Jump to content
Sign in to follow this  
jackv

Et si on arrêtait de lapider la SNCF ?

Recommended Posts

Il y a 5 heures, zoreglube a dit :

Allez , encore une petite couche pour la route , euh pardon sur le rail :

 

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-21-octobre-2017

c'est pas nous cracher dessus ça... de mémoire, le séminaire de tanger, l'inauguration à 4 M€ et tous ces autres séminaires de com nous avaient aussi révulsé à l'époque !

c'est pas trop tot qu'enfin on dénonce ce budget com' faramineux alors qu'on supprime emplois, lignes, maintenance, et tous ces problèmes quotidiens que tout le monde connait !!!!! y'a aucun budget pour le terrain mais en haut lieu, les petits fours pleuvent ! :VOMIT:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, dilidou a dit :

c'est pas nous cracher dessus ça... de mémoire, le séminaire de tanger, l'inauguration à 4 M€ et tous ces autres séminaires de com nous avaient aussi révulsé à l'époque !

c'est pas trop tot qu'enfin on dénonce ce budget com' faramineux alors qu'on supprime emplois, lignes, maintenance, et tous ces problèmes quotidiens que tout le monde connait !!!!! y'a aucun budget pour le terrain mais en haut lieu, les petits fours pleuvent ! :VOMIT:

 

 oui tout a fait ,mettre en évidence des faits réels des couts exorbitants des marchés entre copain, ce n'est pas cracher sur la SNCF c'est dénoncer des excès... ecrire que les politiques et les médiats ne reconnaissent pas les largesses que leur fait la SNCF (et crache dessus) c'est l'inverse qui serait légal et normal, que le médiats et les politiques s'abstiennent de participer et de courir derriere ses invitations et ces largesses..surtout qu'un rapport de la cours de compte levait déjà le lièvre.....

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-21-octobre-2017

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

En passant je me demande ce qui justifiait les 52 000€ mensuels de Florence Parly, quand elle était à la SNCF ?

Il y en a encore beaucoup comme çà ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces pratiques ne sont pas nouvelles, et courantes dans des entreprises du CAC40, mais dans une entreprise publique régulièrement pointée du doigt pour son endettement excessif par les gouvernements successifs, et dont seraient responsables selon eux les cheminots de base,  cette sortie est plutôt intéressante ! 

Les sauteries à 6 millions d'euros, les recasages et copinages, les onéreux séminaires délocalisés, les nébuleuses agences de com grassement rémunérées, les lubies marketing à la con (inOUI), les placards en or massif à 50000 EUR/mois, voilà des pistes sérieuses d'économies.

 

Comme dénoncé par ailleurs, la SNCF devrait plutôt se concentrer sur son vrai métier, faire rouler les trains et les faire rouler dans de bonnes conditions et à l'heure, mais ça c'est un peu plus technique et compliqué que de concevoir des OUI bidules ou de commander les petits fours ou le dernier gadget à la con pour les journalistes...

 

 

Edited by NEMO94

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, NEMO94 a dit :

Ces pratiques ne sont pas nouvelles, et courantes dans des entreprises du CAC40, mais dans une entreprise publique régulièrement pointée du doigt pour son endettement excessif par les gouvernements successifs, et dont seraient responsables selon eux les cheminots de base,  cette sortie est plutôt intéressante ! 

Les sauteries à 6 millions d'euros, les recasages et copinages, les onéreux séminaires délocalisés, les nébuleuses agences de com grassement rémunérées, les lubies marketing à la con (inOUI), les placards en or massif à 50000 EUR/mois, voilà des pistes sérieuses d'économies.

 

Comme dénoncé par ailleurs, la SNCF devrait plutôt se concentrer sur son vrai métier, faire rouler les trains et les faire rouler dans de bonnes conditions et à l'heure, mais ça c'est un peu plus technique et compliqué que de concevoir des OUI bidules ou de commander les petits fours ou le dernier gadget à la con pour les journalistes...

 

 

sans oublier le "sens de l’honnêteté " de ceux qui accouraient pour participer ou pour bénéficier de ces largesses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, NEMO94 a dit :

Ces pratiques ne sont pas nouvelles, et courantes dans des entreprises du CAC40, mais dans une entreprise publique régulièrement pointée du doigt pour son endettement excessif par les gouvernements successifs, et dont seraient responsables selon eux les cheminots de base,  cette sortie est plutôt intéressante ! 

Les sauteries à 6 millions d'euros, les recasages et copinages, les onéreux séminaires délocalisés, les nébuleuses agences de com grassement rémunérées, les lubies marketing à la con (inOUI), les placards en or massif à 50000 EUR/mois, voilà des pistes sérieuses d'économies.

 

Comme dénoncé par ailleurs, la SNCF devrait plutôt se concentrer sur son vrai métier, faire rouler les trains et les faire rouler dans de bonnes conditions et à l'heure, mais ça c'est un peu plus technique et compliqué que de concevoir des OUI bidules ou de commander les petits fours ou le dernier gadget à la con pour les journalistes...

 

 

Meuh non, on va te dire que les syndicats savaient mais qu'ils ont laissé faire et n'ont rien dit ( vu que pour la plupart ce sont les syndicats qui dirigent la boite)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est ce qui justifie que Mme Parly gagne dix fois plus qu'un cadre supérieur tel qu'un chef d'Atelier, ou un chef de PC ?

Son salaire est certes scandaleux , mais pas illégal.

En revanche, partie en cours d'année, elle aurait touché l'intégralité de son salaire annuel, là on est dans la case "abus de biens sociaux"

Logiquement cette délinquante et ses complices devraient rendre des comptes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y en a beaucoup des gens (même cadres très supérieurs) qui gagnent 50000 EUR/mois à la SNCF ?

Dans la FP (même dans la très haute fonction publique) ce niveau de rémunération n'est pas possible.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, NEMO94 a dit :

Il y en a beaucoup des gens (même cadres très supérieurs) qui gagnent 50000 EUR/mois à la SNCF ?

Dans la FP (même dans la très haute fonction publique) ce niveau de rémunération n'est pas possible.

 

dans le bilan social de 2014 page 32  http://www.cheminots.net/forum/topic/40586-bilan-social-2014/

 

 

les 10 plus haut salaires cumulent 35544772€ annuel et soit en moyenne mensuelle 30.000€/mois.

Compte-tenu de l'inflation salariale de tout haut dirigeant dans toute grosse entreprise, en 2017, cela pourrait bien atteindre 40.000€/mois.

On est dans le top 10 à comparer avec le top 10 de Carrefour, Total, TF1, ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, NEMO94 a dit :

Il y en a beaucoup des gens (même cadres très supérieurs) qui gagnent 50000 EUR/mois à la SNCF ?

Dans la FP (même dans la très haute fonction publique) ce niveau de rémunération n'est pas possible.

 

Mais SNCF n'est pas la fonction publique.....et dans la fonction publique il peut y avoir de très hauts salaires si les gens sont contractuels......donc avec un contrat de droit privé.

ça se voit de plus en plus.....mais ça ne sait pas ....!

 

On ne parlera pas des SPL qui offre un supplément de salaire à certains fonctionnaires détachés....(pas aux grouillots bien évidemment).....!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, capelanbrest a dit :

Mais SNCF n'est pas la fonction publique.....et dans la fonction publique il peut y avoir de très hauts salaires si les gens sont contractuels......donc avec un contrat de droit privé.

ça se voit de plus en plus.....mais ça ne sait pas ....!

 

On ne parlera pas des SPL qui offre un supplément de salaire à certains fonctionnaires détachés....(pas aux grouillots bien évidemment).....!

 

Cette nationalisation à 100 % est un scandale !

Il fallait

  • soit transformer la SNCF en Administration, dans ce cas c'était les salaires de la fonction publique,
  • soit la garder en société à capital majoritaire détenu par l'Etat, dans ce cas OK pour les salaires exorbitants, mais comme dans le privé, conditionné aux résultats, sinon viré !

La situation actuelle est un rêve pour les aigrefins et quasi escrocs en costard cravate :ils peuvent se goinfrer comme dans le privé, mais sans les risques qui vont avec !

Le beurre et l'argent du beurre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Mak a dit :

Qu'est ce qui justifie que Mme Parly gagne dix fois plus qu'un cadre supérieur tel qu'un chef d'Atelier, ou un chef de PC ?

Son salaire est certes scandaleux , mais pas illégal.

En revanche, partie en cours d'année, elle aurait touché l'intégralité de son salaire annuel, là on est dans la case "abus de biens sociaux"

Logiquement cette délinquante et ses complices devraient rendre des comptes...

ben non

pour "motiver" ces grands cadres

il faut savoir les attirer (sont pas au statut, faut quand même pas pousser)

et savoir les laisser partir pour bons et loyaux services

avec un bon parachute.

et un parachute, ça s'embarque dès le départ (à la signature du contrat)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

En voilà un, chef d'entreprise de son état, qui vilipende bien en plaisant pour une "indispensable réforme" (mais laquelle ?) :

http://www.deplacementspros.com/SNCF-l-indispensable-reforme_a45352.html

Les propos de la Ministre des transports, Madame Elisabeth Borne, ont sans doute choqué les cheminots même s'ils étaient empreints de bons sens. Sans annoncer qu'elle souhaitait la fermeture de gares ou de lignes, elle veut engager une réflexion avancée sur le futur du train en France. Officieusement, personne n'élimine l'option "refonte du réseau". Mais personne, aujourd'hui, ne veut le confirmer !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quant au TGV qui circule sur des lignes inadaptées à la vitesse… On comprend bien qu'il y a là une évidente absence de bon sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎23‎/‎10‎/‎2017 à 08:18, cyclodocus a dit :

ben non

pour "motiver" ces grands cadres

il faut savoir les attirer (sont pas au statut, faut quand même pas pousser)

et savoir les laisser partir pour bons et loyaux services

avec un bon parachute.

et un parachute, ça s'embarque dès le départ (à la signature du contrat)

Pas sûr qu'on ait vraiment besoin de ce genre de courtisans , "à motiver" (ou à récompenser pour leur engagement politique ?)

Personnellement, un cadre supérieur "normal" , style Chef de PC SNCF, ou Chef d'une grande gare pourrait certainement occuper les fonctions naguère  effectuées par Mme Dalibard ou Parly et pour un salaire identique à son ancien salaire de cade sup +10 ou 20%, avec certainement un bien meilleur résultat qu'un courtisan picorant de boite en boite...

D'ailleurs, il me semble ,qu'avant c'était comme çà ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mak a dit :

Pas sûr qu'on ait vraiment besoin de ce genre de courtisans , "à motiver" (ou à récompenser pour leur engagement politique ?)

Personnellement, un cadre supérieur "normal" , style Chef de PC SNCF, ou Chef d'une grande gare pourrait certainement occuper les fonctions naguère  effectuées par Mme Dalibard ou Parly et pour un salaire identique à son ancien salaire de cade sup +10 ou 20%, avec certainement un bien meilleur résultat qu'un courtisan picorant de boite en boite...

D'ailleurs, il me semble ,qu'avant c'était comme çà ?

Les "chefs de PC" n'étaient pas (et ne sont toujours pas) cadres supérieurs, "chef de grande gare" ne correspond plus à aucun poste d'aujourd'hui mais à part le Directeur d'Etablissement voyageurs et le directeur de gare, pas de cadres supérieurs non plus (ils ne sont que 1 500 : il n'y en a pas partout).

"Avant" il y a toujours eu des membres de cabinets ministériels - par exemple - qui débarquaient à la Sncf à la veille d'élections données perdues, c'est vieux comme la maison - et autres entreprises 100% publiques où l'on peut se refaire une santé en attendant le retour de son camp au pouvoir...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, assouan a dit :

Les "chefs de PC" n'étaient pas (et ne sont toujours pas) cadres supérieurs, "chef de grande gare" ne correspond plus à aucun poste d'aujourd'hui mais à part le Directeur d'Etablissement voyageurs et le directeur de gare, pas de cadres supérieurs non plus (ils ne sont que 1 500 : il n'y en a pas partout).

"Avant" il y a toujours eu des membres de cabinets ministériels - par exemple - qui débarquaient à la Sncf à la veille d'élections données perdues, c'est vieux comme la maison - et autres entreprises 100% publiques où l'on peut se refaire une santé en attendant le retour de son camp au pouvoir...

 

Selon ce que je croyais, le premier grade au dessus d' agent de maîtrise, par exemple un CTT, c'est un cadre subalterne, un  inspecteur traction (ou l'équivalent actuel) serait un  cadre moyen et au-dessus, par exemple le chef d'un Technicentre, un cadre supérieur .

Au-dessus, par exemple un directeur de Région, on appelait ça dans le temps un fonctionnaire supérieur.

J'ai tout faux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Mak a dit :

J'ai tout faux ?

Oui.

Edited by ADC01

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Mak a dit :

Selon ce que je croyais, le premier grade au dessus d' agent de maîtrise, par exemple un CTT, c'est un cadre subalterne, un  inspecteur traction (ou l'équivalent actuel) serait un  cadre moyen et au-dessus, par exemple le chef d'un Technicentre, un cadre supérieur .

Au-dessus, par exemple un directeur de Région, on appelait ça dans le temps un fonctionnaire supérieur.

J'ai tout faux ?

Il n'y a pas de notion de "cadres sulbaternes ou moyens" : le collège cadre - à la Sncf - s'étale sur les qualifications F à H. Les cadres supérieurs sont un collège dans le collège (CS). Ensuite il y a les cadres dirigeants (150 personnes ?) comme l'était Florence Parly.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, assouan a dit :

Il n'y a pas de notion de "cadres subalternes ou moyens" 

Lorsque la filière 27 (notamment) a été revalorisée, de nombreux agents de maîtrise (qualification E) et leurs postes ont été requalifiés à F (donc dans le collège cadre). Ce qu'on nomma les mesures Taillanter (du nom du directeur général  délégué exploitation de l'époque).  Les intéressés se désignèrent eux-mêmes volontiers comme des cadres exécutants, terme qui pourrait  toujours mettre tout le monde d'accord dès lors que le classement dans le collège cadre correspond à la nécessité de rémunérer comme il convient un métier qualifié et pointu, davantage que de mettre des étoiles sur la casquette.  D'autres cadres ont par contre des missions plus intellectuelles, moins opérationnelles, ou limitées à la direction ou au commandement (management) de leur équipe. La désignation cadre dirigeant convient bien. Pour les cadres supérieurs, il faudrait parler (si on parlait comme dans d'autres entreprises) de "top management" et encore au-dessus (pour les Florence Parly et autres) de "management stratégique". 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, assouan a dit :

Il n'y a pas de notion de "cadres sulbaternes ou moyens" : le collège cadre - à la Sncf - s'étale sur les qualifications F à H. Les cadres supérieurs sont un collège dans le collège (CS). Ensuite il y a les cadres dirigeants (150 personnes ?) comme l'était Florence Parly.

 

les cadres F à H étant les cadres repris au statut

oui pour les CS (ce que l'on appelait avant fonctionnaires supérieurs) 

 pour les CS.... 3 classes 1/2/3 ( un peu comme dans les voitures  a la SNCF avant le 3 juin 56...ou comme dans l'aviation , classe eco , affaire et firts class)

 parmi les classe 1 (étant en bas ) sur le terrain,  certain chef établissements traction ou d'établissement voyageurs.. ces chefs de gros établissement sont devenus CS vers le milieu des années 90

 

il y a 9 minutes, PLANONYME a dit :

Lorsque la filière 27 (notamment) a été revalorisée, de nombreux agents de maîtrise (qualification E) et leurs postes ont été requalifiés à F (donc dans le collège cadre). Ce qu'on nomma les mesures Taillanter (du nom du directeur général  délégué exploitation de l'époque).  Les intéressés se désignèrent eux-mêmes volontiers comme des cadres exécutants, terme qui pourrait  toujours mettre tout le monde d'accord dès lors que le classement dans le collège cadre correspond à la nécessité de rémunérer comme il convient un métier qualifié et pointu, davantage que de mettre des étoiles sur la casquette.  D'autres cadres ont par contre des missions plus intellectuelles, moins opérationnelles, ou limitées à la direction ou au commandement (management) de leur équipe. La désignation cadre dirigeant convient bien. Pour les cadres supérieurs, il faudrait parler (si on parlait comme dans d'autres entreprises) de "top management" et encore au-dessus (pour les Florence Parly et autres) de "management stratégique". 

 

 

 oui il existe toujours le probleme de rémunération de certain  spécialiste et experts ...qui n'encadrent et ne managent personne mais qui sont placés dans les qualifications cadres du point de vue de leurs connaissances et pour avoir une rémunération qui corresponde a ses connaissances

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 1 heure, jackv a dit :

 oui il existe toujours le probleme de rémunération de certain  spécialiste et experts ...qui n'encadrent et ne managent personne mais qui sont placés dans les qualifications cadres du point de vue de leurs connaissances et pour avoir une rémunération qui corresponde a ses connaissances

Dans les directions (d'activité ou autre) bon nombre de cadres n'ont aucun rôle de management. Et personnellement, pour avoir eu à diriger une équipe lorsque j'étais agent de maîtrise j'ai été très heureux que cela s'arrête lorsque je suis devenu un cadre "technicien" (c'est comme ça qu'on disait à l'époque). :)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/10/2017 à 18:08, jackv a dit :

(...)

 pour les CS.... 3 classes 1/2/3 ( un peu comme dans les voitures  a la SNCF avant le 3 juin 56...ou comme dans l'aviation , classe eco , affaire et firts class)

Non c'est fini : il n'y a plus de "classes" mais les coefficients hiérarchiques sont différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

grosso perdo, on suit des grades comme dans l'armée, aves ses sous-officiers, officiers et généraux. 

Pendant +33 ans, j'ai toujours pu transposer mon grade avec des galons fictifs dans l'armée. D'ailleurs en début d carrière, un cheminot cadre passant  "Fonctionnaire supérieur" devenait hors-statut et partait à +55 ans (ce que je ne voulais!). Exactement pour les amiraux et généraux qui n'étaient pas en retraite mais dans la réserve.

Pour la traction cela a toujours été différent: de nos salaires avec des primes mais exécution/petite maitrise trop souvent. Je ne sais s'il y a des cadres dans un roulement TGV/Thalys/Eurostar ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...