Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accidents, Incidents & Avaries du Réseau


Messages recommandés

il y a 33 minutes, Laroche a dit :

Mais si tu connais des entreprises qui ont le savoir faire pour ce type d'intervention, n'hésiste pas à nous le faire connaitre.

Et le montant de l'intervention, c'est certainement une goutte d'essence par rapport au cout de la cargaison

sans oublier le cout du matériel spécifique de relevage a amortir .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

De même, lors du déraillement du RER B, dans sa partie sud, il y à quelques mois, la SNCF ainsi que TSO (je ne suis pas sur pour l'entreprise privé), ont engagé 2 grues pour le relevage.

Je pense que cela à du donner lieux à la facturation qui va bien à la RATP.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 32 minutes, bruno a dit :

De même, lors du déraillement du RER B, dans sa partie sud, il y à quelques mois, la SNCF ainsi que TSO (je ne suis pas sur pour l'entreprise privé), ont engagé 2 grues pour le relevage.

 

Toutafé, les deux grues Kirow ont été engagées, celle de TSO et de Réseau

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des boîtes privées qui ont le matériel et les compétences pour ce type de relevage, il doit pas y en avoir des masses...

On ne connaîtra pas le montant de la facture mais ça se facture comment, au temps passé, au forfait, en fonction de la technicité et de la complexité de l'intervention, avec utilisation de moyens de levage, de vérins hydrauliques ?

Sur un embranchement privé, il y a une enquête du BEA-TT ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, NEMO94 a dit :

Sur un embranchement privé, il y a une enquête du BEA-TT ?

Il n'y a pas déjà une enquête du BEA sur le réseau national à chaque déraillement alors sur un EP à part peut être s'il y a des victimes.

 

il y a 59 minutes, bruno a dit :

Je pense que cela à du donner lieux à la facturation qui va bien à la RATP.

Ce qui est tout à fait normal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, zorba a dit :

Ce qui prouve que c'est rentable si TSO le fait....

Avec sa grue TSO a des obligations d'assistance en cas de besoin, rentable ou pas. La rentabilité se fait avec sa mission première qui est la pose d'appareils de voie de taille hors norme. 

Modifié par zobos
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 41 minutes, zobos a dit :

Avec sa grue TSO a des obligations d'assistance en cas de besoin, rentable ou pas.

TSO doit bien s'arranger que se soit rentable, cette boite ne doit pas travailler à perte m^me si elle a une hypothétique obligation de relevage, ce dont je doute. La SNCF , oui, elle l'a moyennant rétribution.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, ADC01 a dit :

TSO doit bien s'arranger que se soit rentable, cette boite ne doit pas travailler à perte m^me si elle a une hypothétique obligation de relevage, ce dont je doute. La SNCF , oui, elle l'a moyennant rétribution.

C'est dans la convention qui lie toutes les EF a Réseau, une obligation d'assistance envers les autres quand le GI (gestionnaire d'infrastructure, sncf réseau) le sollicite (et bien entendu il y a rétribution). Là on est dans un cas particulier d'un réseau autre que SNCF Réseau, même sans être a perte, c'est pas ce qui doit rapporter le plus.

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
  • 2 semaines plus tard...

retour sur 

L’accident du RER B survenu le 12 juin 2018 avait fait sept blessés légers. Le bureau d’enquête des accidents de transport en a pointé les causes

« Une submersion ni anticipée, ni détectée »

Cet affouillement, soit l'érosion du remblai soutenant les rails, a été provoqué par des pluies exceptionnelles tombées cette nuit-là dans la région parisienne. À cet endroit, le sol était déjà gorgé d'eau et trop ensablé. Par ailleurs, « la submersion n'a été ni anticipée, ni détectée avant le passage du train qui a déraillé », poursuit le bureau d'enquête... Ce dernier termine son rapport en recommandant à la RATP de « finaliser l'étude des risques hydrologiques et hydrauliques portant sur les remblais du réseau et engager un plan d'action de réduction des situations présentant des risques élevés. » Mais également de réaliser des interventions préventives sur ces sites à risque en cas d'alerte de Météo France.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/saint-remy-les-chevreuse-la-pluie-et-le-mauvais-etat-du-remblai-avaient-fait-derailler-le-rer-b-27-01-2020-8245794.php

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, jackv a dit :

retour sur 

L’accident du RER B survenu le 12 juin 2018 avait fait sept blessés légers. Le bureau d’enquête des accidents de transport en a pointé les causes

« Une submersion ni anticipée, ni détectée »

Cet affouillement, soit l'érosion du remblai soutenant les rails, a été provoqué par des pluies exceptionnelles tombées cette nuit-là dans la région parisienne. À cet endroit, le sol était déjà gorgé d'eau et trop ensablé. Par ailleurs, « la submersion n'a été ni anticipée, ni détectée avant le passage du train qui a déraillé », poursuit le bureau d'enquête... Ce dernier termine son rapport en recommandant à la RATP de « finaliser l'étude des risques hydrologiques et hydrauliques portant sur les remblais du réseau et engager un plan d'action de réduction des situations présentant des risques élevés. » Mais également de réaliser des interventions préventives sur ces sites à risque en cas d'alerte de Météo France.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/saint-remy-les-chevreuse-la-pluie-et-le-mauvais-etat-du-remblai-avaient-fait-derailler-le-rer-b-27-01-2020-8245794.php

Rapports BEA-TT :

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_beatt_2018-08.pdf

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/resume-du-rapport-final-a959.html

http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/recommantations-a960.html

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La circulation des trains entre Paris et Dijon a été interrompue ce samedi matin. Des câbles d'alimentation ont été endommagés en gare des Laumes. A 15 heures, la SNCF a annoncé que la circulation reprenait normalement, et que les retards allaient se résorber progressivement. Aucun train ne circulait entre Paris et Dijon depuis 8H30 ce matin.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/aucun-train-ne-circule-entre-dijon-et-paris-des-cables-endommages-1580545300

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un arbre tombé sur les voies dans l’Eure : du retard sur l’axe Paris-Caen

Un arbre est tombé sur les voies SNCF en gare de Glos-Montfort dans l'Eure, lundi 3 février 2020. De lourdes perturbations sont à prévoir sur l'axe Paris-Caen.

https://actu.fr/normandie/glos-sur-risle_27288/sncf-arbre-tombe-sur-voies-dans-leure-retard-sur-laxe-paris-caen_31190368.html

 c'est pas le tout d'investir dans  du matériel neuf...

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hier soir un éboulement de talus est survenu au niveau de la gare de Sèvres-Ville d'Avray au moment du passage d'un train Transilien de la ligne U. Si aucun blessé n'est à déplorer, les dégâts matériels semblent importants. Ce matin, la rame était encore sur place. La circulation des trains entre La Verrière et Le Défense (ligne U) ainsi qu'entre Versailles Rive Droite et St Clous (ligne L) est interrompue au moins aujourd'hui.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 03/02/2020 à 14:04, jackv a dit :

Un arbre tombé sur les voies dans l’Eure : du retard sur l’axe Paris-Caen

Un arbre est tombé sur les voies SNCF en gare de Glos-Montfort dans l'Eure, lundi 3 février 2020. De lourdes perturbations sont à prévoir sur l'axe Paris-Caen.

https://actu.fr/normandie/glos-sur-risle_27288/sncf-arbre-tombe-sur-voies-dans-leure-retard-sur-laxe-paris-caen_31190368.html

 c'est pas le tout d'investir dans  du matériel neuf...

Sans vouloir être pinailleur, les train Paris-Caen ne passent pas par Glos-Monfort. C'est plutôt les Rouen-Caen. Le plus curieux c'est que c'est ce qui est dit sur le tweet de train NOMAD cité dans l'article ...

Si c'est vrai, quel est le ricochet qui engendre la perturbation ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, eric_p a dit :

Hier soir un éboulement de talus est survenu au niveau de la gare de Sèvres-Ville d'Avray au moment du passage d'un train Transilien de la ligne U. Si aucun blessé n'est à déplorer, les dégâts matériels semblent importants. Ce matin, la rame était encore sur place. La circulation des trains entre La Verrière et Le Défense (ligne U) ainsi qu'entre Versailles Rive Droite et St Clous (ligne L) est interrompue au moins aujourd'hui.

Les 1ères photos:

https://twitter.com/GPSO_SeineOuest/status/1224983286549811200?s=20

Modifié par eric_p
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, eric_p a dit :

Hier soir un éboulement de talus est survenu au niveau de la gare de Sèvres-Ville d'Avray au moment du passage d'un train Transilien de la ligne U. Si aucun blessé n'est à déplorer, les dégâts matériels semblent importants. Ce matin, la rame était encore sur place. La circulation des trains entre La Verrière et Le Défense (ligne U) ainsi qu'entre Versailles Rive Droite et St Clous (ligne L) est interrompue au moins aujourd'hui.

Informations des CM des lignes Transilien: https://twitter.com/LIGNEL_sncf/status/1225014690197188611?s=20

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, eric_p a dit :

Il va y avoir un peu de travail avant de refaire circuler des trains en service commercial. Bizarre tout de même, le talus a tenu 180 ans.

 ce n'est sûrement pas un tremblement de terre donc les glissement de terrain sont souvent en fonction des intensités de pluie (actuellement cela ne diminue pas) et de l’enracinement du talus (les racines des bosquets tiennent la terre , un forte taille évite les arbres sur la voie mais souvent des racines meurent ( les periodes de sécheresse tuent aussi les racines)  et ne tiennent plus les cailloux.)..

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, jackv a dit :

 ce n'est sûrement pas un tremblement de terre donc les glissement de terrain sont souvent en fonction des intensités de pluie (actuellement cela ne diminue pas) et de l’enracinement du talus (les racines des bosquets tiennent la terre , un forte taille évite les arbres sur la voie mais souvent des racines meurent ( les periodes de sécheresse tuent aussi les racines)  et ne tiennent plus les cailloux.)..

Bonjour

Il arrive assez régulièrement une bonne grosse fuite dans une canalisation en haut du talus.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, jackv a dit :

 ce n'est sûrement pas un tremblement de terre donc les glissement de terrain sont souvent en fonction des intensités de pluie (actuellement cela ne diminue pas) et de l’enracinement du talus (les racines des bosquets tiennent la terre , un forte taille évite les arbres sur la voie mais souvent des racines meurent ( les periodes de sécheresse tuent aussi les racines)  et ne tiennent plus les cailloux.)..

 

il y a 11 minutes, Fred a dit :

Bonjour

Il arrive assez régulièrement une bonne grosse fuite dans une canalisation en haut du talus.

Tout cela n'est qu'un problème d'entretien et manifestement pas que sur le réseau SNCF. Donc on en revient toujours au meme point, pas d'entretieen = économies immédiates, mais dégradation et gros problème = cout plus important que si nous avions fait l'entretien de facon régulière.Mais ceux qui ont pris le décision de ne plus entretenir, ne sont plus en poste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dimanche, une centaine de passagers du train Corail Lyon-Marseille se sont retrouvés sur le quai, à 250 mètres de la gare de Tain l'Hermitage, à cause d'une panne. Ils sont arrivés à destination 4 heures plus tard.

Si la SNCF reconnaît que l’intervention a été « assez longue », elle souligne que son « maître mot est la sécurité des passagers ».

https://www.leprogres.fr/edition-lyon-villeurbanne/2020/02/10/la-galere-des-voyageurs-d-un-train-lyon-marseille-bloques-4-heures-a-tain-l-hermitage

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, jackv a dit :

Dimanche, une centaine de passagers du train Corail Lyon-Marseille se sont retrouvés sur le quai, à 250 mètres de la gare de Tain l'Hermitage, à cause d'une panne. Ils sont arrivés à destination 4 heures plus tard.

Si la SNCF reconnaît que l’intervention a été « assez longue », elle souligne que son « maître mot est la sécurité des passagers ».

https://www.leprogres.fr/edition-lyon-villeurbanne/2020/02/10/la-galere-des-voyageurs-d-un-train-lyon-marseille-bloques-4-heures-a-tain-l-hermitage

 

RAS, sécurité et professionnalisme. Le train suiveur était tracé combien de temps après le train en panne?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...