Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le Wifi à bord des TGV - Sujet unique


Messages recommandés

Eh bien je révise mon avis... Quand tu es plus tempéré et explicatif dans tes avis, c'est nettement plus agréable à lire :)

merci, c'est une période un peu difficile pour moi en ce moment et je reconnais que j'ai une vision un peu négative quand je constate que l'on détricote que qu'on avait patiemment bâti pendant des décennies pour gagner un peu de pognon à court terme.

En espérant que certain choix un peu olé-olé s'avèrent pertinents à court terme surtout en ces temps de concurrence annoncé (et effective dans mon secteur).

Je sais que l'on ne peut pas revenir sur le passé, mais savoir que Mireille Faugères est libre, ce serait une chance de la récupérer à son ancien poste, l'actuelle patronne issue de FranceTelecom ferait une excellente directrice d'un nouveau DSI fort et uni, face à des SSII voyant leurs intérêts d'abord et non celui du client.

Sinon comment casser la chute du produit TGV, dernière vache à lait généreuse donnant du travail à +160.000 cheminots ?

Excellence 2020 ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 mois plus tard...
  • Réponses 267
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Avec les forfaits 20, 40Go voire illimité (Free... à condition de capter ^^), il y a de la marge avant le hors forfait maintenant, pour qui en a réellement besoin. Avec les données mobiles sur

​je suis vraiment un dinosaure..je prends un livre et je lis lorsque je voyage ou je regarde les paysages..??vous croyez que cela se soigne ?

Avec le wi fi, cela ne sort pas de leurs forfaits, ils ont comme l'impression que c'est gratos.

Bonjour

Savez vous si le wifi sur le TGV est est condamné ! Il semblerait que le nombre de trains équipés diminue ?

Votre avis ?

Bien à tous

Vaud

Je crois que ça a carrément été déjà totalement arrêté.

Lorsqu'elle a repris les POS, Lyria a fait démonter les équipements wifi.

Quant au TGV Est, les Duplex (non équipés wifi) ont envahi l'axe depuis un an et le service a (il me semble) été arrêté à bord des Réseau bicourant.

Effectivement, la 3G ("gratuite" pour les voyageurs équipés de smartphones) y est pour beaucoup. Cependant, il reste encore pas mal de zones non couvertes et c'est pas évident de surfer tranquillement sur le web : par exemple, sur mon trajet habituel Paris - Mulhouse, avec Orange, on capte correctement la 3G de Paris à Créteil, de Crisenoy à un peu après Sens, dans les secteurs de Montbard et de Venarey-les-Laumes, de la sortie Est du tunnel de Blaisy à Dijon ainsi qu'à Besançon Franche-Comté TGV et à Belfort-Montbéliard TGV, ce qui représente une faible proportion du parcours...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'était encore proposé cet hiver (panonceaux ET dépliants)

mais pas donné en plus (5 à 7 euros les 30 mns je crois me souvenir)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que ça a carrément été déjà totalement arrêté.

Lorsqu'elle a repris les POS, Lyria a fait démonter les équipements wifi.

Quant au TGV Est, les Duplex (non équipés wifi) ont envahi l'axe depuis un an et le service a (il me semble) été arrêté à bord des Réseau bicourant.

Effectivement, la 3G ("gratuite" pour les voyageurs équipés de smartphones) y est pour beaucoup. Cependant, il reste encore pas mal de zones non couvertes et c'est pas évident de surfer tranquillement sur le web : par exemple, sur mon trajet habituel Paris - Mulhouse, avec Orange, on capte correctement la 3G de Paris à Créteil, de Crisenoy à un peu après Sens, dans les secteurs de Montbard et de Venarey-les-Laumes, de la sortie Est du tunnel de Blaisy à Dijon ainsi qu'à Besançon Franche-Comté TGV et à Belfort-Montbéliard TGV, ce qui représente une faible proportion du parcours...

on va avoir un sérieux problème avec les vols de luxe qui proposeront bientôt Internet.

Ce n'est pas la même clientèle.

Ce n'est pa sla même durée de voyage (vols > 3h et carrément 6-12h): en train ils suffit d'attendre un arrêt en gare (30 minutes-1h) pour capter ses courriels.

Ce n'est pas le même pouvoir d'achat.

Ce n'est pas les même contraintes: avion plus proche du satellite et ... aucun tunnel !

Et l'offre Wifi Internet en TGV a été un échec commercial: nos voyageurs ne sont pas assez friqués pour se payer 10€/30 minutes.

Ou pas assez accroc à Fesse ccd bouc.

C'était un très beau projet technique bien en avance qui a booster les opérateurs 3G, voire favoriser la 4G au final moins couteuse.

Tout le monde a gagné: les opérateurs ravis de l'expérience, la SNCF, les ingénieurs qui ne faisaient pas de bidulleTruc Marketeux foireux, et les geeks clients...

On passe à autre chose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est que la couverture des réseaux "publics" ne sera jamais suffisante pour "bien" desservir une caisse métallique (cage de Faraday) , circulant souvent loin des zones habitées ou des routes, et avec un profil en long (cas des tranchées) qui rend encore plus difficile la liaison.

Au passage, mais ça ne concerne que la téléphonie, pas le surf, la consigne d'aller passer ses appels sur les plateformes d'extrémité (là où il y a le moins de surface vitrée) est techniquement, une aberration!

Modifié par sdx
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est que la couverture des réseaux "publics" ne sera jamais suffisante pour "bien" desservir une caisse métallique (cage de Faraday) , circulant souvent loin des zones habitées ou des routes, et avec un profil en long (cas des tranchées) qui rend encore plus difficile la liaison.

Au passage, mais ça ne concerne que la téléphonie, pas le surf, la consigne d'aller passer ses appels sur les plateformes d'extrémité (là où il y a le moins de surface vitrée) est techniquement, une aberration!

Ah bon ?

mais justement c'est le travail des ingénieurs de concevoir les solutions d'avenir.

Par exemple, un TGV peut être vu comme une vaste antenne 4G circulant à 120-300 km/h et se contentant de ré-amplifier les signaux émis et reçus par les voyageurs.

Et une fois ce type d'antenne mobile maitrisée, on pourra le déployer sur d'autres mobiles.

Non, non ce n'est pas impossible ni de la sciences fiction puisque je l'......

Seul problème: est-ce que par exemple mon voisin d'Alcatel-Orvault travaillera toujours fin 2014 ou pointera au chômage.

Et là nos politiques au pouvoir s'en foutent, mais s'en foutent et c'est notre problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est que la couverture des réseaux "publics" ne sera jamais suffisante pour "bien" desservir une caisse métallique (cage de Faraday) , circulant souvent loin des zones habitées ou des routes, et avec un profil en long (cas des tranchées) qui rend encore plus difficile la liaison.

Au passage, mais ça ne concerne que la téléphonie, pas le surf, la consigne d'aller passer ses appels sur les plateformes d'extrémité (là où il y a le moins de surface vitrée) est techniquement, une aberration!

sauf que .... la radio sol train est désormais confiée à des balises GSM posées par l'opérateur télécom et sncf

serait étonnant que 100% des fréquences de l'émetteur soient pour la sncf

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sauf que .... la radio sol train est désormais confiée à des balises GSM posées par l'opérateur télécom et sncf

serait étonnant que 100% des fréquences de l'émetteur soient pour la sncf

Théoriquement avec le développement de la GSM-R, les opérateurs en profitent pour étoffer leurs réseaux le longs de voies notamment la 4G.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sauf que .... la radio sol train est désormais confiée à des balises GSM posées par l'opérateur télécom et sncf

serait étonnant que 100% des fréquences de l'émetteur soient pour la sncf

Théoriquement avec le développement de la GSM-R, les opérateurs en profitent pour étoffer leurs réseaux le longs de voies notamment la 4G.

Il y a une plage de fréquence réservée à RFF à côté des bandes 3G des opérateurs. Ceux-ci peuvent en profiter pour poser une antenne 4G, mais ce n'est pas nécessaire pour le GSM-R.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une plage de fréquence réservée à RFF à côté des bandes 3G des opérateurs. Ceux-ci peuvent en profiter pour poser une antenne 4G, mais ce n'est pas nécessaire pour le GSM-R.

Pas nécessaire, oui bien d'accord mais les opérateurs mutualisent les moyens avec RFF pour faire des économies sur l'installations de nouvelles antennes, c'est pourquoi que sur les pylônes GSM-R le long des voies , il y a une forêt d'antenne comme sur les châteaux d'eau.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas nécessaire, oui bien d'accord mais les opérateurs mutualisent les moyens avec RFF pour faire des économies sur l'installations de nouvelles antennes, c'est pourquoi que sur les pylônes GSM-R le long des voies , il y a une forêt d'antenne comme sur les châteaux d'eau.

Comme quoi, la fin de la vapeur n'était pas la fin des châteaux d'eau, finalement.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, la fin de la vapeur n'était pas la fin des châteaux d'eau, finalement.

Mais les châteaux d'eau ferroviaires sont pour beaucoup dans un si piteux état qu'il serait dangereux d'y installer des antennes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, la fin de la vapeur n'était pas la fin des châteaux d'eau, finalement.

Je parlais des châteaux d'eaux communaux et non ferroviaires, d'ailleurs j'avais oublié leur existence à ceux là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut dire qu'il n'y en a pas beaucoup au bord des LGV.

On en voit pourtant pas mal, je trouve.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On en voit pourtant pas mal, je trouve.

Je parlais des châteaux d'eau ferroviaires. Je regarde toujours soigneusement par la fenêtre des TGV, et bizarrement, je n'en ai jamais remarqué au bord des lignes nouvelles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu veillis

t'as la vue qui baisse

y'en a

puisque selon de nombreux médias y'a encore une prime de charbon à la sncf

donc encore de la vapeur, donc encore des châteaux d'eau

cqfd

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au passage, mais ça ne concerne que la téléphonie, pas le surf, la consigne d'aller passer ses appels sur les plateformes d'extrémité (là où il y a le moins de surface vitrée) est techniquement, une aberration!

C'est peut être une aberration technique mais c'est un bien pour les autres voyageurs. Même si certains mal élevés ne se gênent pas pour téléphoner depuis leur siège, tous ceux qui respectent cette consigne le font pour la tranquillité des autres.

Et puis, a t'on vraiment besoin de téléphoner quand on est dans le train?

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis, a t'on vraiment besoin de téléphoner quand on est dans le train?

Bien sûr, surtout en cas de retard, quand la moitié de la voiture beugle dans le combiné : "alloooooo, je suis dans le train, ça ne passe pas bien, mais je voulais te prévenir, il y a du retard, encore ces cons de cheminots..."

Modifié par Cyril83
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

puisque selon de nombreux médias y'a encore une prime de charbon à la sncf

donc encore de la vapeur, donc encore des châteaux d'eau

C'est bien là où je voulais en venir, et naturellement, tu me piques ma vanne, et si ça se trouve, tu vas toucher une prime pour ça. Grrrr.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon arrêtons de tirer des plans sur la comète sur la technique du Wifi en TGV car en n'allant pas vite, le bon choix technologique fait du temps de D.S. (ancien patron de SI voyageur) est obsolète.

Selon mon voisin les suisses sont sur le bon créneau et j'ai trouvé un article sur le Oueb.

C'est bien la technique du "tgv antenne 3G" que je décrivais ou plus exactement:

il faut 70 heures pour équiper un wagon d'une antenne-relais permettant de percer la cage de Faraday que forme la carrosserie, d'un répéteur et d'un câble antenne permettant de capter les signaux des appareils mobiles sur toute la longueur de la voiture.

Les CFF participent aux frais de transformation, mais les équipements sont financés par les opérateurs de téléphonie mobile.

Pour l'occasion, Swisscom, Orange et Sunrise ont formé un consortium.

Car en plus d'équiper les trains, les opérateurs doivent densifier leur réseau d'antennes le long des voies.

Interrogé par Tagesanzeiger.ch, Swisscom dit ne pas disposer de chiffres sur le coût du projet.

Mais au total, l'opérateur investira à lui seul 1,5 milliard de francs ces cinq prochaines années dans son réseau mobile, note sa porte-parole Annina Merk.

http://www.24heures.ch/suisse/Telephoner-et-surfer-en-train-vers-la-fin-de-la-galere/story/13601571

normalement tout est opérationnel fin 2014.
On a pris du retard, les ingénieurs n'ont pas été écoutés au bon moment (visiblement 2011 pour les Suisses).
Dommage.
Maintenant on n'a plus qu'à copier rapidement les suisses pour se maintenir au niveau, au moins sur les trains RailTeam au départ.
Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entièrement d'accord sur la gène aux autres voyageurs, mais la plupart beaucoup des utilisateurs parlent trop fort "dans" leur télépone (ce qui conduit à ce que le signal du micro soit... réduit avant de pouvoir être codé sans risque de saturation. C'est un réflexe humain: quand on téléphone loin, on parle plus fort !

En ce qui concerne le fait de "percer" la cage de Faraday et de redistribuer le signal à l'intérieur (et vice versa), cette idée avait été proposée aux trois (à l'époque) zopérateurs par une petite boite d'électronique au milieu des années 90; le système était peu encombrant un seul appareil pouvait être utilisé par tous les réseaux. L'un des opérateurs (au moins) a contacté la SNCF. Mais il fallait 1: trouer le toit de la voiture, 2: trouver une alimentation électrique. 3. s'entendre sur le coût du loyer... et à l'époque, la SNCF a exigé demandé une tarification à la communication, ce qui n'était ni possible techniquement (la fonction technique tarification est localisée dans les commutateurs, l'implanter dans un répéteur impliquerait d'y adjoindre un PC, ce qui serait impensable au niveau du coût et de l'encombrement!) ni réaliste commercialement (la notion de forfait, en cours de généralisation à l'époque est contraire à une "tarification à l'acte"). Les choses en sont donc restées là... depuis vingt ans!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas ce qu'il en est sur les autres LGV, mais entre Paris et Marseille le seul opérateur qui propose une couverture data 3G quasiment continue (sauf dans les tunnels et quelques points singuliers) c'est SFR, et l'opérateur le plus minable, c'est Orange, avec une couverture mitée et qui ne permet souvent pas de soutenir une conversation de 3 min sans être coupé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...