Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge


Messages recommandés

  • Réponses 3,8k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Bonsoir, je suis de retour ce soir à VIERZON (en voiture) et je suis "colère" j'ai participé à mon modeste niveau, à la remise en état de la caténaire en aidant les collègues des travaux (ayan

on va mettre les points sur les I, il n'y a aucun argument narcissique, juste une remarque fortement ironique la gravité du sujet je la mesure Monsieur, comme tous les gens ici et comme tous les

Pas neutre? Désolé mais je soigne les jeunes, les vieux, les noirs, les blancs, les arabes et les juifs, les cons, la flicaille et la racaille (avec une préférence pour la flicaille je vous l'accorde

Images publiées

Par ailleurs je remercie ceux qui ont répondu à ma demande sur les protections latérales des voies directes dans les gares nouvelles sur les lignes TGV.

il semble que plus la gare est récente, plus la protection est renforcée.

Si le gouvernement met vraiment de l'argent afin de moderniser les voies classiques, (ce qui reste à obtenir, surveiller, etc), il conviendrait peut-être que dans les gares où il existe ces voies directes (où l'on circule à 150 km/h dans le cas présent), des protections latérales soient conçues et construites.

Les 5 gares les plus récentes, sur les LGV Est et Rhin-Rhône, n'ont aucune protection.

Et il y a de nombreuses gares sans voies directes ou l'on roule à 220 sur les voies à quai...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah OK.... On est bien d'accord sur Brétigny, donc...

Pour Fromental, à part un essieu dans les cailloux, il n'y a rien... Pas de blessé, pas de fuite..... Bref, rien qui ne peut attirer le sensationnalisme journalistique de la presse charognarde avide d'audience.

Quand même, j’aimerai bien savoir comment le démontage d’une paire d’éclisses peut faire dérailler une locomotive ; démontage sur un appareil, en ligne droite, en courbe… et je ne suis pas spécialement un charognard.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sous les yeux d'un poste d'aiguillage qui fonctionne en 24/7, niveau probabilité, ça doit ressembler à la chauve souris du sketch de Bigard.....

Les mauvaises langues diront que depuis la chaise-longue on n'aperçoit pas les voies

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand même, j’aimerai bien savoir comment le démontage d’une paire d’éclisses peut faire dérailler une locomotive ; démontage sur un appareil, en ligne droite, en courbe… et je ne suis pas spécialement un charognard.

Par écartement des deux rails, par élévations de ceux-ci, par malchance (autrement dit par probabilité). Sur une voie de raccordement, l'armement étant très léger, les rails sont en général bien moins maintenus et alignés. Enlever des éclisses leurs ôtent une part importante de leurs solidités et crées des défauts bien plus important que sur une voie à l'armement plus lourd sur laquelle la présence de plus nombreuses traverses alliées à un meilleur alignement permettront aux roues de ne pas sortir des voies.

En général...

EDIT

Non, avoir un gilet orange ne t'autorise pas à aller travailler sur une aiguille. Dans un poste, ils reçoivent des avis pour cela qui permettent notamment d'assurer la sécurité des agents de la voie en intervention. Voir des types s'activer sans aucun avis sur un aiguille devrait, au pire, faire que l'on se renseigne sur ce qui se passe.

Modifié par likorn
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème n'est pas là, le problème est que cette analogie s'arrête au terme "éclisse".

L’analogie est : dé-éclissage (Brétigny) et démontage d’éclisses à (Fromental) ; et non éclisses tout court.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand même, j’aimerai bien savoir comment le démontage d’une paire d’éclisses peut faire dérailler une locomotive ; démontage sur un appareil, en ligne droite, en courbe… et je ne suis pas spécialement un charognard.

2 éclisses, quelques tirefonds, décalage du bout à la barre à mine, courir très vite se cacher.... et en cas de pépin se réclamer d'un groupuscule compatible avec le pouvoir en place, ça allège les sanctions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, article qui met en scène un "expert" n'ayant jamais travaillé au bord des voies, mais qui connait tout sur les tire fonds et la fixation de la voie aux traverses.....

Et encore une fois, bien qu'on parle de l'entretien du réseau, on ne cite pas RFF.....

Sinon, tiré du même lien, une copie d'écran parmi les vidéo mise en ligne un peu après l'article, on voit le niveau journalistique et la relecture.... C'est vrai que ces lycéennes ont l'air éplorées du décès de leur surveillant..... Y a pas à dire, c'est du grand journalisme

Modifié par CRL COOL
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut oser aller dévisser des écrous sur une voie très fréquentée sans mettre en place les protections réglementaires ad-hoc (interception,...). C'est juste un peu suicidaire.

Le démontage des éclisses à Brétigny ne tiens pas la route, vu la densité de la circulation.

Par contre, la présence d’un poste d’aiguille juste à côté n’est pas un argument valable à 100%.

L’aiguilleur ou les aiguilleurs travaillent normalement le dos tourné aux voies, tout ce fait au TCO.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 éclisses, quelques tirefonds, décalage du bout à la barre à mine, courir très vite se cacher.... et en cas de pépin se réclamer d'un groupuscule compatible avec le pouvoir en place, ça allège les sanctions.

Comme dans la bataille du rail, alors oui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut comprendre les jeunes, dans leur monde "2.0" la mort "1.0" ça fait trop bolosse, c'est presque LoL

Ce n'est pas tant l'attitude de ces jeunes filles que je critique.... Par nervosité et devant les caméras, ont-elles pu maitriser leur attitude?? J'ai déjà vu des personnes ayant des crises de fou rire à un enterrement qui n'était pourtant pas médiatisé....

Par contre, quand tu mets une vidéo en ligne, tu peux choisir la miniature qui figurera en image figée sur le lien..... Une image de personnes en recueillement aurait été plus judicieuse. Et dans cette vidéo, il y a de quoi faire. N'est ce pas la base du journalisme que d'avoir une image qui colle au sujet évoqué???

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le démontage des éclisses à Brétigny ne tiens pas la route, vu la densité de la circulation.

Par contre, la présence d’un poste d’aiguille juste à côté n’est pas un argument valable à 100%.

L’aiguilleur ou les aiguilleurs travaillent normalement le dos tourné aux voies, tout ce fait au TCO.

Lorsqu'il a à manipuler les aiguilles, oui, mais la grande majorité de ce type de poste, le gars est assis avec vu direct sur les voies afin de surveiller le passage des circulations

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Anecdote

J’ai connu un gars de la SM (entretien de la mécanique des aiguillages), travailler, de temps en temps, sans rien dire sur une aiguille ; c’était sur voie de service, il est vrai ; et venir au poste après le travail effectué demander de signer la demande et la fin de l’intervention.

Si on voyait un type bricoler sur une aiguille, on disait «ça doit être encore Phiphi» (pour Philippe).

Tout est possible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Anecdote

J’ai connu un gars de la SM (entretien de la mécanique des aiguillages), travailler, de temps en temps, sans rien dire sur une aiguille ; c’était sur voie de service, il est vrai ; et venir au poste après le travail effectué demander de signer la demande et la fin de l’intervention.

Si on voyait un type bricoler sur une aiguille, on disait «ça doit être encore Phiphi» (pour Philippe).

Tout est possible.

Moi aussi, mais sur voies de service, et les gars du poste et du SM se connaissent

Ici, on est sur VP, cela déboule à 150, donc protection et annonceur de rigueur

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi, mais sur voies de service, et les gars du poste et du SM se connaissent

Ici, on est sur VP, cela déboule à 150, donc protection et annonceur de rigueur

D'accord avec toi ; c'est pour ça que je précisais que c'était une anecdote.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais il parait que c t pas grand chose, alors faudrait savoir !

Le Canard Enchaîné dans son édition du mercredi, a écrit que c'était juste un vol de portable sur un portable de secouriste !

Ben oui, faudrait savoir, l'UNSA Police.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut a tous,

déjà sincères condoléances aux familles et proches des blessés et personnes décédées. Une grosse pensée aussi à l'adc et aux asct présents dans ce train.

En regardant sur une photo sur le site du figaro concernant la première des voitures qui est couchée , on voit que l'attelage n'a plus la manille, un disque de frein manquant, et une boite d'essieu cassée.

Soit cela doit être du au déraillement, certes mais on voit que la boite d'essieu se trouvant avant, elle n'a rien.

Il est vrai qu'il y a une aiguille aussi entre la V1 et V3 . Rupture de boite d'essieu, défaut sur l'aiguille ?? il est vrai que cela fait penser a du bivoie..

Quoi qu'il en soit, c'est un jour noir pour tout le monde :(

Je reviens sur cette image qui semble faire cogiter.

Il y manque un disque de frein côté gauche (l'éclisse c'est côté droit), qui a pu etre détruit lorsque le bogie est retombé lourdement à côté du rail (à 130 les essieux tournent vite), il y manque un couvercle de capteur faiveley qui n'est pas la boîte d'essieu, et il y manque l'attelage. On voit aussi que le dossier est enfoncé selon un angle important, qui pourrait correspondre à l'effet d'un bivoie avec la voiture précédente restée en ligne mais couchée et dont la paroi gauche est déformée. De plus, le bogie est trop peu endommagé pour avoir rencontré de gros obstacles sur le quai.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et encore des critiques sur RTL... "Un accident sur la LGV est? Un cheminot qui effectuais des travaux sur les voies à été heurté par un TGV [...] après l'accident de Brétigny, cela viens à se demander si la sécurité est une préoccupation de la SNCF". (ce n'est pas la réplique exacte mais c'est des propos similaires. Ca me dégoutte d'en venir à un point pareil... Et je suis persuadé que sans l'accident que dis-je de la catastrophe de Brétigny, ce malheureux accident aurais été passé sous silence...

Enfin bon on ne refera pas les journalistes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...