Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La SNCF propose des culottes menstruelles à ses conductrices... bonne ou mauvaise idée ?


Messages recommandés

il y a 1 minute, José-Louis a dit :

Bientôt tout les conducteurs et conductrices équipés de couches pour remplacer les toilettes ?

 

J'ai trouvé une solution :

- tu branches le pilotage automatique ...

- tu vas aux wc si accessibles ou tu fais dans le seau que tu auras emmené avec toi ...

- Tu reprends ensuite la commande de ton train ...

🤣  🤣  🤣  🤣

  • Haha 3
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C’est pourtant un sujet sérieux. 
J’ai toujours été frappé de vour les files d’attente devant les toilettes femmes dans les centres de congrès. Et les architectent continuent à dimensionner les toilettes hommes et femmes sans en tenir compte, c’est curieux, cette profonde imbécillité masculine…

  • J'aime 7
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, assouan a dit :

C'est une expérimentation auprès de 3 conductrices volontaires et toute la webosphère s'indigne... c'est lassant parfois....

Il faute espérer qu'ils ne devront pas, pour sortir de chez eux, porter une poche et une couche. Sinon cela leur donnerait une idée de ces contraintes que certains doivent supporter pour pouvoir tenter de vivre à peu près normalement. Tout peut arriver...😒

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'étonne, c'est que ce n'est que maintenant que l'on découvre le problème pour les conductrices !

Je trouve également étonnant qu'il n'y est que 3 volontaires. 

Les autres conductrices n'ont pas accepté ou on ne leur a pas demandé ?

Si cette solution est bonne alors il faut l'adopter. 

 

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, aldo500 a dit :

C’est pourtant un sujet sérieux. 
J’ai toujours été frappé de vour les files d’attente devant les toilettes femmes dans les centres de congrès. Et les architectent continuent à dimensionner les toilettes hommes et femmes sans en tenir compte, c’est curieux, cette profonde imbécillité masculine…

Soyons clairs : faire des toilettes genrées EST un problème.
Bon, certes ces messieurs sont des porcs et pissent sur les battants, mais mélangés à mesdames, peut-être seront-ils moins gorets ?

Du reste, s'émouvait-on autrefois des pissotières dans les rues, mobilier urbain traduisant clairement une solution de confort pour messieurs (et pour éviter sans doute aussi qu'ils ne se soulagent n'importe-où...) tout autant qu'une discrimination évidente pour mesdames, ceci contribuant aux nombreuses entraves faites aux femmes dans l'espace public, et à les rendre globalement dépendantes et contraintes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Inharime a dit :

Il faute espérer qu'ils ne devront pas, pour sortir de chez eux, porter une poche et une couche. Sinon cela leur donnerait une idée de ces contraintes que certains doivent supporter pour pouvoir tenter de vivre à peu près normalement. Tout peut arriver...😒

Dans certains boulots la configuration ou/et la pression est/sont telle(s) qu'elle(s) oblige(nt) dans la pratique les employés, tous sexes confondus, à porter des couches pour ne pas perdre de temps à aller aux toilettes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 46 minutes, YBE a dit :

Dans certains boulots la configuration ou/et la pression est/sont telle(s) qu'elle(s) oblige(nt) dans la pratique les employés, tous sexes confondus, à porter des couches pour ne pas perdre de temps à aller aux toilettes...

oup's et quelle est la liste non exhaustive de ces boulots ? 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui effectivement on voit ça chez les volaillers US ou au Honduras...ou dans l'agro alimentaire pour des jobs peu qualifiés et qui n'ont rien à voir avec celui des conducteurs de trains.

https://www.huffingtonpost.fr/2016/05/13/pause-pipi-employes-secteur-volailler-pause-pipi-privation-ong-denonce_n_9949130.html

là bas tout est possible.....on ose espérer que chez nous en France et plus généralement en Europe, on n'en n'arrivera pas là, quelques soient les métiers que l'on soit homme ou femme.!!

 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chez Amazon également.
Mais quand on apprend ce genre de chose dans la presse sur des cas ponctuels c'est à mon avis que ce n'est que le haut de l'iceberg et que c'est beaucoup plus largement répandu.
Dans bien des boulots, ce n'est certes pas obligatoire mais les brimades et la pression pour ne pas prendre de pause est telle que des employés doivent passer à cette solution d'eux-mêmes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Pascal 45 a dit :

Ce qui m'étonne, c'est que ce n'est que maintenant que l'on découvre le problème pour les conductrices !

Je trouve également étonnant qu'il n'y est que 3 volontaires. 

Les autres conductrices n'ont pas accepté ou on ne leur a pas demandé ?

Si cette solution est bonne alors il faut l'adopter. 

 

Des explications données par la présidente de SNCF Mixité, il y avait un groupe de travail sur le sujet de l'accès aux toilettes avec une dizaine de conductrices Fret (sur 30), le sujet des règles est venu rapidement dans la discussion. Les culottes menstruelles étaient peu connues, 4 (et non trois, sorry) conductrices volontaies les testent...

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je ne me prononcerai pas sur le bien fondé de l'essai des culottes menstruelles, à ce jour je ne sais pas trop quoi en penser.

Je ne me prononcerai pas d'avantage au sujet de "SNCF mixité" ou "SNCF au féminin" (malgré les informations d'une collègue).

Par contre la cartographie des toilettes et la réaction des (ou d'un unique ?) syndicats à de quoi m'irriter.

 

Si on reste dans le domaine de compétences des conducteurs, les cantines, boulangeries ("passe le portillon du faisceau, à 200m à droite il y a une super boulangerie ouverte de 05h30 à 19h00 y compris le dimanche..."), supermarchés, vente à emporter, toilettes, locaux de coupure, machines à café, lavabos (...) font partie intégrante des études de ligne.

C'est peut-être même la partie la plus importante de l'étude de ligne (et on ne cesse de la compléter) car cela rend les conditions de travail bien plus acceptables (je n'ose écrire agréables).

S'il faut absolument aller aux toilettes ou simplement se laver les mains on trouve toujours un poste voire les locaux d'une EF privée (je n'ai jamais été refoulé, "bonjour, merci au revoir" ça fonctionne très bien, parfois on nous propose même le café) pour nous recevoir.

Qui n'a jamais appelé un poste pour lui annoncer un "arrêt miction" ou un arrêt physiologique "prépares-moi un café je n'en peux plus" (la GSM-R masque désormais ces échanges).

 

Les syndicats on ne les a pas entendus lors des confinements COVID et la fermeture des locaux de coupures, leurs toilettes et fontaines à eau. Ni lors des interdictions d'accès à certain locaux ("vous éparpillez la maladie").

La solution "demandez une chambre d'hôtel ou Orfea -si ouvert-" sachant que certains RHR étaient délocalisés à 30 km... Comment dire, c'était totalement hors sol. Appeler son permanent pour réserver une chambre d'hôtel à 30 km plus un taxi aller-retour juste pour aller aux toilettes...

Pas sûr que leur indignation ait pour but de faire avancer le sujet.

 

Je n'ai pas de réponse aux besoins liés au cycle des conductrices, mais je maintiens que la problématique de l'hygiène est commune aux conducteurs quel que soit leur sexe.

 

 

Modifié par Christophe
Fôte
  • J'aime 7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Christophe a dit :

Bonjour,

Je ne me prononcerai pas sur le bien fondé de l'essai des culottes menstruelles, à ce jour je ne sais pas trop quoi en penser.

Je ne me prononcerai pas d'avantage au sujet de "SNCF mixité" ou "SNCF au féminin" (malgré les informations d'une collègue).

Par contre la cartographie des toilettes et la réaction des (ou d'un unique ?) syndicats à de quoi m'irriter.

 

Si on reste dans le domaine de compétences des conducteurs, les cantines, boulangeries ("passe le portillon du faisceau, à 200m à droite il y a une super boulangerie ouverte de 05h30 à 19h00 y compris le dimanche..."), supermarchés, vente à emporter, toilettes, locaux de coupure, machines à café, lavabos (...) font partie intégrante des études de ligne.

C'est peut-être même la partie la plus importante de l'étude de ligne (et on ne cesse de la compléter) car cela rend les conditions de travail bien plus acceptables (je n'ose écrire agréables).

S'il faut absolument aller aux toilettes ou simplement se laver les mains on trouve toujours un poste voire les locaux d'une EF privée (je n'ai jamais été refoulé, "bonjour, merci au revoir" ça fonctionne très bien, parfois on nous propose même le café) pour nous recevoir.

Qui n'a jamais appelé un poste pour lui annoncer un "arrêt miction" ou un arrêt physiologique "prépares-moi un café je n'en peux plus" (la GSM-R masque désormais ces échanges).

 

Les syndicats on ne les a pas entendus lors des confinements COVID et la fermeture des locaux de coupures, leurs toilettes et fontaines à eau. Ni lors des interdictions d'accès à certain locaux ("vous éparpillez la maladie").

La solution "demandez une chambre d'hôtel ou Orfea -si ouvert-" sachant que certains RHR étaient délocalisés à 30 km... Comment dire, c'était totalement hors sol. Appeler son permanent pour réserver une chambre d'hôtel à 30 km plus un taxi aller-retour juste pour aller aux toilettes...

Pas sûr que leur indignation ait pour but de faire avancer le sujet.

 

Je n'ai pas de réponse aux besoins liés au cycle des conductrices, mais je maintiens que la problématique de l'hygiène est commune aux conducteurs quel que soit leur sexe.

 

 

Oui il existe un problème d'hygiène vis à vis de tous ADC et le problème féminin apparaît alors qu'il y a des ADC femme depuis une quarantaine le d'année (le problème ne se pose pas que sur les trains fret)40 ans cela aussi est un problème, la SNCF vient de faire une découverte?

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, Lenoir a dit :

Oui il existe un problème d'hygiène vis à vis de tous ADC et le problème féminin apparaît alors qu'il y a des ADC femme depuis une quarantaine le d'année (le problème ne se pose pas que sur les trains fret)40 ans cela aussi est un problème, la SNCF vient de faire une découverte?

Non, la boîte à juste envie de s'en occuper maintenant.

  • J'aime 1
  • Etonné 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Tophe a dit :

Non, la boîte à juste envie de s'en occuper maintenant.

Il existe aussi depuis plusieurs décennies de l'encadrement traction féminin à tous les niveaux ce problème ne les a jamais effleurés ? C'est un management plus que rustique. 

Modifié par Lenoir
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Lenoir a dit :

Il existe aussi depuis plusieurs décennies de l'encadrement traction féminin à tous les niveaux ce problème ne les a jamais effleurés ? C'est un management plus que rustique. 

Parce que tu crois que le N+1 ou même le N+2 d'un conducteur est entendu des hautes sphères de la direction de la traction ?

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Tophe a dit :

Non, la boîte à juste envie de s'en occuper maintenant.

La boîte a juste envie de *faire croire* qu’elle s’en occupe maintenant.

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, ADC01 a dit :

Parce que tu crois que le N+1 ou même le N+2 d'un conducteur est entendu des hautes sphères de la direction de la traction ?

Nous avons depuis quelques temps unE directrICE de la traction.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Lenoir a dit :

Il existe aussi depuis plusieurs décennies de l'encadrement traction féminin à tous les niveaux ce problème ne les a jamais effleurés ? C'est un management plus que rustique. 

Depuis plusieurs décennies 😂😂😂 ?!!! 
Mais non !!! Pas du tout !!! A aucun niveau. 
C’est très récent. Genre 10 ans max. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, assouan a dit :

Depuis plusieurs décennies 😂😂😂 ?!!! 
Mais non !!! Pas du tout !!! A aucun niveau. 
C’est très récent. Genre 10 ans max. 

en 2007 il y avait déjà une directrice d'établissement traction à PRG et ce n'était pas la premiére

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Lenoir a dit :

en 2007 il y avait déjà une directrice d'établissement traction à PRG et ce n'était pas la premiére

Si je me rappelle bien, y avait une adjointe CUP en 2001/2002 à Acheres . Dans mes formations TA et TB y avait une fille ( la même) et 2 femmes TB à PLV

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, fabrice a dit :

Si je me rappelle bien, y avait une adjointe CUP en 2001/2002 à Acheres . Dans mes formations TA et TB y avait une fille ( la même) et 2 femmes TB à PLV

1ere femme a la traction 1976

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...