Aller au contenu
Le Web des Cheminots

train à hydrogene en france


jackv

Messages recommandés

Le 18/08/2021 à 13:56, ZorbecLeGras a dit :

idéalement on peut électrolyser l'eau au pied des éoliennes en mer (bientôt des centaines quand les écolos les accepteront) et ainsi créer de l'hydrogène et de l'oxygène, denrée valant de l'or si la pandémie de covid persiste des années. 

La chaîne complète a été étudié vers 2010 et l'industrialisation se heurte à un blocage politique, écologique.

"se heurte à un blocage politique, écologique."

Et tu pourrais ajouter "économique" ,car cette solution techniquement possible, n'a aucun intérêt économique.

Dans le même genre, on peut chauffer une machine à vapeur en brulant des diamants...

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, TER200 a dit :
Le 18/08/2021 à 13:29, CGO a dit :

Si les proches consommateurs s'abstiennent le courant voyage plus loin, au final il finit toujours par trouver un consommateur, plus ou moins proche

Ou pas. Sinon les prix spot sur la marché de l'électricité ne deviendraient pas négatifs dans la moitié de l'Europe dès qu'il y a beaucoup de vent.

Produire de l'hydrogène par électrolyse, lorsqu'il y a surplus , par exemple la nuit, il y a peut être mieux à faire, si on veut utiliser du courant en surplus la nuit, comme renforcer le fret ferroviaire électrifié, qui roule principalement la nuit, au détriment du routier...
 

  • J'aime 2
  • Triste 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, CGO a dit :

Produire de l'hydrogène par électrolyse, lorsqu'il y a surplus , par exemple la nuit, il y a peut être mieux à faire, si on veut utiliser du courant en surplus la nuit, comme renforcer le fret ferroviaire électrifié, qui roule principalement la nuit, au détriment du routier...
 

Renforcer le fret ferroviaire mais seulement quand il y a du vent ? Et le reste du temps, on roule au Diesel ou on dit aux clients d'attendre ?

  • J'aime 2
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26/08/2021 à 21:29, VTT37 a dit :

"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

Citation

Marc Angenault, le maire de Loches, regrette lui aussi ce report à juin 2022 (...), il croit toujours "en la parole du président de la région François Bonneau qui s'est engagé avant et pendant les dernières élections régionales à redévelopper cette ligne de chemin de fer et à l'aménager pour recevoir des rames à hydrogène. Donc j'attends avec impatience le mois de juin". 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26/08/2021 à 21:29, VTT37 a dit :

On est prets, mais il faut fermer la ligne pour la remettre en état !!!  Faudrait peut etre remettre les choses à l'endroit avant de faire des promesses à la c.n

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Laroche a dit :

On est prets, mais il faut fermer la ligne pour la remettre en état !!!  Faudrait peut etre remettre les choses à l'endroit avant de faire des promesses à la c.n

C'est clair que ça n'était pas ligne à choisir,  de par son état et au final le faible nombre de rotations/voyageurs...

bon en même temps, si y a des merdes ça n'impactera aps grand monde...

bref encore une annonce clientélistes histoire de "greenwasher" l'action politique

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 36 minutes, capelanbrest a dit :

bref encore une annonce clientélistes histoire de "greenwasher" l'action politique

Et même JP Farandou n'a pas l'air trés convaincu (extrait de son interview au Parisien Dimanche du 29 aout 21)

image.png.75931c63f10d0ff30285dd194908444a.png

image.png.a03f47eee31f271539290ae85cad315f.png

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il semble que l'on ait encore une guerre de retard .. pas étonnant..

Premier train à hydrogène d’Alstom, le Coradia iLint vient de faire ses premiers pas à Östersund en Suède. le Coradia iLint offre des performances similaires à celles d’un TER classique avec une vitesse de pointe de 140 km/h, une capacité de 300 passagers et une autonomie de 1 000 kilomètres.
La Suède n’est pas le premier pays à accueillir le Coradia iLint. Les deux premiers trains 100 % hydrogène d’Alstom sont entrés en service commercial en 2018 en Allemagne et ont déjà parcouru plus de 100 000 km.

https://www.h2-mobile.fr/actus/train-hydrogene-alstom-debut-suede/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, jackv a dit :

il semble que l'on ait encore une guerre de retard .. pas étonnant..

Premier train à hydrogène d’Alstom, le Coradia iLint vient de faire ses premiers pas à Östersund en Suède. le Coradia iLint offre des performances similaires à celles d’un TER classique avec une vitesse de pointe de 140 km/h, une capacité de 300 passagers et une autonomie de 1 000 kilomètres.
La Suède n’est pas le premier pays à accueillir le Coradia iLint. Les deux premiers trains 100 % hydrogène d’Alstom sont entrés en service commercial en 2018 en Allemagne et ont déjà parcouru plus de 100 000 km.

https://www.h2-mobile.fr/actus/train-hydrogene-alstom-debut-suede/

Oui mais ça c'est dans des pays sous développés.😂

Mais le vrai problème est certainement du coté de la production d'H2. Vu l'état de notre outil de production et l'aversion de nos concitoyens à la construction de toute unité industrielle, j'ai bien peur que comme pour l'éolien marin, on attende un bon moment avant de voir quelque chose bouger dans ce domaine

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, Laroche a dit :

Oui mais ça c'est dans des pays sous développés.😂

 l'aversion de nos concitoyens à la construction de toute unité industrielle

surtout si les constructions sont proche de chez eux ... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, capelanbrest a dit :

C'est clair que ça n'était pas ligne à choisir,  de par son état et au final le faible nombre de rotations/voyageurs...

bon en même temps, si y a des merdes ça n'impactera aps grand monde...

bref encore une annonce clientélistes histoire de "greenwasher" l'action politique

Justement, je reviens d'un séjour dans les environs de Loches, et bien, cela fait causer dans les chaumières ce train à hydrogène, les gens pensent que cela va révolutionner le voyage en train, quand je leur ai expliqué en quoi cela consistait, à savoir, à remplacer uniquement le carburant diesel par de l'hydrogène,  et pas autre chose, ils tombent de haut

  • J'aime 3
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, ADC01 a dit :

Justement, je reviens d'un séjour dans les environs de Loches, et bien, cela fait causer dans les chaumières ce train à hydrogène, les gens pensent que cela va révolutionner le voyage en train, quand je leur ai expliqué en quoi cela consistait, à savoir, à remplacer uniquement le carburant diesel par de l'hydrogène,  et pas autre chose, ils tombent de haut

Effectivement ! Pour un voyageur ce qui est important c'est d'avoir un train à la bonne heure !

Que le train soit électrique, à vapeur, diesel ou hydrogène, il s'en moque totalement !

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 34 minutes, CGO a dit :

Effectivement ! Pour un voyageur ce qui est important c'est d'avoir un train à la bonne heure !

Que le train soit électrique, à vapeur, diesel ou hydrogène, il s'en moque totalement !

sauf lorsque le diesel est bruyant et puant..

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, ADC01 a dit :

Justement, je reviens d'un séjour dans les environs de Loches, et bien, cela fait causer dans les chaumières ce train à hydrogène, les gens pensent que cela va révolutionner le voyage en train, quand je leur ai expliqué en quoi cela consistait, à savoir, à remplacer uniquement le carburant diesel par de l'hydrogène,  et pas autre chose, ils tombent de haut

Parle leur de la catastrophe du Hindenburg et tu les verras sauter de joie 

🤣

  • J'aime 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, ZorbecLeGras a dit :

Parle leur de la catastrophe du Hindenburg et tu les verras sauter de joie 

🤣

relativisons.

Rares seront les trains avec un réservoir de 200 000m" comme le zeppelin LZ129...

le gaz de ville de houille(des cokeries)  composé en grande partie d'hydrogène a été distribué et utilisé d'environ de 1820 à 1971 (fermeture de la dernière usine a gaz " hors documents administratifs") soit 150 ans sans énormes catastrophes due a ce gaz,  il me semble ..

pour le LZ 129

Un extrait du rapport de la Commission d'enquête allemande stipule que sauf si l'accident a été causé par l'attaque criminelle évoquée, on ne peut conclure qu'à une série de circonstances malheureuses entraînant des conséquences majeures. Dans ce dernier cas la séquence d'événements la plus probable est :

alors que le dirigeable était en phase d'atterrissage une fuite du ballonnet 4 ou 5 a entraîné une accumulation de dihydrogène dans la partie arrière-haute de l'enveloppe ;

l'inflammation de ce mélange peut avoir 2 causes :

a) en raison des conditions atmosphériques le gradient de potentiel électrique près du sol était tel qu'une décharge électrostatique s'est produite à l'arrière causant l'ignition ,

b) l'enveloppe externe s'est trouvée mise à la terre à cause des câbles d'arrimage plus rapidement que la structure du dirigeable. En raison des changements rapides du potentiel causés par l'orage, il a pu y avoir une différence de potentiel entre la structure et l'enveloppe externe. Si ces parties étaient humides, ce qui est probable puisque le dirigeable avait rencontré de la pluie, la différence de potentiel a pu générer une étincelle qui a enflammé le mélange gazeux.

Le dihydrogène pur ne peut être enflammé, ainsi, on peut déduire que la première des causes du feu a été provoquée par une infiltration d'air et donc d'oxygène qui aurait rendu le mélange inflammable (la concentration maximale de dihydrogène (H2) dans l'air permettant une inflammation du mélange étant de 75 %).

https://fr.wikipedia.org/wiki/LZ_129_Hindenburg

 depuis la catastrophe de 1937 ,la technique ,les connaissances ,les matériaux ont évolués

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des sites industriels qui produisent et consomment de l'hydrogéne cela existe (les rafineries de pétrole par exemple), et cela n'explose pas tous les matins. Mais c'est tellement dans l'air du temps de se faire peur.

  • J'aime 2
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Laroche a dit :

Des sites industriels qui produisent et consomment de l'hydrogéne cela existe (les rafineries de pétrole par exemple), et cela n'explose pas tous les matins. Mais c'est tellement dans l'air du temps de se faire peur.

paroles faciles !

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

voila des paroles constructives !

Effectivement les problèmes de stockage d'H, de distribution d'H dans un véhicule sont identifiés clairement; ce qui m'inquiète un peu c'est la réaction chimique inévitable du métal du réservoir avec l'H et ceci dans un environnement en mouvement brusque avec des chocs multiples.

Rien d'impossible mais cela risque d'être assez couteux.

Evitons de penser aux émeutes anarchiques de nos villes: j'ai déjà vu des véhicules électriques bruler (batteries LiIon ultra polluantes) mais un véhicule avec réservoir H, il faudrait tester avant d'en généraliser l'usage (=on n'a toujours de voiture atomique !)

  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, ZorbecLeGras a dit :

Evitons de penser aux émeutes anarchiques de nos villes: j'ai déjà vu des véhicules électriques bruler (batteries LiIon ultra polluantes) mais un véhicule avec réservoir H, il faudrait tester avant d'en généraliser l'usage (=on n'a toujours de voiture atomique !)

Il parait même qu'à une époque pas si lointaine, des chevaux ont renversés et tués des braves piétons. 🙂

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Laroche a dit :

Il parait même qu'à une époque pas si lointaine, des chevaux ont renversés et tués des braves piétons. 🙂

effectivement  et bien d'autres drames: je constate que l'on a affaire à un historien !

D'ailleurs il était courant de découper les chevaux blessés à Paris (et autres villes) pour la boucherie.

Sinon, quel rapport entre train à hydrogène et ... le cheval ?

Si c'est pour se moquer d'avance d'un incendie de voiture à hydrogène, je propose que tu te portes volontaire pour nous faire des photos avec ton smartphone (sans téléobjectif) 😴

 

Modifié par ZorbecLeGras
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, ZorbecLeGras a dit :

 

la peur des humains envers l'inconnu ?

 

c'est pour cela d'ailleurs qu'au niveau politique la tendance  majoritaire des français est assez conservatrice voir réac.. pour les plus durs

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, ZorbecLeGras a dit :

ce qui m'inquiète un peu c'est la réaction chimique inévitable du métal du réservoir avec l'H et ceci dans un environnement en mouvement brusque avec des chocs multiples.

Evitons de penser aux émeutes anarchiques de nos villes: j'ai déjà vu des véhicules électriques bruler (batteries LiIon ultra polluantes) mais un véhicule avec réservoir H, il faudrait tester avant d'en généraliser l'usage (=on n'a toujours de voiture atomique !)

La réaction chimique du métal de réservoir sur un réservoir en mouvement ont certainement été appréhendés, de la même façon que le stockage et le remplissage?

Ce qui fait peur est peut-être le fait que cette technologie soit relativement nouvelle, en tout cas expérimentée à plus grande échelle depuis un petit moment et donne peut-être l'impression d'être immature.

Ce qui m'inquiète, pour ma part, c'est plutôt le bilan financier et écologique de l'hydrogène. Si pour le fabriquer on consomme plus que ce qu'on en tire, comme c'est mis en avant par endroits, je me pose la question de l'intérêt. Sans omettre que cette technologie ne semble pour l'instant qu'être un joujou pour élus en manque de singularité, et qui ont bien souvent des lubies quoi qu'elles en coûtent, pourvu qu'elles leur tapent à l'oeil.

Après, pour ce qui est de la sécurité, il y a bien eu des explosions avec des véhicules fonctionnant au G.P.L., ou des incendies (volontaires ou non) avec des véhicules fonctionnant au gaz, avec les craintes d'explosion que ça peut donner: je ne dirais pas que le risque zéro n'existe pas, on n'a pas à ma connaissance et pour l'instant eu d'incident aux conséquences fâcheuses avec des véhicules G.N.V., telle une explosion. Jusqu'au jour où...

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aussi silencieux qu'un train électrique, iLint, le train à hydrogène d'Alstom, ne rejette que de la vapeur et de l'eau.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/hydrogene-le-train-ilint-dalstom-a-roule-a-valenciennes-une-premiere-1413541

le coût de la production de l'hydrogène vert devrait baisser de 85% d’ici à 2050, plus on produit moins ça coûte si les investissements suivent

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...