Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Jean-Pierre Farandou - Président du Groupe SNCF


Messages recommandés

La SNCF, face à une perte «considérable», devra faire ses comptes (Djebbari)

La SNCF va accuser une perte « considérable » à cause notamment de la grève contre la réforme des retraites et des effets du confinement, si bien qu'elle devra remettre des investissements à plus tard, a prévenu vendredi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. « La loi prévoit une trajectoire financière à la fois pour le groupe SNCF et pour SNCF Réseau », sa filiale gérant les voies ferrées, a rappelé Jean-Baptiste Djebbari lors d'une audition au Sénat.

La loi ferroviaire de 2018 impose en effet au groupe SNCF d'atteindre un «équilibre économique» -c'est-à-dire qu'il doit assurer le fonctionnement du système ferroviaire sans endettement supplémentaire- avant 2022. SNCF Réseau doit parallèlement atteindre cet objectif d'ici à 2024. « Il est évident que cette crise nous oblige, parce que (...) la perte de la SNCF va être considérable, (...) à penser l'avenir en termes de respect de la trajectoire financière et à demander à Jean-Pierre Farandou (le PDG de la SNCF, NDLR) de commencer, avec ses équipes, de regarder l'ensemble de ces sujets », a déclaré Jean-Baptiste Djebbari au Sénat.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-sncf-face-a-une-perte-considerable-devra-faire-ses-comptes-djebbari-20200410

Ce n'est pas comme si l’État était littéralement en train de faire péter la dette et le déficit publics pour soutenir l'activité économique et le système de santé. Ne pourrait-il pas, pour une fois, faire de même pour SNCF ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 23 minutes, Bibloc a dit :

ça promet !  

attendons que lui et sa tutelle précisent leurs intentions et surtout le calendrier de sa mise en œuvre ....et le contenu  de la mise en œuvre.....!

inévitablement toutes les entreprises qui auront traversées cet épisode de "mise en panne" de notre économie vont être confrontées à la même problématique.

elles prendront toutes des mesures de correction tant sur le plan technique, que sur le plan de la gestion des effectifs .....et leur employabilité.

on sait reconstruire, on sait développer, mais on ne sait pas nécessairement reprendre et surtout comment une production mise à l'arrêt, production elle même maillon de toute une supply chaine....

c'est le gros chantier qui attend l'économie et les boites à l'issue du confinement et lorsque le boulot pourra reprendre.....et il ne faut à mon sens pas s’imaginer que tout le monde reprendra en même temps le même jour.....comme une rentrée ordinaire après des vacances....nombreux sont ceux qui devront supporter le chômage technique/partiel un moment encore, dans l'attente que leur activité soit rendu possible.

 

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 55 minutes, capelanbrest a dit :

attendons que lui et sa tutelle précisent leurs intentions

ça me paraît clair non ?  on ne change rien, on continue la trajectoire financière comme si de rien n'était alors que déjà, avant cette crise, ça menait le système ferroviaire droit dans le mur ...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 51 minutes, Bibloc a dit :

ça me paraît clair non ?  on ne change rien, on continue la trajectoire financière comme si de rien n'était alors que déjà, avant cette crise, ça menait le système ferroviaire droit dans le mur ...

non non moi ça n'est pas ce que j'ai lu ici et là....

on en reparlera lorsque la future vague de restructuration va intervenir....le Covid 19 sera un grand contributeur à l'effet "boost" inespéré des mesures que l'on hésitait à prendre.....

ce qui était prévu sur 5 ans le sera sur 2 (enfin je parle des économies et des rationalisations   tout le monde aura compris)...le reste dépendra de ce que l'on sera capable de prendre au passage dans le cadre des subventions européennes...par exemple.

enfin c'est ma vision des choses vu de l'extérieur.....

Donc soit la boite fait rentrer l'argent en allant chercher le marché ou en le recréant, soit les secteurs par trop qualifiés de gouffre sans fin seront mis en sommeil rapidement voir vendus à la découpe...

Globalement c'est bien pour cela, (entre autres), que la mise de SNCF  au statut de SA a été faite.

ça n'est pas une opinion perso sur ce sujet c 'est un fait possiblement réalisable si le politique le souhaite, désormais.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu me sembles bien naïf Jean-Marc. J'ai rêvé ou bien Christine Lagarde  et Pascal Lamy  ont déjà annoncé  le retour rapide aux  3%  de déficit   maximum ?

alors que des voix plus raisonnables demandent de prendre 5 mn pour réfléchir  avant de relancer la machine comme si rien ne s'était passé

Modifié par Bibloc
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Bibloc a dit :

tu me sembles bien naïf Jean-Marc. J'ai rêvé ou bien Christine Lagarde  et Pascal Lamy  ont déjà annoncé  le retour rapide aux  3%  de déficit   maximum ?

alors que des voix plus raisonnables demandent de prendre 5 mn pour réfléchir  avant de relancer la machine comme si rien ne s'était passé

soit je me suis mal exprimé soit un truc t'as échappé....

 

Il y a 8 heures, capelanbrest a dit :

ce qui était prévu sur 5 ans le sera sur 2 (enfin je parle des économies et des rationalisations   tout le monde aura compris)...le reste dépendra de ce que l'on sera capable de prendre au passage dans le cadre des subventions européennes...par exemple.

enfin c'est ma vision des choses vu de l'extérieur.....je persiste

donc en quoi suis je naïf ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mon présupposé :

Il y a 22 heures, Bibloc a dit :

ça me paraît clair non ?  on ne change rien, on continue la trajectoire financière comme si de rien n'était alors que déjà, avant cette crise, ça menait le système ferroviaire droit dans le mur ...

ce que tu as répondu

Il y a 21 heures, capelanbrest a dit :

non non moi ça n'est pas ce que j'ai lu ici et là....

on en reparlera lorsque la future vague de restructuration va intervenir....le Covid 19 sera un grand contributeur à l'effet "boost" inespéré des mesures que l'on hésitait à prendre.....

c'est moi le naïf en effet. Le inespéré m'a fait penser que tu parlais  de mesures destinées entre autres, à améliorer la lutte contre le réchauffement ...  entre autres ... Mesures qui nécessitent de sortir pour de bon de cette trajectoire financière

Modifié par Bibloc
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jean-Pierre Farandou était auditionné par la Commission de l’Aménagement du territoire et du Développement durable au Sénat ce matin,  où il a notamment affirmé sa volonté, si le contexte était favorable, d'une reprise à 100% du trafic début juillet,.

Citation

Le PDG de la SNCF a indiqué que, parmi les premières mesures à prendre pour relancer l’énorme machinerie ferroviaire, il faudrait se concentrer sur les opérations de maintenance des rames. « Nous avons énormément de rames garées « bon état » (…). Ce sont des mesures de précaution qui ont été prises pour rendre leur réutilisation plus facile lorsqu’on les remettra en service», (…). « Dans la perspective du 11 mai, nous allons augmenter les opérations de maintenance que nous avions jusque-là maintenues au strict nécessaire ».

Pour les TGV, elle prévoit une remontée progressive de l’offre avec le doublement du nombre de rames en circulation la première semaine, puis un TGV sur deux pendant un mois, et enfin un service à 100 % au début de l’été. « Cette mise en service progressive permettra aussi de rôder la relance de la machine »

Il a également exhorté le gouvernement, de rendre obligatoire le port du masque, notamment par les usagers des transports en commun car indispensable lorsque le mètre de distanciation sociale ne peut être respecté, notamment lorsque les trafic reprendra fortement sur les Transiliens/RER, et à moindre titre INOUI/OUIGO/IC et TER.

Citation

(…) le PDG en appelle aux pouvoirs publics pour imposer le port obligatoire du masque dans les transports ferroviaires. (…)  « Il faut vraiment que le port du masque soit obligatoire pour prendre les transports », a insisté Jean-Pierre Farandou.

Enfin, le PDG de la SNCF évoque sa crainte que la France connaisse un scénario similaire à La Chine, suite à la fin du confinement, à savoir une reprise des déplacements essentiellement réalisés par l'automobile, délaissant les transports en commun dont le train.

Citation

(…) le risque, si on ne rassure pas les voyageurs, c’est que les trains soient désertés. « Si le grand gagnant de cette crise, c’est la voiture individuelle, ce serait une catastrophe », s’alarme-t-il en rappelant qu’en Chine, les gens se sont précipités dans leur voiture pour se déplacer, par crainte de la contagion (…)

https://www.ville-rail-transports.com/ferroviaire/la-sncf-reclame-le-port-du-masque-obligatoire-dans-les-transports-publics/

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/il-faut-vraiment-que-le-port-du-masque-soit-obligatoire-demande-le-pdg-de-la

https://www.publicsenat.fr/sites/default/files/styles/pse_accueil_entete/public/thumbnails/image/fe90864f73df622143363204e201d981dc8eb3cb.jpg?itok=moapiiU9

Source : Public Sénat

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Greg4546 a dit :

Enfin, le PDG de la SNCF évoque sa crainte que la France connaisse un scénario similaire à La Chine, suite à la fin du confinement, à savoir une reprise des déplacements essentiellement réalisés par l'automobile, délaissant les transports en commun dont le train.

c'est clair. Moi le premier, j'emmènerai ma femme à son boulot en voiture pour ne pas l'exposer (et moi avec ..) et ce, quoi qu'il en coûte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, Bibloc a dit :

c'est clair. Moi le premier, j'emmènerai ma femme à son boulot en voiture pour ne pas l'exposer (et moi avec ..) et ce, quoi qu'il en coûte

« Moi » « ma » femme « moi »....

merci de bel éclairage sur l’intérêt général.... 

(aujourd’hui des trains roulent avec du personnel Sncf pour du personnel nécessaire au quotidien pour tous - soignants, alimentation, sûreté, - mais ils ont tort : devraient prendre leurs bagnoles pffff) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, Bibloc a dit :

ben oui, elle n'a qu'une peau et je tiens à elle !   c'est bien triste hein !   

Déjà qu'à longueur d'année, c'est le bordel sur la ligne, alors subir ce bordel et EN PLUS risquer d'attraper la chtouille , merci !

Personne ne t'oblige à prendre et à aimer le train ... , tu fais ce que tu veux de ta vie !

:Smiley_20:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après la grève, le coronavirus ébranle à son tour la SNCF

Moins de trois mois après une longue grève qui lui a coûté près d'un milliard d'euros, la SNCF subit de plein fouet la crise du coronavirus, qui se traduira pour elle par de «lourdes pertes». «Notre entreprise va connaître un choc important», a prévenu le PDG du groupe public Jean-Pierre Farandou dans un message aux cheminots publié mardi. «Nos recettes sont quasi nulles et les taux de réservation très faibles», constate la direction, alors qu'une bonne partie des coûts fixes demeurent. Accessoirement, la SNCF ne facture pas les TGV sanitaires qui transportent les malades du Covid-19.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/apres-la-greve-le-coronavirus-ebranle-a-son-tour-la-sncf-20200415

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 10/04/2020 à 22:46, TGV_13 a dit :

La SNCF, face à une perte «considérable», devra faire ses comptes (Djebbari)

La SNCF va accuser une perte « considérable » à cause notamment de la grève contre la réforme des retraites et des effets du confinement, si bien qu'elle devra remettre des investissements à plus tard, a prévenu vendredi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. « La loi prévoit une trajectoire financière à la fois pour le groupe SNCF et pour SNCF Réseau », sa filiale gérant les voies ferrées, a rappelé Jean-Baptiste Djebbari lors d'une audition au Sénat.

La loi ferroviaire de 2018 impose en effet au groupe SNCF d'atteindre un «équilibre économique» -c'est-à-dire qu'il doit assurer le fonctionnement du système ferroviaire sans endettement supplémentaire- avant 2022. SNCF Réseau doit parallèlement atteindre cet objectif d'ici à 2024. « Il est évident que cette crise nous oblige, parce que (...) la perte de la SNCF va être considérable, (...) à penser l'avenir en termes de respect de la trajectoire financière et à demander à Jean-Pierre Farandou (le PDG de la SNCF, NDLR) de commencer, avec ses équipes, de regarder l'ensemble de ces sujets », a déclaré Jean-Baptiste Djebbari au Sénat.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-sncf-face-a-une-perte-considerable-devra-faire-ses-comptes-djebbari-20200410

Ce n'est pas comme si l’État était littéralement en train de faire péter la dette et le déficit publics pour soutenir l'activité économique et le système de santé. Ne pourrait-il pas, pour une fois, faire de même pour SNCF ?

Bonjour,

Comparons ce que dit Djebarri vis a vis de la SNCF et de Air-France.

 https://www.publicsenat.fr/article/politique/jean-baptiste-djebbari-air-france-peut-tirer-profit-de-cette-crise-181863

Donc, on laisse crever la SNCF qui n'a que ce qu'elle mérite,  mais on subventionne à 600 % Air France.

Accesoirement, Djebarri n'est pas dut tout pro aviation.................. C'est juste son métier.

  • J'aime 5
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rendre obligatoire le port du masque à bord des TGV, mais encore faut-il que les masques même "grand public" soient facilement disponibles, et que l'on apprenne à le poser et à l'enlever correctement...

Ce même Djebbari qui recommande aux français d'attendre avant de réserver pour l'été, et qui imposera peut-être à la reprise  une mesure de distanciation avec un seul voyageur par bloc de 2 sièges et une alternance couloir/fenêtre, donc un taux de remplissage maximal des TGV de 50 % voire moins.

Proche des milieux aériens (il est contrôleur aérien de 2ème classe, TSEEAC) et de leurs lobbys qui viennent déjà tendre la sébille (il n'y a pas que AF) on a vite compris que pour l'aérien ça va couler à flot, mais pour le ferroviaire, ben faudra attendre.

Au passage, les coûts fixes demeurent, un avion qui ne vole pas ça coûte et il faut  l'entretenir, mais un TGV qui ne roule pas, c'est pareil !

On a lu dans de nombreux articles de presse des estimations des pertes mensuelles d'AF liées au Covid-19, mais pour la SNCF, nada, alors que les situations sont similaires, avec 90 % du trafic TGV à l'arrêt. C'est sans doute secret défense, mais ça permettrait de comparer.

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures, Greg4546 a dit :

Jean-Pierre Farandou était auditionné par la Commission de l’Aménagement du territoire et du Développement durable au Sénat ce matin,  où il a notamment affirmé sa volonté, si le contexte était favorable, d'une reprise à 100% du trafic début juillet.

Enfin, le PDG de la SNCF évoque sa crainte que la France connaisse un scénario similaire à La Chine, suite à la fin du confinement, à savoir une reprise des déplacements essentiellement réalisés par l'automobile, délaissant les transports en commun dont le train.

Source : Public Sénat

Une reprise du trafic à 100 % début juillet, il est certainement bien optimiste, sachant que cet été sera quand même très singulier, avec pas mal de festivals et rassemblements annulés, des voyageurs qui auront subi une baisse parfois importante de leurs revenus, une ponction de jours de congé ou des congés à date imposée, et une industrie du tourisme en grande difficulté.

Pas vraiment propice aux déplacements en famille en train pour les vacances, si vacances il peut y avoir.

On se doute bien qu'à l'heure de la reprise, ce sera les grandes radiales en premier, et en tout dernier (et avec encore des allégements) les dessertes les moins rentables ou les plus fragiles.

Et on peut supposer que le mouvement de contraction de l'offre TGV va se poursuivre, voire même s'amplifier au SA 2021.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures, Bibloc a dit :

ben oui, elle n'a qu'une peau et je tiens à elle !   c'est bien triste hein !   

Déjà qu'à longueur d'année, c'est le bordel sur la ligne, alors subir ce bordel et EN PLUS risquer d'attraper la chtouille , merci !

Tu es sur que qu'est la "chtouille" qu'elle va attraper ? :Smiley_59:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Albert-00 a dit :

Tu es sur que qu'est la "chtouille" qu'elle va attraper ? :Smiley_59:

Tiens c'est marrant, sur ce sujet, tu préfères t'en tenir à des blagounettes plutôt que de donner ton opinion sur le fait que l'état (gvt de droite, rappelons-le) va largement subventionner une boite privée (AF) et non la SNCF.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Roukmoute a dit :

Tiens c'est marrant, sur ce sujet, tu préfères t'en tenir à des blagounettes plutôt que de donner ton opinion sur le fait que l'état (gvt de droite, rappelons-le) va largement subventionner une boite privée (AF) et non la SNCF.

Je suis sur que ça aurait moins fait de bruit si ça avait été le contraire. Je ne sais pas comment sont réparties les intérêts financiers d'Air France, mais l'état doit en garder une partie, je pense. De plus Air France a un impact plus importane que la SNCF a l'international.

 Aujourd'hui on sait que la SNCF va survivre a cette crise, puisque le marché a la concurrence est tout juste en train de s'ouvrir, par contre a l'aérien, si Air France disparait ce sera Luftansha, Delta Airline pou autre qui la remplaceront et ça en sera fini d'une compagnie Française sur des relations internationales.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, Albert-00 a dit :

Je suis sur que ça aurait moins fait de bruit si ça avait été le contraire. Je ne sais pas comment sont réparties les intérêts financiers d'Air France, mais l'état doit en garder une partie, je pense. De plus Air France a un impact plus importane que la SNCF a l'international.

 Aujourd'hui on sait que la SNCF va survivre a cette crise, puisque le marché a la concurrence est tout juste en train de s'ouvrir, par contre a l'aérien, si Air France disparait ce sera Luftansha, Delta Airline pou autre qui la remplaceront et ça en sera fini d'une compagnie Française sur des relations internationales.

il faut arrêter de toujours penser que.....

pour connaitre l’actionnariat d'Air France il suffit juste de chercher un tout petit peu.....

Citation

Actionnaires

Structure au 27 février 201953,38 :

  • État français : 14,3 %
  • État néerlandais : 14 %
  • Delta Airlines : 8,8 %
  • China Eastern : 8,8 %
  • Personnel : 3,9 %
  • AirFrance-KLM : 0,3 % (auto-contrôle)
  • Flottant : 50,1 %

En juillet 2017, Delta Airlines et China Eastern ont acquis 20 % du capital du groupe (10 % chacun)54.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Air_France-KLM

Après abonder temporairement au capital ça se négocie ....(surtout avec les néerlandais qui sont chatouilleux sur le sujet) Air France n'en n'est pas à sa première crise depuis sa création en 33....et s'en relèvera...(souhaitons le) .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, NEMO94 a dit :

 

Proche des milieux aériens (il est contrôleur aérien de 2ème classe, TSEEAC)  

Bonsoir.

Je pensais qu'il était PNT (pilote de ligne).

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Djebbari

Citation

Après un passage en classes préparatoires (maths sup et maths spé), il intègre l'École nationale de l'aviation civile (ENAC) à Toulouse, où il sort major de sa promotion2. Il y reçoit une formation de technicien supérieur5. Il est affecté en tant que contrôleur aérien au sein de la direction générale de l'Aviation civile (DGAC)2. Il suit en parallèle une formation de pilote d'avion d'affaire et est ensuite embauché par la compagnie NetJets2. Lors d'un bref retour à la DGAC, il occupe la fonction de manager de développement économique du GIE DSNA Services de janvier 2014 à septembre 20156[source insuffisante] puis de chef de projet7. Il obtient ensuite une licence pour voler8 sur Pilatus PC-12. Au moment de son élection comme député, il est directeur des opérations de la compagnie aérienne privée Jetfly, entreprise de propriété partagée sur avions d’affaires turbo propulsés6,2. Il est par ailleurs expert indépendant auprès de l’Agence européenne de la sécurité aérienne et de la Cour d'appel de Paris6,2. Il a été à deux doigts de créer une compagnie aérienne régionale avec Sven Lung, fondateur de Brandalley1.

Avec ce parcours, on ne doute plus qu'il sera sensible aux sollicitations du transport aérien français plutôt que du ferroviaire.

 

Il y a 1 heure, Albert-00 a dit :

Je suis sur que ça aurait moins fait de bruit si ça avait été le contraire. Je ne sais pas comment sont réparties les intérêts financiers d'Air France, mais l'état doit en garder une partie, je pense. De plus Air France a un impact plus importante que la SNCF a l'international.

 Aujourd'hui on sait que la SNCF va survivre a cette crise, puisque le marché a la concurrence est tout juste en train de s'ouvrir, par contre a l'aérien, si Air France disparait ce sera Luftansha, Delta Airline pou autre qui la remplaceront et ça en sera fini d'une compagnie Française sur des relations internationales.

Le transport ferroviaire aura les mêmes problèmes que le transport aérien, après 2 mois et demi de quasi paralysie de ses activités, il faudra convaincre les voyageurs qu'ils peuvent reprendre le train en toute sécurité sur le plan sanitaire...

Quand aux concurrents qui devaient arriver sur les rails français au 2ème semestre ou en fin d'année, la conjoncture n'est pas favorable, Flixtrain renonce, et Thello sur le Paris/Milan j'ai des doutes !

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...