Jump to content
Sign in to follow this  
TGV_13

TGV Sanitaire - Crise Covid 19 - Printemps 2020

Recommended Posts

Il y a 3 heures, NEMO94 a dit :

 500 000 € pour sanitariser une rame Duplex ?

 

Ca parait en effet tres cher

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 15 minutes, r2d2 a dit :

c'est pas mal surtout que j'ai eu "tout bon" ! mais ici on est HS 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, r2d2 a dit :

 

Peut-être aurait-il fallu aller un peu plus loin, aménager une rame avec "ascenseur" pour atteindre le niveau supérieur (un trappe au sol + système monte charge), enlever rapidement des sièges en bas, une vitre s'ouvrant sur le quai pour passer matériel et blessé allongé. 

Peut-être qu'une rame TER diesel bien aménagé peut suffire compte tenu du peu de capacité transporté par ce TGV Duplex.

Peut-être que cette solution de transport ferré est valable pour les malades bien atteints mais valide, avant hospitalistation lourde.

Non car avec cette ascenseur tu modifie la masse et l’équilibre du train. Les portes sont suffisamment larges pour laisser passé les malades. Ensuite tu as des limites électriques dans les consommation de la rame. Cette solution est valable car elle permet d’utiliser n’importe qu’elle rame à proximité très rapidement.

Ensuite la solution ferroviaire est privilégiée à la solution aérienne dans la mesure du possible car outre le volume de victimes transportée, elle permet une plus grande stabilité pour ces dernières.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, r2d2 a dit :

Peut-être qu'une rame TER diesel bien aménagé peut suffire compte tenu du peu de capacité transporté par ce TGV Duplex.

Je pense aussi que des AGC ou Régiolis, par exemple, seraient assez adaptés avec leur plancher bas facilitant le chargement. Mais dans le cas présent, il est peut-être jugé préférable de passer 5h dans un TGV que 8h dans un train classique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

De toute façon, les quatre malades sont en voiture basse donc pas de problème d'accessibilité.

tgv.JPG

La 4715 est arrivée vers 19h30 en gare de Strasbourg.

Edited by TGV_13

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, TGV_13 a dit :

De toute façon, les quatre malades sont en voiture basse donc pas de problème d'accessibilité.

C'est vrai, mais mêmes ces salles basses sont moins accessibles que celles d'un AGC, notamment parce qu'il faut tourner sur la plate-forme assez étroite pour passer la porte de salle. Mais bon, ça passe, donc on ne va pas insister.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, TGV_13 a dit :

De toute façon, les quatre malades sont en voiture basse donc pas de problème d'accessibilité.

tgv.JPG

La 4715 est arrivée vers 19h30 en gare de Strasbourg.

Ce n’est pas 4 mais trois malades par niveau de remorques . 
 

des vidéos de cette rame ici :

https://www.ville-rail-transports.com/ferroviaire/visionnez-les-premieres-images-du-tgv-medicalise/

 

il y a 52 minutes, TER200 a dit :

C'est vrai, mais mêmes ces salles basses sont moins accessibles que celles d'un AGC, notamment parce qu'il faut tourner sur la plate-forme assez étroite pour passer la porte de salle. Mais bon, ça passe, donc on ne va pas insister.

Parce que vous pensez que l’on a pas réfléchi à toutes les solutions potentielles? 
 

Serieusement, on a quelque chose de fiable, validé par les équipes médicales, l’ingénierie et le matériel, que ce soit au niveau des consommations électriques pour les appareils que de la sûreté de la fourniture de cette même électricité, ou au niveau des possibilités de déplacement à l’intérieur ou encore de la rapidité de transfert...et vous trouvez encore à redire...si vous avez de meilleures idées, postulez à l’ingénierie on est preneur...

Edited by Stadiste

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait penser aux brancards placés sur les dossiers des sièges des avions de ligne (un vol que j’ai emprunté était équipé ainsi mais les brancards étaient vides).

La rame bénéficie t’elle d’un nettoyage particulier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Stadiste a dit :

...et vous trouvez encore à redire...si vous avez de meilleures idées, postulez à l’ingénierie on est preneur...

ne prend pas la mouche, la solution pour 3 malades alités par voiture a le mérite d'exister et désolé, trop vieux pour postuler !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Stadiste a dit :

Ce n’est pas 4 mais trois malades par niveau de remorques . 
 

des vidéos de cette rame ici :

https://www.ville-rail-transports.com/ferroviaire/visionnez-les-premieres-images-du-tgv-medicalise/

 

Parce que vous pensez que l’on a pas réfléchi à toutes les solutions potentielles? 
 

Serieusement, on a quelque chose de fiable, validé par les équipes médicales, l’ingénierie et le matériel, que ce soit au niveau des consommations électriques pour les appareils que de la sûreté de la fourniture de cette même électricité, ou au niveau des possibilités de déplacement à l’intérieur ou encore de la rapidité de transfert...et vous trouvez encore à redire...si vous avez de meilleures idées, postulez à l’ingénierie on est preneur...

Une idée des solutions utilisées au niveau de l'alimentation électrique des appareils médicaux ? Je suppose que les prises utilises ne sont pas celles des sièges limitées à 100W ? Comment est assurée la continuité de l'alimentation sachant que celle ci coupe à chaque sectionnement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, r2d2 a dit :

ne prend pas la mouche, la solution pour 3 malades alités par voiture a le mérite d'exister et désolé, trop vieux pour postuler !

Ce n’est pas que 3 malades, c’est les appareillages et le personnel médical conséquents aussi.

 

Il y a 4 heures, AGO Inside a dit :

Une idée des solutions utilisées au niveau de l'alimentation électrique des appareils médicaux ? Je suppose que les prises utilises ne sont pas celles des sièges limitées à 100W ? Comment est assurée la continuité de l'alimentation sachant que celle ci coupe à chaque sectionnement ?

C’est 1600w par Niveau soir 3200w par remorques. Les prises sont celles des sièges. On limite à 100w en commercial pour éviter de tout faire sauter mais en ce cas précis pas de souci pour dépasser. Quand au sectionnement, étant d’environ 8 secondes, les appareils d’assistances médicale sont équipées de batterie.

je le rappelle, il s’agit d’une collaboration entre le SMUR, APHP, et la SNCF. On est donc pas partie à poil comme la 7eme compagnie.

Il y a 8 heures, Christophe a dit :

Cela fait penser aux brancards placés sur les dossiers des sièges des avions de ligne (un vol que j’ai emprunté était équipé ainsi mais les brancards étaient vides).

La rame bénéficie t’elle d’un nettoyage particulier ?

comme toute rame qui a eu un cas de COVID, nettoyage approfondie et désinfection totale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Stadiste a dit :

... je le rappelle, il s’agit d’une collaboration entre le SMUR, APHP, et la SNCF. On est donc pas partie à poil comme la 7eme compagnie ...

okok  okok  okok  :Smiley_15:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Stadiste a dit :

Ce n’est pas que 3 malades, c’est les appareillages et le personnel médical conséquents aussi.

Dans sa configuration sanitaire, les patients seront quatre par voiture. Leurs brancards seront déposés sur les sièges qui ne sont pas démontés. Dans chaque voiture, il y aura un médecin anesthésiste réanimateur, un interne, un infirmier anesthésiste et trois infirmiers classiques. Pour tous les patients, un bilan médical doit être communiqué avant le départ avec le traitement qu’il suit. De quoi réagir si, pendant le trajet, son état se dégrade. Le wagon bar servira d’espace médical. Les équipes médicales viennent de l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) et des CHU de Nantes et d’Angers. C’est le Samu Paris qui assure la coordination de l’opération. Mais, à Strasbourg, il sera épaulé par les équipes du Samu local. Côté SNCF, on double les effectifs par rapport à un TGV classique. Ainsi, il y aura deux conducteurs au cas où et plus de personnels de bord.

Trois ou quatre ?

le-premier-tgv-medicalise-jeudi-en-gare-

https://www.lalsace.fr/region/2020/03/25/un-tgv-transforme-en-train-sanitaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, TGV_13 a dit :

Dans sa configuration sanitaire, les patients seront quatre par voiture. Leurs brancards seront déposés sur les sièges qui ne sont pas démontés. Dans chaque voiture, il y aura un médecin anesthésiste réanimateur, un interne, un infirmier anesthésiste et trois infirmiers classiques. Pour tous les patients, un bilan médical doit être communiqué avant le départ avec le traitement qu’il suit. De quoi réagir si, pendant le trajet, son état se dégrade. Le wagon bar servira d’espace médical. Les équipes médicales viennent de l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) et des CHU de Nantes et d’Angers. C’est le Samu Paris qui assure la coordination de l’opération. Mais, à Strasbourg, il sera épaulé par les équipes du Samu local. Côté SNCF, on double les effectifs par rapport à un TGV classique. Ainsi, il y aura deux conducteurs au cas où et plus de personnels de bord.

Trois ou quatre ?

le-premier-tgv-medicalise-jeudi-en-gare-

https://www.lalsace.fr/region/2020/03/25/un-tgv-transforme-en-train-sanitaire

Trois ou quatre quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/03/2020 à 10:20, Bibloc a dit :

allez, je pinaille un peu, mais ça, c'est une Bacalan, pas une OCEM. Le  pavillon est plus plat,  les panneaux sous les fenêtres  sont assemblés par des  bandes  de rivets  simples et pas doubles  et le montage des faces latérales  par couvre-joints de grande longueur au lieu de rivets est assez différent. L'occasion de s'instruire ...

Le comptage de rivets reprend ses lettres de noblesse :Smiley_26:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/03/2020 à 21:49, Albert-00 a dit :

Après le bateau de la Marine Nationale au départ de la Corse pour 15 malades, un TGV pour 30 malades il est certains que nous n'avons plus en France de moyen sanitaire lourd lorsqu'on voie ce bricolage dans une rame TGV, les équipes médicales qui vont accompagner les malades ne vont pas être aidé par une telle configuration, sans compter comme tu le fais remarquer  le problème de la clim. je pense que les évacuation par voie aérienne était plus rationnels, j'aimerai bien savoir pourquoi cette fois cette solution n'a pas été retenue.

Parce que la clim n'est pas en circuit fermé dans un avion ? Ils ne sont plus pressurisés ?

Le 25/03/2020 à 10:20, Bibloc a dit :

allez, je pinaille un peu, mais ça, c'est une Bacalan, pas une OCEM. 

Euh… On s'en branle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Gom a dit :

Parce que la clim n'est pas en circuit fermé dans un avion ? Ils ne sont plus pressurisés ?

Euh… On s'en branle ?

je parle de la clim de la rame TGV ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, TGV_13 a dit :

Dans sa configuration sanitaire, les patients seront quatre par voiture. Leurs brancards seront déposés sur les sièges qui ne sont pas démontés. Dans chaque voiture, il y aura un médecin anesthésiste réanimateur, un interne, un infirmier anesthésiste et trois infirmiers classiques. Pour tous les patients, un bilan médical doit être communiqué avant le départ avec le traitement qu’il suit. De quoi réagir si, pendant le trajet, son état se dégrade. Le wagon bar servira d’espace médical. Les équipes médicales viennent de l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) et des CHU de Nantes et d’Angers. C’est le Samu Paris qui assure la coordination de l’opération. Mais, à Strasbourg, il sera épaulé par les équipes du Samu local. Côté SNCF, on double les effectifs par rapport à un TGV classique. Ainsi, il y aura deux conducteurs au cas où et plus de personnels de bord.

Trois ou quatre ?

le-premier-tgv-medicalise-jeudi-en-gare-

https://www.lalsace.fr/region/2020/03/25/un-tgv-transforme-en-train-sanitaire

oui enfin tu reprends un truc d'un article des DNA, lui même repris d'un article d'un autre journal...C'est fiable... ;)

C'est 20 malades qui voyagent dans ce train. les 7 salles basses de remorques sont utilisés. fais ton calcul ;à regarde les dernières photos et video. Et si tu relis plus haut, j'ai dis pourquoi...

D'autre part cela ne sert a rien de surcharger les salles car il faut aussi que le personnel soignant puisse circuler "facilement" dans le couloir en cas d'urgence...

enfin, ce n'est pas une "véritable UM" à proprement parler mais une rame sanitaire couplée avec une rame W en secours : la 4704

 

Edited by Stadiste
informations complémentaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, AGO Inside a dit :

Une idée des solutions utilisées au niveau de l'alimentation électrique des appareils médicaux ? Je suppose que les prises utilises ne sont pas celles des sièges limitées à 100W ? Comment est assurée la continuité de l'alimentation sachant que celle ci coupe à chaque sectionnement ?

 

Il y a 7 heures, Stadiste a dit :

Ce n’est pas que 3 malades, c’est les appareillages et le personnel médical conséquents aussi.

 

C’est 1600w par Niveau soir 3200w par remorques. Les prises sont celles des sièges. On limite à 100w en commercial pour éviter de tout faire sauter mais en ce cas précis pas de souci pour dépasser. Quand au sectionnement, étant d’environ 8 secondes, les appareils d’assistances médicale sont équipées de batterie.

je le rappelle, il s’agit d’une collaboration entre le SMUR, APHP, et la SNCF. On est donc pas partie à poil comme la 7eme compagnie.

comme toute rame qui a eu un cas de COVID, nettoyage approfondie et désinfection totale. 

Bonjour.

Quelques petites précisions; Nos appareils (respirateurs, pousses seringues, aspirateurs et scopes) sont autonomes en alimentation électrique durant quelques heures (de une à 4 heures environ en fonction du modèle de l'appareil et de son utilisation). Je confirme que l'alimentation sur les prises du TGV sont suffisantes pour la charge des appareils et que tout cela à été validé lors de l'exercice de médecine de catastrophe du mois de mai, dont j'avais fait écho sur ce forum.

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 un premier TGV médicalisé évacuant des malades a quitté Strasbourg en direction des Pays de la Loire

Une première en Europe avec la vidéo des embarquements, pas facile avec les portes de la rame..

https://www.lci.fr/sante/video-coronavirus-covid-19-un-premier-tgv-medicalise-evacuant-des-malades-a-quitte-strasbourg-en-direction-des-pays-de-la-loire-2149156.html

Dans chaque voiture, une équipe médicale constituée d'un médecin anesthésiste-réanimateur, d'un interne, d'un infirmier anesthésiste et de trois infirmiers sera présente, selon la DGS. Ces soignants sont issus des CHU de Nantes et d'Angers ainsi que de l'AP-HP Paris, tandis que le SAMU de Paris coordonne la manoeuvre. Environ cinquante soignants et logisticiens participent au voyage. ..

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gom a dit :

Parce que la clim n'est pas en circuit fermé dans un avion ? Ils ne sont plus pressurisés ?

L’air dans la cabine d’un avion est-il vraiment plein de microbes ?

http://www.peuravion.fr/blog/2014/09/lair-dans-la-cabine-dun-avion-est-il-vraiment-plein-de-microbes/
 

Citation

Sur tous les avions modernes, les passagers respirent un mélange d’air frais et d’air recyclé, ce qui permet de bien réguler la température en cabine tout en maintenant un niveau d’humidité acceptable.
L’air extérieur est d’abord absorbé par les moteurs via ses compresseurs, ce qui entraine une montée à très haute température avec deux conséquences : tous les micro-organismes nuisibles sont détruits, mais l’air perd aussi la quasi totalité de son humidité, ce qui est désagréable pour les passagers car on se déshydrate alors plus vite, la peau tire, les yeux piquent…
Il est alors pour moitié évacué hors de l’avion et pour moitié filtré et mélangé avec de l’air frais tout droit venu de l’extérieur. D’après Boeing, les filtres permettent de capter entre 94 et 99,97% (pour le B787) des microbes, un niveau record. Au final, ce cycle continu est tellement efficace que la totalité de l’air de l’avion est renouvelé toutes les deux ou trois minutes ! De nombreuses études ont montré que ce que l’on respire dans un avion est bien plus propre que dans tout autre moyen de transport ou endroit clos, y compris dans un bureau climatisé ou une salle ayant les fenêtres ouvertes !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, bruno a dit :

 

Bonjour.

Quelques petites précisions; Nos appareils (respirateurs, pousses seringues, aspirateurs et scopes) sont autonomes en alimentation électrique durant quelques heures (de une à 4 heures environ en fonction du modèle de l'appareil et de son utilisation). Je confirme que l'alimentation sur les prises du TGV sont suffisantes pour la charge des appareils et que tout cela à été validé lors de l'exercice de médecine de catastrophe du mois de mai, dont j'avais fait écho sur ce forum.

Bruno.

merci :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...