Aller au contenu
  1. Infos & Débats

    1. 140 628
      messages
    2. 2 755
      messages
  2. SNCF

    1. 97 448
      messages
    2. 56 194
      messages
    3. 20 316
      messages
    4. 608
      messages
    5. Clients de SNCF Voyages, SNCF Proximités et www.voyages-sncf.com

      Usagers du TGV, iDTGV, Téoz, Lunéa, Artésia, Elipsos, Eurostar, Lyria, Thalys, Alleo, TER, Transilien et Intercités: cette rubrique est dédiée à vos questions et remarques.

      19 539
      messages
  3. Autres entreprises ferroviaires

    1. 4 895
      messages
    2. 11 685
      messages
    3. 4 540
      messages
    4. 13 113
      messages
  4. Forum technique ferroviaire

    1. 62 431
      messages
    2. 38 088
      messages
  5. Voir les trains autrement...

    1. 8 445
      messages
    2. 83 315
      messages
    3. 725
      messages
    4. Galeries photos personnelles   (7 118 visites de ce lien)

    5. 3 172
      messages
    6. 10 465
      messages
  6. Voies de Services

    1. Charte du forum   (66 373 visites de ce lien)

    2. 169 908
      messages
    3. Le site www.cheminots.net

      Son actu, le SAV, vos remarques/questions

      18 820
      messages
    4. 9 240
      messages


  • Sujets

  • Nouveaux messages

    • 182

      dans: Actualité ferroviaire

      La branche Dourdan de la ligne C du RER , est servie : Déjà impactée aux heures de pointe , par la desserte toutes gares de Juvisy à Brétigny , la desserte de cette portion de ligne , a vu ce matin la prolongation de l'intervalle travaux de nuit jusqu'à 8h00 , sans doute pour des raisons techniques . Les trains programmés à l'affichage , ont tous été supprimés , la desserte va reprendre progressivement à partir de 8h30 . La desserte de Malesherbes ( ligne D)  est aussi très perturbée ce matin , en raison de la panne d'un train de travaux . Comme cité plus haut , ces perturbations font elles parties des huit années difficiles , mais c'est en quelque sorte le prix à payer pour la rénovation des infrastructures .
    • 5852

      dans: Brin de causette

      Et.... 47 ! Merci à tous et bonne anniversaire à ceux que j’ai raté depuis un moment que je ne suis pas venu par ici (oups désolé).  
    • 2800

      dans: Matériel roulant ferroviaire

      Effectivement, tu ne le dis pas mais quand on te lis c’est une autre histoire.... Promis TGV-A, quand une 3UFC fera un train commercial ailleurs que sur l’axe Atlantique, on te donnera les coordonnées de la cellule psychologique. Au pire on fera quelque chose pour toi en appelant le 15 ou le 18 pour nous éviter d’etre mis en examen pour non assistance à personne en danger. (ce qui suit s’adresse aux autres membres du forum, c’est du second degrés mais chut, ne le dites pas à TGV-A)  Petite question TGV-A : A tout hazard, ce n’est pas toi qui s’est présenté en tête de la rame UFC 860 du 8593 pour Tarbes samedi après-midi avec une simple carte d’ayant droit pour me demander l’accès en cabine que j’ai bien sûr refusé pour faire Paris - Bordeaux ?
    • 216

      dans: L'entreprise SNCF, ses métiers, ses cheminots

      c'était le café avec le desert
    • 248

      dans: L'entreprise SNCF, ses métiers, ses cheminots

      encore un grand n'importe quoi ...l'Allemagne est aussi dans l'ue et l'état a amorti les dettes, idem pour l'Angleterre (pour l'instant) qui a renationalisé le réseau et qui re investit dedans..dire que c'est UE pour la dette SNCF et le statut cela relève du meme genre de désinformation que font certain médiats mais dans l'autre sens
    • 16

      dans: Photos & vidéos ferroviaires

      Jour 7 : seconde partie Après ce ramen, c'est l'heure de la Tôden. Je commence par quelques photos dans la zone de la gare de Ôji. En effet, les voies sont ici au milieu de la route, alors que la plupart de la ligne est en site propre. Une autre rame 7700形 arrive... ... et va croiser l'autre rame de la série 9000形 (on avait croisé l'autre le jour 3) Quelques minutes plus tard, deux autres rames se croisent au niveau de la gare : une 8500形 au premier plan et une 8800形 au second plan : J'embarque dans le suivant et je me rends à la station de Arakawa-Shakomae. C'est à cette station que le dépôt de la ligne est situé et deux anciens trams de la ligne y sont exposés. Arrivé sur place, une rame 8900形 passe dans l'autre sens, et devant les rosiers ! Le premier tram exposé est une motrice de la série 5500形. Cette série a été construite en 1955 et est basée sur les standards PCC. L'autre est de la série 7500形 de 1962. Celle-ci fait partie des quelques rames de la série a ne pas avoir reçu de nouvelle caisse lors de leur modernisation dans les 1980. Une petite vue du dépôt : Une 8800形, toujours dans les roses. Cette journée aura été très florale ! Puis, je m'apprête a reprendre le tram pour me rendre sur l'un des fumikiri les plus célèbres de Tôkyô. Avant cela, une 8900形 sort du dépôt pour prendre son service : Je prends mon tram, puis, je reprends la ligne Keihin-Tôhoku, directement en correspondance à Ôji, afin de me rendre à Shinagawa. Shinagawa est une grosse gare JR de Tôkyô, à l'instar de celle de Tôkyô, de Shinjuku ou de Ueno. Les Shinkansen de la ligne Tokaidô s'y arrêtent et de nombreux express ont cette gare pour origine (en particulier les services Hitachi et Tokiwa reliant Tôkyô à Iwaki). Mais ici, ce n'est pas la JR qui m'intéresse. En effet, Shinagawa est située juste une gare après le terminus nord de la Keikyû (une nouvelle compagnie, je suis sûr que ça vous avait manqué !). Enfin, terminus pour les emprises ferroviaires. En effet, en gare de Sengakuji, le fameux terminus, voit aussi passer la ligne Asakusa de la Toei et ces deux lignes sont embranchées. Ainsi, sur cette ligne, on peut aussi y voir des services inter-compagnies de la Toei avec ses trains de la ligne Asakusa, mais aussi des trains de la Keisei (on en avait parlé le jour 3) et des trains de l'Hokusô et de la Chiba New Town, deux compagnies appartenant en partie ou totalement à la Keisei (un peu compliqué pour comprendre qui roule où et qui appartient à qui...). Ce que je sais pour sûr, c'est que nous avons encore beaucoup de diversité ici ! De plus, à Shinagawa, la ligne de la Keikyû passe par dessus les lignes JR grâce à un pont, puis traverse juste après une route, d'où le fumikiri (passage à niveau, je le rappelle). Vu le trafic, il ne faut pas être pressé pour traverser, le passage à niveau peut être fermé plusieurs minutes d’affilé et attendre le passage de 5 trains consécutifs avant que le barrières ne se relèvent !  On peut rajouter que cette compagnie relie aussi l'aéroport de Haneda. Voici quelques train vu à cet endroit : Keisei 3050形 Keisei 3000形 Keisei 3000形 et Keikyû 600形 Keikyû 2100形 Keikyû 800形 Hokusô 7500形 Hokusô 7500形 Ligne Asakusa de la Toei 5300形 Keikyû 1500形 Keikyû 新1000形 (le premier symbole signifie "nouveau", car une ancienne série était déjà numérotée 1000形) Chiba New Town 9100形 : Après ces trains hauts en couleurs, la nuit commence à tomber. Trois trains sont encore prévus dans mon programme. Mais j'ai largement le temps avant de les voir. Je redescends à la gare JR de Shinagawa. Un E259系 du service Narita Express se pointe. C'est là que je me rends compte que c'est le premier que je prends en photo du voyage, même si j'ai dû en voir tous les jours ! Je remonte en gare de Tôkyô et je descends dans la gare souterraine des lignes Sôbu et Yokosuka. Après quelques minutes d'attentes, le train que je voulais voir arrive. C'est un 255系, qui officie avec les E257系500番 sur tous les trains express à destination de la presqu'île de Boso. Je remonte en surface pour voir le deuxième train que je voulais voir. C'est un train de la série 215系, une des rares séries entièrement à deux niveaux de la JR East. Ces rames officient sur les services Shônan Liner. Ces trains, ne circulant que les jours de semaine, permettent aux personnes habitant à partir de Yokohama et jusque Odawara de prendre un train qui ne s'arrête pas à tous les arrêts intermédiaires. Le voici en compagnie d'un E657系, officiant sur un service Hitachi : Puis, le 215系 tout seul : Il est maintenant 19h. Le dernier train que je veux voir est à environ 22h. J'ai le temps de trouver un restaurant pour le repas du soir. Je sors de la gare. Toujours aussi belle, peut-être encore plus de nuit ! Malheureusement, le quartier de la gare de Tôkyô n'est pas le meilleur pour trouver un restaurant. Je prends un train et j'arrive à Ebisu. Un restaurant à sushis sur plateau tournant est là. Vous me croirez ou non, mais en deux voyages au Japon, c'est la première fois que j'y mange des sushis ! Il ne faut pas croire que l'on y mange que ça, c'est plutôt le contraire. Je dirais même plus, il faut les chercher ces restaurants, contrairement aux restaurants de ramen ou soba qui sont beaucoup plus nombreux et populaires ! On remarquera la fontaine à eau chaude pour le thé. Une par place assise ! Après cela, je retourne en gare de Tôkyô. Mon dernier train n'est pas encore arrivé. Un autre Shônan liner, assuré quant à lui par une 185系 est à quai : Puis, il arrive ! Le dernier train de nuit du Japon ! Le Sunrise Express. Il est assuré par des rames 285系 des JR Central et West. Pour être exact, ce train est bi-tranche : il y a le Sunrise Izumo, reliant Tôkyô à Izumoshi et le Sunrise Seto reliant Tôkyô à Takamatsu. Ces tranches se séparent ensuite à Okayama. Grâce à ce train de nuit, on retrouve un peu la France. En effet, les trains de nuit ont été éradiqués de la carte au Japon ces dernières années, en particulier depuis l'ouverture du tunnel de Seikan, reliant l'île principale à Hokkaidô, aux Shinkansen. On en avait déjà parlé le jour 3 quand il y avait le Cassiopeia. De plus, ce train, contrairement aux autres trains japonais est assez régulièrement en retard, retard pouvant aller jusque 30 minutes ! Vous remarquerez que même à 22h, les otaku sont là ! @+
    • 8

      dans: L'entreprise SNCF, ses métiers, ses cheminots

      Tu prévois de quitter sncf vers quelle periode? Peux être que si tu arrives à attendre les départs volontaire, ce sera plus simple. On en pense ce qu'on veut, mais ce gouvernement n'est pas du genre à attendre et ça arrivera sûrement vite. Bon courage pour ton projet.
    • 28

      dans: Actualité ferroviaire

      C'est juste un des trous du culs du monde ni plus ni moins.....comme bien d'autres villes très moyennes autrefois on avait grosso modo  Paris et le désert français aujourd’hui on a plus que jamais Paris et quelques métropoles dignes de ce nom..... Pour le reste la France est composée de villes très moyennes, qu'on le veuille ou non...(10 à 30 000 h). Si l'on considère que bons nombres d'entreprises ont pliés bagages ces 40 dernières années un peu partout, pour des cieux fiscalement et industriellement plus favorables, bon nombre de villes de provinces qui vivotaient d'emplois locaux plus ou moins industrieux se retrouvent à sec d'emplois..... Donc la ruralité effectivement a du plomb dans l'aile, sauf à être directement acteur du tissus économique lié : agriculture industrie de l'exploitation du bois et tous les services qui gravitent autour en support. je ne vois pas trop ce que va faire la jeunesse issue du centre Creuse ou du centre Finistère  etc si ça n'est chercher pitance ailleurs...et le phénomène n'est pas nouveau.....il s'accélère simplement. Doit on rapeler els hordes de centre bretons qui ont quitté pour aller en Amérique dans les années 20/30 ? les hordes d'auvergnats qui sont montés à paris aux même époques etc etc etc bref un phénomène qui dure depuis que l'on besoin de moins de bras en zone rurale et que les petits foyers industriels ont périclité entrainant avec eux certains services publics comme les trains, les classes etc par exemple....
    • 28060

      dans: Brin de causette

      Inouï => TGV SNCF   
  • Mises à jour des statuts

    • infinty  »  Alexandre le bien heureux

      Bonjour alex le bien heureux
      je t’écris dans le but de savoir comment se passe les tests d'aptitudes 1 et 2 et quelles sont les piéges à eviter ? ( déroulement etc)
      Je te remercie de ta reponse
      · 1 réponse
    • infinty  »  likorn

      Bonjour likorn
      je te suis depuis un bon bout de temps! Au fil de tes commentaires tu m'a donné envie de postuler à la cff. En effet je suis titulaire d'un master en droit et je viens d'envoyer l'ensemble de ma candidature. L'univers ferroviaire m’intéresse et au fil de mes études je songeais  sérieusement à revoir mon futur job. Ma candidature est sur "stand-by".j'aurai des questions à te poser si tu as du temps libre bien evidemment.
      En tout cas  je te remercie de ta franchise et de ta simplicité lors de tes réponses!!!!
      · 1 réponse
    • mav34  »  Math

      Bonjour math,
      Je ne sais pas si tu recherche toujours a te raprocher de la bretagne mais je peut te proposer le depot de paris saint lazare qui devrai te raprocher deja! 
       
       
      · 1 réponse
    • pierrefitte

      Question peut-être bête: pourquoi ne pas doter les PN de plaques de tôle métalliques dans la chaussée infranchissables comme en Russie ?

      · 1 réponse
    • pierrefitte

      Question peut-être bête: pourquoi ne pas doter les PN de plaques de tôle métalliques dans la chaussée infranchissables comme en Russie ?
      · 0 réponse
×