Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Rapatriement sanitaire en train.


bruno

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous.

J'ai effectué le rapatriement d'un patient entre Narbonne et Bruxelles en combinant TGV et Thalys. Ce n'est pas très fréquent, mais vu que cela s'est très bien passé, cela est amené vraisemblablement à se développer (dixit mon taulier).

Voici la problématique et le récit de se périple;

Un belge de 60 ans en vacances à Carcassonne à développé une embolie pulmonaire sur une phlébite. Il est hospitalisé dans une clinique de Carcassonne et doit être rapatrié avec sa femme sur Bruxelles sous escorte médicale. Sa voiture et sa caravane sont en cours de transfert vers son domicile. Le patient peut marcher mais très lentement avec des béquilles, rapport à sa phlébite qui rend sa jambe douloureuse.

Généralement en temps normal, ce genre de pathologie est rapatrié en avion de ligne. Mais là, grève chez Air France. La cata!! Les vols sont complets (AF et Brussels Air Lines). Deux solutions alternatives; la route avec une ambulance ou le train. On opte pour la deuxième solution (plus rapide et confortable pour la patient, à priori).

Initialement je devais descendre à Narbonne avec le TGV de 7H15 pour Barcelone, mais celui ci est complet (surement un effet de la grève chez AF).

Finalement on me trouve une place sur un avion de chez HOP (filiale de AF).

Donc rendez vous vendredi à 6H00 au siège à Bagnolet. Départ en taxi pour Orly. Décollage pour Perpignan à 8H55 et arrivée à l'heure à 10h15. Une ambulance me récupère à l'aéroport de Perpignan et on prend la route pour Carcassonne. Pris en charge du patient et de sa femme à midi et départ pour la gare de Narbonne. Arrivée un peu avant 13H00. Déjeuner dans un petit resto sympa à proximité de la gare (où d'après ce que j'ai vu des ADC ont leur habitude, donc forcément d'un bon rapport qualité-prix).

Départ pour Paris au TGV de 15H27. On a réservé un club 4 en première afin que la patient puisse allongé sa jambe sur le siège d'en face. Après Valence TGV, nôtre voiture est complète (effet cumulatif grève + vendredi???). Je suis quand même un peu surpris: il parait que c'est la crise et que la SNCF remet en cause la modèle TGV? Mais ce TGV est bondé même en première!

Arrivée à Paris Lyon avec 10 minutes de retard pour cause de travaux pour la nouvelle gare TGV de Nîmes (dixit les annonces du chef de bord).

Transfert en taxi (réservé par notre régulation) à la gare du Nord. C'était un peu juste car notre Thalys partait à 20H55 (pour une arrivée gare de Lyon à 19H54 +10 mns).

Là aussi on a réservé un club 4 en première.

Arrivée à Bruxelles à 22h17, et transfert du patient à l'hôpital en ambulance, qui me déposera à mon hôtel peu après minuit.

Retour ce matin au Thalys de 8H37 pour une arrivée à Paris Nord à 9H59.

Voilà. Je pense que, dans certain cas, c'est un bonne solution alternative à la voie terrestre ou aérienne. Mais les patients doivent être valide et nécessité peu de soins (pas de perfusion, par exemple). C'est un marché de niche, mais qui gagne à être connu et pourquoi pas développer.

Bruno, prés à repartir après une petite sieste!

  • J'adore 8
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis épatée : à chaque fois que j'ai eu une phlébite (oui ça a pu être une habitude) on m'interdisait systématiquement de poser le pied par terre (limite aller à l'hosto en taxi) alors 2 TGV ça me fait rêver....

Sinon, plus sur le fond : avec perf ça se voit de temps en temps, avec assistance respiratoire (bonbonne) régulièrement, le carré 4 est pas mal mais la place "handicapé" sur les Duplex en particulier (avec place à côté pour l'accompagnateur) est parfaite :)

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis épatée : à chaque fois que j'ai eu une phlébite (oui ça a pu être une habitude) on m'interdisait systématiquement de poser le pied par terre (limite aller à l'hosto en taxi) alors 2 TGV ça me fait rêver....

Sinon, plus sur le fond : avec perf ça se voit de temps en temps, avec assistance respiratoire (bonbonne) régulièrement, le carré 4 est pas mal mais la place "handicapé" sur les Duplex en particulier (avec place à côté pour l'accompagnateur) est parfaite :)

Oui mais là, le traitement est déjà institué et l'echo doppler a du montrer peu de risque.

On peut même se demander l'interêt de la médicalisation du rapatriement.

Bruno, on monte une société de rapatriement ferroviaire? Uniquement ferroviaire.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il c'est un peu emporter il ni a pour l'instant pas de nouvelle gare TGV de Nimes, au mieux un jour il y aura une gare TGV a Manduel. C'est pour le CNM que Tarascon Sete a ete intercepté durant 72h pour la construction de la tranché couverte pour les futurs jonctions CNM.

C'est quand meme fou ce que l'on peut faire aujourd'hui avec le train.

Amicalement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis épatée : à chaque fois que j'ai eu une phlébite (oui ça a pu être une habitude) on m'interdisait systématiquement de poser le pied par terre (limite aller à l'hosto en taxi) alors 2 TGV ça me fait rêver....

Sinon, plus sur le fond : avec perf ça se voit de temps en temps, avec assistance respiratoire (bonbonne) régulièrement, le carré 4 est pas mal mais la place "handicapé" sur les Duplex en particulier (avec place à côté pour l'accompagnateur) est parfaite :)

Oui mais là, le traitement est déjà institué et l'echo doppler a du montrer peu de risque.

On peut même se demander l'interêt de la médicalisation du rapatriement.

Bruno, on monte une société de rapatriement ferroviaire? Uniquement ferroviaire.

Oui absolument. Comme le dit Aldo, peu de risque d'embole, reprise de la marche conseillé avec bas de contention.

Sinon, jamais vu de patient perfusé en train, sauf les rares fois où je suis intervenu en SMUR dans un train bien sur!!!

Pour la place handicapé, cela nous a été proposé par le chef de bord sur le Thalys.

Pour Aldo la médicalisation du transport à été prise sur la présence de l'EP de moyenne abondance.

Sinon partant pour une boite de rapat ferroviaire.

Il faudrait recruté horaistes, ADC, ASCT, techniciens de maintenance et autres personnels. J'ai bien quelques noms trainant sur un certain forum!!! :Smiley_03: :Smiley_03: :Smiley_03:

Attend, on me dit que GP est sur le coup avec une quatrième entité surnommé SNCF Médical, société de droit privé fonctionnant avec des médecins roumains :Smiley_40: :Smiley_40: :Smiley_40: :Smiley_40: :Smiley_40::jesuisdehors:

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il c'est un peu emporter il ni a pour l'instant pas de nouvelle gare TGV de Nimes, au mieux un jour il y aura une gare TGV a Manduel. C'est pour le CNM que Tarascon Sete a ete intercepté durant 72h pour la construction de la tranché couverte pour les futurs jonctions CNM.

C'est quand meme fou ce que l'on peut faire aujourd'hui avec le train.

Amicalement

Effectivement, c'est bien la notion que j'avais en tète, mais les annonces l'on bien annoncé.

On s'est arrété en pleine voie pour laisser passer un TGV en sens inverse (un peu avant les travaux de la LGV), avant de s'engager à contre sens pour prendre la LGV.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas béte, quand on connait le prix de la prestation aérienne....pas de soucis à la rupture de mode, car avec l'aérien, c'est déjà le cas.

On recupère du X 4900 bi-moteur ( pas de carafe ), je crois qu'il en reste et bientôt en voie de reforme...retrofit, ça repart pour une bonne quinzaine d'années.

Par contre en matière conduite, le hic sera les connaissances de lignes, si l'on souhaite pouvoir circuler partout, sauf à avoir un volant regional de conducteur.

Et aussi créer un nouveau type de circulation, qui sort du cadre Voyageurs, et entre dans celui d'acheminents exceptionnels, aptes à bien plus de lignes ( il faut assurer un certain maillage.... voilà qui fera trés certainement "plaisir" au futur SNCF Reseau

Puis faudra discuter salaires... lotrela

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La SNCF elle même a une certaine habitude du transport des malades. Chaque année elle en transporte des centaines (milliers?) lors des pèlerinages tant en TGV qu'en rames classiques, dont des malades couchés y compris certains sous poumon artificiel.

Et si les rames "pèlerins" sont les dernières rames voyageurs à comporter un fourgon, ce n'est pas pour rien...

Et il ne faut pas oublier les rames sanitaires utilisées pendant les guerres.

Il y a donc éventuellement un créneau à développer mais il ne partirait pas de rien.

Modifié par Inharime
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hop, hop, hop un rapatriement sanitaire en train ok, mais sans appareil électrique car je crois qu'il est quasi impossible de garantir une alimentation électrique stable pendant un trajet en train.

En effet, lors de panne hélas probable, comme l'habituel arrachage de caténaire, le courant et/ou l'air conditionné n'est pas assuré.

Donc rapatriement sanitaire léger mais sans besoin d'éléctricité.

Après certaines gares sont déconseillantes car quai très mal adaptés (pas de passage pour une ambulance, pas d'escalateur ou d'ascenseur, nombreuses marches).

Mais je reconnais bien volontiers par exemple que l'aéroport de Nantes n'est pas conseillable aussi aux PMR...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hop, hop, hop un rapatriement sanitaire en train ok, mais sans appareil électrique car je crois qu'il est quasi impossible de garantir une alimentation électrique stable pendant un trajet en train.

En effet, lors de panne hélas probable, comme l'habituel arrachage de caténaire, le courant et/ou l'air conditionné n'est pas assuré.

Donc rapatriement sanitaire léger mais sans besoin d'éléctricité.

Après certaines gares sont déconseillantes car quai très mal adaptés (pas de passage pour une ambulance, pas d'escalateur ou d'ascenseur, nombreuses marches).

Mais je reconnais bien volontiers par exemple que l'aéroport de Nantes n'est pas conseillable aussi aux PMR...

Tu peux toujours équiper l'engin d'un groupe électrogène, utilisable le temps de l'arrivée des secours

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bien pour celà que je retenais la serie X 4900 equipé de deux moteurs diesels.... on peut aussi faire plus moderne et rapide avec du X 72500, mais là, soucis de clim ( pas trop preconisé en matière de rapatriements )

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hop, hop, hop un rapatriement sanitaire en train ok, mais sans appareil électrique car je crois qu'il est quasi impossible de garantir une alimentation électrique stable pendant un trajet en train.

En effet, lors de panne hélas probable, comme l'habituel arrachage de caténaire, le courant et/ou l'air conditionné n'est pas assuré.

Donc rapatriement sanitaire léger mais sans besoin d'éléctricité.

Un onduleur avec des batteries internes permet d'avoir une source d'énergie quasi-permanente (durant un certain temps). Il faut une prise d'alimentation pour recharger les batteries internes.

Les prises mises à disposition des passagers, sur les rames TGV Dasye et suivantes, sont à puissance limitée (100 ou 150W ?) par prise en théorie, mais il suffit d'interdire l'usage des autres prises de la voiture... Ces prises sont coupées lors du passage des sections neutres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après certaines gares sont déconseillantes car quai très mal adaptés (pas de passage pour une ambulance, pas d'escalateur ou d'ascenseur, nombreuses marches).

Je constate tous les jours des methodes d'exploitations, facilement réalisables grâce aux banalisations des voies de gare, adoptées lors des modernisations..

Les trains arrivent, quelquesoient leur destinations, sur la voie adjacente à la gare, evitant ainsi usage des souterrains ou passerelles...

Certains quais aussi admettent la possibilité d'accés à des vehicules. C'est juste affaire de rencensement et d'organisation.....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La SNCF elle même a une certaine habitude du transport des malades. Chaque année elle en transporte des centaines (milliers?) lors des pèlerinages tant en TGV qu'en rames classiques, dont des malades couchés y compris certains sous poumon artificiel.

Et si les rames "pèlerins" sont les dernières rames voyageurs à comporter un fourgon, ce n'est pas pour rien...

Et il ne faut pas oublier les rames sanitaires utilisées pendant les guerres.

Il y a donc éventuellement un créneau à développer mais il ne partirait pas de rien.

Je vois mal une exploitation avec rames classiques tractées...il faut se garder une autonomie operationnelle, et eviter les manoeuvres tant que faire se peut, en mode rapatriement, notement les differents "changements de bouts" lors des rebroussements...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vois mal une exploitation avec rames classiques tractées...il faut se garder une autonomie operationnelle, et eviter les manoeuvres tant que faire se peut, en mode rapatriement, notement les differents "changements de bouts" lors des rebroussements...

Fabrice

La "grande" époque des trains de pèlerins est aujourd'hui passée mais la SNCF a su, en son temps, organiser des déplacements particulièrement spectaculaires et efficaces et n'a jamais été à court d'idées et de solutions pour ce type d'acheminements.

L'ami Technicentre saurait bien mieux que moi l'expliquer (je n'ai, pour ma part, été qu'un très modeste témoin).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La "grande" époque des trains de pèlerins est aujourd'hui passée mais la SNCF a su, en son temps, organiser des déplacements particulièrement spectaculaires et efficaces et n'a jamais été à court d'idées et de solutions pour ce type d'acheminements.

L'ami Technicentre saurait bien mieux que moi l'expliquer (je n'ai, pour ma part, été qu'un très modeste témoin).

a certaines dates sur la CG c'était une batterie de 6/7 trains pèlerins qui venaient du nord certain avec des gens handicapés..mais aussi des trains de " militaires pèlerins" ..belges ,allemands...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est parce que tu n'as pas connu l'époque où le chemin de fer faisait beaucoup plus de choses qu'aujourd'hui... :)

sans oublier la voiture sanitaire (limitée a 140 qui datait de la guerre) très souvent en queue du 2013 à paris nord avec des malades pour Berck

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Réseau Ferré de France

Le Directeur.

MM. Bruno et Aldo 500, j'ai pris bonne note de votre demande d'organisation d'une entité ferroviaire de transport et rapatriement sanitaire.

Veuillez trouver ci-après quelques remarques au sujet de votre projet.

I. Transport de malades et blessés :

Une telle activité est incompatible avec la sécurité sanitaire de milliers de voyageurs quotidiens, de plus, en cas d'évacuation d'urgence, la ponctualité des transports du quotidien risque d'être anéantie.

Je vous rappelle que l'ordonnance du 12 mai 1941 réserve les transports de blessés, malades, handicapés (et autres besoins médicaux) aux troupes de l'armée allemande.

Toutefois, il est recommandé de déplacer les offiziers supérieurs par voie routière en Horch ou véhicule équivalent. Ce dernier point devrait mériter toute votre attention.

Je vous rappelle le surcoût nommé "risque de pandémie, virus, rhinites et pharyngites" applicable depuis hier à l'ensemble des circulations ferroviaires transportant des malades.

Ce supplément est calculé selon la formule suivante : Surcoût = prix du sillon x 89501127475578541,45 / 1 + dette du ferroviaire x 0,456.

II. Véhicules adaptés :

L'ensemble des véhicules utilisés devront être étanches et résistants à l'ensemble des virus connus et à venir.

Il devront en outre subir une quarantaine de 96 mois après chaque utilisation.

Le transport d'oxigène à usage médical est désormais soumis à demande d'autorisation en triple exemplaire sur formulaire 4567890 ter.

Scalpels, ciseaux et seringues sont dangereux et de ce fait interdits d'usage à bord des trains sauf si la caisse est suspendue au bogie par une suspension type waterbed à eau oxygéné.

Les véhicules à moteur thermique, pneus et conduite sur asphalte sont dispensé de ces règles.

III. Insertion au graphique des circulations :

Dur, dur, la ligne 4 est saturée...

IV. Cours, voies de débords et EP médicaux :

Vous n'êtes pas sans connaitre les difficultés de logement des millions de français, utiliser des terrains constructibles pour sauver de vies est mesquin et égoiste.

En cette période de restrictions budgétaires, le rabotage et l'adaptation des quais à vos besoins ne parait guère réalisable.

J'éspère que ces considérations permettront d'améliorer votre projet.

J'ai le plaisir de annoncer la transmission de votre dossier au ministère des transports, service du classement vertical.

Veuillez....

Le Directeur

  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.