Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le FRET ferroviaire se porte bien !


Messages recommandés

  • 2 semaines plus tard...

la gare de Miramas et son triage sont un des hauts lieux du fret en France

Un vaste plan d’agrandissement et de modernisation a été mis sur pied par la région Méditerranée  réservant l‘avenir avec déviation très au nord de la voie principale 1 Lyon.
Le triage fait l’objet de nouveaux aménagements avec allongement côté ouest pour disposer d’un faisceau de réception de 14 voies de 750 m, un faisceau de débranchement de 40 voies de 900 m en cinq pinceaux de huit voies avec freins de voies et poste à billes, un faisceau d’attente au départ servant à la formation de 11 voies de 750 m. Quelque 240 000 m3 de terre sont remués pour édifier l’ensemble, à même de traiter de 2600 à 2800 wagons jour.
De plus, des voies de circulation ceinturent le triage et des postes neufs sont mis en place (postes A, B, C et central – PRS).

https://www.railpassion.fr/fret/plateforme-provencale-de-miramas-toujours-tres-active-fret/

50A-Miramas.thumb.jpg.de1ae3d5e46ee8f13e7f31b6de1ade8d.jpg

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, jackv a dit :

la gare de Miramas et son triage sont un des hauts lieux du fret en France

Un vaste plan d’agrandissement et de modernisation a été mis sur pied par la région Méditerranée  réservant l‘avenir avec déviation très au nord de la voie principale 1 Lyon.
Le triage fait l’objet de nouveaux aménagements avec allongement côté ouest pour disposer d’un faisceau de réception de 14 voies de 750 m, un faisceau de débranchement de 40 voies de 900 m en cinq pinceaux de huit voies avec freins de voies et poste à billes, un faisceau d’attente au départ servant à la formation de 11 voies de 750 m. Quelque 240 000 m3 de terre sont remués pour édifier l’ensemble, à même de traiter de 2600 à 2800 wagons jour.
De plus, des voies de circulation ceinturent le triage et des postes neufs sont mis en place (postes A, B, C et central – PRS).

https://www.railpassion.fr/fret/plateforme-provencale-de-miramas-toujours-tres-active-fret/

50A-Miramas.thumb.jpg.de1ae3d5e46ee8f13e7f31b6de1ade8d.jpg

... ça existe encore ces grands triages ?

En regardant cette photo, j'ai l'impression de rajeunir de 30 ans, ... voir plus !

okok   :Smiley_15:

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 39 minutes, Pascal 45 a dit :

... ça existe encore ces grands triages ?

En regardant cette photo, j'ai l'impression de rajeunir de 30 ans, ... voir plus !

okok   :Smiley_15:

 oui mais il y a trente ans comme pour le bourget c'était complètement bourré de wagons et le nombre de triage a du etre divisé par 2 au moins

le 1er janvier 1938, elle dispose alors de 42 500 kilomètres de voies (à la fin des années 2010 le réseau ferré national compte un peu moins de 30 000 kilomètres de voies) et 6 500 embranchements particuliers.

Dans les années 1960, on comptait près de 6 000 gares ou points frontières traitant quotidiennement entre 20 000 et 25 000 wagons de marchandises.

Entre 1989 et 1993, la SNCF ferme environ 2 800 gares au service du fret et 5 des 27 triages

En 2002 Le réseau ferré national compte alors 1 800 gares Fret, 19 triages, 4 535 ITE et 45 terminaux transport combinés.. (et cela a encore baissé)

En 2015, le réseau ferré national français ne compte plus que 1 400 installations terminales embranchées et 300 cours marchandises.

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, jackv a dit :

 oui mais il y a trente ans comme pour le bourget c'était complètement bourré de wagons et le nombre de triage a du etre divisé par 2 au moins

le 1er janvier 1938, elle dispose alors de 42 500 kilomètres de voies (à la fin des années 2010 le réseau ferré national compte un peu moins de 30 000 kilomètres de voies) et 6 500 embranchements particuliers.

Dans les années 1960, on comptait près de 6 000 gares ou points frontières traitant quotidiennement entre 20 000 et 25 000 wagons de marchandises.

Entre 1989 et 1993, la SNCF ferme environ 2 800 gares au service du fret et 5 des 27 triages

En 2002 Le réseau ferré national compte alors 1 800 gares Fret, 19 triages, 4 535 ITE et 45 terminaux transport combinés.. (et cela a encore baissé)

En 2015, le réseau ferré national français ne compte plus que 1 400 installations terminales embranchées et 300 cours marchandises.

Parallèlement, SNCF a développé Geodis qui compte combien d'entrepôts, de camions et de chauffeurs?

Un jour partie de ces trafics reviendra peut-être sur des trains. Les tonnes transportées augmentent continuellement, de même les distances parcourues, faut garder espoir, il doit bien y avoir des têtes chargées de Stratégie et Développement à SNCF, avec de belles payes et des belles équipes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le lorry inn way

Vu dans la presse spécialisé (BTP ferroviaire) et sur internet

Le principe d un lorry avec une motorisation electrique où l'ensemble tracteur plus remorque se positionne dessus et le tracteur fait avancer le lorry

Un peu comme le principe des camions unimog qui par la rotation des roues équipé de pneumatiques font tourner les roues en fer

l EPSF en sueur face à cette proposition : D

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fret ferroviaire : ” Cela doit changer !"

Les signataires relèvent plus globalement que “des pays comme l’Allemagne et les Pays-Bas ont montré la voie en s’engageant sur des programmes d’investissement de dizaines de milliards d’euros, une situation qui ne prévaut pas en France”. Il est donc “urgent que le Gouvernement français prenne exemple sur ses voisins européens et mette en place des mesures fortes et ambitieuses (…).La part modale du rail dans le transport de marchandises n’est que de 9 % en France alors qu’elle est de 18 % en Europe. Cela doit changer

https://www.lyon-entreprises.com/actualites/article/fret-ferroviaire-cela-doit-changer

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 42 minutes, jackv a dit :

Fret ferroviaire : ” Cela doit changer !"

Les signataires relèvent plus globalement que “des pays comme l’Allemagne et les Pays-Bas ont montré la voie en s’engageant sur des programmes d’investissement de dizaines de milliards d’euros, une situation qui ne prévaut pas en France”. Il est donc “urgent que le Gouvernement français prenne exemple sur ses voisins européens et mette en place des mesures fortes et ambitieuses (…).La part modale du rail dans le transport de marchandises n’est que de 9 % en France alors qu’elle est de 18 % en Europe. Cela doit changer

https://www.lyon-entreprises.com/actualites/article/fret-ferroviaire-cela-doit-changer

La situation en France qui ferme usines après usines depuis les années 1981 est très différente de celle de l'Allemagne très industrialisée et qui après la réunification et l'adhésion des pays  d'Europe orientale a capté des marchés très importants, l'essentiel des échanges se faisaient et continuent de se faire par le train. L'Europe industrielle est d'abord allemande, la France se réservant les services, le tourisme et encore l'agriculture, dont les vins et alcools peu volumineux et de moins en moins expédiés par train. Normal dans ces conditions de voir la part des trains de fret diminuer en France et rester plus importante en Allemagne et dans son arrière-pays oriental.

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, zorba a dit :

La situation en France qui ferme usines après usines depuis les années 1981 est très différente de celle de l'Allemagne très industrialisée et qui après la réunification et l'adhésion des pays  d'Europe orientale a capté des marchés très importants, l'essentiel des échanges se faisaient et continuent de se faire par le train. L'Europe industrielle est d'abord allemande, la France se réservant les services, le tourisme et encore l'agriculture, dont les vins et alcools peu volumineux et de moins en moins expédiés par train. Normal dans ces conditions de voir la part des trains de fret diminuer en France et rester plus importante en Allemagne et dans son arrière-pays oriental.

mais les 18% ce n'est pas que l'Allemagne mais une moyenne européenne et tous les pays européens ne sont pourtant pas tous industriels.. ton raisonnement n'est pas juste.

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, jackv a dit :

mais les 18% ce n'est pas que l'Allemagne mais une moyenne européenne et tous les pays européens ne sont pourtant pas tous industriels.. ton raisonnement n'est pas juste.

Certes, mais les pays d'Europe ex "de l'Est" ne disposaient pas de structures autoroutières comparables à celles "de l'ouest", et ils avaient conservé des systèmes ferroviaires permettant les échanges et contribuant de ce fait au maintien des parts du ferroviaire. Ce qui va changer avec la réalisation accélérée de grands axes autoroutiers dans ces pays, scénario français qui entre 1970 et 2020 a bousculé le fret ferroviaire, quasiment mis par terre. Plus efficacement que les revendications sociales des syndicalistes non compréhensifs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, zorba a dit :

Certes, mais les pays d'Europe ex "de l'Est" ne disposaient pas de structures autoroutières comparables à celles "de l'ouest", et ils avaient conservé des systèmes ferroviaires permettant les échanges et contribuant de ce fait au maintien des parts du ferroviaire. Ce qui va changer avec la réalisation accélérée de grands axes autoroutiers dans ces pays, scénario français qui entre 1970 et 2020 a bousculé le fret ferroviaire, quasiment mis par terre. Plus efficacement que les revendications sociales des syndicalistes non compréhensifs.

 pas aussi simple  que cela et ce sont des chiffres de 2013

https://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/SR16_08/SR_RAIL_FREIGHT_fr.pdf

 a cette date ,des pays ayant des infra routiéres ont augmenté en ferroviaires  ..Autriche,suède,Italie,Allemagne, etc et d'autres ont diminué

des pays de l'est ont globalement diminué mais certain comme la Bulgarie n'avait déjà pas grand chose par le rail.. idem pour l’Espagne qui n'était pourtant pas a l'est..

C'est donc surtout une volonté politique de chaque état.. puisque tous les états de l'UE ont le meme cadre

mais la moyenne de l'Ue n'a pas trop fondu entre 2000 et 2013

1311018093_1SR_RAIL_FREIGHT_fr.thumb.jpg.a71ca5f88617894bd6c62556050a4027.jpg

2SR_RAIL_FREIGHT_fr.thumb.jpg.49c977b30163abae6f0b083814c4833b.jpg

 

La Commission européenne en fait une priorité : transférer 30 % du fret de la route vers le chemin de fer ou le fluvial sur des distances supérieures à 300 km d’ici à 2030, et 50 % d’ici à 2050. Sur la période 2007-2013, le budget de l’Union européenne (UE) consacré au financement de projets ferroviaires s’est élevé à quelque 28 milliards d’euros. Pourtant, le transport ferroviaire de marchandises n’est toujours pas parvenu à concurrencer efficacement le transport routier dans l’UE durant ces quinze dernières années.

http://www.assorail.fr/actualites/le-fret-ferroviaire-de-lue-nest-toujours-pas-sur-la-bonne-voie

 

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Un forum pour construire l'avenir du fret ferroviaire

Avec 385 millions d’euros investis en Bourgogne-Franche-Comté en 2020, dont 45 millions d’euros cofinancés par l'État et la Région, SNCF Réseau se veut un acteur de l'économie locale et donc de l'emploi. Cet investissement alimente l'écosystème régional, les entreprises locales spécialisées dans les travaux ferroviaires ainsi que les sous-traitants ou entreprises d'insertion.

https://www.infos-dijon.com/news/bourgogne-franche-comte/bourgogne-franche-comte/bourgogne-franche-comte-un-forum-pour-construire-l-avenir-du-fret-ferroviaire.html

SNCF Réseau à la reconquête du fret

Placée sur un important axe Nord-Est-Sud, véritable « autoroute ferroviaire », le réseau a néanmoins « souffert du manque d’investissements depuis des décennies. » Ainsi, la gare de triage de Gevrey accuse un déficit de 3 M€ par an et nécessite d’importants travaux d’infrastructure « pour l’adapter à nos clients… » Des partenaires sont attendus pour lui faire subir un lifting estimé à 10 M€ d’ici 2025. Tout comme le réseau capillaire de fret régional, d’une longueur de 180 km supportant 1 300 trains par an, qui vient de faire l’objet d’un diagnostic et doit faire l’objet de 20 M€ d’investissements sur 10 ans.

https://www.estrepublicain.fr/actualite/2020/01/31/sncf-reseau-a-la-reconquete-du-fret

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 45 minutes, jackv a dit :

Tout comme le réseau capillaire de fret régional, d’une longueur de 180 km supportant 1 300 trains par an, qui vient de faire l’objet d’un diagnostic et doit faire l’objet de 20 M€ d’investissements sur 10 ans.

1.300 trains par an, soit 4 trains par jour. Les rails risquent de s'oxyder entre les passages des trains, même avec des trains de 750 m de longueur. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, zorba a dit :

1.300 trains par an, soit 4 trains par jour. Les rails risquent de s'oxyder entre les passages des trains, même avec des trains de 750 m de longueur. 

il ya meme des lignes avec moins de 4 trains jours

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 42 minutes, zorba a dit :

1.300 trains par an, soit 4 trains par jour. Les rails risquent de s'oxyder entre les passages des trains, même avec des trains de 750 m de longueur. 

L'important n'est pas le nombre de trains quotidiens mais les tonnages transportés (et le nombre de camions ainsi évités).

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Inharime a dit :

L'important n'est pas le nombre de trains quotidiens mais les tonnages transportés (et le nombre de camions ainsi évités).

L'important est que ce transport soit rentable, le reste n'est pas significatif pour choisir le train ou des camions. À 4 trains par jour, chaque tonne déplacée doit coûter un bras.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 26 minutes, zorba a dit :

L'important est que ce transport soit rentable, le reste n'est pas significatif pour choisir le train ou des camions. À 4 trains par jour, chaque tonne déplacée doit coûter un bras.

Raisonnement partial et partiel du style Spinetta ou Migaud (entre autres) déjà largement débattu sur ce site.
Il y a ce que ça coûte, ce que ça rapporte et ce que cela permet d'économiser par ailleurs. Plus tout ce qui difficilement ou n'est pas directement quantifiable.
A chacun sa façon de voir et de placer le curseur où bon lui semble.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 15 minutes, Inharime a dit :

Raisonnement partial et partiel du style Spinetta ou Migaud (entre autres) déjà largement débattu sur ce site.
Il y a ce que ça coûte, ce que ça rapporte et ce que cela permet d'économiser par ailleurs. Plus tout ce qui difficilement ou n'est pas directement quantifiable.
A chacun sa façon de voir et de placer le curseur où bon lui semble.

Si ce n'est pas rentable, il faut le dire à ceux qui vont payer pour éponger les pertes, en particulier avant les élections pour voter et choisir en connaissance de cause. Après, c'est trop tard!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, zorba a dit :

Si ce n'est pas rentable, il faut le dire à ceux qui vont payer pour éponger les pertes, en particulier avant les élections pour voter et choisir en connaissance de cause. Après, c'est trop tard!

Ce qui n'est pas rentable aux yeux de certains l'est pour d'autres. Tout est relatif et il faut se méfier des dogmes et autres a prioris.

Modifié par Inharime
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Restent les déficits et les dettes, a priori dans les comptes de SNCF ou de l'Etat. Pendant ce temps, les camions Geodis (de SNCF) promènent leurs chargements sur les routes et autoroutes avec des conducteurs sans statut pour être compétitif...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, zorba a dit :

Restent les déficits et les dettes, a priori dans les comptes de SNCF ou de l'Etat. Pendant ce temps, les camions Geodis (de SNCF) promènent leurs chargements sur les routes et autoroutes avec des conducteurs sans statut pour être compétitif...

et de plus en plus de l'EST  ( de plus en plus de grosse boite n'ont de français que ce qu'il y a d'écrit sur la bache)

Donc à moins de payer les agents moins de 400 €/ mois, sans sécu ni retraite,  ca va etre dur

 

PS,  pour etre compétitif fasse à l'ouvrier chinois, tu serais d'accord pour n'etre payé 2$ par jour avec un bol de riz et de dormir dans une niche  dans l'usine ??

Modifié par fabrice
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, fabrice a dit :

PS,  pour etre compétitif fasse à l'ouvrier chinois, tu serais d'accord pour n'etre payé 2$ par jour avec un bol de riz et de dormir dans une niche  dans l'usine ??

Avant de répéter ce genre d'âneries comme le font les médias aux ordres des Arnaud, Pinault, Drahi et Dassault, tu peux regarder ce qui se passe effectivement en Chine, par exemple observer la production d'automobiles, les kilomètres de lignes à grande vitesse (à 350 km/h), le nombre de smart phones (et en 5G au passage pour les plus récents) et tu découvriras que ce sont majoritairement les chinois payés 2 USD par jour qui parviennent à se les payer, frais de santé et de scolarité inclus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, zorba a dit :

Avant de répéter ce genre d'âneries comme le font les médias aux ordres des Arnaud, Pinault, Drahi et Dassault, tu peux regarder ce qui se passe effectivement en Chine, par exemple observer la production d'automobiles, les kilomètres de lignes à grande vitesse (à 350 km/h), le nombre de smart phones (et en 5G au passage pour les plus récents) et tu découvriras que ce sont majoritairement les chinois payés 2 USD par jour qui parviennent à se les payer, frais de santé et de scolarité inclus.

Quand t'arretera de balancer les tiennes

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • katamiaw changed the title to Le FRET ferroviaire se porte bien !

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...