Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La fraude coûte 400 millions par an à la SNCF et la RATP


Messages recommandés

Transports en Île-de-France : un «échec collectif» contre la fraude

Les auteurs du rapport soulignent un paradoxe français: la fraude reste «massive» alors que les tarifs pratiqués en Île-de-France sont «significativement plus bas» qu'ailleurs en Europe, notamment grâce au versement transport des employeurs. Mais les moyens déployés par les deux entreprises publiques ne sont pas à la hauteur de la tâche. À la RATP, on peine à mobiliser les contrôles aux périodes les plus fraudées: le soir et le week-end. Par ailleurs, ceux-ci ne portent pas suffisamment sur les «réseaux de surface» (trams et bus) les plus vulnérables.

À la SNCF, Transilien mise sur une meilleure étanchéité des gares grâce aux contrôles automatiques des portillons. on nous a déjà dit cela a la mise en place des CAB donc on ne change rien..

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/10/20002-20160210ARTFIG00087-transports-en-ile-de-france-un-echec-collectif-contre-la-fraude.php

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 424
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Janvier : reportage sur les galettes Février : article sur les sports d'hiver. Mars : la gastro est là, vite un article. Avril : les plantes poussent dans le sud pas dans le nord, ça mérite bien un

On dit des tarifs de la SNCF, mais personne ne critique la jungle des forfaits internet, ou mobile, voir les tarif de l'énergie électrique ou gazière, les français ont la critique sélective alors que

Je vais être provoc, mais l"exemple est vérifiable... Certains n'ont pas d'argent pour acheter un billet de train, mais, ils ont l'argent pour se payer 1 paquet de clopes chaque jour a 7 euros (21

Images publiées

Il y a 4 heures , jackv a déclaré:

Transports en Île-de-France : un «échec collectif» contre la fraude

Les auteurs du rapport soulignent un paradoxe français: la fraude reste «massive» alors que les tarifs pratiqués en Île-de-France sont «significativement plus bas» qu'ailleurs en Europe, notamment grâce au versement transport des employeurs. Mais les moyens déployés par les deux entreprises publiques ne sont pas à la hauteur de la tâche. À la RATP, on peine à mobiliser les contrôles aux périodes les plus fraudées: le soir et le week-end. Par ailleurs, ceux-ci ne portent pas suffisamment sur les «réseaux de surface» (trams et bus) les plus vulnérables.

À la SNCF, Transilien mise sur une meilleure étanchéité des gares grâce aux contrôles automatiques des portillons. on nous a déjà dit cela a la mise en place des CAB donc on ne change rien..

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/10/20002-20160210ARTFIG00087-transports-en-ile-de-france-un-echec-collectif-contre-la-fraude.php

 

ça veut dire quoi : "on peine à mobiliser" ?

fait il comprendre que els gents de la RATP travaillent à la carte ou que RATP ne fait pas le nécéssaire en moyens humains pourcouvrir les horaires sensibles ?

J'aurais tendence à opter pour al seconde explication bien que ... ;)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 mois plus tard...

il n'y a pas que l'IDF; ni les djeuns, ni les......

Saint-Brieuc. Elle fraude 28 fois dans le TGV, la SNCF lui réclame 3000 €

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/saint-brieuc-elle-fraude-28-fois-dans-le-tgv-la-sncf-lui-reclame-3000-eu-4717109

Une femme, âgée de 49 ans, comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour avoir, à 28 reprises, pris le train sans titre de transport .... Le tribunal la condamne à 2 mois de prison ferme et devra verser 3 064,90 € à la SNCF pour son préjudice matériel.

 

 

Transports en Île-de-France : un «échec collectif» contre la fraude

Sur 25/04/2016 at 20:25 , capelanbrest a déclaré:

ça veut dire quoi : "on peine à mobiliser" ?

fait il comprendre que els gents de la RATP travaillent à la carte ou que RATP ne fait pas le nécéssaire en moyens humains pourcouvrir les horaires sensibles ?

J'aurais tendance à opter pour al seconde explication bien que ... ;)

 

et pourtant c'est la RATP qui est la plus efficace pour les contrôles..et c'est quasi inexistant a la SNCF

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, jackv a déclaré:

il n'y a pas que l'IDF; ni les djeuns, ni les......

Saint-Brieuc. Elle fraude 28 fois dans le TGV, la SNCF lui réclame 3000 €

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/saint-brieuc-elle-fraude-28-fois-dans-le-tgv-la-sncf-lui-reclame-3000-eu-4717109

Une femme, âgée de 49 ans, comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour avoir, à 28 reprises, pris le train sans titre de transport .... Le tribunal la condamne à 2 mois de prison ferme et devra verser 3 064,90 € à la SNCF pour son préjudice matériel.

 

 

Transports en Île-de-France : un «échec collectif» contre la fraude

et pourtant c'est la RATP qui est la plus efficace pour les contrôles..et c'est quasi inexistant a la SNCF

peu importe quie st le plus éfficace.....que tout le monde s'y mette de concert (communication à l'appui) et ça ira mieux !

si un seul opérateur s'y met sur un créneau horaire et que els autres ne font rien sur ce même créneau.....cela encouragera la défiance.

par contre si tout le monde s'y met...radio tamtam fera son oeuvre....

Faut aps se leurrer les fraudeurs savent faire leur statistiques et leur probabilité même si c 'est de façon empirique....

quant tu sais qu'en fraudant entre 17h et 20 h t'as 99.9% de chance de te faire prendre, tu évites ces crénaux . or si c 'est ce crénaux dont tu as le plus besoin, va falloir soit tenter le diable soit revoir tes habitudes de voyage.

pour l'actif ça devient trés compliqué...

 

Modifié par capelanbrest
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 mois plus tard...
  • 5 mois plus tard...

Strasbourg: Après avoir refusé d'être contrôlée dans le train, elle mord une policière

  Après avoir fait semblant de dormir, une voyageuse sans billet a fait un esclandre dans son wagon. ..... les contrôleurs ont appelé les forces de l’ordre en renfort devant l’hystérie de la femme de 29 ans. . Après s’être débattue, la jeune femme, enceinte, a même mordu une policière à la main.

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2144611-20171004-strasbourg-apres-avoir-refusee-etre-controlee-train-mord-policiere

nous vivons une époque formidable

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Bourges : les voyageurs sans ticket dans la mire de la SNCF

Grosse opération de contrôle cet après-midi en gare de Bourges. De 15H00 à 19H00, impossible d'accéder aux quais sans montrer son titre de transport. La SNCF estime que 10 à 12 % des clients voyagent sans billet...Cette fraude au titre de transport coûte 366 millions d'euros par an à la SNCF.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/bourges-les-voyageurs-sans-ticket-dans-la-mire-de-la-sncf-1507912983

il n'y a pas que l'IDF

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu une opération de filtrage à la montée et descente mercredi matin dernier à la halte de Cesson-Sévigné (périphérie de Rennes). La "pêche" ne m'a pas semblé très bonne, je crois qu'il n'y a eu qu'une ou deux personnes arrêtées pour régularisation sur les dizaines à être descendues de deux trains. Ça me parait faible comme taux de fraude sur une ligne où les contrôles deviennent très rares (une fois sur dix peut-être, EAS ou non...)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Pascal 45 a dit :

Je pense que le but de ces gros contrôles est de faire sentir aux voyageurs qu'il peuvent, à tout moment et à tout endroit, se faire contrôler par les agents SNCF. 

De la com, en quelque sorte

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

deux hommes parviennent à passer et tentent de montrer dans le train qui commence à s'ébranler. La police ferroviaire et son chien interviennent. Les deux récalcitrants sont verbalisés pour défaut de ticket

Il n' y en a qui n'ont pas froid aux yeux... :Smiley_12:

Etant devenu pendulaire, matin et soir, je constate que lors des opérations de contrôles, les ASCT établissent des PV pour défaut de titres de transport, les rames sont souvent bondées à l'aller comme au retour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien sûr

au pourcentage de contrôles, les fraudeurs sont gagnants

j'ai un copain qui faisait déjà ça pour aller à la fac il y a 40 ans

ici, ils se groupent pour des trajets de moins de 30 mns : le temps que l'ASCT allume tout le groupe, les autres passent à l'as

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, cyclodocus a dit :

au pourcentage de contrôles, les fraudeurs sont gagnants

Oui hélas, tant qu'il sera plus intéressant de frauder quitte à payer une amende de temps en temps.... Et sur ceux qui se font prendre combien finissent par payer/n'ont pas déclaré une fausse adresse ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Pascal 45 a dit :

Je pense que le but de ces gros contrôles est de faire sentir aux voyageurs qu'il peuvent, à tout moment et à tout endroit, se faire contrôler par les agents SNCF. 

Mais combien de fois par an? Certains préfèrent payer une amende de temps à autre, plutôt que d'avoir un titre de transport valide à chaque Voyage. Ça coûte moins cher. Il n'y a qu'au delà d'un certain nombre de PV que tu peux être poursuivi pour délit de fraude.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en IDF je dois me faire contrôler 2 à 4 fois par an, sur TGV c'est très variable... entre Paris et le sud-est je dirais un bon 50% de contrôle, mais sur certains OD courts ça ne doit pas dépasser 10 ou 20% (je suppose que c'est impossible dans le temps imparti de faire beaucoup de contrôle), idem dans des intersecteurs qui ont pas mal d'arrêts.

Après, j'ai l'impression que ça dépend un peu des équipes à bord, je me rappelle sur un intersecteur entre Massy et Strasbourg il y a quelques temps, les ASCT contrôlaient entre chaque segment les nouveaux voyageurs qui étaient montés (entre Massy et Marne-la-vallée puis entre Marne-la-vallée et Champagne, etc). Vraiment chapeau à eux, c'est la première fois que je voyais une politique de contrôle comme celle-ci sur un de ces intersecteurs Ouest<->Est. Et c'était rassurant niveau sentiment de sécurité :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En IdF, prenant les transports en commun (SNCF + RATP) à peu près chaque week end, j'ai été bien plus souvent contrôlé sur le réseau de la RATP que sur celui de SNCF.

Dans les trains grandes lignes, c'est variable : sur un trajet Rhin-Rhône (ou plutôt Rhin-Seine !), tu sais que le contrôleur passe 95% des fois entre Paris et Dijon, et ne repassera pas entre Dijon et Mulhouse... ça arrive aussi fréquemment qu'il ne passe pas du tout...

Idem sur la ligne 4 : 95% des contrôles (quand ils se font) ont lieu entre Paris et Troyes. Les usagers qui enpruntent les IC sur des trajets de type TER (Vesoul - Belfort par exemple) doivent connaître la combine...

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le contrôle ou pas est une histoire sans fin....

on espère juste que la boite a fait les bons calculs, entre le coût de la fraude et la masse salariale qu'elle devrait dépenser pour la juguler àminima à défaut de l'éradiquer totalement....et qu'au final, la balance penche

pour le "non contrôle" ou très aléatoire.

Sinon c'est tout simplement du fric foutu en l'air sciemment. ...

Bien au delà de toute morale personnelle, on ne le saura jamais....évidemment (secret D’État ou secret commercial)

c'est un peu comme un boite qui cherche à diminuer la démarque inconnue...la question est  :

combien d'équivalents pleins pour la juguler..

Après restent les procédures qui peuvent être améliorées, mais là encore c 'est un coût.

Enfin reste le cadre juridique...car avec l'informatique, on peut dire que tout fraudeur enregistré une fois sur un terminal serait considéré comme récidiviste à la seconde fraude....une simple liste par nom date de naissance, avec reboutage toutes les nuits pour mettre à jour ferait l'affaire.....mais sans doute est ce illégal... :)

Donc la fraude reste un marronnier récurent....sans volonté politique franche, volonté managériale forte, commerciale forte.

Reste donc à chacun de faire sa tambouille en fonction de sa propre morale, des risques etc etc....

Tout le reste n'est que blabla à ce jour ....puisque les solution anti fraude tout le monde les connaît, mais personne ne cherche à les appliquer faute de moyens et de véritable volonté pratique, située ailleurs que dans le discours de façade .

La problématique n'est pas liée qu'au chemin de fer , elle est également liée a bien des domaines, comme les transports urbains par exemple ...où il est très souvent "urgent de ne pas contrôler" histoire de maintenir la paix sociale....conformément à la demande de l'autorité organisatrice.

Le manque à gagner sera de toute façon réglé via subvention, à l'exploitant et donc la taxe d’habitation ou impôt local quelconque....(aucune inquiétude là dessus)

Modifié par capelanbrest
  • J'aime 3
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Arnaud68800 a dit :

En IdF, prenant les transports en commun (SNCF + RATP) à peu près chaque week end, j'ai été bien plus souvent contrôlé sur le réseau de la RATP que sur celui de SNCF.

 

A la SNCF, c'est généralement contrôle à bord alors que la RATP fait du contrôle dans les enceintes des stations (couloirs d'interconnexions notamment) ou au niveau des CAB et n'intercepte que ceux qui passent par-dessus ou suite une personne ayant validée. Pour ma part, je les vois souvent à Paris Montparnasse, Paris Gare de Lyon et à La Défense (correspondance Transilien - RER).

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ainsi, une réponse apportée à la lutte contre la fraude (pour la SNCF) s'appuie sur les brigades volantes (hors EAS), les "accueil embarquement" comme ici à Bourges, Nantes, Rennes et bientôt la mise en service des portiques d'accès aux trains dans les grandes gares.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Greg4546 a dit :

Ainsi, une réponse apportée à la lutte contre la fraude (pour la SNCF) s'appuie sur les brigades volantes (hors EAS), les "accueil embarquement" comme ici à Bourges, Nantes, Rennes et bientôt la mise en service des portiques d'accès aux trains dans les grandes gares.

restera alors à prendre le train (si l'on veut frauder) dans les gares dites normales moyennes ou petites...soit 80% des gares françaises..... :Smiley_26:

 

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Greg4546 a dit :

bientôt la mise en service des portiques d'accès aux trains dans les grandes gares.

Ah oui, le plan de Ségolène Royale qui tout de suite a été ..., enfin comment dire, "tuPeuxTeLeMettreOQ" par tous les dirigeants qui ont ostensiblement freiné contre, pour ne pas dépenser des sous ?

Même à Paris-Montparnasse les portiques ne sont pas systématiquement utilisés même s'ils sont présents au début du quai.

On verra plus rapidement des dents aux poules(1) que tous les accès aux trains contrôlés par des portiques

(1) surtout qu'avec la recherche génétique, cela peut arriver rapidement

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, r2d2 a dit :

Même à Paris-Montparnasse les portiques ne sont pas systématiquement utilisés même s'ils sont présents au début du quai.

Je confirme, samedi de la semaine dernière en matinée, accès libre aux quais des voies 1 à 9 à la gare Pasteur.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...