Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Tarification "Grandes Lignes" de la SNCF


gpl

Messages recommandés

C'est le titre d'un article de la très ferrovipathe "Revue Générale des Chemins de Fer" de Juillet/Août, qu'on ne peut pas soupçonner de sentiment anti ferroviaire.. Combien de pages faut-il à cette revue très technique pour expliquer ce sujet ? Je vous laisse deviner...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est expliqué c'est l'ensemble de la tarification mise en place par la SNCF, pour tous les types de services, toutes les relations et toutes les catégories de voyageurs. Ça n'est pas anormal que ce soit un peu compliqué.

Ce qui compte c'est que ça soit simple et facile à comprendre pour un voyageur déterminé.

Personne ne connaît l'ensemble des tarifs de gaz qui varient suivant le fournisseur, la puissance installée, la ville, le pouvoir calorifique du gaz, etc . Et pourtant la facture de gaz n'est pas bien compliquée.

Mais peut-être que ce n'est pas aussi vrai  pour les tarifs voyageurs !

Modifié par Zouzou27
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui est expliqué c'est l'ensemble de la tarification mise en place par la SNCF, pour tous les types de services, toutes les relations et toutes les catégories de voyageurs. Ça n'est pas anormal que ce soit un peu compliqué.

Ce qui compte c'est que ça soit simple et facile à comprendre pour un voyageur déterminé.

Personne ne connaît l'ensemble des tarifs de gaz qui varient suivant le fournisseur, la puissance installée, la ville, le pouvoir calorifique du gaz, etc . Et pourtant la facture de gaz n'est pas bien compliquée.

Mais peut-être que ce n'est pas aussi vrai  pour les tarifs voyageurs !

voilà le pb ! Est-ce si simple et facile à comprendre ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Ce que nous apprennent les études sur les tarifs de la SNCF

https://www.franceinter.fr/economie/ce-que-nous-apprennent-les-etudes-sur-les-tarifs-de-la-sncf

Estimer le prix de son billet de train vire souvent à la loterie, tant les tarifs de la SNCF fluctuent en fonction de l'offre et de la demande, ce qu'on appelle le yield management.

La hausse des prix parfois très forte constatée pendant les fêtes de fin d'année, par exemple, peut faire oublier que les tarifs des trajets sont plafonnés.

Un Paris-Marseille sans correspondance, par exemple, coûtera au maximum 116 euros en tarif loisir 2nde, d'après les tarifs en vigueur mi-2018, des tarifs qui sont fixés par la SNCF et validés par l'État. ... si, sur une période creuse, les tarifs peuvent aller de "25 à 116 euros" pour un Paris-Marseille en 2nde sans carte de réduction, au moment des fêtes, les billets sont directement vendus au tarif maximum car la demande est forte à certaines dates.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, jackv a dit :

Ce que nous apprennent les études sur les tarifs de la SNCF

https://www.franceinter.fr/economie/ce-que-nous-apprennent-les-etudes-sur-les-tarifs-de-la-sncf

Estimer le prix de son billet de train vire souvent à la loterie, tant les tarifs de la SNCF fluctuent en fonction de l'offre et de la demande, ce qu'on appelle le yield management.

La hausse des prix parfois très forte constatée pendant les fêtes de fin d'année, par exemple, peut faire oublier que les tarifs des trajets sont plafonnés.

Un Paris-Marseille sans correspondance, par exemple, coûtera au maximum 116 euros en tarif loisir 2nde, d'après les tarifs en vigueur mi-2018, des tarifs qui sont fixés par la SNCF et validés par l'État. ... si, sur une période creuse, les tarifs peuvent aller de "25 à 116 euros" pour un Paris-Marseille en 2nde sans carte de réduction, au moment des fêtes, les billets sont directement vendus au tarif maximum car la demande est forte à certaines dates.

 

et bis répétita.....

n'a t'on pas encore compris que "yield " = business en fonction de l'offre et de la demande.

c'est pourtant claire depuis 15/20 ans....

Tiens question bête : pourquoi les locations, hôtels, voyages "all inclusive",  sont ils plus chers en Aout qu'en octobre ?

bizarre que ça ne semble choquer personne, ni soulever de bronca généralisée....

Les marronniers c 'est l'époque !  la trêve des confiseurs démarre vendredi soir....pour 15 jours ! les médias vont nous resservir les éternels poncifs..... ;)

 

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

60 millions de consommateurs dénonce l'opacité des tarifs de la SNCF

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/60-millions-de-consommateurs-denonce-l-opacite-des-tarifs-de-la-sncf-62fdc8b938871b309dacb1cc6899133a

Citation

Parmi le "yoyo" des prix relevés, les écarts les plus importants concernent un trajet entre Paris et Aix-en-Provence, de 10 euros --pour un Ouigo, au départ de Marne-la-Vallée-- à 116 euros, la moyenne étant de 47 euros en semaine et de 81 euros pour un départ en week-end.

Anticiper son achat pour bénéficier des tarifs les plus avantageux "ne suffit pas toujours", selon M. Douriez. Dès l'ouverture de la réservation, quasiment tous les billets étaient ainsi vendus au prix maximum pour un départ le 7 mai au soir, veille de pont du 8 mai.

La revue -- qui avait décerné en janvier le "cactus d'or" à la SNCF pour ses retards, fermetures de guichets et cartes de moins en moins avantageuses -- invite à "bien évaluer les contraintes" de Ouigo, un service moins cher mais beaucoup moins souple.

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
Il y a 14 heures, aldo500 a dit :

C’est vrai, ça, le yield management, c’est moderne. Les malades devraient me payer plus en période épidémique. C’est pas choquant, non? Si? 

Bonjour Aldo.

Ah oui, pas mal, la loi de l'offre et la demande. Faudrait que j'en parle à mon chef de service et au directeur de l'hosto.:Smiley_48:

Bruno.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 8 mois plus tard...

Billets de trains : vers un prix plafond pour les trajets en TGV?

Selon la même source, ce tarif "référentiel" serait une ligne rouge que la compagnie s'engagerait à ne pas dépasser, quelle que soit la date du voyage ou de la réservation. "S'il est adopté, ce prix plafond ne s'appliquera qu'à la seconde classe, mais tous les TGV, que ce soit les Ouigo ou les InOui, seront concernés"

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/billets-de-trains-vers-un-prix-plafond-pour-les-trajets-en-tgv-0e5a3a8d6ede00fb33a6dd59acd00236

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
  • 2 semaines plus tard...

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/01/sncf-les-trois-locomotives-du-rebond_6068363_3234.html

 

Citation

Le défi majeur consiste à faire revenir les voyageurs les plus rentables dans les TGV, à savoir la clientèle professionnelle poussée hors des trains par la généralisation des visioréunions. La fréquentation de ces usagers à forte marge a baissé de 60 % en 2020, selon une étude interne à la SNCF, et 70 % des entreprises souhaitent maintenir les consignes de restriction de déplacements tant que la crise sanitaire et économique est là.

De 10 % à 15 % de la clientèle d’affaires pourrait même ne jamais reprendre le train, a reconnu le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou. Il y a pourtant des motifs d’espoir. Et des entreprises à cibler. Selon l’étude précédemment citée, la baisse des déplacements est moins prononcée dans les petites et moyennes entreprises que dans les « grands comptes » de la SNCF, avec un écart de dix points en faveur des petites structures.

Citation

 

Baptisé Easy, le projet de refonte tarifaire est en cours d’élaboration. Il sera révélé en juin et mis en application dès l’été. Si le contenu est pour le moment tenu secret, la méthode, elle, est largement participative. Voyages SNCF a entrepris une consultation à grande échelle de ses équipes. « C’est paradoxal dans cette période, mais on a rarement vu un tel enthousiasme pour un projet », confie un cadre.

La SNCF fait aussi travailler des personnalités extérieures : usagers, économistes. Car il va être ardu de réformer l’actuel système de fixation des prix. M. Farandou a annoncé des « petits prix jusqu’à la dernière minute », promesse qui donne des sueurs froides chez Voyages SNCF. « Nous allons rendre plus lisibles nos tarifs, assure un bon connaisseur du dossier. Mais il sera difficile de se passer complètement d’une gradation des prix en fonction de la date d’achat. »

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, NEMO94 a dit :

Il sera révélé en juin et mis en application dès l’été

:Smiley_41:La période n'est pas à la projection sur quelques mois, mais c'est un peu bizarre de ne dévoiller la nouvelle grille tarifaire que quelques jours avant les départs en vacances, cela ne va pas aiser l'entreprise a prévoir son plan de transport.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Laroche a dit :

:Smiley_41:La période n'est pas à la projection sur quelques mois, mais c'est un peu bizarre de ne dévoiller la nouvelle grille tarifaire que quelques jours avant les départs en vacances, cela ne va pas aiser l'entreprise a prévoir son plan de transport.

Je pense que l'idée est plutôt de dire qu'il sera dévoilé en Juin et appliqué à partir de l'été, sans changement sur les réservations déjà effectuées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, NEMO94 a dit :

« Nous allons rendre plus lisibles nos tarifs, assure un bon connaisseur du dossier. Mais il sera difficile de se passer complètement d’une gradation des prix en fonction de la date d’achat. »

pourtant c 'est assez simple à faire suffit de garder l'ancien système et de proratiser chaque jour une quantité des petits prix et ne jamais dévoiler l'heure de la mise en ligne....

automatiquement il y a aura des petits prix au quotidien.....mais ça se verra moins qu'avant t il faudra jouer de beaucoup de chance pour en avoir.

bref laissons les phosphorer et faire tourner les calculateurs...Tout cela n'est qu'un simple réglage de paramètres des algorithmes.

car au final, quelque soit la solution retenue il faudra que ça dégage autant de Ca et de marge, à minima ,qu'avec l'ancien yield....qu'on veuille l'admettre ou pas .

Tout le reste ne sera qu'effet de com...et de marketing.

 

Modifié par capelanbrest
  • J'aime 4
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

"Easy", le projet "petits prix" pour relancer le TGV.. .PDG de la SNCF, a missionné une task force pour travailler en coulisses

 ce serait trop difficile ou cela paraîtrait sûrement nul de trouver un mot en Français genre.. "Facile" , "Aisés" ou "Vachement peinard" au lieu de easy même si l'idée de tarifs est bonne ?

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

Donc globalement si j'ai bien compris

de bonne choses pour ceux qui utilisent majoritairement TGV et/ou Intercité soit en clair les usagers clients des grandes villes ou gares de correspondances....

Pour celui qui par exemple voudra relier Bordeaux à Clermont Ferrand rien de nouveau sous le soleil puisque ce sont des segments TER....non éligibles.

idem pour un Brest Nantes  à moins de jongler avec TGV en correspondances à Rennes..

et combien d'autres relations concernées.

bref obligé de faire du TGV ou pas de remise (sauf à jongler avec des cartes régionales).

la bagnole a encore de beaux jours devant elle....même si l'offre au premier abord semble plus lisible et plus intéressante.

mais au fait quid des petits prix à 39 balles sur les longues distances  pour ceux qui s'y prenaient à l'avance ?

certains vont dire y a Ouigo pour cela mais toutes les relations ne sont pas desservies par Ouigo...

bref c'est plus simple mais c'est pas encore cela pour le voyageurs loisirs qui prend occasionnellement le train...

or c 'est là qu'il fallait également aller chercher le voyageur...

Donc à suivre....mais les grands gagnants seront les habitants/voyageurs des métropoles et les parisiens.

  • J'aime 2
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui évidemment, les équipes SNCF Voyages n'ont plus la main sur les tarifications TER. Cette fragmentation réduit la portée de la nouveauté.

 

Côté nouveautés, au final : Il n'y a plus qu'une carte Avantage mais les profils en fonction des tranches d'âge subsistent (au moins plus de doublon entre la Week-end et la Famille, dont les différences étaient très ténues). Les changements pour cette carte de réduction sont :

- Tarif plafond (39, 59 ou 79 selon la longueur du trajet) en seconde, en plus de la réduction de 30%

- Pour la tranche 27-59 ans, possibilité de l'utiliser aussi en aller simple s'il est effectué le week-end ou avec un enfant. Petit assouplissement donc, mais bienvenu.

 

Comme on s'y attendait, l'échange et le remboursement gratuits jusqu'à 3 jours avant le voyage sont pérennisés pour tous les tarifs.

 

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au moins la contrainte d'A/R et de WE saute pour les voyages avec enfants, ça résoudra les problèmes d'aller avec un parent et de retour avec l'autre parent, ou d'aller avec  les parents et retour avec les grands parents...

Les contraintes pour les 27-59 en semaine c'est pour éviter ou compliquer l'évasion tarifaire depuis les offres Business.

Le retour de la politique de volume époque Faugère, très malin le TGV Max Senior pour remplir les trains en semaine, mais à l'époque il n'y avait pas Ouigo, et sans doute un trait définitif tiré sur l'avionisation et les délires markéteux de l'époque Picard (mais les portiques vont rester)

Pour les offres Business aucun changement, la flexibilité maximale (avec possibilité d'échange et de remboursement après départ) et l'absence de YM se paient toujours au prix fort.

Le but c'est clairement de faire revenir les gens dans les trains, mais pas sûr que la carte Avantage à 3 parfums au choix ça soit plus lisible ! 😄

 

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je comprends bien, le seul avantage de ce remodelage est la possibilité pour les adultes d'être éligibles à la carte Avantage avec beaucoup moins de contraintes. Mais au final, ce sont les voyageurs de 1ère -ceux à fort surplus- qui vont raquer pour compenser les petits prix de la seconde. Le pari semble assez hasardeux ; je suis septique.

  • Pas content 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, TGV_13 a dit :

Mais au final, ce sont les voyageurs de 1ère -ceux à fort surplus- qui vont raquer pour compenser les petits prix de la seconde. Le pari semble assez hasardeux ; je suis septique.

Ce n'est pas tout à fait cela. Rien de changé pour la 1 ére, mais en seconde c'est le volume qui doit génèrer le profit.

Au déla de la com, il ne faut pas se leurer, l'objectif est de faire remonter le taux d'occupation et éviter de transporter des sièges vides. Bref rien de bien nouveau, simplement un peu de ménage dans la jungle des cartes et tarifs. Au client de se montrer malin et de choisir la bonne formule entre la carte Avantage, et l'offre OuiGo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Laroche a dit :

Ce n'est pas tout à fait cela. Rien de changé pour la 1 ére, mais en seconde c'est le volume qui doit génèrer le profit.

Ce que je voulais dire, c'est que toutes ces mesures ne s'appliquent qu'à la seconde. La première va rester sous le régime du yield et je crains que les prix n'explosent pour commencer la baisse ou le plafonnement de ceux de 2nde.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...