Aller au contenu
Le Web des Cheminots

le prix des billets TGV est il trop cher ?


Messages recommandés

Ça c'est la théorie.

Le gros ennui, c'est que quand on parle à n'importe quelle personne âgée (parents, grands-parents), il leur apparait évident que le train était beaucoup moins coûteux autrefois.

Pire, si je regarde le prix du Paris-Nonancourt quand j'étais petit, par rapport au prix d'aujourd'hui, et par rapport à la notion de chèreté à ces deux époques, le prix apparait bien plus cher aujourd'hui.

Je pense, de ce fait, que toutes les prétendues comparaisons de prix, en euros équivalent, sont fausses (dans le but de nous persuader qu'on vit mieux aujourd'hui).

C'est aussi à cause du matraquage médiatique actuel sur les prix du TGV que tout le monde te dira (pas forcément en connaissance de cause) que le train est cher par rapport à 1970.

Pour bien de français, TGV = cher car c'est ce qu'on ressasse tout le temps au JT de TF1 de JPP, alors que les personnes qui disent ça ne prennent pas forcément le train et ne sont jamais allées voir sur Voyages SNCF combien ça coûte vraiment. Elles s'en tiennent à ce que les journaleux disent...

Grâce au Yield Management, il n'y a jamais eu autant de petits prix qu'aujourd'hui, qui sont certes soumis à contraintes mais qui ont permis à des personnes qui n'ont jamais pu se payer le train de voyager (et à fortiori à grande vitesse), certes en prenant les dispositions nécessaires pour décrocher ces petits prix.

Même les IC à réservation facultative sont désormais tarifiés avec un semi Yield, permettant d'offrir des réductions (Prems ou Loisir Réduit) aux voyageurs non détenteurs de carte de réduction (coeur de cible : les 28-60 ans).

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 388
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Mais les détracteurs ont la même conclusion : "gnagnagna, vivement les privés, foutez-moi tous ses connards de cheminots au travail, gnagnagna tas de branleurs !".Cherchez l'erreur...

La notion de chéreté ou pas reste trés vague, tant elle est variable en fonction des individus..... j'ai souvenir dans la grande distribution d'un petit test, consistant à donner une liste de prod

le reve du TGV pour tous partout qui se fracasse. un train hors de prix qu'il faut tordre dans tous les sens jusqu'à perdre les bases du métier. c'est clair, le Tout-TGV et la perte du fret a mis le t

Images publiées

Par contre, tu as raison sur le fait que les tarifs des trains étaient plus simples en 1970. Mais ce n'est pas un scoop ;)

En 1970 le prix des billets ne variait pas au fil des jours c'est vrai mais la diversité des tarifs n'était pas simple non plus et avec toute la palette de réductions possibles il était tout aussi rare que, sur le même parcours, deux voyageurs payent le même prix.

En outre les trains les plus rapides n'étaient accessibles qu'en 1ère classe et moyennant un supplément "spécial" pour bon nombre d'entre eux.

Et certains trains étaient interdits aux titulaires de certaines réductions ou soumis à conditions de parcours.

Ce n'était pas aussi simple que ce que notre mémoire en a gardé... :Smiley_19:

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça c'est la théorie.

Le gros ennui, c'est que quand on parle à n'importe quelle personne âgée (parents, grands-parents), il leur apparait évident que le train était beaucoup moins coûteux autrefois.

Pire, si je regarde le prix du Paris-Nonancourt quand j'étais petit, par rapport au prix d'aujourd'hui, et par rapport à la notion de chèreté à ces deux époques, le prix apparait bien plus cher aujourd'hui.

Je pense, de ce fait, que toutes les prétendues comparaisons de prix, en euros équivalent, sont fausses (dans le but de nous persuader qu'on vit mieux aujourd'hui).

Je maintiens que la seule comparaison juste est le temps nécessaire à l'acquisition. Combien de temps me faut-il pour pouvoir m'offrir cela. Effectivement, les anciens qui comparent les prix en passant par les prix en franc (en multipliant par 6,56 le prix en euro) te diront que les prix ont beaucoup augmenté. Mais ils oublient que cette formule était vraie en 2000... Ils oublient juste de prendre en compte leurs revenus de l'époque qui étaient loin d'être les mêmes. C'est assez étrange qu'un ingénieur soit hermétique à l'idée de francs constants (rapporté au cout de la vie). C'est tout de même en vigueur depuis la flottabilité du cours des monaies !! Et donc depuis la fin de la convertibilité par rapport à l'or !

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour aller dans le sens de Chris0669 on peut convertir/estimer l'équivalent en euro d'aujourd'hui les francs d'hier en allant sur cette page de l'INSEE

http://www.insee.fr/fr/themes/calcul-pouvoir-achat.asp

Ça permet une comparaison réaliste. L'euro d'aujourd'hui (enfin 2012!) vaut en effet : 5.32 francs de 2000!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les grands-mères de Nonancourt comme d'ailleurs trouvent simplement que les temps étaient plus gais quand elles étaient jeunes. Il est déjà difficile de trouver deux témoins qui ont vu la même chose d'un évènement qui vient d'avoir lieu alors il y a 40 ans...

Nous sommes plus riches qu'il y a 40 ans et c'est indiscutable. il suffit de regarder les taux de motorisation des ménages, les taux de possession des TV, frigos, machines à laver la vaisselle, téléphones et tout ce qui n'existait pas (ordi, portable, etc). le confort des maisons s'at amélioré avec l'eau chaude, salles de bain. l'espace disponible pour chaque habitant dans les maisons s'est agrandit. Tous les indicateurs que chacun peut trouver montre un enrichissement de la population. Les chinois, les roumains, les polonais, les brésiliens se sont enrichis plus vite et cest tant mieux vu d'où ils partaient.

Ce qui s'est passé récemment, c'est que la fraction la plus riche a commencé à capter une part plus importante de la richesse produite.

Le train est moins cher qu'il y a 40 ans. mais la voiture a encore plus baissé son coût et c'est pire avec l'avion. sans le pick-oil qui nous fabrique un pétrole à 100€ le baril et plus haut demain, que resterait-il du train ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors peut-être la formulation suivante correspond t-elle mieux à la situation : les transports en trains apparaissaient moins coûteux à l'époque, car les postes de dépenses étaient moins nombreux et moins coûteux.

Notons aussi que la qualité des prestations était différente (et peut-être meilleure) : le confort et la vitesse était sûrement légèrement inférieurs, mais la régularité et la ponctualité étaient meilleurs, le personnel davantage présent et à l'écoute.

Il y avait également plus de lignes secondaires desservies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les grands-mères de Nonancourt comme d'ailleurs trouvent simplement que les temps étaient plus gais quand elles étaient jeunes. Il est déjà difficile de trouver deux témoins qui ont vu la même chose d'un évènement qui vient d'avoir lieu alors il y a 40 ans...

Nous sommes plus riches qu'il y a 40 ans et c'est indiscutable. il suffit de regarder les taux de motorisation des ménages, les taux de possession des TV, frigos, machines à laver la vaisselle, téléphones et tout ce qui n'existait pas (ordi, portable, etc). le confort des maisons s'at amélioré avec l'eau chaude, salles de bain. l'espace disponible pour chaque habitant dans les maisons s'est agrandit. Tous les indicateurs que chacun peut trouver montre un enrichissement de la population. Les chinois, les roumains, les polonais, les brésiliens se sont enrichis plus vite et cest tant mieux vu d'où ils partaient.

Ce qui s'est passé récemment, c'est que la fraction la plus riche a commencé à capter une part plus importante de la richesse produite.

Le train est moins cher qu'il y a 40 ans. mais la voiture a encore plus baissé son coût et c'est pire avec l'avion. sans le pick-oil qui nous fabrique un pétrole à 100€ le baril et plus haut demain, que resterait-il du train ?

Il restera que le train est le mode de transport le plus économe en énergie et en espace, qu'il est peu polluant et permet de répondre à une foultitude de besoins différents mais que son avenir dépend de décisions politiques.

Et là...

Il y a toutefois des signes qui ne trompent pas: le tramway, qui avait été allègrement détruit au cours des années 1935/1950, connait un succès certain et il n'y a guère de villes importantes (sauf Toulon!) qui ne l'aient rétabli ou envisagent de le faire.

Plus loin de nous, en Afrique ou en Asie, de nombreux pays redécouvrent le chemin de fer et les réalisations et projets foisonnent.

En France le poids des lobbies, le temps politique et son alternance restent des freins à une organisation rationnelle des transports mais l'évolution prévisible des coûts des différents types d'énergie et la gestion de l'espace finiront par s'imposer. Il reste à espérer que le système ferroviaire n'aura pas subi trop de destructions d'ici là...

  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me rappelle qu'au début des années 2000 un paris-perpignan en train non TGV coûtait 250F, soit 40€, en s'y prenant 3 semaines à l'avance.

Le Paris-Annemasse était lui à 400F, soit 60€, plein tarif, en TGV.

Ça demeure ma référence...

(désolé de pinailler sur de la langue, mais serait-il possible de transformer le titre en "le prix des billets TGV est-il trop élevé"? Un prix ne peut pas être trop cher, c'est ce qui est vendu à un prix trop élevé qui est trop cher :) )

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les PME les PMI manquent plus que les petits commerçants.....et le panel sera complet !

Pour ces gens là tout est trop cher, rien ne va jamais ils ne sont que les boucs émissaires de la société....que l'on empêche de travailler !

vaste débat ....!

de toutes façons dans la majeure partie des cas il y a des lustres que ces gens là ne sont plus que clients marginaux pour les transports publics....

les salariés sont à la planche les patrons propriétaires roulent 4X4 sur le compte du véhicule qui appartient à la société et donc défrayé....

je caricature un peu mais bon.....on connait par cœur leur crédo.... TPMG (pour les dirigeants) les miettes restantes pour le restant de la troupe.... :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39:

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aujourd'hui un autre article pour faire suite et en réponse et "mettre les points sur i" :

http://www.deplacementspros.com/SNCF-des-prix-complexes-Pat-reagit-_a25218.html

Le sujet des prix du train est vraiment inépuisable...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je pense que le prix plein tarif est cher mais quand on voit que depuis le 1 janvier les demandeurs d emploi ou minima sociaux ont 90 % de réduction et que je peux faire grenoble Lyon pour 2 ou grenoble Genève pour 2 50 plus les gens sont pauvres plus ils peuvent avoir les minima sociaux

On pourrait généraliser la réduction de 90 % a d autres catégories sociales par exemple

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On pourrait généraliser la réduction de 90 % a d autres catégories sociales par exemple

Est-ce que tu as aussi 90% de réduction quand tu vas acheter tes équipements de sport chez Décathlon ?

Est-ce que tu as eu 90% de réduction quand tu as acheté ton i-phone ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que tu as aussi 90% de réduction quand tu vas acheter tes équipements de sport chez Décathlon ?

Est-ce que tu as eu 90% de réduction quand tu as acheté ton i-phone ?

Non pour mon téléphone c est un smartphone je l ai eu gratuitement grâce a des points SFR mais cette mesure n a rien de social

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je pense que le prix plein tarif est cher mais quand on voit que depuis le 1 janvier les demandeurs d emploi ou minima sociaux ont 90 % de réduction et que je peux faire grenoble Lyon pour 2 ou grenoble Genève pour 2 50 plus les gens sont pauvres plus ils peuvent avoir les minima sociaux

On pourrait généraliser la réduction de 90 % a d autres catégories sociales par exemple

Bonne journée

C'est la région rhone-alpes qui finance... Tant mieux si ils ont suffisamment de fric en période électorale.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que la SNCF fait des études pour savoir pourquoi les gens préfèrent la voiture au train? je reviens d'une station de ski et je pense que la clientèle venant en train ne représentait même pas 10% des clients venant à la station.

Le prix du train n'est pas forcément le frein, certains veulent aller de leur domicile à l'appart sans s’embêter avec les bagages ou alors en profitent pour rapporter la nourriture et boissons pour la semaine.

Comment relier le domicile à la gare? taxi ?, voiture oui mais parking payant une semaine ;ou la laisser en ville hors zone payante et craindre les dégradations ( et pas forcément facile de trouver une ville avec stationnement gratuit autorisé pour une semaine) et rejoindre la gare en bus:métro.

le prix du car arrivé a destination n'est pas a négligé : le CG de Savoie fait payer tous les passagers à partir de la naissance alors que des stations ne font pas payer le parking.

Il me semblerait logique que la taxe de séjour couvre également le coût d’accès à la station à partir de la gare la plus proche.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que la SNCF fait des études pour savoir pourquoi les gens préfèrent la voiture au train? je reviens d'une station de ski et je pense que la clientèle venant en train ne représentait même pas 10% des clients venant à la station.

Le prix du train n'est pas forcément le frein, certains veulent aller de leur domicile à l'appart sans s’embêter avec les bagages ou alors en profitent pour rapporter la nourriture et boissons pour la semaine.

Comment relier le domicile à la gare? taxi ?, voiture oui mais parking payant une semaine ;ou la laisser en ville hors zone payante et craindre les dégradations ( et pas forcément facile de trouver une ville avec stationnement gratuit autorisé pour une semaine) et rejoindre la gare en bus:métro.

le prix du car arrivé a destination n'est pas a négligé : le CG de Savoie fait payer tous les passagers à partir de la naissance alors que des stations ne font pas payer le parking.

Il me semblerait logique que la taxe de séjour couvre également le coût d’accès à la station à partir de la gare la plus proche.

D'un autre coté, monter de Bourg St Maurice aux Arcs, à Val Thorens, Tignes ou Val d'Isère, ce n'est pas réalisable en train.... Le profil de la ligne serait incompatible avec le domaine d'utilisation des matériels, peut être hors automotrices, et encore.... Et déjà que la liaison est maintenue à bout de bras hors vacances scolaires, autant dire qu'il n'y aura jamais rien d'autre que des cars pour aller dans les stations de ski.... Idem en Maurienne, même si la desserte TER sur Modane n'est pas aussi menacée que sur BSM...

Ensuite, pour certains, au delà du trajet porte à porte, le train serait encore trop cher même s'il était gratuit... Même en Suisse, très peu de stations sont desservies par des trains à écartement standart.... Il y a forcément correspondance avec une ligne à voie métrique d'un réseau privé.... Il est parfois bon de regarder ce qui se fait hors de nos frontières avant de critiquer une chose identique chez nous.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien que les cars sont quasi obligatoires pour rejoindre les stations ( à ma connaissance il n'y a que Argentière / les Grands Montets qui permet de faire à pied train téléphérique et Bourg St Maurice / les Arcs pour le trajet train / funiculaire)

Mais pourquoi les gens qui prennent l'avion pour aller une semaine en hotel- club au Maghreb , prennent la voiture pour aller dans une station de ski alors qu'il ne se serviront pas de la voiture pendant la semaine.

il y a autre chose que le tarif du train qui leur fait préférer la voiture.

Modifié par williamcau
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a autre chose que le tarif du train qui leur fait préférer la voiture.

Le tarif élevé des bus et le quasi-racket pratiqué par les taxis dans les stations de ski, par exemple ?

Modifié par Ae 8/14
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le tarif élevé des bus et le quasi-racket pratiqué par les taxis dans les stations de ski, par exemple ?

Ca c est vrai pour les stations de tarentaise ou le bus est très cher ( meribel par exemple ) alors que pour les stations situées en Isère comme Villard de lans le car pour y accéder releve encore du service public ce qui rend le prix plus abordable

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca c est vrai pour les stations de tarentaise ou le bus est très cher ( meribel par exemple ) alors que pour les stations situées en Isère comme Villard de lans le car pour y accéder releve encore du service public ce qui rend le prix plus abordable

Bonne journée

Sauf erreur en Savoie il n'existe que 2 tarifs suivant la distance gare SNCF/ routière Station et c'est le conseil général qui décide..

d’après ce que j'ai vu un abonnement mensuel coûte environ 3 aller/retour au tarif unitaire.

En isère j’espère qu'il y a une différence entre un accès à Villard de Lans et un accès aux 2 Alpes ou l'Alpe d'Huez.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien que les cars sont quasi obligatoires pour rejoindre les stations ( à ma connaissance il n'y a que Argentière / les Grands Montets qui permet de faire à pied train téléphérique et Bourg St Maurice / les Arcs pour le trajet train / funiculaire)

Mais pourquoi les gens qui prennent l'avion pour aller une semaine en hotel- club au Maghreb , prennent la voiture pour aller dans une station de ski alors qu'il ne se serviront pas de la voiture pendant la semaine.

il y a autre chose que le tarif du train qui leur fait préférer la voiture.

tu enfonces les portes ouvertes ou quoi ?

aller au sport d'hiver en voiture présente des avantages pour ceux qui voyagent en famille et sont en location (ils peuvnet même s'ils louent leurs skis apporter leur bouffe etc....) et surtout organiser leur voyage comme ils le veulent quelque soient leurs lieux de départ.....qu'il ya ait une gare pou pas.....

de même que la démarche d'un urbain habitant une ville très correctement desservie ne sera pas la même que celle d'un individu (et sa famille ) qui habitent à 50 bornes de la moindre gare d'importance....

un célibataire partant seul n'aura pas la même approche non plus.....

quant on peut s'offrir une semaine en tout compris en station et en saison je crois que le poste transport est certes important, mais pas déterminant non plus....c'est une variable d'ajustement mais sans doute pas la principale par rapport aux frais d'hébergement et autres remontées mécaniques.....

Compte tenu des dessertes actuelles un breton de la pointe ira sans doute aux sports d'hiver en bagnole alors qu'un parisien n'aura aucun mal à y aller par le train.....question de praticité(type de désserte en TC offre des destinations en gare facilement atteignables sans nombreux changements ou correspondances scabreuses....) :Smiley_04:

Quant aux coûts des parcours finaux on peut supposer qu'ils répondent à des études faites par les CCI dont dépendent les stations et que les calculs ont été judicieusement faits en fonctions de critères "savants" qui dépendent en grande partie de la fréquentation potentielle de telle ou telle station et de la typologie de la clientèle qui fréquente lesdites stations....

On peut supposer que la machine mise en marche pour relier les Deux Alpes,ou Avoriaz n'est pas la même en coût et en offre, que celle pour relier St Machin des alpages en tarentaise dotée de deux téléskis et 60 chambres ....

On peut supposer que rien n'est laissé au hasard dans ces études....quelque soient les acteurs.... :Smiley_04:

Que je sache l'instrie de l'or blanc reste avant tout un business où il convient de faire son beurre rapidement et efficacement vu la saisonnalité de ces activités...

Modifié par capelanbrest
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf erreur en Savoie il n'existe que 2 tarifs suivant la distance gare SNCF/ routière Station et c'est le conseil général qui décide..

daprès ce que j'ai vu un abonnement mensuel coûte environ 3 aller/retour au tarif unitaire.

En isère jespère qu'il y a une différence entre un accès à Villard de Lans et un accès aux 2 Alpes ou l'Alpe d'Huez.

En Isère la tarification dépend de la distance donc c est un peu plus cher d aller aux 2 alpes qu a Villard de lans depuis grenoble mais uniquement a cause de la distance ( la tarification transisere est basée sur un système de zones et les stations de l oisans sont dans une zone plus lointaine de grenoble que celles du Vercors )

par contre ca ne coûte pas plus cher d aller aux 2 alpes que d aller a bourg d oisans par exemple. Il n'y a pas de majoration liée au fait sur les 2 alpes soit une grosse station

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...