Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Prenez-vous le train de nuit ?


Votre usage des trains de nuit  

128 membres ont voté

  1. 1.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      16
    • Oui, au moins une fois par mois
      44
    • Oui, au moins 2 fois par an
      41
    • Moins souvent
      24
    • Je n'ai jamais pris le train pour voyager en dehors de ma région
      3
  2. 2.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      1
    • Oui, au moins une fois par mois
      3
    • Oui, au moins 2 fois par an
      30
    • Moins souvent
      71
    • Je n'ai jamais pris le train de nuit
      23
  3. 3.

    • Je préfère voyager de jour
      28
    • Je n'arrive pas à dormir dans un train
      17
    • Le confort et la propreté des voitures laissent à désirer
      28
    • Les horaires ne me conviennent pas
      10
    • Aucun train de nuit n'existe sur les trajets que j'emprunte habituellement
      82
    • J'ai peur d'être victime d'un vol ou d'une agression dans un train de nuit
      12


Messages recommandés

il y a 11 minutes, DIDIERD a dit :

Je croyais les bus - couchette interdit en France ? (a verifier )

Notamment en raison du port obligatoire de la ceinture de sécurité pour tous les voyageurs

Une réponse :

Citation

L'article R412-1 dit que la ceinture est obligatoire lorsque le siège qu'il occupe en est équipé. Il n'interdit pas d'être dans la couchette. Dans ces conditions, il est normal de ne pas porter la ceinture de sécurité puisque la couchette n'en est pas équipé. D'ailleurs, il existe l'analogie de la position couchée dans un autocar. Selon le site de la Sécurité routière, la ceinture n'est pas obligatoire “pour les passagers couchés : la ceinture de sécurité incorporée au siège n’est homologuée que pour une utilisation en position assise. Lorsque le siège est converti en couchette, son utilisateur n’est pas tenu d’utiliser la ceinture de sécurité.” ...

https://fr.linkedin.com/pulse/double-équipage-dormir-dans-une-couchette-en-roulant-marc-bougaut

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 316
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Ces sandwiches ne sont ni pires ni meilleurs que ceux vendus par milliers chaque jour dans les superettes, supermarchés et autres magasins (même sur les autoroutes). Et là personne ne se plaint. M

Le billet de train coûte, dans le cas que je cite au moins le même prix (effet TGV oblige) que lorsque cette relation était desservie en train de nuit. Mais sans train de nuit, cela impose de payer EN

Pourquoi améliorer les trains de nuit quand on veut purement et simplement tous les supprimer à terme?

Images publiées

  • 3 semaines plus tard...

le seul avantage du train de nuit par rapport à une LowCost hyper compétitive: arriver à destination pour 8h30.

Il semble que les allemands et les français l'aient oublié depuis longtemps, pensant plus économique d'aller très vite en TGV puis de se payer une nuit d'hôtel ou de se réveiller très tôt, rejoindre la gare avant le démarrage des transport en commun (en province), espérer une place de parking pas trop cher à la gare, puis voyager ne TGV très rapidement en ayant le trouillaumètre à zéro si un retard survient et nous fait louper le rdv lointain (et se faire remarquer des collègues parisiens pour nos retards habituels, ou nos frais d'hôtel qui grève les budgets).

J'adorais les trains de nuit.

Modifié par r2d2
  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, DIDIERD a dit :

Appelons un chat un chat et un escroc, un escroc !

Il serait temps qu'on ne se contente pas d'envoyer en prison QUE les escrocs minables qui truquent les compteurs EDF ou de voitures d'occasion, mais aussi ceux qui portent des cravates et arpentent les couloirs feutrés des Ministères ou des grandes entreprises nationales ! 

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, r2d2 a dit :

le seul avantage du train de nuit par rapport à une LowCost hyper compétitive: arriver à destination pour 8h30.

Il semble que les allemands et les français l'aient oublié depuis longtemps, pensant plus économique d'aller très vite en TGV puis de se payer une nuit d'hôtel ou de se réveiller très tôt, rejoindre la gare avant le démarrage des transport en commun (en province), espérer une place de parking pas trop cher à la gare, puis voyager ne TGV très rapidement en ayant le trouillaumètre à zéro si un retard survient et nous fait louper le rdv lointain (et se faire remarquer des collègues parisiens pour nos retards habituels, ou nos frais d'hôtel qui grève les budgets).

J'adorais les trains de nuit.

En train de nuit en cas de gros retard, tu loupes aussi ton RDV et en plus tu pues le fauves, les gens bien organisés ayant un RDV en matinées, arrivent la veille et prennent une chambre d’hôtel  pour arriver frais et dispo et non la gueule en vrac qui fait du plus mauvais effet, le coup d''économiser une nuitée d’hôtel n'est valable que pour les routards.

Modifié par ADC01
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les prestataires de trains de nuit bien organisés offrent des douches à l'arrivée à leur clients, quand c'est pas carrément dans le train !

(A noter que les sociétés "dans le vent" ont un local douche pour que leurs salariés puissent venir en vélo, sans puer le fauve !)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, ADC01 a dit :

En train de nuit en cas de gros retard, tu loupes aussi ton RDV et en plus tu pues le fauves, les gens bien organisés ayant un RDV en matinées, arrivent la veille et prennent une chambre d’hôtel  pour arriver frais et dispo et non la gueule en vrac qui fait du plus mauvais effet, le coup d''économiser une nuitée d’hôtel n'est valable que pour les routards.

+10000 :Smiley_48:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Mak a dit :

 

(A noter que les sociétés "dans le vent" ont un local douche pour que leurs salariés puissent venir en vélo, sans puer le fauve !)

C'est une obligation légale d'avoir des vestiaires pour certaines entreprises donc des douches. Il est alors facile de prétendre être dans le vent dans ce cas.

il y a 26 minutes, Mak a dit :

Les prestataires de trains de nuit bien organisés offrent des douches à l'arrivée à leur clients.

Sympa quand tu es le 152 ème à prendre ta douche, il faudra prendre RDV pour la douche si tu veux être à l'heure à ton RDV en ville car cela risque d'étre encore chaud.

  • J'aime 1
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

C'est une obligation légale d'avoir des vestiaires pour certaines entreprises donc des douches. Il est alors facile de prétendre être dans le vent dans ce cas.

Sympa quand tu es le 152 ème à prendre ta douche, il faudra prendre RDV pour la douche si tu veux être à l'heure à ton RDV en ville car cela risque d'étre encore chaud.

sans oublier l'état de la douche

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mak a dit :

Les prestataires de trains de nuit bien organisés offrent des douches à l'arrivée à leur clients, quand c'est pas carrément dans le train !

(A noter que les sociétés "dans le vent" ont un local douche pour que leurs salariés puissent venir en vélo, sans puer le fauve !)

dans ma collectivité nombreux sont eux qui viennent en vélo, en courant et qui prennent une douche avant d'embaucher (donc hors temps de travail effectif et pointé).

et pour tant on ne peut pas dire que la collectivité soit véritablement dans le vent au sens hype ou in pour ne pas dire branchée.....

Par contre question météo, oui on est dans le vent....avec un + 12 aujourd'hui et 50 km/H de vent d'ouest... :)

 

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines plus tard...

Train de nuit

Quitter Amsterdam le soir et se réveiller à Florence le lendemain. Une expérience vécue par des dizaines de millions de personnes, avec cette magie de quitter un environnement pour en retrouver soudainement un autre tout différent. C’était cela, la magie du train de nuit, qui est relatée notamment dans cette video. Mais aujourd’hui, de sombres perspectives semblent s’abattre sur un mode de transport quelque peu marginal. Que se passe-t-il donc ?

https://mediarail.wordpress.com/2017/05/14/train-de-nuit/

Les causes

Elles sont multiples, à commencer par l’organisation ferroviaire internationale. Il y a encore vingt ans les chemins de fer nationaux coopéraient pour exploiter les services de nuit et les opérations faisaient l’objet de subventions croisées. Il n’y avait pas de péages d’infrastructure en tant que tels comme actuellement mais seulement des arrangements croisés dont personne ne connaissait le coût ! Des coentreprises complexes furent mises sur pied et des arrangements réciproques soutenaient les opérations, basés sur un horaire annuel. La circulation des trains de nuit sans une subvention était tout simplement impossible.

https://mediarail.wordpress.com/2015/02/01/1322/

Les coûts généraux

L’étude montre que les économies d’échelle sont difficiles dans l’exploitation de matériel roulant de nuit. Les chemins de fer exploitent de grandes flottes de véhicules de jour avec un taux de 80/90 passagers par véhicules, mais des flottes beaucoup plus petites de matériel roulant de nuit dont certaines voitures ne dépassent pas une capacité de 30 personnes.

les 228 pages du document «  Passenger night trains in Europe: the end of the line? »  (1)  – pondues par le Comité TRAN de l’Union Européenne – ont méticuleusement fait le tour de la question.

https://mediarail.wordpress.com/2017/05/12/quel-avenir-pour-nos-trains-de-nuit-leurope-a-enquete/

Crado le Thello ? À part les toilettes, ça va…

 Pas vraiment. Ais-je du bol ? C’est à voir. J’étais en couchette, et tout était vrai : couette, oreiller, de la place pour les bagages. Détail intéressant : la tablette contre la fenêtre comporte deux prises électriques, pour recharger PC ou smartphones. Le reste de la nuit ? Convenable, il faisait chaud. Je peux regretter une veilleuse… qui veille bien ! On devrait pouvoir la diminuer. Si les voitures sont silencieuses...., arriver à 5h50 à Milan-Central – donc à l’heure –  n’est pas la meilleure idée que j’aurais eu : une gare vide, des bars encore fermés, pas le moindre cappuccino à l’horizon.

https://mediarail.wordpress.com/2017/05/09/crado-le-thello/

dès le 11 décembre 2016, les ÖBB devraient prendre en charge les trains de nuit jusqu’ici gérés par la Deutsche Bahn.  Alors que la DBAG allemande souligne les pertes de ce trafic et l’âge avancé du matériel roulant, les ÖBB révèlent que les trains de nuit représentent 17% de leurs ventes. Mais ils confirment aussi que ce trafic n’est pas un service public et se fera en open access en Allemagne, pour lequel une demande de sillons a été formellement envoyée au gestionnaire d’infrastructure allemand, DB-Netz.Côté matériel, le Conseil de surveillance a déjà approuvé l’achat de 60 nouvelles voitures-lits et couchettes, ainsi que de 15 nouveaux wagons porte-autos. Par ailleurs, 20 voitures Intercity seront transformées en voitures-couchettes, une politique qu’avait naguère pratiqué la SNCB dans les années 90

https://mediarail.wordpress.com/2016/07/29/obb-reprise-des-trains-de-nuit-allemands-mais-en-open-access/

Autriche / Nightjet : nouveaux trains de nuit prévus pour 2020

Les Nightjets autrichiens sont clairement une réussite et incitent à l’investissement massif. C’est un véritable pied de nez qui est offert à toutes les compagnies qui ont procédé au démantèlement du réseau de train de nuit en Europe, mis à part les finlandais, les russes et… les anglais (sur Londres-Écosse).Nightjet couvre maintenant une bonne partie de l’Europe rhénane et alpine, en poussant ses trains jusqu’à Rome et en Croatie.D’ici à 2020, les ÖBB souhaitent atteindre les 5 millions de voyageurs annuels avec une offre étendue de Nightjets.

https://mediarail.wordpress.com/2017/11/05/autriche-nightjet-nouveaux-trains-de-nuit-prevus-pour-2020/

SNCF : réduction du réseau de trains de nuit ...alors que l'Autriche , les anglais vers l'Ecosse et les russes Moscou/nice renforce les services

la SNCF n’a ouvert les réservations que quelques jours avant le départ, alors que la clientèle des trains de nuit est celle qui anticipe le plus ses achats. « Du coup, certains trains ont circulé quasiment à vide », rapporte un cheminot. Certaines liaisons sont suspendues pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Quand le service est rouvert, une partie de la clientèle a pris d’autres habitudes et ne revient pas. Et la concurrence très agressive des compagnies aériennes low cost ne fait qu’accentuer la tendance.Certes, mais pas seulement les compagnies aériennes. Les autoroutes rapides et le renouvellement du parc automobile français ont répandu le voyage de nuit…en auto. C’est moins cher pour le porte-feuille du citoyen (croit-il), qui oublie que la route ne paie jamais ses coûts complets et qui se fiche du caractère écologique du rail (voir à ce lien)

https://mediarail.wordpress.com/2016/07/21/sncf-reduction-confirmee-du-reseau-de-trains-de-nuit/

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 mois plus tard...
  • 3 mois plus tard...
Il y a 5 heures, williamcau a dit :

les trains de nuit en Autriche.

autrichiens en Europe.  Si vous aimez l'aventure, je vous recommande la gare de Mannheim, entre 22:30 descente de l'ICE de Paris et 23:50, arrivée du train de Zürich pour Berlin. Avec tous les services fermés. Au retour, les correspondances proposées par les ÖBB eux-mêmes toutes ratées pour cause de changement d'horaire  après l'émission des billets sans aucun avis  (la faute aux travaux de la DB ???).  Donc, visite impromptue de Karlsruhe un dimanche matin  de 5:30 à 8:07 pour prendre l'ICE pour Paris. Vu une dizaine d'habitants en tout !

Il paraîtrait que les ÖBB songeraient à éventuellement refaire circuler un Paris-Berlin. Je ne demande pas mieux, mais j'attends de le voir pour y croire

Modifié par Bibloc
  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Bibloc a dit :

autrichiens en Europe.  Si vous aimez l'aventure, je vous recommande la gare de Mannheim, entre 22:30 descente de l'ICE de Paris et 23:50, arrivée du train de Zürich pour Berlin. Avec tous les services fermés. Au retour, les correspondances proposées par les ÖBB eux-mêmes toutes ratées pour cause de changement d'horaire  après l'émission des billets sans aucun avis  (la faute aux travaux de la DB ???).  Donc, visite impromptue de Karlsruhe un dimanche matin  de 5:30 à 8:07 pour prendre l'ICE pour Paris. Vu une dizaine d'habitants en tout !

Il paraîtrait que les ÖBB songeraient à éventuellement refaire circuler un Paris-Berlin. Je ne demande pas mieux, mais j'attends de le voir pour y croire

ça donne envie de prendre le train de nuit ..

 vol aller 1h45

 AF au max de 98 à 140€

 Lufthansa  de 129 à 141€

je n'ai pas regarder les compagnies les moins chères

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, jackv a dit :

ça donne envie de prendre le train de nuit ..

 vol aller 1h45

 AF au max de 98 à 140€

 Lufthansa  de 129 à 141€

je n'ai pas regarder les compagnies les moins chères

Ben justement !

Il faudrait que cela change, qu'on arrête de subventionner l'avion, et qu'on subventionne le train de nuit !

Avec le réchauffement climatique, c'est notre peau qu'on joue !

Et je refuse de jouer ma peau pour que des bobos puissent siroter une menthe à l'eau à Savigny Platz ,grâce à Easy Jet !

Vous savez quoi, les bobos, ils ont qu'à la siroter à Savigny, tout court, ils seront autant dépaysés !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Bibloc a dit :

aucun avion ne te permettra d'être à Berlin à 7 heures.  Quand on travaille, le gain de deux jours de congés n'est pas non plus négligeable.

au retour tu arrives le matin en train, pour te rendre directement au boulot ?

 sans trop chercher

avec le 1er vol AF tu es Berlin à 9h00 et tout propre puisque tu as embarqué vers 7h00 et que tu as pu faire ta toilette du matin tu peux visiter calmement sens sentir la "fragrance couchette à 4 ou 6 "..

 pour le retour  20h35 arrivé 22h20 ..tu dors dans ton lit , tu fais ta toilette le matin ,et tu peux aller au boulot en ayant bien dormi ..

 

enfin c'est un choix et pour les trains de nuit, couchettes ou T2, j'ai plus que donné, on peut aussi vivre avec le confort de son temps.

Modifié par jackv
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mak a dit :

Ben justement !

Il faudrait que cela change, qu'on arrête de subventionner l'avion, et qu'on subventionne le train de nuit !

Avec le réchauffement climatique, c'est notre peau qu'on joue !

Et je refuse de jouer ma peau pour que des bobos puissent siroter une menthe à l'eau à Savigny Platz ,grâce à Easy Jet !

Vous savez quoi, les bobos, ils ont qu'à la siroter à Savigny, tout court, ils seront autant dépaysés !

c'est sur que pour l'empreinte carbone l'avion consomme plus que le train.. avion environ 4 litres au 100 km par passager ..après si le temps c'est de l'agent pour certain..

A l’échelle de la France : l’aviation représente 3,5% des émissions de GES dans le domaine des transports. De leur côté, les véhicules particuliers représentent 53,2% des émissions, soit plus de la moitié à eux seuls (source Citepa, juin 2016).

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les trains de nuit sont (étaient) bien subventionnés aussi !

Chacun fait comme il veut (peut) et puis voilà !

Votre discussion très parisienne omet un élément crucial : en avion, on joint Berlin en moins de 2 heures depuis la plupart des métropoles françaises. Bordeaux-Berlin ou Nice-Berlin, c'est à partir de 30 €. Pas vérifié mais j'imagine que de Nantes, Lyon ou Toulouse, c'est kif kif.

En train, il faut payer le TGV ou l'IC pour aller à Paris, changer de gare en métro, bus ou taxi, etc. Et donc pour un weekend à Berlin, quitter le boulot le vendredi après-midi, rentrer le lundi après-midi...

Encore plus flagrant vers Varsovie, et ô combien de fois j'ai fait le trajet en train. À l'époque, trois trains par jour de Paris-Nord via Berlin, il fallait 24 heures. Plus un depuis Paris-Est via Leipzig, 30 heures. L'avion mettait deux heures, mais c'était beaucoup plus cher pour le jeune que j'étais. Mais quand j'avais l'occasion de racheter à bas prix le billet d'avion d'un Polonais qui ne rentrait pas, deux heures c'était magique !

Aujourd'hui, Paris-Varsovie ça commence à 50 € sur AF et Bordeaux-Varsovie à 19 € sur WizzAir, y'a pas photo. Même si je rêve de faire Nice-Varsovie-Paris avec les trains de nuit russes, mais ça ce sera pour le plaisir. Quand je serai à la retraite !


Dieu sait si je suis ferroviphile mais il faut se mettre à la place des gens qui ne le sont pas !

Moi qui ai régulièrement à faire le trajet du Bordelais vers la Côte d'Azur, je prenais l'ICN Bordeaux-Nice et vv. Voire l'ICJ. Ils desservaient Antibes et c'est ce qu'il me fallait. Depuis qu'il a été supprimé, c'est Hop! ou EasyJet, forcément.

 

  • J'aime 3
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Julien Alliot a dit :

Les trains de nuit sont (étaient) bien subventionnés aussi !

Chacun fait comme il veut (peut) et puis voilà !

Votre discussion très parisienne omet un élément crucial : en avion, on joint Berlin en moins de 2 heures depuis la plupart des métropoles françaises. Bordeaux-Berlin ou Nice-Berlin, c'est à partir de 30 €. Pas vérifié mais j'imagine que de Nantes, Lyon ou Toulouse, c'est kif kif.

En train, il faut payer le TGV ou l'IC pour aller à Paris, changer de gare en métro, bus ou taxi, etc. Et donc pour un weekend à Berlin, quitter le boulot le vendredi après-midi, rentrer le lundi après-midi...

Encore plus flagrant vers Varsovie, et ô combien de fois j'ai fait le trajet en train. À l'époque, trois trains par jour de Paris-Nord via Berlin, il fallait 24 heures. Plus un depuis Paris-Est via Leipzig, 30 heures. L'avion mettait deux heures, mais c'était beaucoup plus cher pour le jeune que j'étais. Mais quand j'avais l'occasion de racheter à bas prix le billet d'avion d'un Polonais qui ne rentrait pas, deux heures c'était magique !

Aujourd'hui, Paris-Varsovie ça commence à 50 € sur AF et Bordeaux-Varsovie à 19 € sur WizzAir, y'a pas photo. Même si je rêve de faire Nice-Varsovie-Paris avec les trains de nuit russes, mais ça ce sera pour le plaisir. Quand je serai à la retraite !


Dieu sait si je suis ferroviphile mais il faut se mettre à la place des gens qui ne le sont pas !

Moi qui ai régulièrement à faire le trajet du Bordelais vers la Côte d'Azur, je prenais l'ICN Bordeaux-Nice et vv. Voire l'ICJ. Ils desservaient Antibes et c'est ce qu'il me fallait. Depuis qu'il a été supprimé, c'est Hop! ou EasyJet, forcément.

 

tout a fait y a pas photo pour, les prix, la facilité, le temps gagné,le confort, et tu ne sens pas "l'ours" en arrivant..

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...