Aller au contenu
Le Web des Cheminots

FIni le TGV... bienvenue à InOui


Messages recommandés

il y a 9 minutes, ADC01 a dit :

telle destination à partir de XX euros mais en fait la plupart paye 2 ou 3 fois plus que le prix d"appel

comme en TGV...

il y a 9 minutes, ADC01 a dit :

parcours d'approche

bis...

 

Et quand il s'agit de faire un choix (ou de recommander ou non un service), on se souvient surtout de ce qui n'a pas plu la fois précédente.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 377
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Je viens de bien rire en lisant vos post. Malheureusement,j'ai déjà fini de rire car mon dieu que c'est triste. Pas de pognon pour changer des aiguillages,faire des journées formation sur le terr

... et à la fin du mois, vous toucherez la Ouipaye. Et si vous avez un problème, vous appellerez le OuiDPX qui sera super content car vous lui direz toujours : " OuiChef ". ... triste époq

WTF http://www.leparisien.fr/economie/sncf-les-tgv-vont-s-appeler-inoui-26-05-2017-6987396.php La connerie de cette entreprise est inouïe...

Images publiées

il y a 1 minute, TER200 a dit :

comme en TGV...

bis...

 

 

Enfin on ne propose pas des tarifs ridiculeusement bas , 5 euros en TGV et pour les parcours d'approche pour Lyon par exemple en tram pour ceux qui veulent par exemple aller à la fête des lumières ?  Parce que peu doivent avoir comme destinations finales les abords de Lyon Satolas.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, ADC01 a dit :

Je dirais moins cher en apparence, telle destination à partir de XX euros mais en fait la plupart paye 2 ou 3 fois plus que le prix d"appel,  attention aussi aux faux frais, bagages en supplément ou trop volumineux, parcours d'approche, quand on veut compter, il faut  tout compter car le français relatant ses exploits en bonnes affaire a tendance à ne compter que ce qui l'arrange.

Dans tous les cas, ça reste moins cher que le TGV (hors promos ponctuelles) pour une personne qui n'a pas de carte de réduction. Et les tarifs sont particulièrement attractifs pour les familles (les enfants ne payent que 5€ je crois).

Quant aux parcours d'approche, ça ne change rien pour ceux qui se font conduire en gare, qui y laissent leur voiture au parking, ou pour les détenteurs d'un pass Navigo en IDF. De toute façon, Ouigo va prochainement arriver dans les grandes gares de centre-ville, donc les voyageurs auront le choix.

Enfin, à propos des bagages, c'est comme l'avion : aucun problème pour ceux qui respectent les prérequis du bagage "cabine". Et je trouve normal que ceux qui utilisent le train comme un camion de déménagement payent plus. Cela devrait d'ailleurs aussi être le cas dans les TGV, pardon inOui, où on ne devrait pas tolérer plus d'une valise (peu importe la taille, pour se démarquer de Ouigo) + un bagage à main gratuits par personne en 2nde, car certains abusent franchement, alors que l'espace dédié aux bagages est compté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, Arnaud68800 a dit :

Je ne vois pas en quoi Ouigo est une arnaque ? Les clients veulent payer toujours moins cher : SNCF n'a fait que leur donner ce qu'ils attendent... Et il est normal que les services soient plus restreints et payants : c'est le principe même du low cost. Au final, ça semble marcher...

On réinvente la 3e classe en voulant nous faire croire que c'est toppissime.... et, comme du low cost, tout service supplémentaire est payant, si Bien qu'au final, un trajet Ouigo peut s'avérer plus cher qu'un Prem's sur un TGV "normal".... ça peut se qualifier d'arnaque. Je t'accordes qu'on retrouve ça dans l'aérien avec Les deux plus grosses low cost européennes.

Modifié par CRL COOL
  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, CRL COOL a dit :

On réinvente la 3e classe en voulant nous faire croire que c'est toppissime.... et, comme du low cost, tout service supplémentaire est payant, si Bien qu'au final, un trajet Ouigo peut s'avérer plus cher qu'un Prem's sur un TGV "normal".... ça peut se qualifier d'arnaque. Je t'accordes qu'on retrouve ça dans l'aérien avec Les deux plus grosses low cost européennes.

Idem entre Paris et Bruxelles avec les Thalys IZY...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, ADC01 a dit :

Enfin on ne propose pas des tarifs ridiculeusement bas , 5 euros en TGV et pour les parcours d'approche pour Lyon par exemple en tram pour ceux qui veulent par exemple aller à la fête des lumières ?  Parce que peu doivent avoir comme destinations finales les abords de Lyon Satolas.

Heureusement qu'il n'y a pas que Paris et Lyon dans la vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, ADC01 a dit :

Je dirais moins cher en apparence, telle destination à partir de XX euros mais en fait la plupart paye 2 ou 3 fois plus que le prix d"appel,  attention aussi aux faux frais, bagages en supplément ou trop volumineux, parcours d'approche, quand on veut compter, il faut  tout compter car le français relatant ses exploits en bonnes affaire a tendance à ne compter que ce qui l'arrange.

En attendant ça marche... donc soit les clients Ouigo sont des pigeons qui ne sont pas fichus de se rendre compte du coût complet le de leur trajet, soit ils trouvent leur compte à voyager généralement beaucoup moins cher qu'avec TGV/inOui malgré quelques inconvénients en contreparties. Dans les deux cas la boîte y gagne donc je ne vois pas quel problème cela peut te poser, d'autant que cela se fait avec des salariés au même statut que sur les autres trains SNCF (on est loin du modèle de l'aérien low cost, décrié à juste titre).
Evidemment tout n'est pas si rose : cela segmente l'offre, surtout quand un Ouigo se substitue à un TGV (les TGV concernés étaient de toute façon dans le collimateur depuis des années), mais Il me semble utile de rappeler une chose aux cheminots & autres ayants droit : un trajet en TGV (à fortiori un A/R) ça monte vite a plus de 100€ (surtout si on est pas assez jeune ou pas assez vieux pour bénéficier d'une carte de réduction abordable), à plusieurs ça fait plusieurs centaines d'€. La SNCF pourrait très bien se contenter de récupérer les clients "trop pauvres" pour accéder au TGV dans ses bus ou sa filiales de covoiturage, mais elle a fait le pari (réussi) de proposer aussi du train, rapide, à des tarifs très attractifs. On lui reprocher beaucoup de choses mais pas ça, à mon humble avis. 

Modifié par Alexis60
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la jungle tarifaire, il m'arrive souvent d'aider des amis dans leurs réservations.

J'ai souvent constaté qu'il est souvent moins cher de prendre un billet en première car la SNCF et les autres opérateurs (Thalys, DB-Fernverkehr...) souhaitent remplir les rames...

Par exemple, un Bruxelles-Lyon à 129€ en seconde et 99€ en première!

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, CRL COOL a dit :

On réinvente la 3e classe en voulant nous faire croire que c'est toppissime.... et, comme du low cost, tout service supplémentaire est payant, si Bien qu'au final, un trajet Ouigo peut s'avérer plus cher qu'un Prem's sur un TGV "normal".... ça peut se qualifier d'arnaque. Je t'accordes qu'on retrouve ça dans l'aérien avec Les deux plus grosses low cost européennes.

Sauf que les Prems, il faut se battre pour les avoir. Certes, les tarifs à 10€ de Ouigo aussi, mais ceux qui sont équivalents aux TGV Prems sont plus facilement accessibles. De plus, en dernière minute en pointe hebdo, si les tarifs de Ouigo peuvent être équivalents à ceux de TGV/inOui avec carte commerciale, les non détenteurs de carte peuvent y trouver leur compte. Enfin, Ouigo est extrêmement avantageux pour les familles avec enfants : une clientèle qui se détournait facilement du train au profit de la voiture, à cause de tarifs mal étudiés pour elle.

Modifié par Arnaud68800
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Alexis60 a dit :

La SNCF pourrait très bien se contenter de récupérer les clients "trop pauvres" pour accéder au TGV dans ses bus ou sa filiales de covoiturage, mais elle a fait le pari (réussi) de proposer aussi du train, rapide, à des tarifs très attractifs. On lui reprocher beaucoup de choses mais pas ça, à mon humble avis. 

et l'effet de siphonnage des voyageurs des TGV vers les Ouigo, c'est carrément du manque à gagner pour la SNCF, enfin comme je dis, on ne peut avoir de l'or pour le prix du plaqué, on  en a pour son argent et pas plus et ça, les français ne l'ont pas encore compris dans leur course à tout pour pas cher.

Modifié par ADC01
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, ADC01 a dit :

et l'effet de siphonnage des voyageurs des TGV vers les Ouigo, c'est carrément du manque à gagner pour la SNCF

Oui, environ la moitié des voyageurs d'Ouigo apparemment.

 

il y a 38 minutes, ADC01 a dit :

les français ne l'ont pas encore compris

:Smiley_08::Smiley_08:

Pas compris quoi ? Qui se plaint ?

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, TER200 a dit :

 

 

:Smiley_08::Smiley_08:

Pas compris quoi ? 

Ça

 

il y a 41 minutes, ADC01 a dit :

on  en a pour son argent et pas plus

Besoin d'une explication de texte ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, ADC01 a dit :

et l'effet de siphonnage des voyageurs des TGV vers les Ouigo, c'est carrément du manque à gagner pour la SNCF

Non, car bien calculé c'est censé libérer des places dans les TGV (inOui) "normaux" qui elles pourront être vendues plein pot aux voyageurs les moins sensibles au prix (c'est comme ça qu'on les appelle). La SNCF (euh SNCF, il ne faut pas dire la... mais j'ai du mal) ne pratique pas que le yield management. Elle pratique aussi le revenue management.

Dégrader à dessein le service à prix réduit est un moyen de redonner sa vraie valeur au service normal.

Pour prendre un exemple dans un autre domaine, très concurrentiel : quelle différence entre une box SFR et RED SFR ? Aucune, si ce n'est le prix... surtout quand tout ça passe par les  mêmes câbles de l'opérateur historique France Telecom, mais pour justifier le prix plus élevé pour l'une (SFR), l'offre de service est dégradée sur l'autre  (RED SFR). Quand ça fonctionne bien, c'est pareil pour les deux. S'il y a un problème, avec SFR vous avez les boutiques, un centre d'appel, qui ont de larges prérogatives pour remédier à l'incident en mettant en oeuvre une solution alternative immédiate (permettre de se connecter en 4G par exemple) alors qu'avec RED SFR le client doit se débrouiller tout seul (ou en communauté de clients c'est à dire faire le boulot lui-même). J'ai pris un exemple avec SFR sans vouloir spécialement pointer du doigt ce fournisseur d'accès internet. On retrouve à peu-près la même chose chez les autre opérateurs (Orange versus Sosh, Bouygues versus B and You). Tiens, au fait SFR devient ALTICE.

Bon, ce n'est pas pour rien que SNCF a embauché plein de gens venant de H.E.C. ou similaire.

 

 

  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, ADC01 a dit :

et l'effet de siphonnage des voyageurs des TGV vers les Ouigo, c'est carrément du manque à gagner pour la SNCF, enfin comme je dis, on ne peut avoir de l'or pour le prix du plaqué, o  en a pour son argent et pas plus et ça, les français ne l'ont pas encore compris dans leur course à tout pour pas cher.

L'effet siphonnage ne concerne qu'une partie des voyageurs Ouigo (environ la moitié), les autres auraient utilisé un autre mode de transport. De plus, un client qui passe du TGV classique à Ouigo n'est pas une perte sèche pour l'activité TGV puisque par le biais du yield, cela fait dans une certaine mesure baisser le prix du TGV donc attire une nouvelle clientèle.  
Au final même si 100 voyageurs qui auraient pris le TGV prennent finalement Ouigo pour son prix, ça ne fait pas 100 voyageurs en moins pour TGV ! D'ailleurs il est loin d'être certain que tous ces voyageurs auraient continué de prendre le TGV face la l'offre pléthorique de transport qui s'offre désormais à eux : vols low cost, cars, covoiturage... L'époque où les Français avaient le choix entre prendre le train ou rester chez eux est révolue ! On peut le regretter mais c'est ainsi. La SNCF peut se lamenter en se disant que c'était mieux avant (ce qui est vrai sur certains aspects), contempler sa part de marché, son offre, et finalement ses effectifs de roulants régresser, ou peut aller de l'avant en s'adaptant à cette donne. 
Et au delà des bénéfices que peut en tirer la SNCF, il me semble heureux, en tant que citoyen, que des infrastructures dont le financement est principalement public soient accessibles au maximum de citoyens, même si le bénéfice par passager transporté est plus modeste pour l'exploitant. 

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Alexis60 a dit :

En attendant ça marche... donc soit les clients Ouigo sont des pigeons qui ne sont pas fichus de se rendre compte du coût complet le de leur trajet, soit ils trouvent leur compte à voyager généralement beaucoup moins cher qu'avec TGV/inOui malgré quelques inconvénients en contreparties. Dans les deux cas la boîte y gagne donc je ne vois pas quel problème cela peut te poser, d'autant que cela se fait avec des salariés au même statut que sur les autres trains SNCF (on est loin du modèle de l'aérien low cost, décrié à juste titre).
Evidemment tout n'est pas si rose : cela segmente l'offre, surtout quand un Ouigo se substitue à un TGV (les TGV concernés étaient de toute façon dans le collimateur depuis des années), mais Il me semble utile de rappeler une chose aux cheminots & autres ayants droit : un trajet en TGV (à fortiori un A/R) ça monte vite a plus de 100€ (surtout si on est pas assez jeune ou pas assez vieux pour bénéficier d'une carte de réduction abordable), à plusieurs ça fait plusieurs centaines d'€. La SNCF pourrait très bien se contenter de récupérer les clients "trop pauvres" pour accéder au TGV dans ses bus ou sa filiales de covoiturage, mais elle a fait le pari (réussi) de proposer aussi du train, rapide, à des tarifs très attractifs. On lui reprocher beaucoup de choses mais pas ça, à mon humble avis. 

Mon ressenti en tant que (jeune) voyageur c'est que Ouigo (que je n'ai jamais pris mais je vois les tarifs sur les sites distributeurs) c'est en général pratiquement pas moins cher que le vrai TGV avec carte de réduction, carte de réduction qui est indispensable si on voyage un minimum régulièrement (certes pour les ni jeunes ni senior la carte week-end coûte quand même 75 euros, mais tous les 6 mois on voit pousser une offre à prix cassé pour les cartes de réduction). Pratiquement pas moins cher mais pour tellement de contraintes ! Du coup je me demande vraiment quel est le public de Ouigo, des personnes qui ne voyagent pas plus de une ou deux fois par an peut-être ? Qui habitent proche des gares Ouigo ?

Je suis vraiment inquiet pour le futur avec l'annonce de 25% de Ouigo d'ici quelques années, j'ai vraiment peur que ça implique une réduction de l'offre classique. Au delà du confort ce qui me gêne vraiment c'est le fameux embarquement. Je ne comprends pas la logique d'obliger à se présenter 30 minutes avant le départ (surtout que certains perdent déjà du temps pour accéder aux gares excentrées), de perdre tout ce temps pour ensuite filer à 320 km/h sur une LGV aux péages hors de prix.

Je suis pas contre une offre à bas coût bien au contraire mais je trouve que Ouigo c'est pas cohérent. Au moins s'ils pouvaient trouver le moyen d'assouplir l'embarquement à 5 ou 10 minutes ça le serait déjà un peu plus... Intercités 100% éco je suis déjà bien plus fan, on rentabilise les voies classiques aux péages bien moins cher, avec des trains lents qui peuvent concurrencer les cars.

Bon évidemment je sais bien que si la SNCF a fait du TGV low-cost c'est pour se préparer à l'ouverture à la concurrence et éviter qu'un autre prenne ce créneau... Mais paradoxalement je trouve que plus l'offre est segmentée de la sorte moins c'est favorable au consommateur puisque la personne qui a une carte de réduction/abonnement/forfait quelconque sur le TGV peut pas prendre le Ouigo avec et inversement, donc diminution du choix... Finalement c'est un peu comme un avant-goût de ce qui va peut-être arriver avec plusieurs opérateurs lapleunicheuse

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, TintinGV a dit :

Si,le debit fibre n'est pas le même.

Justement ! Ce n'est pas un choix (mercatique plus que technique) de ne pas accorder le même débit ?

Pour nos trains, on peut même imaginer qu'un iNoui fasse un meilleur temps de parcours que le Ouigo qui passera derrière, à desserte identique et caractéristiques similaires du sillon disponible. 2h04 (je crois que c'est le temps de trajet de référence) pour un Paris - Bordeaux (iNoui). Dégradé à 2h20 pour le second (Ouigo), pourquoi pas ? Juste pour participer à la justification de la différence de prix et conserver le maximum de voyageurs "les moins sensibles au prix" ou "les plus sensibles au temps de parcours" sur inOui. Je ne fais que proposer des exemples pour illustrer mon propos, sans savoir si ce genre de chose est ou pas dans les cartons. Je serais étonné que ce ne soit pas le cas. Reste juste à mesurer si la dégradation du temps de parcours d'un quart d'heure (dans mon exemple et pour rester raisonnable) ne fait pas perdre des voyageurs à l'axe. Les gens du marketing sont censés savoir calculer ça et voir si le bilan est profitable ou pas.

Les "anciens" ont connu les TEE, le "Jules Vernes" par exemple sur Nantes. Uniquement en 1ère classe. Qu'est ce qui aurait empêché d'offrir des places de deuxième classe ? Techniquement, rien ne l'empêchait (je ne veux pas entrer dans une discussion sur le matériel, si on veut l'imaginer de conception ou l'adapter à une, deux, trois classes si on veut, ça reste du domaine du possible). Mais non, ce rapide "Jules Vernes" (il y en avait d'autres) a été voulu première classe seulement. La recette s'en ressent automatiquement. Sauf à se retrouver confronté à des voyageurs qui préfèrent renoncer. L'estimer c'est tout l'art des études marketing.

 

 

Modifié par PLANONYME
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, connector a dit :

Mon ressenti en tant que (jeune) voyageur c'est que Ouigo (que je n'ai jamais pris mais je vois les tarifs sur les sites distributeurs) c'est en général pratiquement pas moins cher que le vrai TGV avec carte de réduction, carte de réduction qui est indispensable si on voyage un minimum régulièrement (certes pour les ni jeunes ni senior la carte week-end coûte quand même 75 euros, mais tous les 6 mois on voit pousser une offre à prix cassé pour les cartes de réduction). Pratiquement pas moins cher mais pour tellement de contraintes ! Du coup je me demande vraiment quel est le public de Ouigo, des personnes qui ne voyagent pas plus de une ou deux fois par an peut-être ? Qui habitent proche des gares Ouigo ?

Je te confirme que ces formules ne sont pas forcément moins chères que les TGV normaux.

il y a 39 minutes, connector a dit :

Je suis vraiment inquiet pour le futur avec l'annonce de 25% de Ouigo d'ici quelques années, j'ai vraiment peur que ça implique une réduction de l'offre classique. Au delà du confort ce qui me gêne vraiment c'est le fameux embarquement. Je ne comprends pas la logique d'obliger à se présenter 30 minutes avant le départ (surtout que certains perdent déjà du temps pour accéder aux gares excentrées), de perdre tout ce temps pour ensuite filer à 320 km/h sur une LGV aux péages hors de prix.

Si le passage à 25 % de Ouigo se fait sans suppression de trains classiques, OK!

L'embarquement 30 minutes à l'avance a deux buts:

-faciliter le contrôle des titres de transports afin d'éviter la fraude, là OK.

-mais surtout de faire "casquer" le client qui n'aurait pas enregistré ses bagages ou si ceux-ci sont hors taille "cabine", ainsi que les bagages supplémentaires.

Les Thalys IZY circulant entre Paris et Bruxelles appliquent le même process...

il y a 39 minutes, connector a dit :

Bon évidemment je sais bien que si la SNCF a fait du TGV low-cost c'est pour se préparer à l'ouverture à la concurrence et éviter qu'un autre prenne ce créneau... Mais paradoxalement je trouve que plus l'offre est segmentée de la sorte moins c'est favorable au consommateur puisque la personne qui a une carte de réduction/abonnement/forfait quelconque sur le TGV peut pas prendre le Ouigo avec et inversement, donc diminution du choix... Finalement c'est un peu comme un avant-goût de ce qui va peut-être arriver avec plusieurs opérateurs lapleunicheuse

C'est, en effet, pour occuper le terrain.

Une relation qui, dès 2018/2019, sera un laboratoire est la liaison Paris-Bruxelles:

THALYS (LGV)

THALYS IZY (LGV+ ligne classique)

ICE de DB-Fernverkehr de la relation Bruxelles-Francfort prolongée vers Paris (LGV)

ETR 1000 de TRENITALIA (FS) Paris-Bruxelles (LGV) sous le nom de "Flèche Rouge"

Trains classiques, ex Intercités, exploités par B-Europe en collaboration avec la Région Hauts de France (ligne classique)

ICE de DB-Fernverkehr Paris-Cologne desservant les gares belges de Mons, Charleroi, Namur et Liège (axe dit de la dorsale wallonne) par la LGV et la bifurcation d'Antoing

Cela pourrait atteindre presque 50 trains/jour/sens!

Ceci aura pour effet mécanique une baisse des tarifs et une guerre commerciale afin d'offrir le meilleur service à bord afin d'attirer la clientèle pour rentabiliser le péage des sillons...

Modifié par SEV1977
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, SEV1977 a dit :

Cela pourrait atteindre presque 50 trains/jour/sens!

Ceci aura pour effet mécanique une baisse des tarifs et une guerre commerciale afin d'offrir le meilleur service à bord afin d'attirer la clientèle pour rentabiliser le péage des sillons...

Sur ce type de relation, et avec des mix LGV/Ligne classique peut-être. Mais sur un axe type Paris-Lyon-Sud, est-ce qu'il y a des sillons de disponibles sur LGV ? Il me semble que non aux heures d'affluence, donc qui dit nouveaux entrants dit peut-être moins de sillons pour l'opérateur historique ? (et donc au final pas forcément plus de trains)

Aucune idée de comment seraient attribués les sillons après...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, connector a dit :

Sur ce type de relation, et avec des mix LGV/Ligne classique peut-être. Mais sur un axe type Paris-Lyon-Sud, est-ce qu'il y a des sillons de disponibles sur LGV ? Il me semble que non aux heures d'affluence, donc qui dit nouveaux entrants dit peut-être moins de sillons pour l'opérateur historique ? (et donc au final pas forcément plus de trains)

Aucune idée de comment seraient attribués les sillons après...

Il se posera un problème de capacité de la ligne...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, TRAXX186 a dit :

Enfin pour parler des Italiens, depuis le temps qu'ils doivent faire de la grande vitesse en France.. j'ai encore un doute lol

Tout à fait!! Il y a quelques années, il y a même eu des sillons traces pour faire des Milan Paris via..... Nice!!! Mais je ne sais même pas si à l'époque Les ETR500 ont été validées par l'EPSF. 

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, ADC01 a dit :

et l'effet de siphonnage des voyageurs des TGV vers les Ouigo, c'est carrément du manque à gagner pour la SNCF, enfin comme je dis, on ne peut avoir de l'or pour le prix du plaqué, on  en a pour son argent et pas plus et ça, les français ne l'ont pas encore compris dans leur course à tout pour pas cher.

Oui et non.

  • Oui car une frange de voyageur souhaiterait même que la boite les payent pour prendre le train et la seul chose qui les intéresse c'est "y'a de la Waÿ Faÿ?????une prise de courant", il se moque totalement de la couleur du train, du bar à bord pour prendre un café...
  • Non car il y' a nouvelle clientèle à pendre.Je prends l'exemple de Madame Stadiste qui co-entraine dans une association sportive une vingtaine de gamines de 7 à 11 ans. Dans le cadre de son championnats et au grès des 1/4; 1/2 finales ils sont obligés de prendre des places le soir même des résultats du tout pour le lieu ou se tiendra le tour suivant qui a lieu 2/3 semaines plus tard. Bien sur, comme c'est national... Auparavant c'était louage de minibus, covoiturage et cie car le tgv classique était hors budget, budget auquel il faut rajouter l’hébergement. Cette année les 12 gamines ont prit Ouigo pour se rendre à Marseille pour 10€ l'A/R chacune (avec 3 adultes)... l'A/R total depuis marne la vallée pour 15 personnes à couté 330€ . Même avec un tarif groupe, le trajet dépassait les 1200€ depuis paris. en offre classique. Résultats, pas mal de club sportif ou association utilise ouigo. Pour les gamines, la seule chose qui change du bus c'était de mettre un peu plus de 3h ou lieu des  7h30 habituelles.

Après effectivement c'est pour moi le retour de la 3ème classe.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, connector a dit :

Je ne comprends pas la logique d'obliger à se présenter 30 minutes avant le départ (surtout que certains perdent déjà du temps pour accéder aux gares excentrées), de perdre tout ce temps pour ensuite filer à 320 km/h sur une LGV aux péages hors de prix.

Je suis pas contre une offre à bas coût bien au contraire mais je trouve que Ouigo c'est pas cohérent. Au moins s'ils pouvaient trouver le moyen d'assouplir l'embarquement à 5 ou 10 minutes ça le serait déjà un peu plus...

Ouigo est d'abord un modèle d'organisation qui préfigure celle de tous les TGV : vente uniquement par internet, contrôle avant embarquement, pack de base à prix attractif et facturation des services supplémentaires.

Les 30mn sont nécessaires pour réaliser les opérations de contrôle qui autrement sont faites en "temps masqué" pendant le trajet.
Avec les portiques en gare, ça sera exactement pareil pour tous les TGV.

Il y a 11 heures, PLANONYME a dit :

Pour nos trains, on peut même imaginer qu'un iNoui fasse un meilleur temps de parcours que le Ouigo qui passera derrière, à desserte identique et caractéristiques similaires du sillon disponible. 2h04 (je crois que c'est le temps de trajet de référence) pour un Paris - Bordeaux (iNoui). Dégradé à 2h20 pour le second (Ouigo), pourquoi pas ? Juste pour participer à la justification de la différence de prix et conserver le maximum de voyageurs "les moins sensibles au prix" ou "les plus sensibles au temps de parcours" sur inOui.

Au niveau des sillons, la rentabilité n'est pas dans la détente, au contraire. L'exploitant de la ligne a besoin d'écouler un gros trafic pour la rentabiliser, donc il préfère avoir des trains qui font le trajet en 2h04 qu'en 2h20.

Pour la clientèle, la distinction sur le prix du billet ne se fait plus sur le temps de trajet depuis longtemps (à peu près depuis l'abandon des trains classiques sur la ligne PLM). C'est sur le niveau de confort et de services, et surtout sur la flexibilité commerciale que le marketing peut distinguer les offres.

Un billet non modifiable et non remboursable acheté 2 mois à l'avance sera vendu 3 fois moins cher qu'un billet open acheté la veille. Une place dans un train en heures creuses sera moins chère pour maximiser le remplissage.
Une offre commerciale uniquement vendue sur internet pourra éviter les frais de structure (guichets en gare), et pourra faire varier le tarif très rapidement suivant des algorithmes astucieux.
Sur IZY on a même ouvert la réservation des strapontins à prix bradé pour optimiser le remplissage (surbooking), mais tous les voyageurs de ce train ont le même temps de trajet.

Donc Ouigo n'est pas une 3e classe, c'est simplement la phase de mise au point du TGV après-sncf.
Et pour le label !nOui , il s'agit aussi de rompre avec le modèle traditionnel : en clair faire oublier la sncf avec ses guichets poussiéreux et ses contrôleurs qui poinçonnent un billet en carton.

Modifié par cc27001
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...