Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TER - Ouverture à la concurrence - Grand Est


Messages recommandés

Pour la région Grand Est les appels d'offre sont consultables ici :

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois plus tard...

On se bouscule au guichet de la région Grand Est, pour reprendre la régénération-maintenance de l'infrastructure et l'exploitation des lignes mentionnées dans le post d'Assouan.

https://www.railwaygazette.com/policy/grand-est-concession-attracts-good-response/58607.article

Entre 4 et 10 groupements auraient montré un interet, mais on ne cite que RATP (Regioneo) et SNCF (Keolis). Manifestement les autres potentiels compétiteurs restent anonymes !

Resultat des courses en 2023 et ensuite on enchaine avec les services transfrontaliers

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les dernières nouvelles du front :

On se bouscule... Pas tant que ça : entre 4 et 10, c'est devenu 4.

Le fait d'avoir mis la gestion de l'infra dans le lot a surpris tout le monde. Les 4 candidats sont : la SNCF (avec une entité nouvelle, donc pas Keolis ; le hic, c'est que, pour l'instant, il n'y a pas de gestionnaire infra, SNCF Réseau n'est pas intéressé aux dernières nouvelles), Régioneo (RATP/Getlink/Colas), Transdev et un inconnu).

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens, ça doit être récent l'arrivée de Colas (donc indirectement de Bouygues) dans Régioneo, dont le nom a été judicieusement choisi pour ne pas afficher que c'est un faux-nez RATP.

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ça coûte moins cher et que le service est amélioré, personne ne regardera la nationalité de l'opérateur? Surtout dans ce secteur où l'histoire a souvent modifié les frontières. Nombre d'élus du secteur Grand Est sont plus souvent europhiles que nationalistes, en avance sur leur temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Roukmoute a dit :

Info complémentaire : il semblerait que le 4e candidat soit un Allemand.

ce qui serait un peu logique...culture et proximité géographique.

idem pour PACA où si les italiens apparaissaient, ce ne serait pas vraiment un scoop pour les même raisons....

👍

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, zorba a dit :

Si ça coûte moins cher et que le service est amélioré, personne ne regardera la nationalité de l'opérateur? Surtout dans ce secteur où l'histoire a souvent modifié les frontières. Nombre d'élus du secteur Grand Est sont plus souvent europhiles que nationalistes, en avance sur leur temps.

enfin après pas sur que les agents SNCF actuels apprécient vraiment...

après depuis la réforme ça fait partie du " jeu "...c'est ainsi et rien n'est encore fait...attendons le dépouillement des enveloppes.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, NEMO94 a dit :

Tiens, ça doit être récent l'arrivée de Colas (donc indirectement de Bouygues) dans Régioneo, dont le nom a été judicieusement choisi pour ne pas afficher que c'est un faux-nez RATP.

 

En même temps, le nom R.A.T.P. est à bannir puisque le P. représente "Paris" *, qui n'est pas vraiment le sujet. Et on n'évoque pas non plus Colas ou Getlink dans ce nom.

Régionéo sonne bien, ça illustre le côté "Région".

 

*Ce qui n'empêche pas que c'est pourtant le nom de R.A.T.P.-Dev qui apparaît pour les réseaux urbains voire interurbains ou encore étrangers que le groupe gère.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, capelanbrest a dit :

enfin après pas sur que les agents SNCF actuels apprécient vraiment...

 

L'opérateur retenu pourra offrir aussi de meilleurs salaires à ses employés et les motiver par des primes sonnantes et trébuchantes, ce qui peut suffire pour déclencher l'adhésion à cette évolution soutenue par les élus qui ne font qu'appliquer leurs promesses électorales, et qui dans cette région sont assez souvent réélus.

Aucune raison de s'inquiéter, les élus appliquent leur programme approuvé majoritairement par leur électeurs. Tant que le contrat n'est pas signé, rien n'est fait et tout peut, crise sanitaire oblige, encore changer.

  • J'aime 1
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, zorba a dit :

 Tant que le contrat n'est pas signé, rien n'est fait et tout peut, crise sanitaire oblige, encore changer.

Tout à fait, 2020 nous l'a démontré, avec notamment les TET Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, le report de l'arrivée de la filiale de la RENFE et le retrait provisoire de Thello.

Après, les directions de la stratégie et du risque de chaque entreprise pèseront lourdement sur les CODIR/COMEX des opérateurs potentiels si le jeu n'en veut pas la chandelle en terme de retour financier et/ou de forte probabilité de pertes.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 08/03/2021 à 00:22, E.T.G. a dit :

 

 

*Ce qui n'empêche pas que c'est pourtant le nom de R.A.T.P.-Dev qui apparaît pour les réseaux urbains voire interurbains ou encore étrangers que le groupe gère.

A Londres c'est écrit " RATP group" sur les "doubledeckers" de la franchise RATP Dev...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 08/03/2021 à 00:22, E.T.G. a dit :

En même temps, le nom R.A.T.P. est à bannir puisque le P. représente "Paris" *, qui n'est pas vraiment le sujet. Et on n'évoque pas non plus Colas ou Getlink dans ce nom.

Régionéo sonne bien, ça illustre le côté "Région".

 

*Ce qui n'empêche pas que c'est pourtant le nom de R.A.T.P.-Dev qui apparaît pour les réseaux urbains voire interurbains ou encore étrangers que le groupe gère.

 

En même temps RATP DEV (sans doute pour développement hors périmètre IDF) c'est une entité qui date d'avant les diverses directives et lois qui ont mis en place les conditions de l'ouverture à la concurrence...

Si il y a RATP dans le nom d'un candidat à l'exploitation des TER c'est à coup sûr politiquement incorrect. Et ça parle plus au pékin non averti que si on lui dit que SNCF C6 faisait rouler des autocars.

C'est pareil pour Arriva, si il y a pas écrit en petits caractères "a DB company" seuls les professionnels du ferroviaire savent quelle est la maison mère.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 07/03/2021 à 19:26, zorba a dit :

Si ça coûte moins cher et que le service est amélioré, personne ne regardera la nationalité de l'opérateur? Surtout dans ce secteur où l'histoire a souvent modifié les frontières. Nombre d'élus du secteur Grand Est sont plus souvent europhiles que nationalistes, en avance sur leur temps.

Il serait que que les étrangers mettent pied en France, ça fera bouger un peu la fourmilière.
Le nombre de réseaux/lignes étranger.ère.s qui sont gérés par RATP Dev, Transdev, Keolis, etc., alors qu'en France pas d'étrangers pour le passager (le fret y'en a déjà).

  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 28 minutes, Nolivfr a dit :

Il serait que que les étrangers mettent pied en France, ça fera bouger un peu la fourmilière.

Si cela a les mêmes effets que l'arrivée des privés sur le fret, il y a du soucis à se faire, car ce n'est pas franchement une réussite pour le développement du trafic comme cela avait été vendu à l'époque.

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 51 minutes, ADC01 a dit :

Si cela a les mêmes effets que l'arrivée des privés sur le fret, il y a du soucis à se faire, car ce n'est pas franchement une réussite pour le développement du trafic comme cela avait été vendu à l'époque.

c'est vrai ça a pas développé le transport , par contre ça  a pris du trafic a fret sNCf ( surtout pour une question de coût du transport) , espérons que cela ne fera pas pareil avec le TER..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 57 minutes, ADC01 a dit :

Si cela a les mêmes effets que l'arrivée des privés sur le fret, il y a du soucis à se faire, car ce n'est pas franchement une réussite pour le développement du trafic comme cela avait été vendu à l'époque.

L'arrivée d'EWS avec sa cavalerie de Class66 diesel circulant sous caténaire fût un Waterloo pour SNCF-Marchandise qui attendait la concurrence sur un autre terrain, pas si offensif.

Mais en TER, la plus grande partie des recettes vient ... des subventions régionales, pas forcémment de la vente billetique classique (enfin i y a des années, sans se focaliser sur PACA).

Donc n'importe quel concurrent étranger blindé au niveau avocat et droit des contrats fera un pognon de monstre sur le ferroviaire TER.

Surotut que la région  met à sa disposition SES traisn TER, prêt du matériel gratos à l'opérateur ? ou l'opérateur impose son matériel ?

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, ADC01 a dit :

Si cela a les mêmes effets que l'arrivée des privés sur le fret, il y a du soucis à se faire, car ce n'est pas franchement une réussite pour le développement du trafic comme cela avait été vendu à l'époque.

Si la SNCF n'a pas été capable de réagir, c'est un autre problème. Ils savaient depuis longtemps que le marché allait être ouvert.
Quand il y a un monopole, il y a forcément de la casse.

Par contre c'est bizarre, on entend pas les français râler quand ceux que j'ai cités prennent des marchés étrangers...

Modifié par Nolivfr
  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Nolivfr a dit :

Si la SNCF n'a pas été capable de réagir, c'est un autre problème. Ils savaient depuis longtemps que le marché allait être ouvert.
Quand il y a un monopole, il y a forcément de la casse.

Par contre c'est bizarre, on entend pas les français râler quand ceux que j'ai cités prennent des marchés étrangers...

Oh si elle réagit

Fin de la péréquation par suppression de toutes les relations non rentables  ( ben oui, les concurrents ont prit le marché sur les relations ou il y avait le moins, voir pas du tout de travail annexe à faire ( manoeuvre, desserte), suppression des wagons isolés,  supprimer des tas de post de terrain etc etc

Auquel on va rajouter qu'au debut, on leur a donné du trafic ( et je maintiens ce que j'ai dit) et que leur trains ont été ultra prioritaire, y compris sur des TGV  ( j'avais vu une note de service, mais j'ai pas réussit à la photocopier)

Ce qui s'est passé au fret est transposé au voyageur

 

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, Nolivfr a dit :

Si la SNCF n'a pas été capable de réagir, c'est un autre problème. Ils savaient depuis longtemps que le marché allait être ouvert.

Tu rigoles ou quoi ?  La SNCF a fort bien réagi en se débarrassant de tout le trafic non rentable ou pas suffisant à son gout afin de se préparer à cette concurrence et ça  ce n'est pas moi qui l'invente , ce fut clamé haut et fort en son temps.  C'est sur que pour un pro ouverture à la concurrence comme toi, cela doit faire mal de l'admettre mais c'est un fait que tu le veuilles ou pas, c'est indéniable.

Modifié par ADC01
  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 29 minutes, Nolivfr a dit :

Quand il y a un monopole, il y a forcément de la casse.

Et cela te réjouit qu'il y ait de la casse ?

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans l'histoire, les dirigeants français ont plusieurs fait 'le choix de la défaite' pour régler leurs problèmes sociaux en les confiant à des autorités étrangères. Et les affaires ont continué. L'empressement européiste de nos derniers gouvernements consolide les postions des "partenaires" européens et fait reculer les "fleurons" industriels français, Alstom ferroviaire excepté pour le moment. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 26 minutes, fabrice a dit :

Oh si elle réagit

Fin de la péréquation par suppression de toutes les relations non rentables  ( ben oui, les concurrents ont prit le marché sur les relations ou il y avait le moins, voir pas du tout de travail annexe à faire ( manoeuvre, desserte), suppression des wagons isolés,  supprimer des tas de post de terrain etc etc

Auquel on va rajouter qu'au debut, on leur a donné du trafic ( et je maintiens ce que j'ai dit) et que leur trains ont été ultra prioritaire, y compris sur des TGV  ( j'avais vu une note de service, mais j'ai pas réussit à la photocopier)

Ce qui s'est passé au fret est transposé au voyageur

 

J'oubliais, embauchage de retraité SNCF qui était payé à peine au SMIC ( voir moins car à cette epoque, le cumul pension + travail était limité à 160 % au risque d'avoir une baisse de la pension)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Nolivfr a dit :

Quand y'a monopole oui, c'est nécessaire.

Nécessaire selon toi et selon quels critères ? Je sens qu'on va encore bien rigoler, amélioration du service, moindre cout et bla bla, blabla, bref que des idées reçues qui sont pratiquement jaamis vérifiées une fois la casse faites

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...