Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le groupe SNCF face à la concurrence et la libéralisation


Messages recommandés

La SNCF veut déployer des trains en Europe face à l’ouverture à la concurrence en France

M. Krakovitch voit aussi dans l'expansion hors des frontières une façon de combler les trous creusés par la pandémie de Covid-19. "La SNCF a perdu 5 milliards de chiffre d'affaires en 2020, on a un début d'année 2021 qui est difficile", rappelle-t-il. "Mais notre conviction, c'est que pour compenser cette perte de chiffre d'affaires il faut aller chercher plus de clients et qu'on remplisse nos trains. (...) En ce sens, même si la situation économique est difficile, on a choisi de se développer en Europe de l'Ouest pour répondre à cette difficulté.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-sncf-veut-deployer-des-trains-en-europe-face-a-louverture-a-la-concurrence-en-france-1402679

est ce que cela va être rentable ??,

 

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En gros, y a plus grand chose à manger sur place mais plutôt que de réduire un peu nos portions, on va aller piquer la nourriture des voisins.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Gom a dit :

En gros, y a plus grand chose à manger sur place mais plutôt que de réduire un peu nos portions, on va aller piquer la nourriture des voisins.

et si les voisins pratiquent la même politique que pratiquée en France pour les nouveaux potentiels entrants...ça va pas être du gâteau ...

ça risque bien de se terminer au pain sec et à l'eau...mais qui ne tente rien n'a ren ...

alors whaite and see

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, capelanbrest a dit :

et si les voisins pratiquent la même politique que pratiquée en France pour les nouveaux potentiels entrants...ça va pas être du gâteau ...

ça risque bien de se terminer au pain sec et à l'eau...mais qui ne tente rien n'a ren ...

alors whaite and see

L'Union Européenne permet la concurrence libre et non faussée, au plus malin de savoir en profiter. Les entreprises françaises, publiques et privées, sont souvent dirigées par des élites européistes qui disposent d'un coup d'avance pour faire les bons choix, sans être impressionnées ou contraintes par les opinions publiques même majoritaires ou les mouvements d'oppositions politiques ou syndicales souvent très minoritaires.

Les promesses des dirigeants vont bien finir par être réalisées, soit par leurs propres équipes soit par celles de leurs concurrents, alors quel sera le problème si les trains circulent, partent et arrivent à l'heure et sont au juste prix, concurrence oblige.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 46 minutes, zorba a dit :

L'Union Européenne permet la concurrence libre et non faussée, au plus malin de savoir en profiter. Les entreprises françaises, publiques et privées, sont souvent dirigées par des élites européistes qui disposent d'un coup d'avance pour faire les bons choix, sans être impressionnées ou contraintes par les opinions publiques même majoritaires ou les mouvements d'oppositions politiques ou syndicales souvent très minoritaires.

Les promesses des dirigeants vont bien finir par être réalisées, soit par leurs propres équipes soit par celles de leurs concurrents, alors quel sera le problème si les trains circulent, partent et arrivent à l'heure et sont au juste prix, concurrence oblige.

je ne comprends pas bien votre propos....

croyez vous (naïvement)qu'ailleurs en Europe occidentale le entreprises ne soient pas dirigées par des élites européistes voir à minima par des grandes famille inféodées à ces élites ?

quant aux propos des dirigeants qu'ils soient réalisés ou pas ça va changer quoi ? et surtout à quelle échéances ?

comme toujours dans la vie ce sont ceux qui feront vite et bien(et qui auront les reins très solides) qui seront les gagnants dans cette affaire, les autres n'auront que les miettes ou disparaitront tout simplement....au fil du temps.

ainsi va les la vie des entreprises qu'elles soient publiques ou pas....

qui se souvient aujourd'hui des houillères, de la fameuse CGT pourtant de dotée de statuts bien établis...

personne ! car disparues à l'époque du premier choc pétrolier ou peu après.

qui aurait pu prévoir la mutation de la branche télécom des PTT devenue en grande partie Orange de nos jours, il y a 40 ans ? Personne car c'était tout simplement impensable. etc etc...

qui aurait pu penser que la compagnie Italo finirait par trouver sa place sur le réseau GV italien, il y a encore 10 ans et dégager des profits, face aux institutionnels FS (Trénitalia) bien peu de monde. Et pourtant de fait, ça semble bien fonctionner. 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 11/05/2021 à 07:44, capelanbrest a dit :

je ne comprends pas bien votre propos....

croyez vous (naïvement)qu'ailleurs en Europe occidentale le entreprises ne soient pas dirigées par des élites européistes voir à minima par des grandes famille inféodées à ces élites ?

quant aux propos des dirigeants qu'ils soient réalisés ou pas ça va changer quoi ? et surtout à quelle échéances ?

comme toujours dans la vie ce sont ceux qui feront vite et bien(et qui auront les reins très solides) qui seront les gagnants dans cette affaire, les autres n'auront que les miettes ou disparaitront tout simplement....au fil du temps.

Ce sont des accusations graves !

En fait tu décris une société mafieuse et corrompue...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 9 minutes, CGO a dit :

Ce sont des accusations graves !

En fait tu décris une société mafieuse et corrompue...

❓

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, CGO a dit :

Ce sont des accusations graves !

En fait tu décris une société mafieuse et corrompue...

je ne vois pas où j'ai dit cela... je répond juste à Zorba et lui confirme  que les lobbys ça existe, tant en politique qu'en affaires (quand ce ne sont pas les 2 à la fois...). lobbyser ne veut pas dire Maffia c'est tout fait accepté et parfaitement encadré....sauf à se prendre les pieds dans le tapis ...comme je le disais ça fait partie du jeu.

ceux qui ne pratiquent pas voient 9/10fois les marchés, contrats leur échapper...!

C'est Edith Cresson que j'entendais l'autre jour en TSF qui disait  : les français sont de bons techniciens mais de piètres vendeurs dotés d'un orgueil incommensurable...

faisant référence à un marché qui a failli tomber à l'eau il y a 30/35 avec les chinois pour des centrales nucléaires. A un poil prés les allemands raflaient le marché  ...
allez revenons au sujet et évite tes allégations sur mes propos...  🙂

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, capelanbrest a dit :

je ne vois pas où j'ai dit cela... je répond juste à Zorba et lui confirme  que les lobbys ça existe, tant en politique qu'en affaires (quand ce ne sont pas les 2 à la fois...). lobbyser ne veut pas dire Maffia c'est tout fait accepté et parfaitement encadré....sauf à se prendre les pieds dans le tapis ...comme je le disais ça fait partie du jeu.

« c'est tout fait accepté et parfaitement encadré » pour le coup c’est toi le naïf !

Oui, c’est encadré, par exemple un professeur de médecine qui vient donner son avis à la télévision ou dans une commission doit déclarer ses liens d’intérêts avec telle ou telle entreprise, sauf qu’ils ne le font pas et qu’ils n’y a pas de sanctions.

Par ailleurs, le pantouflage en France est une vraie plaie, donc les décisions prises par des hauts fonctionnaires pantoufleurs sont entachées de partialité et de possible prise d’intérêt.

« C’est parfaitement encadré « tout à fait par exemple le règlement de l’Assemblée Nationale fait obligation aux Dépités de déclarer les cadeaux reçus des entreprises.

Un élu s’est fait choper, il y a quelques années et a déclaré qu’il n’avait pas reçu le cadeau en tant que Député, mais en tant que Maire (pas d’obligation de déclaration)

Quelles ont été les sanctions ?

Ce type est Ministre actuellement !

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, CGO a dit :

Un élu s’est fait choper, il y a quelques années et a déclaré qu’il n’avait pas reçu le cadeau en tant que Député, mais en tant que Maire (pas d’obligation de déclaration)

Quelles ont été les sanctions ?

Si c'est légal de ne pas le déclarer en tant que maire, pourquoi veut sanctionner ?  je n'approuve pas mais c'est légal donc conforme à la loi et donc non sanctionnable.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, ADC01 a dit :

Si c'est légal de ne pas le déclarer en tant que maire, pourquoi veut sanctionner ?  je n'approuve pas mais c'est légal donc conforme à la loi et donc non sanctionnable.

Le type est Député-Maire, en tant que Député il doit déclarer le cadeau, mais pas en tant que Maire.

Et que ça soit sanctionnable ou non est secondaire, quand des personnages comme cela deviennent ministre ça pose question...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 42 minutes, CGO a dit :

Le type est Député-Maire, en tant que Député il doit déclarer le cadeau, mais pas en tant que Maire.

Et que ça soit sanctionnable ou non est secondaire, quand des personnages comme cela deviennent ministre ça pose question...

Mais mon pauvre atterris ! Cela fait une éternité que c'est ainsi, on dirait que tu découvres l'eau tiède, chacun y va de sa petite gueulante dans son coin mais cela s'arrêtes là, quand il faut descendre dans la rue il n'y a plus personne sauf pour fêter une victoire sportive et pour fêter le nouvel an. Finalement, on a les gouvernants que l'on mérite

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, ADC01 a dit :

Mais mon pauvre atterris ! Cela fait une éternité que c'est ainsi, on dirait que tu découvres l'eau tiède, chacun y va de sa petite gueulante dans son coin mais cela s'arrêtes là, quand il faut descendre dans la rue il n'y a plus personne sauf pour fêter une victoire sportive et pour fêter le nouvel an. Finalement, on a les gouvernants que l'on mérite

Il me semble que tu as déclaré quelque part que tu ne votais plus.

Donc si j’ai bien compris ta pensée lorsque les citoyens ne sont pas contents, ils devraient descendre dans la rue.

Ca ne me parait pas très efficace, comme méthode !

Si par exemple une loi révoltante faisait descendre dans la rue un demi million de personnes, on aurait une manifestation gigantesque, immense

.... mais ne représentant au final, même pas 1% de la population.

Un référendum où un français sur 5 seulement voterait et c’est l’avis de plus de 10 000 000 de personnes, ce serait bien plus légitime et représentatif que tes manifestants de rue !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 57 minutes, CGO a dit :

Il me semble que tu as déclaré quelque part que tu ne votais plus.

 

Il te semble mal puisque je mets un point d'honneur à voter mais je vote blanc, ce qui n'est absolument pas pareil

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, CGO a dit :

Donc si j’ai bien compris ta pensée lorsque les citoyens ne sont pas contents, ils devraient descendre dans la rue.

Oui, il n'y a que cette méthode qui marche, voir tout ce qui s'est passé dans pal mal de pays arabes et même dans d'autres en remontant jusqu'à la révolution française. On n'obtiendra rien sans casse et cela nos dirigeants le savent très bien. Comment sont tombées de nombreuses dictatures ? Comment est tombé le mur de Berlin en 1989 ? Pas en demandant gentiment en disant s'il vous plait ou avec des fleurs ou par voie de référendum ? Mais parce qu'il y a eu suffisamment de gens qui en ont eu pour descendre dans la rue. Tiens, un truc bien français et qui ne remonte pas à des années lumières, mai 68, cela te parle ou pas ? Le grand Charles a eu tellement les chocottes qu'il est allé se planquer et qu'il a cédé en partie avec les accords de Grenelle, les vrais, pas des ersatzs comme on désigne le moindre accord de nos jours, augmentant le SMIG de 35 % et les autres salaires de 10% en moyenne. Tu crois qu'il en aurait ainsi si le peuple ne s'était pas fâché et descendu dans la rue ? Un autre truc qui te tiens à cœur, l'écotaxe avec les bonnets rouges, il n'ont pas obtenu satisfaction ?Et des exemples où le rapport de forces montre au pouvoir qu'il ne sera pas maitre de la situation ne manque pas

Modifié par ADC01
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, CGO a dit :

Si par exemple une loi révoltante faisait descendre dans la rue un demi million de personnes, on aurait une manifestation gigantesque, immense

Mais 500000 personnes, ce n'est rien, c'est peanuts

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, CGO a dit :

Un référendum où un français sur 5 seulement voterait et c’est l’avis de plus de 10 000 000 de personnes, ce serait bien plus légitime et représentatif que tes manifestants de rue !

Mais un référendum, c'est du pipeau,; rappelle toi celui de Juin 2005 et la majorité des électeurs ne comprennent même pas la question tellement elle est alambiquée et formulée de telle manière que tu réponds dans le sens que le gouvernement veut, les  référendum tels qu'on les connaît , c'est une illusion de démocratie, de la poudre aux yeux pour faire croire que c'est le peuple qui décide alors qu'il n'en est rien.

Modifié par ADC01
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, ADC01 a dit :

Mais un référendum, c'est du pipeau,; rappelle toi celui de Juin 2005 et la majorité des électeurs ne comprennent même pas la question tellement elle est alambiquées et formulée de telle manière que tu réponse dans le sens que le gouvernement veut, un référendum tels qu'on les connaît , c'est une illusion de démocratie, de la poudre aux yeux pour faire croire que c'est le peuple qui décide alors qu'il n'en est rien.

et ne comprenant rien à ça, le resultat a été flagrant ( fallait lire le texte, je l'ai fait 2 fois, et c'était quand même coton, mais j'ai surtout retenu que c'était l'Europe du pognon et non l'Europe sociale ( qui nous avait été vendu en 1992 pour le traité de Maastricht), rejet par 54,67 contre, face à 45,33%  ( 69 % des inscrit avaient participé à ce scrutin)

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Referendums/elecresult__referendum_2005/(path)/referendum_2005/000/000.html

 

Mais n'acceptant pas ce résultat démocratique, le gouvernement s'est assis dessus et a décidé de passer en force via les parlementaires

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, CGO a dit :

Si par exemple une loi révoltante faisait descendre dans la rue un demi million de personnes, on aurait une manifestation gigantesque, immense

.... mais ne représentant au final, même pas 1% de la population.

Je pense à un truc, cela me rappelle quand tu parle de 50 ou 100 manifestants qui se rassemblent pour le maintien d'un desserte ferroviaire ou la non fermeture d'une ligne,  là tu ne tiens pas le même discours.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Renfe laisse tomber sa demande de sillon sur Lyon <> Marseille et ne prévoit pas d'arrivée en France avant 2024. La mise aux normes de son matériel actuel est trop complexe ; la compagnie préfère attendre l'arrivée de nouveaux trains qui seront interopérables de base.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, TGV_13 a dit :

Renfe laisse tomber sa demande de sillon sur Lyon <> Marseille et ne prévoit pas d'arrivée en France avant 2024. La mise aux normes de son matériel actuel est trop complexe ; la compagnie préfère attendre l'arrivée de nouveaux trains qui seront interopérables de base.

Tiens pour une fois les normes STI protégent SNCF

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

Eclairage

Trains : quelle stratégie ferroviaire nationale devant l'ouverture à la concurrence ?

La perspective d'ouverture à la concurrence a largement conditionné les stratégies ferroviaires engagées depuis 20 ans.

La loi de juin 2018 sur le nouveau pacte ferroviaire(nouvelle fenêtre) qui valide le dernier volet de l’ouverture à la concurrence et en définit les modalités trace également les perspectives d’évolution du groupe ferroviaire. Il comprend un plan de relance d’un montant de 3,6 milliards d’euros sur 10 ans (2017-2026)..L’âge moyen des voies a été réduit de 31 à 29 ans grâce aux rénovations opérées sur le réseau depuis 2015. Les investissements réalisés entre 2014 et 2016 pour la remise en état des lignes sont supérieurs à ceux de la plupart des pays européens (273 000 euros par kilomètre de ligne)..

https://www.vie-publique.fr/eclairage/278612-trains-la-strategie-ferroviaire-lepreuve-de-la-concurrence

un résumé de ce qui a été fait et qui est à avenir pour réviser..

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 semaines plus tard...

Face à SNCF et ses filiales de maintenance, les clients peuvent aussi s'adresser aux constructeurs, entreprises libérales privées, pour faire la maintenance de leurs matériels et discuter le bout de gras. SNCF imaginera bien une solution pour permettre aux fournisseurs de faire les opérations d'entretien. Et pourquoi pas pour ses propres matériels, y compris Akiem, faire jouer la concurrence contre ses employés peut aussi être un domaine d'excellence de SNCF. Il serait surprenant que des cadres dirigeants de SNCF n'aient pas creusé ces projets qui attendant le moment opportun pour régler le problème des concurrents.

Modifié par zorba
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...