, offrant alors 3,2MW (permettant donc, si je ne m'abuse, d'utiliser pleinement, en UM, les 6,4MW généralement considérés comme la limite au panto en 25kV) - cela m'était un peu sorti de l'esprit . Ce que je voulais dire, c'est que contrairement aux 2N NG per exemple, avec lesquels on pourrait, si on se décidait à faire des IFTE à la suisse, avoir des compos de 12 caisses et 9600kW, les Regio2N longs risquent d'être bridés "à vie" - cela concerne aussi les versions V200. source: tableau (origine Bombardier?) publié dans la lettre ferroviaire n°45.
  3. Avec du Regio2N bridé de construction, on ne s'en rendra plus compte...
  4. Avoir des machines qui marchent roulent, plutôt que des 17000 agonisantes? Les 27300 sont ben et bien prévues pour retourner au fret dans quelques années...
  5. On va bien en AGC à Reichshoffen et à Belfort... Quand il y a aussez de puissance à la ficelle, oui... Je crois que ce à quoi ils sont le plus sensibles, c'est de trouver de la place dans le train... on préfère un gros Corail (réversible) à des ZGC qui n'ont de "grande capacité" que le nom.
  6. Un vrai autocar de tourisme est à la base confortable, bien plus que la plupart des voitures particulières par exemple... la seule chose qui manque, c'est de la place. Il faut toujours penser qu'un car ne fait que 2,55m de large, donc aves des rangées de 4 sièges on ne sera jamais vraiment à l'aise; et si on augmente vraiment la pas des sièges, on perd beaucoup de places et de rentabilité! On n'a pas encore tout vu, il y en a qui seraient capable de nous pondre un tram-train sur pneu... nonmais
  7. Il n'y a pas forcément besoin d'augmenter la puissance (donc le courant) pour que la température augmente jusqu'à un point d'équilibre - qui peut être très, très haut et impossible à atteindre en pratique... Je me suis bien torturé avec cette question de la résistance en fonction de la température depuis quelque jours, mais en tout cas, ce matin en épreuve de concours je suis arrivé à la conclusion que R augmente avec T pour le cuivre... bon, j'ai pu me gourrer aussi nonmais
  8. Les "anciennes" Dm3 ont 3 caisses, et une disposition d'essieux du style 1D-D-D1. Les Double Iore, c'est du CC + CC.
  9. Pas étonnant: - quand on ajoute un sytème de guidage "ferroviaire" à un véhicule de conception routière (TVR), ça peut faire beaucoup de choses bizarres. - quand on réinvente la roue (Translohr), on prend des risques - quand on demande à un ordinateur de tourner le volant d'un bus, ça peut fonctionner très bien... Mais un bus à guidage optique n'aura jamais la capcité d'un Translohr, et il a aussi un léger désavantage au niveau insertin en courbe par rapport à un véhicule dont toutes les roues sont guidées. Bon, avec le Francilien (ben oui, c'était ça le sujet, à la base), pas de problème de guidage!
  10. Ce ressenti dépend aussi beaucoup de l'état de la Corail en question... il y en a qui grincent et oscillent même en ligne droite. Je suis d'accord, mais tout ça, ce sont des manégements, on peut faire mieux dans la version IC (même le chauffage, qui peut être par le sol).
  11. Juste pour répondre à ceux qui se plaignent du confort des automoteurs: c'est une bonne raison pour entretenir correctement les voies! Pour avoir comparé Corail et ZGC sur une voie quasi parfaite (Colmar-Strasbourg), je ne trouve pas ces derniers moins confortables. En particulier, les AGC font, je trouve, un peu moins de bruit que les Corail à 160 (et beaucoup moins que ceux-ci à 200, mais bon, c'est normal). Quand aux TGV "de réemploi", il y aurait un progrès, toujours par rapport aux Corail, en terme de bruit (presque aucun bruit intérieur jusqu'à 220...). Pour ne pas flinguer les moteurs, pourquoi ne pas modifier le rapport de réduction? (soyons fous: 35 TGV-A de 14 remorques V220, les 70 autres ramenés à 8 rem. en TGV "classique"... )
  12. Le Translohr offre une capcité plus importante que n'importe quel bus (longueur jusqu'à 46m, soit 250 places), un gabrit très étroit (2,20m) et peut prendre des courbes très serrées (10m de rayon). J'ai l'impresion qu'on diverge un peu des Z50000, là :Smiley_19:
  13. En même temps, les Corail ne sont pas très adaptées en TER, et les 3R, c'est bof... en clair, les rames tractées en TER, c'est quand on n'a pas le choix
  14. Parfois, les matériels de deux régions voisines dont dans un roulement commun (exemple: les Z2 Alsace et Lorraine)...
  15. Presque toujours, même (en dehors des tunnels de Strasbourg et Rouen)... La marche à vue est en quelque sorte une caractérisiques essentielle qui différencie le tram du métro.
  16. Et on ne peut pas juste ajouter 2 caisses aux MP05 existantes futures de la 14? (et faire de même pour quelques 05 de la 1, à remplacer par les MP89 6 caisses provenant de la 14 )
  17. Bischheim Biesheim existe aussi, il y a même un atelier ferrovieire, mais c'est un touristique... (t'inquiète pas MX5, même les postiers s'y perdent, avec les noms de villages alsaciens )
  18. Non, je n'avais pas vu ça... mais bon, avec les coupures longues qui arrivent sur les lignes pas trop importantes, aucun risque pour les voyageurs :ph34r:
  19. MP05, plutôt... "Ces rames pourront être ensuite redéployées sur d'autres lignes à roulement pneu (1, 4, 6 ou 11), lors de l'arrivée des rames à 8 voitures, prévue au Schéma Directeur du matériel métro pneu, compte-tenu de l'augmentation de la fréquentation sur la ligne 14 prolongée. L'objectif pour la RATP ainsi de remplacer les MP59 et MP73 en circulation sur les autres lignes." Heu... il faudra automatiser les lignes (ou sérieusement "bricoler les MP89), alors...
  20. bàh, de toute façon, on n'est pas à un mois près... (quoique, ça m'aurait arrangé qu'ils gardent les prem's jusque fin Juin...)
  21. 40 km/h à Strasbourg du côté de Baggersee, 50 du côté d'Ostwald, en marche à vue... les bus font bien de la "marche à vue" à plus de 50! Les endrouts où l'on peut rouler "vite" sont en ligne droite, donc avec une bonne visibilité sur l'éventuelle rame située devant. Il y a bien sûr des feux à tous les croisements et bifurcations, ainsi que dans le tunnel (vitesse de 50-60 km/h, mais en courbe et donc avec une visibilité assez faible).
  22. M'arrière d'un pelleteuse est non seulement massif mais aussi quasi-indéformable... c'est comme se prendre un rocher. résultat: c'est la Doppelstocksteuerwagen qui a tout encaissé. En France, ça risque moins d'arriver, vu qu'on ferme les lignes... :Smiley_41:
  23. koiquesse Il me semble qu'il s'agit ici de la génération de Dosto fabriquées dans les années 90. Comme il s'agit de 2N, le chassis est forcément en "col de cygne", donc surement moins résistant que la belle poutre bien droite d'une Corail...
  24. Ce qui est bien avec les écrans, c'est qu'on peut laisser le choix entre l'aiguille, l'IV linéaire ou numérique (si celui qui l'a programmé y met un peu de bonne volonté, bien sûr...)
×
×
  • Créer...