Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Prenez-vous le train de nuit ?


Cyril83

Votre usage des trains de nuit  

128 membres ont voté

  1. 1.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      16
    • Oui, au moins une fois par mois
      44
    • Oui, au moins 2 fois par an
      41
    • Moins souvent
      24
    • Je n'ai jamais pris le train pour voyager en dehors de ma région
      3
  2. 2.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      1
    • Oui, au moins une fois par mois
      3
    • Oui, au moins 2 fois par an
      30
    • Moins souvent
      71
    • Je n'ai jamais pris le train de nuit
      23
  3. 3.

    • Je préfère voyager de jour
      28
    • Je n'arrive pas à dormir dans un train
      17
    • Le confort et la propreté des voitures laissent à désirer
      28
    • Les horaires ne me conviennent pas
      10
    • Aucun train de nuit n'existe sur les trajets que j'emprunte habituellement
      82
    • J'ai peur d'être victime d'un vol ou d'une agression dans un train de nuit
      12


Messages recommandés

Quelqu'un a connu la "Puerta del Sol" ???

J'y ai sévi pendant 1 an, à raison d'un aller-retour Paris par mois... de très bons souvenirs (en étant un peu polyglotte on pouvait se faire payer des bières par les touristes, jouer aux cartes avec de vieilles américaines et... se faire offrir le café au petit jour par le camarero reconnaissant de lui avoir faciliter le boulot la veille en traduisant 1/ le menu 2/ les commandes).

Un temps que les moins de 20 ans tout ça tout ça lapleunicheuse

Depuis sa suppression c'est Talgo obligatoire : pas le même prix, pas la même ambiance...

Oui, j'ai connu.... le 313.... Toute une époque!!! Lui aussi, niveau régularité, çà n'était pas toujours çà.... Il a disparu peu après la mise en service du TGV A sur le Sud Ouest: solution pour les voyageurs: TGV jusqu'à Hendaye, puis correpondance pour Madrid...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui , c'est le 313,.avec ses 2 portes autos .

Il n 'y avait pas aussi un train qui partait vers le Portugal aussi à cette époque ?

Je crois que c'était le 307 vers 22h et quelques avec son retour en 304.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui , c'est le 313,.avec ses 2 portes autos .

Il n 'y avait pas aussi un train qui partait vers le Portugal aussi à cette époque ?

Il y avait une tranche qui passait à Vigo certains jours au moins Mais je ne sais pas si c'était le terminus ou si ces votures continuaient sur le Portugal....

Pour Lisbonne, il y avait, apparemment, le Sud-Express.... : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sud-Express

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La seule fois où j'ai pris un train de nuit(pour l'instant), c'est lorsque je suis venu passer les tests pour rentrer à la route, à Lyon, avec le LPR-BX aujourd'hui disparu.Avec voyage dans la Corail à places inclinables. :sleep:

Modifié par zoom 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des trains de nuit, j'ai pratiqué derrière du temps des TAC, et ensuite devant, et je donne encore, donc la nuit dans un train , non merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Gamin, je prenais un train de nuit pour aller a Clermont Ferrand,

un truc qui devait avancer a 2 a l'heure....Nous etions en fin des années 70....

Sinon, pour aller a Menton (06), j'ai de nombreuses fois pris le train couchettes...

Certes le confort n'est pas top, mais tu pars le soir, arrive au petit matin, c'est donc parfait....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon allez.... puisque personne n'ose le dire....

les T2... en amoureux.... ça a son charme aussi !

Ah, bin voilà, c'est du propre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Mon cadeau pour mes 40ans... La voiture sortait de visite... ça ma fait tout drôle de voyager dedans... Ma femme a moins aimé le retour de Venise en T4 avec un italien particulièrement mal non éduqué...

Mais les T2, si la SNCF avait bien voulu les moderniser... jadorais bosser dedans sauf à chercher une panne, car le 110V de la batterie, ça réveille... Saloperies de masses électriques... Remarquez, lorsqu'on trouvait, ça procurait un plaisir intense, si si...

Par contre, la fois où j'ai le plus rigolé, après...

Je descendais dans le sud et je m'étais payé une couchette... Je me suis retrouvé avec une MERE et sa fille d'une vingtaien d'années comme moi... La MERE, très matronne, régentait tout le compart et il valait meiux pas soutenir son regard... J'en avais rien à foutre de cette MERE...

Arrivé du côté de Montgeron, elle faisait tellement de vent; qu'elle se plaint d'avoir chaud... Gentiment, sa fille lui dit de mettre le TFU (thermostat au dessus de la porte) sur mini... La MERE furibarde se retourne vers sa fille en la fusillant du regard et lui répond "ça marche jamais avec ces fainéants de cheminots qui foutent rien"...

Pour avoir la paix, je lui suggère juste d'en manoeuvrer la moitié dans les autres compartiments... La mégère se retourne vers moi en rage en me répliquant " qu'est-ce que vous en savez-vous?" Elle n'a pas eu le temps de réplique autre chose car elle me chauffait réellement les nerfs... Je lui ai juste balancé "Merci madame, je fais juste parti des fainéants de cheminots qui ne font rien de leur journée et je peux vous affimer que ce thermostat fonctionne parfaitement"...

Le monstre s'est instanément dégonflé. Elle est montée dans sa couchette en me tournant ostensiblement le dos jusqu'au matin, en nous foutant enfin la paix... Par contre, la fille m'a fait un tel clin d'oeuil et un tel sourire que j'ai compris que si je me trompais de couchette, elle ne serait pas contre...

Je suis resté sagement dans mon coin, plié de rire, non mais... Pauvre fille elle est peut-être vieille fille alors qu'elle était mignonne... Mais la MERE aurait rendu stérile une compagnie de légionnaires revenant d'une patrouille de 2 ans en plein désert... C'est peut-être ça qui rendait si "tentée" la fille... Enfin quelqu'un arrivait à faire taire sa MERE...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

rentrant de Corse il y a pas mal d'années, avant le TGV, pas de couchettes 2°. Faut faire avec, va pour une 1°. A deux dans le compartiment, ça devrait le faire .... L'affreux bonhomme !!! entre les fayots, le gigot bien aillé et le cigare, j'ai cru crever ! Comme j'ai l'habitude de prendre une sup, j'ai pu entrouvrir la fenêtre. Le mec n'a pas osé protester .... inutile de demander si j'ai fermé l'oeil... mais le nez, oui !!!

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah les trains de nuit. J'ai suivi leur décrépitude progressive ces dernières années. J'ai commencé avec le Bordeaux-Lyon détourné par Vierzon (4486) rempli à 80%. Horaires corrects (21h01-6h23). Après sa suppression je me suis habitué à prendre le Bordeaux-Nice jusqu'à Toulouse puis le Hendaye-Genève jusqu'à Lyon. Le Bordeaux-Nice était il y a 1 an encore toujours rempli. La situation du Hendaye-Genève est un peu plus compliquée: il est soi littéralement bondé, soit... vide (i.e rempli à 20%). C'est le prochain sur la liste des condamnés à mort. Depuis 2009 ou 2010 les deux BSI ajoutées à Toulouse n'existent plus. On se retrouve avec un train de 6 caisses pour des villes de 450 000 (Lyon), 400 000 (Toulouse) et entre 50 000 et 100 000 habitants (Bayonne, Pau, Tarbes).

La Palombe: on va dire qu'elle est dans le viseur mais que les cartouches ne sont pas encore là. Il m'est arrivé de le prendre un vendredi soir (en 2008) et nous étions... 3 dans l'une des BSI. J'ai eu le même ressenti que pour le Hendaye-Genève: lorsqu'il est bondé c'est parce que les gens n'ont pas pu réserver un billet TGV. Il ne faudrait pas croire que c'est une question de choix (sauf pour les ferrovipathes).

LA solution pour sauver temporairement les trains de nuit: pour un train à 6 caisses mettre 3 BSI et 3 couchettes. Seul problème les BSI sont pleines généralement mais elles sont fréquentées par les 12-25 ou technophiles trentenaires qui ont pris les Prem's. Niveau rentabilité on repassera...

Les Corail sont entretenues au niveau sécurité (encore que... lorsque tu vois des intercirculations lacérées dès le départ tu te poses des questions...) mais extérieurement c'est une catastrophe. Les voitures donnent l'image d'un autre temps. Quel gâchis! Même les Lunéa ont l'apparence d'une rénov' en trompe-l'oeil. Rien de durable, que du jetable.

Conclusion: les trains de nuit faut aimer ça, on dort mal (sur les sièges inclinables en tout cas). Ils sont très utiles mais souffrent d'une mort lente (soit TGV, soit bagnole voilà la mentalité d'aujourd'hui). Même le mythique Train Bleu finira par trépasser.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

je doute très fort qu'il y ait encore des bénéfices à faire de ce côté là. La grande question est celle du matériel. J'ai bien peur que personne ne se lance plus dans l'acquisition de matériel neuf sur un segment en perdition. A moins que les RZD ne poussent leur Moscou-Paris jusqu'en Espagne ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Je prends de temps en temps le 1911 italien (Milano Centrale - Salerno) pour me rendre à Rome. J'ai déjà essayé le T1, c'est évidemment le mieux (mais c'est cher!). Sinon en T4, je n'ai jamais eu de problèmes avec les autres voyageurs. Il faut dire que, parti à 7h50 de Bruxelles, quand je grimpe dans ma couchette, je suis tellement assommé que je m'endors rapidement!

Par contre, au niveau matériel, on se demande toujours où ils vont le chercher... Tout est plus ou moins déglingué. Et la rouille couvre allègrement les couleurs bleu nuit des voitures.

J'ai l'impression que TrenItalia s'en fiche complètement car le taux de remplissage frise tous les jours les 100%.

Par contre, chez eux, il y a toujours des trains de nuit!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je prend le train de nuit (et le prenait avant d'embaucher au chemin de fer) pour visiter de la famille à Rodez. Bien plus pratique que la liaison de jour! Une à deux fois par an. Puis ensuite, en fonction du cote pratique. J'ai pris le train de nuit pour remonter de Tarbes la semaine dernière. J'ai pu bien dormir entre Toulouse et Paris Austerlitz, tout prêt tout frais pour ma JS qui commençait 2H après mon arrivée à PAZ! Vraiment, pas grand chose à redire dessus si ce n'est évidemment la volonté manifeste de la SNCF de s'en séparer ...

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai pris plusieurs fois la Palombe pour descendre sur Tarbes ainsi que celui qui va à Nice. D'ailleurs, c'était assez drôle car ce train part vers le Sud-Est à partir de Juvisy et il arrivait qu'il passe par la ligne du Plateau. Ca faisait bizarre de traverser Grigny-Centre (zyvaland pour ceux qui ne connaissent pas), Evry etc... dans des voitures couchettes !

J'ai également pris le train-hotel de la RENFE pour descendre à Madrid. C'était ma foi assez confortable (même les sièges inclinables).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pour ma part je suis très content car le 3753 Paris Austerlitz - Souillac (dans mon cas) vient d'être mis en vente pour le jeudi de l'Ascension ! Par contre 120 € pour deux en 12/25 alors que lorsque j'avais préparé ce voyage en décembre il était à 68 € pour 2 à - 90 jours, mais tant pis !

_Nox_

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant le train de nuit c'est fabuleux pour partir en vacances : le soir à la gare, le lendemain sur les pistes de ski ou à la plage des le matin.

C'est génial, le train de nuit.

Tu fais 2 choses en même temps! Tu dors (te reposes....) et tu roules!

Mais ça peut faire cher pour une famille.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça cool le train de nuit :)

A la fois en train couchette qu'en place assise...

Je suis à chaque fois tombée sur des personnes sympas dans le compartiment :)

C'est mieux que les trains de jour, parce qu'au moins on dort, puis il reste plus de temps la journée pour le reste du parcours...

Mais une fois je l'ai pris pour Paris-Chambéry (annulation d'avion à cause de la neige, et autres trains pleins), et c'était bizarre, enfin, j'ai pu dormir, pas pris de couchette parce que j'étais limite avec l'argent de j'avais pour aller à Marseille, mais c'était même pas compartimenté, même pas artificiellement, c'était juste des places arrangées comme dans les bus...

Par contre, les trains de nuits que je prenais n'existent plus (un depuis quelques années et l'autres quelques mois :( ).

Du coup, faut se lever aux aurores pour prendre un bus pour prendre des trains...

Je préfère de loin partir à 23h et arriver à 17h que partir à 5h et arriver à 22h.

PS : Pour la sécurité, je ferme mes valises à clefs et je les attache avec un cadenas de vélo, que ça soit dans un train de jour ou de nuit...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Un article d'Anne Rousseau de Challenges sur l'avenir incertain des trains de nuit :

Les trains de nuit de la SNCF ont du plomb dans l'aile

Les trains de nuit de la SNCF ont du plomb dans l'aile

DECRYPTAGE Pour justifier la suppression provisoire de certains des trains Intercités, notamment de nuit, la SNCF accuse RFF. Mais pour les cheminots, comme pour les habitués des lignes concernées, c'est leur survie qui est en jeu.

La puissante Fédération qui regroupe tous les usagers des transports ferroviaires (FNAUT) a tiré hier lundi 23 avril le signal d’alarme : les trains Intercités (ex-Teoz, Lunéa, anciennement Corail) disparaissent de plus en plus du paysage.

"Les billets pour les Intercités de nuit Strasbourg – Port-Bou/Nice devant circuler les vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 avril, trains faisant partie du service public conventionné, n’étaient toujours pas mis en vente sur le site voyages-sncf.com de la SNCF le 20 avril au matin", écrit la FNAUT dans un communiqué, soulignant avoir déjà "constaté de nombreuses difficultés de commercialisation des Intercités de jour comme de nuit, par exemple à l’été 2011 pour les trains de nuit vers l’Espagne et en décembre pour les trains de nuit vers les Alpes. L’été dernier, les trains de jour pour Royan ont circulé à vide car ils ont été mis en vente 24 heures seulement avant leur départ…".

De fait, la SNCF a bel et bien commencé à supprimer de nombreux trains Intercités, en particulier les trains de nuit – ceux vers l’Italie ont été supprimés le 11 décembre dernier, par exemple. La raison officielle donnée aux cheminots ? Un nouveau bras de fer engagé contre RFF, le gestionnaire des infrastructures, accusé de ne pas accorder ses sillons (l’heure et la voie sur laquelle roulera le train) à la SNCF à temps, l’empêchant de commercialiser correctement ses Intercités.

Dans un courriel interne, un responsable explique à ses troupes qu’il s’agit d’une décision du comité exécutif de l’opérateur ferroviaire : "Chaque lundi, si nous n'avons pas les sillons à J - 21, nous supprimerons la circulation des trains pour toute la semaine". Conséquence de l’application de cette règle, poursuit le responsable, la suppression des Strasbourg-Port Bou les 7, 9, 10 et 13 avril, ainsi que du 16 au 22 avril !. Le mail se termine par : "Cette disposition sera signifiée par écrit à RFF".

Des trains qui n'existent plus sur les horaires

Les voyageurs, eux, se plaignent abondamment, en particulier sur le forum mis en place par la SNCF : "Je n'arrive pas à trouver les trains de nuits lors d'une recherche d'horaire sur voyages-sncf.com. Sûrement un train de nuit existe entre Paris et Strasbourg entre 21h et 06h?", demande Thomas Miles, le 15 avril. "En mars, après d'être acharnés à plusieurs sur les différents sites pour réserver des Paris-Hendaye en Mai, nous en avons conclu que ces trains n'existent plus et avons dû trouver un "plan B" de jour en TGV, 2 fois plus cher, et qui nous fait perdre une journée de congés ou nous ajoute une nuit d'hôtel à l'arrivée.... J'ai à nouveau à prévoir un A/R Paris-Rodez que j'avais déjà utilisé: là aussi ce train, bien qu'il fasse partie des "lignes de nuit Intercités" semble s'être évanoui des sites ou des fiches horaires...", s’irrite Laurent, le 7 avril.

Les cheminots en arrivent à la même conclusion que les clients de la SNCF : "En fait le but de la manœuvre est de "tuer" les trains de nuits, et plus généralement de réduire la voilure grandement sur les liaisons intercités. Les consignes au personnel des directions est de faire en sorte que pour 2014 il y ai de la place pour la concurrence", se désole l’une d’elle, qui fait remarquer que "les liaisons Intercités de Clermont sont envoyées à la gare de Bercy. Dans le même temps on fait venir gare de Lyon les trains de Thello (un opérateur privé créé par Veolia Transdev et l’opérateur italien Trenitalia, ndlr)".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour les horaires des trains de nuit

comme pour les autres

un seul site

www.db.de

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...