Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Bordel Hors Sujet


Messages recommandés

il y a 5 minutes, cc27001 a dit :

Au contraire je trouve qu'il y a un grand intérêt à aller traquer partout où ils peuvent des voyageurs

A la seule condition d'avoir les moyens de ses ambitions. Je ne pense pas que beaucoup de français soient d'accord pour éponger d'éventuelles pertes sur ce type  d'activité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, Laroche a dit :

A la seule condition d'avoir les moyens de ses ambitions. Je ne pense pas que beaucoup de français soient d'accord pour éponger d'éventuelles pertes sur ce type  d'activité.

nous avons bien epongé ouibus qq années

exemple : Ouibus  35 millions de déficit en 2017 pour un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros.

Modifié par jackv
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf que Ouibus, ce n'était pas vraiment le coeur de marché de la boutique, et qu'il a fallu remettre une dernière fois au pot avant de refiler le bébé à BlaBlaCar et heureusement que ça s'est fait, parce que le boulet aurait été invendable actuellement...

Si le démarrage des activités SNCF en Espagne est prévu pour le SA 2021 donc en décembre 2020, il peut se passer bien des choses d'ici cette échéance, dans la crise du Covid-19.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 32 minutes, jackv a dit :

nous avons bien epongé ouibus qq années

exemple : Ouibus  35 millions de déficit en 2017 pour un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros.

Pas faux, et si on ajoute Ouibus + Italo + Westbahn, ça fait un peu de monnaie, et ce dans la plus grande indifférence. Finalement il y a de la marge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Laroche a dit :

A la seule condition d'avoir les moyens de ses ambitions. Je ne pense pas que beaucoup de français soient d'accord pour éponger d'éventuelles pertes sur ce type  d'activité.

Tu oublies que dans la doctrine officielle TGV n'est pas une activité subventionnée ou "aidée" mais une activité commerciale, les "français" ne seraient donc pas sollicités...

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, assouan a dit :

Tu oublies que dans la doctrine officielle TGV n'est pas une activité subventionnée ou "aidée" mais une activité commerciale, les "français" ne seraient donc pas sollicités...

Sauf que bien malin qui pourra le vérifier...tant les comptes de SNCF sont tarabiscotés.......et incompréhensible pour le péquin lambda

Seul un cabinet d'expert comptables duement mandaté par la cour des comptes par exemple,  pourrait infirmer ou confirmer ce qui se dit officiellement.....à travers les diverses com de SNCF......quant à la participation potentielle du contribuable aux diverses activités commerciales.....

Le constat pourrait être potentiellement surprenant..... ;)

 

 

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 29 minutes, capelanbrest a dit :

Sauf que bien malin qui pourra le vérifier

Sans se plonger dans une expertise comptable il est facile de démontrer que le calcul est biaisé : tous les services voyageurs qui peuvent entrer en concurrence avec l'activité TGV sont torpillés. Trains de nuits et Intercités les premiers.

Cette politique de la terre brûlée rabat une partie des voyageurs vers le TGV (qui gagnent au passage en capacité pour réduire les péages, au détriment de la fréquence) et gonfle les chiffres. Le reste des voyageurs change de moyen de transport et le déficit des activités hors TGV et de SNCF Réseau se creuse...

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 44 minutes, capelanbrest a dit :

Sauf que bien malin qui pourra le vérifier...tant les comptes de SNCF sont tarabiscotés.......et incompréhensible pour le péquin lambda

Seul un cabinet d'expert comptables duement mandaté par la cour des comptes par exemple,  pourrait infirmer ou confirmer ce qui se dit officiellement.....à travers les diverses com de SNCF......quant à la participation potentielle du contribuable aux diverses activités commerciales.....

Le constat pourrait être potentiellement surprenant..... ;)

Cela c'est vu du fin fond du Finistère bigbisous
Il me semble au contraire que la cour des comptes épluche suffisamment souvent et avec l'esprit méthodique et critique qui la caractérise les comptes de la SNCF pour que toute suspicion de transfert de fonds d'une mission de service public vers une autre activité soit immédiatement relevée, signalée et sanctionnée…
Non?

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, assouan a dit :

Tu oublies que dans la doctrine officielle TGV n'est pas une activité subventionnée ou "aidée" mais une activité commerciale, les "français" ne seraient donc pas sollicités...

J'ai effectivement oublié ce détail bigbisous, mais il y a  quand meme un point qui me chagrine (façon de parler). L'activté TGV est integrée au final au bilan global de SNCF et c'est le contribuable qui compense, au travers de différents mécanismes comptables plus ou moins obscurs. Et pas sur que le grand public comprenne ces subtilités. :Smiley_19:

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Inharime a dit :

Cela c'est vu du fin fond du Finistère bigbisous
Il me semble au contraire que la cour des comptes épluche suffisamment souvent et avec l'esprit méthodique et critique qui la caractérise les comptes de la SNCF pour que toute suspicion de transfert de fonds d'une mission de service public vers une autre activité soit immédiatement relevée, signalée et sanctionnée…
Non?

oup's je n'en suis pas vraiment certains elle priorise .......en fonction du moment..... ! ;)

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, capelanbrest a dit :

oup's je n'en suis pas vraiment certains elle priorise .......en fonction du moment..... ! ;)

 

Et puis le rapport de la Cour des Comptes, à part les 2/3 articles de presse au moment de la parution, cela reste un rapport parmi tous les autres, bien rangés au fond d'une armoire :Smiley_29:

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, capelanbrest a dit :

oup's je n'en suis pas vraiment certains elle priorise .......en fonction du moment..... ! ;)

Non, elle est comme certains des plus virulents contempteurs de la SNCF qui sévissent sur ce site, elle ne renonce jamais :Smiley_15:.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, Nostromo a dit :

Sans se plonger dans une expertise comptable il est facile de démontrer que le calcul est biaisé : tous les services voyageurs qui peuvent entrer en concurrence avec l'activité TGV sont torpillés. Trains de nuits et Intercités les premiers.

Cette politique de la terre brûlée rabat une partie des voyageurs vers le TGV (qui gagnent au passage en capacité pour réduire les péages, au détriment de la fréquence) et gonfle les chiffres. Le reste des voyageurs change de moyen de transport et le déficit des activités hors TGV et de SNCF Réseau se creuse...

et malgré cette apocalypse,  le trafic augmente ....koiquesse

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, Laroche a dit :

et c'est le contribuable qui compense

J'aimerai bien savoir exactement par quel moyen. Les régions paient une partie du service TER, IDFMobilités paient une partie du Transilien. Ok. Une partie pour les TET, qui sont dorénavant soumis à appel d'offre (les concurrents percevront donc également ces subventions + une partie des taxes prises sur le TGV). Fret peut-être ? Ce serait étonnant que les concurrents n'aient pas porté plainte pour distorsion de concurrence. SNCF Réseau ? Branche comptable séparée qui reçoit effectivement des fonds publics sous forme d'une subvention d'État destinée à alléger les péages facturés aux trains de fret. Quelque soit l'opérateur afin d'éviter comme dit plus haut, la distorsion de concurrence. SNCF Réseau reçoit aussi des subventions d'investissement. On n'oubliera pas d'expliquer pourquoi SNCF Réseau a besoin de ces fonds et pourquoi la dette est aussi énorme ?

Tu vas nous parler des retraites ? Où l'Etat n'intervient que pour compenser le déficit démographique lié à la diminution permanente des effectifs. Comme n'importe quel régime spécial qui aurait le même problème. Dédicace aux mineurs.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, Bibloc a dit :

et malgré cette apocalypse,  le trafic augmente ....koiquesse

Plusieurs explications :
-
Effet OuiGo, en prévision de l'ouverture du marché intérieur.
- Augmentation de la demande en mobilité.
- Effet "Flygskam"

"Et les trains régionaux (TER), par le biais des correspondances, ont eux aussi profité de ce bel été, avec une hausse en juillet de 6 % du chiffre d'affaires lié aux clients occasionnels." Les Echos - 29 août 2019


Mais c'est la part modale qu'il faut analyser, les chiffres bruts sont moins pertinents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Gom a dit :

J'aimerai bien savoir exactement par quel moyen. Les régions paient une partie du service TER, IDFMobilités paient une partie du Transilien. Ok. Une partie pour les TET, qui sont dorénavant soumis à appel d'offre (les concurrents percevront donc également ces subventions + une partie des taxes prises sur le TGV). Fret peut-être ? Ce serait étonnant que les concurrents n'aient pas porté plainte pour distorsion de concurrence. SNCF Réseau ? Branche comptable séparée qui reçoit effectivement des fonds publics sous forme d'une subvention d'État destinée à alléger les péages facturés aux trains de fret. Quelque soit l'opérateur afin d'éviter comme dit plus haut, la distorsion de concurrence. SNCF Réseau reçoit aussi des subventions d'investissement. On n'oubliera pas d'expliquer pourquoi SNCF Réseau a besoin de ces fonds et pourquoi la dette est aussi énorme ?

Tu vas nous parler des retraites ? Où l'Etat n'intervient que pour compenser le déficit démographique lié à la diminution permanente des effectifs. Comme n'importe quel régime spécial qui aurait le même problème. Dédicace aux mineurs.

:Smiley_41:J'ai pris le soin de ne pas citer le mot déficit, ni régime spécial, ni avantages et il faut que tu remettes une petite piéce.

Au moins ton post aura t-il l'avantage de lister un certain nombre de subventions versées par les Régions, IDFM et l'Etat, dont le finnacement est assuré par les taxes et impots payés par chaque français. C'est factuel point barre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, Laroche a dit :

J'ai effectivement oublié ce détail bigbisous, mais il y a  quand meme un point qui me chagrine (façon de parler). L'activté TGV est integrée au final au bilan global de SNCF et c'est le contribuable qui compense, au travers de différents mécanismes comptables plus ou moins obscurs. Et pas sur que le grand public comprenne ces subtilités. :Smiley_19:

Non, le contribuable ne compense QUE les activités conventionnées et pas les autres même si la SNCF présente un bilan global (qui n'est que la somme de comptes gérés séparément).
C'est factuel. Point barre :Smiley_15:

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Inharime a dit :

Non, le contribuable ne compense QUE les activités conventionnées et pas les autres même si la SNCF présente un bilan global (qui n'est que la somme de comptes gérés séparément).
C'est factuel. Point barre :Smiley_15:

C'est pas moi qui ai fait la liste des subventions, ni leurs montants, ni meme employé ce terme. Ni parlé du dernier bilan de SNCF, ou du futur et encore moins des retraites.:Smiley_31:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 30 minutes, Laroche a dit :

C'est pas moi qui ai fait la liste des subventions, ni leurs montants, ni meme employé ce terme. Ni parlé du dernier bilan de SNCF, ou du futur et encore moins des retraites.:Smiley_31:

C'est vrai mais dans un post précédent tu as fais allusion aux comptes plus ou moins obscurs de la SNCF pour soupçonner que le TGV ou d'autres activités n'étant pas dans le domaine des services conventionnés soient financés par le contribuable.
C'est ton opinion mais tu voudras bien permettre à certains de ne pas la partager.
Les critiques à cet égard sont aussi anciennes que nombreuses et je doute fortement que l'entreprise n'ait pas, face à l'étroite surveillance dont elle fait l'objet et tout simplement par simple respect de ses engagements, pris toutes les mesures pour qu'un tel transfert ne puisse pas même être envisageable.
.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'aurais tendance à penser que c'est plutôt le TGV qui finance les autres activités mais j'ai mauvais esprit.

Par contre à tous ceux qui se gobergent avec des bilans financiers illisibles, même par les experts de haut vol, rien de plus facile de distordre les comptes. Il suffit par exemple de surfacturer les péages TGV et sous-facturer les péages fret. Puisque de toutes façons, il est pratiquement impossible de déterminer  quelles sont les coûts réels de circulation de tel ou tel type de train.

Vous voulez un exemple : le projet de RFF de taxer les Duplex d'un facteur 2. Alors qu'un Duplex et un TGV ordinaire ont à un poil près la même tare, circulent à la même vitesse et usent donc le matériel de la même manière. Mais c'était un moyen pour RFF de s'approprier les gains de rentabilité permis par le deux-niveaux.

 

Modifié par Bibloc
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, Inharime a dit :

C'est vrai mais dans un post précédent tu as fais allusion aux comptes plus ou moins obscurs de la SNCF pour soupçonner que le TGV ou d'autres activités n'étant pas dans le domaine des services conventionnés soient financés par le contribuable.
C'est ton opinion mais tu voudras bien permettre à certains de ne pas la partager.
Les critiques à cet égard sont aussi anciennes que nombreuses et je doute fortement que l'entreprise n'ait pas, face à l'étroite surveillance dont elle fait l'objet et tout simplement par simple respect de ses engagements, pris toutes les mesures pour qu'un tel transfert ne puisse pas même être envisageable.
.

Effectivement chacun est libre d'intepreter mes écrits, mais pour clarifier, je n'ai pas parlé de comptes obscurs, mais de mécanismes comptables et de compensation, ce qui n'est pas tout à fait le meme chose. De plus vous oubliez la phrase suivante qui recadre mon commentaire dans un cadre beaucoup plus génèral que nos chamailleries sur ce forum.

Je reconnais également votre droit de ne pas partager mes opinions, la réciproque étant également valable.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Bibloc a dit :

j'aurais tendance à penser que c'est plutôt le TGV qui finance les autres activités mais j'ai mauvais esprit.

Par contre à tous ceux qui se gobergent avec des bilans financiers illisibles, même par les experts de haut vol, rien de plus facile de distordre les comptes. Il suffit par exemple de surfacturer les péages TGV et sous-facturer les péages fret. Puisque de toutes façons, il est pratiquement impossible de déterminer  quelles sont les coûts réels de circulation de tel ou tel type de train.

Vous voulez un exemple : le projet de RFF de taxer les Duplex d'un facteur 2. Alors qu'un Duplex et un TGV ordinaire ont à un poil près la même tare, circulent à la même vitesse et usent donc le matériel de la même manière. Mais c'était un moyen pour RFF de s'approprier les gains de rentabilité permis par le deux-niveaux.

 

Ca c'était avant, maintenant depuis la séparation des activités, les branches ont une séparation comptable donc finit le Paris Lyon qui compensait les autres

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, fabrice a dit :

Ca c'était avant, maintenant depuis la séparation des activités, les branches ont une séparation comptable donc finit le Paris Lyon qui compensait les autres

ces histoires de péages ont démarré après la séparation des activités. Avant, il n'y avait pas lieu, et on avait des budgets globaux. Ce qui n'était ni mieux ni pire !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.



×
×
  • Créer...