Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TER - Ouverture à la concurrence - Hauts de France


assouan

Messages recommandés

Le sujet se précise : autant ouvrir des sujets par régions...

Pour Hauts de France les appels d'offre sont consultables ici :

A noter : la Région a choisi, pour les 3 appels d'offre, d'imposer la création d'une société dédiée pour concourir (ce qui pose une colle pour les sociétés existantes ?) ; par ailleurs le nombre d'emplois susceptibles d'être transférés est précisés - pour chaque appel d'offre - dans ce même paragraphe :

"III.2.2)Conditions d'exécution de la concession : La région impose pour les besoins de l’exécution du contrat, et, notamment, pour assurer la transparence des informations économiques et financières liées aux services, au candidat retenu l’obligation de constituer une société dédiée."

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 9 minutes, assouan a dit :

par ailleurs le nombre d'emplois susceptibles d'être transférés est précisés - pour chaque appel d'offre - dans ce même paragraphe :

Précisé,  oui mais c'est une fourchette de 100 à 200 pour Paris-Beauvais par exemple.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

Précisé,  oui mais c'est une fourchette de 100 à 200 pour Paris-Beauvais par exemple.

500 à 600 pour l'Etoile d'Amiens... j'ai dit "susceptibles" d'être transférés :) ?

Ce qui est vraiment un peu particulier c'est cette obligation de "société dédiée" je pense....

Modifié par assouan
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 24 minutes, ADC01 a dit :

Précisé,  oui mais c'est une fourchette de 100 à 200 pour Paris-Beauvais par exemple.

 autre problème par exemple;les TER les paris Beauvais s'arrêtent aussi a persan qui est dans le STIF ??? va t on dédier 1/8 ou 1/12 d'un agent de persan dans la société qui s'occupera des ter haut de France

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, jackv a dit :

 autre problème par exemple;les TER les paris Beauvais s'arrêtent aussi a persan qui est dans le STIF ??? va t on dédier 1/8 ou 1/12 d'un agent de persan dans la société qui s'occupera des ter haut de France

La loi est claire : agents à plus de 50% de leur temps....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, assouan a dit :

La loi est claire : agents à plus de 50% de leur temps....

oui la loi est claire mais pas sur qu'avec un 2X8 et plusieurs agents  pas  si simple que cela .. dans cet exemple est ce que l'IDF au bout d'un certain temps voudra toujours payer pour des services qui ne sont pas les siens même si cela n'est pas 50%

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, jackv a dit :

oui la loi est claire mais pas sur qu'avec un 2X8 et plusieurs agents  pas  si simple que cela .. dans cet exemple est ce que l'IDF au bout d'un certain temps voudra toujours payer pour des services qui ne sont pas les siens même si cela n'est pas 50%

On facture depuis longtemps à la "prestation" et plus à "l'unité d'oeuvre" : on comptabilise chaque action menée pour chaque transporteur et on refacture ainsi. Donc, IDFM ne paye déjà pas un tiers ou 10ème de 2X8 mais x interventions sur x trains par agent.

Si le temps de travail de l'agent (on parle d'agents en gare) est réparti pour plus de 50% en interventions pour IDFM il ne sera pas concerné par le transfert et IDMF continuera à payer ses interventions, si il intervient à plus de 50% pour TER il sera transféré (et IDFM continuera à payer au nouvel exploitant son pourcentage).

Je ne dis pas que cela me plait : j'explique (ça va toujours mieux en le disant).

Mais, encore une fois, ce type de comptabilité est bon pour tous les TER, la spécificité de Hauts de France est de demander une structure dédiée et ça, ça pose plus de colles (j'insiste légèrement mais lourdement) pour une boîte existante (ahum : Sncf ou Keolis, Transdev ou autres) pour répondre à l'appel d'offres : il va falloir monter en urgence une filiale / autre structure avec certificat de sécurité, etc....

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 33 minutes, assouan a dit :

On facture depuis longtemps à la "prestation" et plus à "l'unité d'oeuvre" : on comptabilise chaque action menée pour chaque transporteur et on refacture ainsi. Donc, IDFM ne paye déjà pas un tiers ou 10ème de 2X8 mais x interventions sur x trains par agent.

Si le temps de travail de l'agent (on parle d'agents en gare) est réparti pour plus de 50% en interventions pour IDFM il ne sera pas concerné par le transfert et IDMF continuera à payer ses interventions, si il intervient à plus de 50% pour TER il sera transféré (et IDFM continuera à payer au nouvel exploitant son pourcentage).

Je ne dis pas que cela me plait : j'explique (ça va toujours mieux en le disant).

Mais, encore une fois, ce type de comptabilité est bon pour tous les TER, la spécificité de Hauts de France est de demander une structure dédiée et ça, ça pose plus de colles (j'insiste légèrement mais lourdement) pour une boîte existante (ahum : Sncf ou Keolis, Transdev ou autres) pour répondre à l'appel d'offres : il va falloir monter en urgence une filiale / autre structure avec certificat de sécurité, etc....

le but d'une structure dédiée est de pouvoir la détacher plus facilement de la SNCF si celle ci n'a pas le marché...

après pour les comptabilités cela ne va pas non plus être facilité s'il existe des entreprises différentes ,des régions différentes, chacune avec des moyens de gestion différents , en plus il faut bien que certaines entreprises fassent des économies pour être compétitif ...  là nous ne serons plus dans du tout SNCF certaines pratiques pourraient être remises en cause pour serrer les couts... même les pratiques actuelles peuvent évoluer..

 oui on va multiplier les usines a gaz  ... et remettre régulièrement cela sur le tapis a chaque fois que la région repassera ses marchés , cela va occuper ...

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, jackv a dit :

 oui on va multiplier les usines a gaz  ... et remettre régulièrement cela sur le tapis a chaque fois que la région repassera ses marchés , cela va occuper ...

Les AO et les EF vont embaucher des ingénieurs formés aux techniques de l'intelligence artificielle qui développeront des applications agiles permettant de facturer les taches, de suivre les coûts et d'arriver à un système à l'équilibre, en ayant le minimum de cheminots, le poste main-d-oeuvre étant le plus important et le premier sur lequel il faut faire des économies. Et tout le monde sera content, y compris ceux qui ne prennent jamais le train et financent le système actuel déficitaire depuis des lustres.

Ni les AO ni les EF ne présentent le bilan de cette usine à statistiques plus ou moins gazeux.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question bête : il est mentionné St Pol Béthune comme ligne ouverte à la concurrence or la majorité (totalité ?) des TER faisaient du Lille St Pol.

Les futurs trains entre St Pol et Béthune seraient forcément terminus Béthune ?

Avec donc une correspondance pour les voyageurs allant vers Lille soit une grande majorité. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, mikaz a dit :

Question bête : il est mentionné St Pol Béthune comme ligne ouverte à la concurrence or la majorité (totalité ?) des TER faisaient du Lille St Pol.

Les futurs trains entre St Pol et Béthune seraient forcément terminus Béthune ?

Avec donc une correspondance pour les voyageurs allant vers Lille soit une grande majorité. 

sans doute faudra t'ilattendre la publication des appels d'offres pour connaitre les détails et ce qui en découlera ? :)

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lorsque l'on evoque les structures dédiées n'y a t il pas ce genre d'idée dans transilien pour IDF par rapport au autres TER et même la gestion par ligne qui existe aussi 

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, jackv a dit :

Lorsque l'on evoque les structures dédiées n'y a t il pas ce genre d'idée dans transilien pour IDF par rapport au autres TER et même la gestion par ligne qui existe aussi 

Dans l'appel d'offre c'est "société dédiée" et non "structure" qui est écrit... donc non Transilien ou les directions de lignes TER ne font pas l'affaire puisque ce sont des structures SNCF...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

21 hours ago, zorba said:

Les AO et les EF vont embaucher des ingénieurs formés aux techniques de l'intelligence artificielle qui développeront des applications agiles permettant de facturer les taches, de suivre les coûts et d'arriver à un système à l'équilibre, en ayant le minimum de cheminots

On dirait une pub pour IBM :Smiley_24:

Y a quand mêmes deux postes importants avant le personnel : le matériel et les péages (absent si l infra est géré par la région)

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, paulolau a dit :

On dirait une pub pour IBM :Smiley_24:

Y a quand mêmes deux postes importants avant le personnel : le matériel et les péages (absent si l infra est géré par la région)

Loin d'être évident ! : si la région gère l'Infra ce sera en  tant que gestionnaire délégué pour le compte de SNCF-R, qui continuera d'encaisser les péages des trains régionaux (et de tous les autres utilisateurs)

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
  • 6 mois plus tard...

La région Hauts-de-France ouvre à la concurrence d'importantes lignes de TER picardes

Le Conseil régional des Hauts-de-France a lancé la procédure d'ouverture à la concurrence de nouvelles lignes de TER, reliant Paris à Calais, Cambrai et Laon, ainsi que de la future desserte Roissy-Picardie, a-t-on appris vendredi auprès de l'institution, confirmant une information du Courrier Picard.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-region-hauts-de-france-ouvre-a-la-concurrence-d-importantes-lignes-de-ter-picardes-20210326

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Transdev s'inspire de l'Allemagne pour séduire les Hauts-de-France

La Région Hauts-de-France ouvre à la concurrence trois parties de son réseau ferroviaire. S'inspirant de son expertise sur le réseau allemand, Transdev prépare sa candidature.  Il y a 20 ans s’ouvrait la concurrence ferroviaire, en Allemagne », précise le directeur régional Hauts-de-France pour Transdev. « Nous comptons nous inspirer de ce qui fonctionne là-bas pour faire des propositions chez nous ».

Pour Amiens, on est sur une augmentation de la qualité de service, un redéploiement de l’offre.

Pour Saint-Pol, ce sera une vision beaucoup plus rurale, indépendante, avec un réseau ‘en îlots’. 

https://actu.fr/societe/concurrence-ferroviaire-comment-transdev-s-inspire-de-l-allemagne-pour-seduire-les-hauts-de-france_40652026.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...
Invité jackv

Trains de la région Hauts-de-France: contre l’impuissance, la mise en concurrence

BILAN D’UN MANDAT. Avec un milliard sur les 3,6 du budget, la politique transports est la compétence principale de la Région. Mais tout au long du mandat, TER aura rimé avec bras de fer entre la collectivité et la SNCF, jusqu’au lancement de l’ouverture à la concurrence. Pour le bénéfice de l’usager ??? La crise sanitaire empêche de tirer des conclusions définitives sur le succès ou l’échec de ce « partenariat » renouvelé. « Les engagements du programme en matière de régularité et de surcharge de certains trains ne sont pas tenus » souligne en tout cas Gilles Laurent de la fédération des usagers des transports. « Mais on ne peut pas tout mettre sur le dos de la Région », estime-t-il jugeant la SNCF première responsable, notamment sur les problèmes de maintenance de l’infrastructure et du matériel.

https://www.lavoixdunord.fr/1022661/article/2021-06-08/trains-de-la-region-hauts-de-france-contre-l-impuissance-la-mise-en-concurrence

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 9 mois plus tard...

Hauts-de-France : La région ouvre toutes ses lignes TER à la concurrence (20minutes .fr - 24/03/2022)

Citation

Changement d’ère et début d’une révolution. La région Hauts-de-France va ouvrir à la concurrence sous 18 mois la totalité de ses lignes TER, élargissant une offre portant jusque là sur la moitié du réseau, a indiqué jeudi 24 mars 2022 son vice-président en charge des mobilités, Franck Dhersin ...

https://www.20minutes.fr/lille/3259083-20220324-hauts-france-region-ouvre-toutes-lignes-ter-concurrence

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, Pascal 45 a dit :

Hauts-de-France : La région ouvre toutes ses lignes TER à la concurrence (20minutes .fr - 24/03/2022)

https://www.20minutes.fr/lille/3259083-20220324-hauts-france-region-ouvre-toutes-lignes-ter-concurrence

Et oui, sacré changement de braquet !! C'est plus la même...les pauvres cheminots qui pensaient être épargnés par l'ouverture à la concurrence et qui y vont tout droit, ça ne fait pas rêver.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, aldo500 a dit :

De toutes manières, ça ne changera rien ni dans un sens ni dans l’autre pour l’usager tant que SNCF réseau sera aux commandes du torpillage du transport ferroviaire en France. No future!

Allons bon. Le méchant Sncf Réseau et les gentilles entreprises ferroviaires ? C’est tout de même « un peu » plus compliqué que cela (et tu le sais très bien).

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, capelanbrest a dit :

Peut être parceque certaines parties ont intérêt à ce que se soit compliqué ?

Plus c'est compliqué, plus nombreux sont les cadres techniques oeuvrant dans les bureaux des sièges avec le concours de sociétés de conseils très spécialisées, souvent complètement étrangères au coeur de métier d'où besoin de services internes de coordination  pour gérer la transversalité entre tous les intervenants.

Et plus longs sont les délais et plus élevés les coûts, c'est le prix de la matière grise.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.