Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Prenez-vous le train de nuit ?


Votre usage des trains de nuit  

128 membres ont voté

  1. 1.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      16
    • Oui, au moins une fois par mois
      44
    • Oui, au moins 2 fois par an
      41
    • Moins souvent
      24
    • Je n'ai jamais pris le train pour voyager en dehors de ma région
      3
  2. 2.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      1
    • Oui, au moins une fois par mois
      3
    • Oui, au moins 2 fois par an
      30
    • Moins souvent
      71
    • Je n'ai jamais pris le train de nuit
      23
  3. 3.

    • Je préfère voyager de jour
      28
    • Je n'arrive pas à dormir dans un train
      17
    • Le confort et la propreté des voitures laissent à désirer
      28
    • Les horaires ne me conviennent pas
      10
    • Aucun train de nuit n'existe sur les trajets que j'emprunte habituellement
      82
    • J'ai peur d'être victime d'un vol ou d'une agression dans un train de nuit
      12


Messages recommandés

Je vais une simulation un vendredi de janvier hors vacances scolaires le premier jour de la mise en vente avec carte enfant+ de Rennes vers Veynes l'enfant + 4 accompagnateurs :401,40€ en couchettes et 185,60€ en TGV le samedi. ils savent comment faire préférer le TGV :Smiley_21:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 316
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Ces sandwiches ne sont ni pires ni meilleurs que ceux vendus par milliers chaque jour dans les superettes, supermarchés et autres magasins (même sur les autoroutes). Et là personne ne se plaint. M

Le billet de train coûte, dans le cas que je cite au moins le même prix (effet TGV oblige) que lorsque cette relation était desservie en train de nuit. Mais sans train de nuit, cela impose de payer EN

Pourquoi améliorer les trains de nuit quand on veut purement et simplement tous les supprimer à terme?

Images publiées

Du simple point de vue commercial, c'est aberrant. La SNCF offre deux solutions, de jour et de nuit. Les deux peuvent convenir à des clientèles différentes. Pour optimiser la fréquentation du train, élargir la zone de chalandise, il serait normal de valoriser les deux offres et non dévaloriser l'une pour favoriser l'autre.

Le résultat de cette manipulation tarifaire, qui est courante, sera de rentabiliser le TGV et de fragiliser le train de nuit qui est l'objectif recherché. Et de perdre une partie de la clientèle non intéressée par un long parcours en train de jour.

  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du simple point de vue commercial, c'est aberrant. La SNCF offre deux solutions, de jour et de nuit. Les deux peuvent convenir à des clientèles différentes. Pour optimiser la fréquentation du train, élargir la zone de chalandise, il serait normal de valoriser les deux offres et non dévaloriser l'une pour favoriser l'autre.

Le résultat de cette manipulation tarifaire, qui est courante, sera de rentabiliser le TGV et de fragiliser le train de nuit qui est l'objectif recherché. Et de perdre une partie de la clientèle non intéressée par un long parcours en train de jour.

C'est bien pourquoi que dire que du point de vue commercial c'est aberant ne veut rien dire......

le commercial est là pour encourager les solutions rentables ou à défaut celles qui ont la préférence du prestataire....

jamais le commercial n'est fait juste dans l'intérêt du client....!!!

bref c 'est aberrant sur un plan pratique et financier pour l'usager mais absolument pas pour l'exploitant préssé de se débarraser d'un produit qu'il ne souhaite pas péréniser......!

n'inversons pas les rôles car ça reléverait d'une certaine forme de désinformation..... :Smiley_04:

Donc d'un point de vue commercial pour SNCF cette attitude est tout à fait logique....et pas spécialement abérante.....que le voaygeur de nuit n'y trouve aps sons compte à la limite c 'est aps son probléme puisqu'elle souhaite ne plus en avoir..... :Smiley_04: elle adapte donc sa politique commerciale aux produits qu'elle souhaitent vendre...principe basique de commerçant.... :Smiley_16:

Modifié par capelanbrest
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France, de moins en moins, les tarifs sont devenus prohibitifs (tout est fait pour persuader le client de prendre du tgv (ou un autre mode de transport).

En Espagne, oui :Smiley_03:

Modifié par Greg4546
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France, de moins en moins, les tarifs sont devenus prohibitifs (tout est fait pour dissuader le client de prendre du tgv (ou un autre mode de transport).

En Espagne, oui :Smiley_03:

:Smiley_19::Smiley_19: :Smiley_19:

Ce n'est pas le contraire ? Le dissuader de prendre les Lunea plutôt ?

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pris régulièrement le train de nuit Paris-Nice. Peut être ai-je eu de la chance mais je n'avais pas trouvé les tarifs si élevés que ça... Et pourtant je prenais parfois le train le vendredi soir! En revanche, je trouve que le rapport qualité/prix est incomparable! En effet, un TGV est vraiment bien plus confortable qu'une couchette! Et je pèse mes mots car rester pendant 8 heures dans une couchette à peine digne de ce nom, ça fait mal... Et je ne parle pas des sièges inclinables!

En revanche, j'ai pris une fois le TGV pour aller au ski. Un Paris-Bourg St Maurice. Trajet horrible car pas de quoi dormir (normal pour un TGV^^) mais par contre les tarifs défiaient toute concurrence.

Ca ne sert que peu le débat mais je trouve ça simplement dommage du supprimer les trains de nuit qui sont quand même parfois bien commodes!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien pourquoi que dire que du point de vue commercial c'est aberant ne veut rien dire......

le commercial est là pour encourager les solutions rentables ou à défaut celles qui ont la préférence du prestataire....

jamais le commercial n'est fait juste dans l'intérêt du client....!!!

bref c 'est aberrant sur un plan pratique et financier pour l'usager mais absolument pas pour l'exploitant préssé de se débarraser d'un produit qu'il ne souhaite pas péréniser......!

n'inversons pas les rôles car ça reléverait d'une certaine forme de désinformation..... :Smiley_04:

Donc d'un point de vue commercial pour SNCF cette attitude est tout à fait logique....et pas spécialement abérante.....que le voaygeur de nuit n'y trouve aps sons compte à la limite c 'est aps son probléme puisqu'elle souhaite ne plus en avoir..... :Smiley_04: elle adapte donc sa politique commerciale aux produits qu'elle souhaitent vendre...principe basique de commerçant.... :Smiley_16:

On ne peut que te suivre dans cette logique qui a un sens.

Elle a bien adapté sa politique commerciale aux produits qu'elle souhaite vendre. Elle transporte plus de fret par camion que par train.

Elle a bien adapté sa politique commerciale en développant un réseau LGV qui a produit une dette de 40 milliards d'euros qui lui essentiellement du. devant le mur, Pépy a fait un tete à queue, mais trop tard, la dette est là.

Elle a adapte sa politique commerciale en se lancant dans le co-voiturage qui est peut etre le concurrent le plus redoutable à terme du train. Face un système simple, souple comme le co-voiturage, on attendrait une politique ferroviaire tarifaire souple et simple.

elle envoi ses bus contre un concurrent ferroviaire au lieu de créer elle meme une offre ferroviaire.

sans le transfert aux conseils régionaux des TER, la SNCF aurait adaptée sa politique commerciale et fermée des milliers de km de lignes.

Si adapter sa politique commerciale revient à choisir le camion, le co-voiturage, les cars, demain l'avion ?, désolé mais je ne peux approuver ce suicide ferroviaire.

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut que te suivre dans cette logique qui a un sens.

Elle a bien adapté sa politique commerciale aux produits qu'elle souhaite vendre. Elle transporte plus de fret par camion que par train.

Elle a bien adapté sa politique commerciale en développant un réseau LGV qui a produit une dette de 40 milliards d'euros qui lui essentiellement du. devant le mur, Pépy a fait un tete à queue, mais trop tard, la dette est là.

Elle a adapte sa politique commerciale en se lancant dans le co-voiturage qui est peut etre le concurrent le plus redoutable à terme du train. Face un système simple, souple comme le co-voiturage, on attendrait une politique ferroviaire tarifaire souple et simple.

elle envoi ses bus contre un concurrent ferroviaire au lieu de créer elle meme une offre ferroviaire.

sans le transfert aux conseils régionaux des TER, la SNCF aurait adaptée sa politique commerciale et fermée des milliers de km de lignes.

Si adapter sa politique commerciale revient à choisir le camion, le co-voiturage, les cars, demain l'avion ?, désolé mais je ne peux approuver ce suicide ferroviaire.

On est d'accord sur le principe pour autant on ne peut pas qualifier SNCF d'illogique.....face aux buts qu'elle s'est fixés.... !

Que ça ne convienne pas à certains est une chose......

Que ce ne soit pas une résussite en est une autre.....

Mais il n'empéche qu'en terme de politique commerciale c 'est parfaitement adapté au obbjectifs...d'où mes propos !

Encore une fois un politique commeciale n'est qu'un outil......aprés l'outils ne fait pas forcément le résultat....! (surtout si dés le départ les objectifs son inateignables ou complétement farfelus apr rapport au contexte....mais ça c 'est une autre probléme qui doit être avant tout traité en amont....!

c'est ainsi que des boites qui avaient d'excellente politique commerciale ce sont plantées parceque leurs objectifs étaient en complet décalage avec les besoins du marché.....

Serait ce au final le cas de SNCF ? :Smiley_39: :Smiley_39:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est ainsi que des boites qui avaient d'excellente politique commerciale ce sont plantées parceque leurs objectifs étaient en complet décalage avec les besoins du marché.....

Serait ce au final le cas de SNCF ? :Smiley_39: :Smiley_39:

Ou à l'inverse, Apple qui était en train de disparaitre malgré d'excellents produits et qui a décidé d'une politique de création du besoin.

Quant à la SNCF, son problème est surtout l'absence de politique voire une politique d'ignorance absolue du besoin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou à l'inverse, Apple qui était en train de disparaitre malgré d'excellents produits et qui a décidé d'une politique de création du besoin.

Quant à la SNCF, son problème est surtout l'absence de politique voire une politique d'ignorance absolue du besoin.

Pas d'accord, il y a des besoins qui sont relativement pourvus, notamment au TER.

Pour Apple, il y aurait énormément à dire... Création du besoin, ils s'en sont sorti avec l'iPod, avec une roue tactile pompée ( http://www.igen.fr/ipod/proces-de-la-roue-au-japon-apple-fait-appel-108507 ), une interface pompée ( http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/proces-ipod-apple-achete-la-paix-avec-creative_116124.html )... Leur grand succès à été le côté médiatisation et les accords commerciaux passés rapidement avec les majors, pour iTunes, ce que les concurrents n'ont pas su faire.

C'est là la force d'Apple : savoir utiliser l'existant et l'améliorer en ajoutant des petites choses qui font que ça devient un succès (ça, ça me fait mal de l'écrire ^^).

Dommage qu'entre temps les excellents produits aient disparu... Les PowerMac étaient vraiment excellent côté matériel, surtout au niveau professionnel. Depuis, les Mac sont devenus de simples PC (matériel identique, seul le design change) avec un système d'exploitation plus ou moins maison (dérivé d'Unix, seul le design/interface change)

Modifié par Gom
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas d'accord, il y a des besoins qui sont relativement pourvus, notamment au TER.

Pour Apple, il y aurait énormément à dire... Création du besoin, ils s'en sont sorti avec l'iPod, avec une roue tactile pompée ( http://www.igen.fr/ipod/proces-de-la-roue-au-japon-apple-fait-appel-108507 ), une interface pompée ( http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/proces-ipod-apple-achete-la-paix-avec-creative_116124.html )... Leur grand succès à été le côté médiatisation et les accords commerciaux passés rapidement avec les majors, pour iTunes, ce que les concurrents n'ont pas su faire.

C'est là la force d'Apple : savoir utiliser l'existant et l'améliorer en ajoutant des petites choses qui font que ça devient un succès (ça, ça me fait mal de l'écrire ^^).

Dommage qu'entre temps les excellents produits aient disparu... Les PowerMac étaient vraiment excellent côté matériel, surtout au niveau professionnel. Depuis, les Mac sont devenus de simples PC (matériel identique, seul le design change) avec un système d'exploitation plus ou moins maison (dérivé d'Unix, seul le design/interface change)

de meme il existe différents sondages ou études vis a vis de la clientèle ainsi que des non clients..après il est fait en fonction des moyens , de la rentabilité.,de la faisabilité et et souvent difficile de contenter tout le monde en restant dans les clous des budgets..

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant à la SNCF, son problème est surtout l'absence de politique voire une politique d'ignorance absolue du besoin.

Aldo, le porte parole de TF1 et du Figaro réunis... :Smiley_40:

La SNCF effectue régulièrement des enquêtes et des sondages.

Mais les résultats ne valent que ce que répondent les interviouvés.

Et souvent c'est pas brillant.

Même les élus ou les représentants des comités de ligne sont rarement capables de faire unanimement des propositions réalistes et constructives.

Dans ces conditions il y a deux solutions, soit essayer de plaire au plus grand nombre mais en ne satisfaisant vraiment personne, soit faire à son idée.

Et bien sûr tenir compte de toutes les contraintes qui pèsent sur le système.

Et comme un client satisfait est généralement d'une discrétion de violette, ça laisse de la place pour les revoltages sempiternels toujours jamais contents.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou à l'inverse, Apple qui était en train de disparaitre malgré d'excellents produits et qui a décidé d'une politique de création du besoin.

Quant à la SNCF, son problème est surtout l'absence de politique voire une politique d'ignorance absolue du besoin.

la finalité d'une entreprise n' ajamais été de répondre à tous les besoins...ou alors se serait nouveau..... :Smiley_41:

la finalité d'une entreprise est bien de répondre à certains besoins surtout ceux qui lui permettent de gagner sa vie le mieux possible.....et il me semble qu'sncf est sur cette voie là depuis que c 'est devenu un EPIC.....

alors c 'est sur que certains besoins ne l'interessent absolument pas au jour d'aujourd'hui.....il suffit de regarder ce qui se pratique dans l'entreprise depuis 20 ans...

le seul défaut que l'on pourait oposer à SNCF, c'est de faire les choses sans jamais les avouer ouvertement entretenant soigneusement le flou artisitique par une politique commerciale "adaptée aux circonstances"....

comme quoi chacun peut avoir une lecture différente..... :Smiley_04:

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 mois plus tard...

Demain avec 9 autres personnes dont 6 qui ne l'ont jamais pris, je vous dirais les observations, mais pour aller en Maurienne de Bretagne l'offre était bien meilleur avant, j'espère que ça ne va pas les faire préférer le TGV pour les prochaines fois. ( suppression du Quimper Bourg St Maurice et suppression du Paris Modane)

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zibouli

Dans une autre vie, j'ai été bidasse pendant ... 21 années. Le 75% de réduction était appréciable.

En ce temps là, j'organisais mes voyages en fonction des horaires des trains. Bien souvent, j'ai voyagé de nuit, par choix. Au début, c'était dans des voitures à compartiments. Puis ce fut les voitures couchettes.

De ces "expériences", je garde un bon souvenir. Si d'aventure je devais aujourd'hui prendre un train couchettes, ma préoccupation serait le prix. Le confort ne viendrait qu'en deuxième position, bien loin en deuxième position.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 mois plus tard...

J'avais oublié d'écrire les observations: je ne pense pas que ça sera renouvelé, pas assez de temps sur les couchettes et le changement de train à Chambéry à 5h00 du mat pas top.

une émission concernant la suppression des trains de nuit en Europe sur France Inter demain:

http://www.franceinter.fr/emission-allo-leurope-la-fin-des-trains-de-nuit-en-europe-sur-les-rails

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais oublié d'écrire les observations: je ne pense pas que ça sera renouvelé, pas assez de temps sur les couchettes et le changement de train à Chambéry à 5h00 du mat pas top.

une émission concernant la suppression des trains de nuit en Europe sur France Inter demain:

http://www.franceinter.fr/emission-allo-leurope-la-fin-des-trains-de-nuit-en-europe-sur-les-rails

Les uns après les autres, les trains de nuit en Europe disparaissent.

La vétusté du matériel, les frais de gestion, la législation européenne et la libéralisation du secteur contribuent à la fermeture des lignes les unes après les autres.

Après l’arrêt du Paris Rome de Thello en décembre dernier, puis du Barcelone Zurich Milan, la suppression du Hambourg Berlin Munich Paris par la Deutsche Bahn est annoncée pour cet hiver.

interview de Gian Paolo Accardo de Courrier International..il met le doigt aussi sur une des causes de la disparition des trains de nuit , des voitures restau etc..."la séparation des comptes et des activités..."

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est les hoteliers qui vont être ravis.... Le train de nuit évite quelques nuits d'hotels, quand même.... sans compter que les billets de TGV/ICE sont généralement bien plus chers que ne l'étaient les billets des trains de nuit en couchette.... Je ne parle même pas de voitures lits qui n'existent plus depuis des années, au moins en France... Les Euronight en Allemagne ont l'air de faire le plein...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Je le prenais... quand il en restait encore... c'était bien pratique même si ce n'était pas du trois étoiles...

Mais bon, çà c'était avant, avant que les grands décideurs décident qu'ils fallait à tout prix les saborder.

Maintenant faut aller vite, partout et tout le temps...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrivera certainement le temps de bus de nuit... le confort sera encore pire qu'en voiture couchettes .

Mais nul doute que les solutions de transport, plus longues mais economiques, ont de beaux jours, ou de belles nuits, devant elles...

Il y a certainement un creneau, que les EF ne veulent developper pour raisons de marges faibles...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant faut aller vite, partout et tout le temps...

Falloir est une chose, quelquefois artificielle...

Pouvoir, une autre, bien ancrée dans la réalité budgetaire des personnes, celle-là....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrivera certainement le temps de bus de nuit... le confort sera encore pire qu'en voiture couchettes .

Mais nul doute que les solutions de transport, plus longues mais economiques, ont de beaux jours, ou de belles nuits, devant elles...

Il y a certainement un creneau, que les EF ne veulent developper pour raisons de marges faibles...

Fabrice

Je crois que tu as parfaitement mis le doigt sur la cause de ces disparitions....ça n'est aps parceque le train est fréquenté que le bilan de l'exploitation est positif et/ou, correspond aux objectifs de marge que ce sont fixés les EF....d'où certaines suppréssions inexplicables du fait de leur fréquentation importante aux yeux du péquin lambda.....ou du ferrovipathe éclairé.

Curieusement le m^me péquin lambda ne fait aps autant de tamtam lorsque ce sont des produits ou des gammes entièes qui sont supprimés des hypermarchés......et pourtant les exemples sont bien plus nombreux que les trains de nuit suppriméset impactent d'avantage leur quotidien......mais cent réferences qui disparaissent incidieusement sur 15000 que compte en moyenne un hyper.....c'est moins voyant que 4 ou 5 trains de nuit sur une 30aine que compte l'éffectif européen.

L'hyper de toutes façons se rattrapera autrement...tout comme l'EF...... :Smiley_04:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Falloir est une chose, quelquefois artificielle...

Pouvoir, une autre, bien ancrée dans la réalité budgetaire des personnes, celle-là....

Fabrice

à moins qu'avec le temps et les restrictions budgétaires les gens perdent cette satannée habitude de se déplacer pour un oui un non et souvent pour le fun....pour ne pas dire pour rien sauf se dire que l'on bouge pour bouger......

ça aussi c'est le travers des 20 dernières années....

Alors lorsque tu es provincial, tu y fais moins attention car les offres sont en génral moins avantageuses que celles offertes aux parisiens....mais quant tu es parisien ça peut jouer sur le moral....... :Smiley_04: :Smiley_04:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...